30px; }
Welcome Visitor:

ALADV

Onglets principaux

Texte: 

Ce vendredi 9 mars vers 20h00, je me suis rendu au clos des sages à Maxéville pour rencontrer Claudine LEBRUN pour une expérience de repas dans le noir dont j'en ai entendu parler dans le pimax de mars. Et je me suis garé sous le pont de Maxéville pour ensuite demander mon chemin car je ne suis jamais allé au clos des sages.

Une fois trouvé mon chemin, j'ai pu donc interviewer madame LEBRUN et aussi monsieur MAYEUR adjoint à l'handicap. Ce fut une expérience instructive de pouvoir écrire son prénom en braille, de omprendre comment on apprendre à lire avec ses doigts. J'aurais aimé pouvoir participer à l'expérience du repas avec les 40 autres inscrits mais j'ai pris mon repas avant d'y aller.

Comme je ne suis pas encore au point pour écrire un compte rendu digne de notre correspondant Hervé de l'Est républicain qui était aussi présent, je vous propose ce reportage vidéo d'une dizaine de minutes.

Association Lorraine d'Aide aux Déficients Visuels

 

 


Informations associations
NOM Association Lorraine d'Aide aux Déficients Visuels
Adresse

 

Téléphone/fax  
Site internet http//pagesperso-orange.fr/aladav-lorraine/
E-mail
aladv@laposte.net
Membres du bureau
Président Présidente : claudine LEBRUN 03.83.32.08.50
Secrétaire  
Trésorier  
Activités proposés  

 

Articles similaires

Max Inter Générations

Texte: 

Ce samedi 24 mars à 14h au complexe léo lagrange, notre ami Daniel a organisé une sortie en vélo pour visiter le quartier de Maxéville. Nous sommes partis donc du complexe léo Lagrange pour arriver à la salle du parc de la mairie.

Il est rare que le soleil soit présent lors d'une manifestation extérieur comme la sortie de vélo organisé par le MIG (Je m'improvise journaliste parce que le temps de récupérer l'article de hervé notre correspondant de l'Est républicain, l'évènement ne sera plus d'actualité !).

J'avais décider de participer avec ma fille Lisa 9 ans (la plus jeune des participants environ une soixantaine ?). C'était une balade tranquille à travers le parc linéaire, le quartier du haut du lièvre, le tour de la prison de Maxéville, le quartier des Aulnes, puis Maxéville centre pour une arrivé dans le parc de la Mairie.

Il n'y a pas eu d'incident à part un petit jeunot tomber dans la descende la rue où habite Monsieur bégorre qui a participé à la sortie dont vous pouvez le voir sur la vidéo. Je vous rassure, il ne s'est pas fait mal.

Quelques regrets de la part des participants est la courte durée de la sortie (environ 1h) et le manque d'information sur le parcours. Les participants auraient souhaiter faire des pauses pour expliquer l'histoire d'une rue, d'un bâtiment afin que ce soit ludique.

Je considère pour ma part que pour une première sortie c'est bien qu'il n'y ait pas d'incident car étant parent j'ai toujours peur à cause de la route. mais heureusement, l'encadrement était superbement bien orchestrer.

le plus dur est de remonter par le zénith du parc vers le complexe Léo Lagrange pour aller chercher ma voiture car ma fille étant trop fatigué ne voulait pas faire le chemin inverse en vélo.

Et à ma grande surprise, André MARCHAND m'a dépassé tranquillement sur la côte mais j'ai pris un raccourci pour arriver finalement 1 minute après lui au complexe Léo Lagrange.

Cliquez sur l'image pour accéder à l'album.

Ce dimanche a eu lieu le Thé dansant organisé par Max inter génération et animé par Cri Cri le Dj. Le thé dansant est un lieu où on peut veir en famille et entre amis pour passer un très bon après-midi à danser ou à regarder. Ce dimanche là, il y a l'intervention de Mister Magoo un magicien et illusionniste qui a fait le tour de table durant l'après-midi. Bien entendu, j'en ai profiter pour faire un interview.

J'aime bien la bonne ambiance, l'atmosphère convivial, ce rendez-vous mensuel. Ce serait bien de pouvoir maintenir ce thé dansant mensuel afin de permettre aux habitants d'avoir un lieu habituel pour danser.

Le prochain thé dansant aura lieu le dimanche 25 mars 2012 de 14h à 17h car à 17h30 j'ai mon cours de salsa et c'est à mon tour de faire l'animation. J'en profiterai pour y introduire des danses latines comme la salsa, merengue, le zumba sans oublier les traditionnelles cha cha, marche, paso doble, tango.

En plus, je vais essayer de faire venir mon groupe de salsa pour faire une démonstration.

Article de L'est républicain

Le thé, dansant organisé le dimanche dernier a encore tenu toutes ses promesses. "Le rendez-vous a de nouveau attiré pas mal de monde à la grande satisfaction des bénévoles de l'association Max'lnter-Générations qui donnent sans compter pour animer un  peu leur cité. «On y accourt régulièrement, et toujours avec autant de plaisir », confiaient deux  copines dont Christiane d'autant plus heureuse de retrouver ses ami(e)s qu'elle venait de passer de longues semaines en maison de repos suite à un accident de la route. Cette guinguette du Mardi gras était placée sous  le signe du carnaval et de la  bonne humeur car les plus fantaisistes s'étaient déguisés pour venir danser à la salle du parc. Deux belles surprises agrémentèrent l'après-midi: Manon Marbach pour commencer présenta du haut de ses 12 ns et avec talent un mini-récital au violon puis, Mister Magoo magicien illusionniste de Saint-Max proposa  quelques numéros de close sous les applaudissements des  habitués. Cricri pouvait se remettre aux platines pour faire danser son public. Le Vosgien a commencé dans l’animation à l'adolescence avec Christian Choisy et il compte bien profiter de sa retraite dans trois ans pour s'adonner pleinement à sa passion.  La guinguette de Max'lnter-Générations vaut  parait-il tous les antidépresseurs. Prochain rendez-vous: le 25 mars, avec KTS Dancing.

 

Daniel Jacob
16 allée David
54320 Maxéville

03.83.30.21.63
06.43.12.05.27

Mon blog, le blog de Max'Dany:
www.maxeville.voxdany.com.over-blog.com

 

Conseiller municipal

Max'Inter-Générations , le MIG, vous invite à son nouveau Thé Dansant familial,le dimanche 29 janvier 2012 de 14h30 à 18h00 Salle du Parc de la Mairie de Maxéville avec l'orchestre des Sixties, "The Blackburn's"

4 musiciens (dont 1 maxévillois), une chanteuse et une surprise ! Ambiance assurée, buvette et galette des Rois... Entrée gratuite... On compte sur vous ! Bonne année et au 29 janvier ! Daniel Jacob Daniel Jacob 16 allée David 54320 Maxéville 03.83.30.21.63 06.43.12.05.27 Mon blog, le blog de Max'Dany:

Vidéo avril 2010

Vidéo janvier 2010

Vidéo vide grenier enfant

 

Défilé saint Nicolas 2009

Texte: 

Qui est Saint Nicolas ? Saint Nicolas, saint patron et protecteur des petits enfants et de la Lorraine est fêté tous les 6 décembre, surtout dans l’Est de la France et dans le Nord ainsi que dans quelques pays d’Europe. La légende du Père Noël a été créée à partir du personnage de Saint Nicolas. L’histoire dit que le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre, également appelé Nicolas de Bari. Il est né à Patara, en Asie Mineure, entre 250 et 270 après J-C, et décédé le 6 décembre, en 345 ou en 352, dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure. C’est l’un des saints les plus populaires en Grêce et dans l’Eglise Latine. Il fût Evêque de Myre au 4ème siècle. Sa vie et ses actes sont entourés de légendes. Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse. Chaque épisode de sa vie a donné lieu à un patronage ou une confrérie d’un métier ou d’une région. C’est l’un des saints le plus souvent représenté dans l’iconographie religieuse : sur les vitraux des églises, dans les tableaux, en statue, sur les taques de cheminée, les images d’Epinal, etc… Ses légendes offraient aux imagiers une riche matière. Saint Nicolas, dans son costume d’évêque, fait équipe avec un personnage sinistre : le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir, n’a pas le beau rôle puisqu’il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements. La Saint Nicolas est aussi l’occasion pour les enfants de recevoir des cadeaux, trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées. La veille de la Saint Nicolas, les petits enfants placent leurs souliers devant la cheminée avant d’aller se coucher. Ils déposent à côté de leurs chaussures, une carotte et des sucres pour la mule du Saint Nicolas et un verre de vin pour réchauffer le grand saint. Depuis le XIIe siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s’ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard. La Légende de Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l’hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir. Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là, demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans. Terrorisé le boucher prit la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie. Suite à cette anecdote, Saint Nicolas devint le patron des écoliers et petits garçons. Au fil des siècles, la légende disparut peu à peu, à l’exception de l’épisode des enfants tués, mis au saloir et sauvés par Saint Nicolas qui leur rendit la vie. Le décor ainsi que certains détails évoluèrent et l’épisode s’adapta progressivement à la région, pour entrer définitivement dans les mémoires lorraines. Déjà au Xe siècle après J.-C, il était vénéré en Allemagne et le 6 décembre on le fêtait comme patron des commerçants, des boulangers et des marins. Selon les régions, Saint Nicolas apparaît soit comme un vieil homme gentil, soit comme un évêque digne, avec une crosse et une mitre. C’est à lui que les enfants adressent leurs prières, se réjouissant de petits présents qui les attendent pour le 6 décembre. En Belgique et dans l’Est de la France, pour le jour de la Saint Nicolas, on distribue aux enfants de grands pains d’épices en forme du Saint Evêque. Saint Nicolas défile dans les rues et distribue des bonbons aux enfants. Saint Nicolas est accompagné d’un personnage rude au visage noirci qui porte une baguette. Il est connu dans l’Est de la France sous le nom de « Père Fouettard », qui distribue des verges. Ce n’est qu’au XVIe siècle qu’on commença à parler du Père Fouettard. Qui est-il ? Il est né à Metz en 1552, lors du siège de la ville par les troupes de Charles Quint. Les habitants promenèrent l’effigie de l’Empereur à travers les rues, puis la brûlèrent. Ainsi, le Père Fouettard serait, dit-on, Charles Quint. Reconnu pour sa grande générosité, Saint Nicolas devint, au Moyen Age, le patron des petits enfants puis des écoliers. Le soir du 5 décembre, les enfants laissent leurs souliers devant la cheminée ou devant la porte avec du sucre, du lait et une carotte pour la mule qui porte Saint Nicolas. Ils découvrent au matin du 6 décembre une multitude de sucreries, de friandises et de petits présents que Saint Nicolas a déposés à leur intention. La mule a mangé la carotte et Saint Nicolas a bu le verre de lait ou de vin que les enfants lui ont laissé.

Après sa disparition Il fut enseveli dans une tombe de marbre et de sa tête se mit à couler une source d’huile apportant la santé à bien des malades et de ses pieds une source d’eau. Cette huile cessa de couler lorsque le successeur de Saint Nicolas se vit chassé de son siège par des envieux. Mais dès que l’évêque fut réinstallé sur son siège, l’huile se remit aussitôt à couler. Longtemps après, les Turcs détruisirent la ville de Myre. Et comme quarante-sept soldats de la ville de Bari passaient par là, quatre moines leur ouvrirent la tombe de Saint Nicolas : ils prirent ses os, qui nageaient dans l’huile, et les transportèrent dans la ville de Bari, en l’an 1087. Les reliques du saint accomplirent de nombreux miracles en Italie. Elles protégèrent des voleurs, sauvèrent des personnes de la noyade et ramenèrent à leurs parents les enfants perdus ou volés. Quelques années après l’arrivée des reliques du saint en Italie, un chevalier lorrain qui revenait de croisade passa à Bari. Il déroba un doigt du saint pour l’amener dans sa ville natale : Saint-Nicolas-de-Port. Bientôt des pèlerinages importants furent organisés dans cette petite ville de Lorraine. Lorsqu’on priait Saint Nicolas, des miracles se produisaient. Des chevaliers enchaînés par les infidèles furent miraculeusement transportés devant le portail de l’église de Saint-Nicolas-de-Port et Saint Louis fut sauvé de la noyade.

Où est fêté Saint Nicolas ? Saint Nicolas est fêté dans l’Est (Lorraine et Alsace), le Nord de la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Autriche, les Pays Bas. Tous les 6 décembre, Saint Nicolas fait le tour de toutes les villes de Lorraine, précédé par son effigie en pain d’épices et en chocolat dans les confiseries et pâtisseries. Il distribue des friandises aux enfants et se voit remettre les clés de la ville par le maire. Chars, défilés prestigieux, feux d’artifice… Saint Nicolas est une fête importante dans la vie culturelle de ses régions. Saint Nicolas, dans son costume d’évêque, fait équipe avec un personnage sinistre, le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n’a pas le beau rôle puisqu’il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements. La Saint Nicolas est aussi l’occasion pour tous les petits Lorrains de recevoir des cadeaux, trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées. Chaque année, Saint Nicolas et le père Fouettard visitent également les écoles maternelles en distribuant du pain d’épices et des oranges.

Concert M pokora au Zénith Nancy - J'ai reconnu que 2 chansons !!

Texte: 

Mercredi de la semaine dernière, j'ai gagné 2 places pour le concert de M Pokora grâce à L'opticienne COLIN à Nancy rue St-Jean près du magasin Morgan (je sais parce que j'emmène ma femme dans cette boutique de fringue). Le concert étati prévu à 20h, alors Lisa et moi sommes allés à 18h30 pour avoir une meilleur place. Mais à peine arrivé, qu'il y avait déjà 3 files d'attentes. Je prends mon mal en patience car c'est mon premier concert avec ma fille. Je connais le chanteur mais je ne suis pas un fan. Au bout d'une demi-heure de queue, on arrive enfin à passer le premier portail de fouille. On tate mon blouson pour voir si je n'ai pas quelque chose qui risque de blesser l'artiste.

On entre dans le zénith et je me dis qu'à 19h00 j'aurais de la place à l'intérieur, voir être tout près de la scène. Trop tard, les trois quart de la salle était rempli. Bon tant pis, on a trouvé de la place vers le fond d'où l'impossibilité de fournir une bonne vidé avec mon iphone. Hélas, j'avais oublié de prendre ma caméra. Je ne pense pas que j'aurais pu filmer le concert avec ma caméra.

Ce n'est pas tout, comme on n'a pas eu le temps de manger, je prends don un sandwich au stand, 6.50 € pour une boisson et un jambon beurre. J'en ai piqué la moitié à Lisa parce qu'elle ne pouvait plus terminer.

Le point positif de cette sortie est qu'un concert est plus marquant que le regarder à la télé. Il y avait beaucoup de balades pour les jeunes filles en délire dans la salle. J'ai trouvé que cela manquait un peu de rythme sur scène. Et pourtant quand on regarde les clips vidéos de ces chansons, on pourrait croie qu'au concert on retrouverait la même chose.

Le quart d'heure avant lma fin était plus dance. La pruve est que tout le monde s'est mis debout,même moi, que ce soit les pères ou les mères qui accompagnaient les enfantrs. J'ai apprécié ce passage. Quand à l'artiste, il est proche du public et joue aussi souvent qu'il peut avec celui-ci. Le pricipal est que ma fille soit heureuse de ce moment. Car comme dirait une publicité que j'ai vu à la télé pour une pub de carte bleu, le bonheur n'a pas de prix.

Fajet

Texte: 

Une radio, Fajet ? Oui, mais pas seulement. Cette nuance, Fabienne Marchal, directrice du lieu, y tient particulièrement : « Ce qu'on offre ici, c'est avant tout un lieu d'accueil, d'écoute et d'expression avec un outil original qui est une radio ». Effectivement, le studio de la rue Charles III sait recevoir : ses portes sont ouvertes à tous, pour visiter le lieu ou passer de l'autre côté du micro.

Haut marnais

Texte: 

Loto du haut marnais

Le loto des Hauts-Marnais organisé samedi soir au Centre Intercommunal Laxou - Maxéville, a remporté un franc succès. La salle était comble et la soirée parfaitement organisée par les bénévoles de l'association. , Les époux Hislen étaient à la manette et Yves Pinon à la baguette. Le maire de Laxou est passé pour souhaiter  bonne chance à tous en faisant le tour des tables. Les joueurs étaient venus des quatre coins de Nancy pour participer à cette manifestation où règne toujours une bonne ambiance. Parmi eux des gens du quartier, ravis de revenir chaque année, et , des. accros de ce jeu auil aiment taquiner la chance.

Comme Christine de Saint-Max accompagnée de ses coplnes très philosophes : « tout le monde ne peut pas gagner, nous venons surtout pour le plaisir de jouer et l'ambiance". Certains ont même pris l'autoroute pour venir. C'est. le cas d' Anne et de ses parents. « Nous écumons tous les lotos dès que l'occasion se présente mais ici c'est la première fois. C'est très familial et sympa », a confié la famille. De nombreux lots étaient en jeu et les cris de joie n'ont pas tardé !

Article du jeudi 19 janvier 2012

cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers

Texte: 

Suite à l’intervention d’Yvette GAERTNER, Déléguée du Préfet Plateau de Haye, hier lors de la réunion associative CUCS 2013, je vous prie de trouver ci-joint le cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers. Ce cahier s’adresse aux associations et habitants. Les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr

François LAMY, Ministre délégué chargé de la Ville, a engagé le 11 octobre dernier à Roubaix une concertation afin de préparer la refonte de la politique de la ville. Celle-ci mobilise les élus, les services de l'Etat, des représentants du tissu associatif et du monde économique, et plus largement l'ensemble des partenaires de la politique de la ville. Il s'agit que chacun puisse faire bénéficier le gouvernement de son expertise et de son regard sur les grands enjeux urbains et sociaux.
Pour que le plus grand nombre puisse s'exprimer, des cahiers d'acteurs permettent en outre à l'ensemble des élus, mais également aux habitants et associations d'apporter leur contribution à la concertation.  

L'ACSé a adressé à son réseau territorial ces cahiers d'acteurs. Aussi, en avez vous probablement été également destinataires. Nous vous remercions de veiller à leur diffusion la plus large possible auprès des habitants et des associations avec lesquelles vous êtes en contact dans le cadre de vos fonctions, afin que ceux qui vivent la politique de la ville au quotidien et sur le terrain puissent s'exprimer et faire remonter leur point de vue ainsi que leur compétence d'usage. Leur expérience, leurs remarques et propositions pourront ainsi utilement nourrir la réflexion des membres de la concertation et alimenter le rapport qui sera remis au ministre à l'issue de celle-ci.
Pour ceux d'entre vous qui n'auraient pas reçu la trame du cahier d'acteurs à destination des habitants et des associations, vous la trouverez en pièce jointe du présent message. Elle peut également être téléchargée sur l'espace dédié à la concertation, accessible depuis les sites http ://www.territoires.gouv.fr/ et http ://www.ville.gouv.fr/
Afin de pouvoir être discutées par les membres de la concertation, les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr .
Avec nos remerciements anticipés pour votre participation à cette réflexion collective menée au bénéfice des habitants de nos quartiers,

Fair Play

Texte: 

Clip du fair

 

play

Organisés par mmH et l’ASNL, les trophées du fair-play réunissent des centaines d’enfants autour de leur passion commune pour le ballon rond. Mais, cette manifestation citoyenne en profite aussi pour promouvoir le civisme et le respect de l’environnement.

Le fair play à Maxéville

« J’ai appris qu’il ne fallait pas jeter les papiers dans la nature ou dans la rue, car cela crée de la pollution, explique Nordine lors de l’étape à Vandoeuvre. Maintenant, je vais tout jeter dans la poubelle. » Le gamin semble vraiment sincère. Anthony aussi : « Je n’étais pas toujours très respectueux et il m’arrivait d’insulter mes copains. J’ai compris que ce n’était pas bien. Je vais changer. » Toutes ces bonnes résolutions seront peut-être plus ou moins oubliées quelques jours plus tard, mais il n’est jamais inutile de faire une petite piqûre de rappel des règles de bonne conduite. C’est le but de la petite dizaine de stands du village citoyen. Le passage y est obligé pour chaque équipe. « Ils viennent avec le sourire et nous écoutent avec beaucoup de sérieux, insiste Catherine Collovald du service prévention de la caisse primaire d’assurance maladie. C’est beaucoup plus détendu que lors de nos interventions dans le milieu scolaire et le message passe plus facilement. Nous leur montrons les conséquences de la cigarette sur leur santé, mais aussi sur leur budget. C’est l’âge idéal pour faire de la prévention. C’est aussi vraiment positif de travailler dans les quartiers, car les petits vont servir de relais auprès des grands frères et des parents. À Jarville, les trophées du fair-play m’ont aussi permis de nouer des contacts pour programmer une nouvelle action auprès des mamans ».

Le fair play à Vandoeuvre

Apprendre en s’amusant L’information n’est jamais livrée brute, mais toujours sous forme ludique. Les enfants doivent ainsi répondre à un quizz sur les règles de vie en société sur le stand mmH, trier les déchets avec la maison de la propreté et reconnaître des traces d’animaux avec le centre permanent d’initiative pour l’environnement. « On leur apprend aussi à calculer l’âge d’un arbre, explique Vincent Mienville. Nous voulons leur faire comprendre que la nature est aussi présente tout près de chez eux. Il y ‘a d’ailleurs bien souvent plus de variétés d’arbres dans les parcs urbains que dans les forêts. » Les stadiers de l’ASNL et les sapeurs-pompiers sont également présents. La Police aussi. « Le message est axé sur le thème du football, souligne Philippe Kadem de Prévention police 54. Ils savent qu’il faut respecter l’arbitre et l’adversaire, mais oublient tout ce qu’il y a autour : les entraîneurs, les dirigeants et les spectateurs. » Et pour ceux qui continuent tout de même à discuter les décisions de l’arbitre, la Ligue Lorraine de football les invite à prendre le sifflet le temps d’un atelier très instructif sur les lois du jeu. « Nous leur montrons des phases de jeu et ils doivent se concerter pour prendre la bonne décision arbitrale, précise Mouss Malek. Cela leur permet de comprendre toutes les difficultés rencontrées par un arbitre qui doit siffler très rapidement. Ils deviennent alors moins catégoriques dans leurs réponses, prennent un peu plus de recul et acceptent plus facilement l’erreur. »

Le fair play à Champigneulles

La démonstration séduit également les plus grands. Jonathan Munch entraîne les jeunes de l’US Vandoeuvre et applaudit des deux mains l’aspect citoyenneté de l’opération. « Les enfants s’énervent parfois, car ils ne comprennent pas toujours toutes les décisions de l’arbitre sur le terrain. C’est important de leur apprendre le respect et le fair-play. C’est aussi notre travail lors des entraînements en club, mais ils sont plus attentifs lors de ce genre de manifestation. En plus, tout en apprenant des choses, ils se sont vraiment amusés. C’est aussi cela qui est important… »

Le fair play à Marcel Picot

Le fair play à Longwy

Le fair play à Jarville

 

Comité des Fêtes du CLB

Texte: 

Comme promis voici donc la vidéo de la soirée du comité des fêtes du champ-le-boeuf au Cilm qui s'est déroulé le 31 mars 2012. Durant cette soirée, nous avons pu découvrir donc le poids de gérard lors du tombola de la soirée. Et devinez combien pèse-t-il ? Très exactement 72.90 kg si je me souviens bien.

Je remercie mon caméraman débutant non majeur qui a bien voulu m'aider à filmer et à prendre des photos lors de cette soirée où j'ai mangé en lance-pierre.

Pour accéder aux photos, il suffit de cliquer sur l'image. Pour enregristrer une photo, un clic droit sur la photo et puis enregistrer sous.

Vide grenier du comité des fêtes

Le comité des fêtes du champs-le boeuf

Comité des Fêtes de Champ le Boeuf Adresse :

1 rue de la Moselotte -

54520 Laxou 03 72 14 76 75

Président : Yves Pinon 06 82 83 67 55

Courriel : ycnp54@gmail.com

Objectifs poursuivis : Favoriser les relations entre les générations en proposant et en organisant des animations et manifestations à caractère public sur le quartier du Champ-le-Bœuf et/ou sur tout autre site.

Activités proposées :

-Repas dansant annuel

- Fête de quartier

-Loto annuel

-Saint Nicolas

- Cinéma

Public : tout public

Lieux d’activités : CILM, 23 rue de la Meuse Terrain de la rue de la Moselotte Complexe Léo Lagrange, 16 rue de l’Orne

Tarifs et horaires : variables selon les activités

 

Reportage course de voiture par ktsdancing Règlement de la course de voitures à pédales 1.Durée de la course, 2h de 14h à 16h : distance du parcours 826 m 2.Une équipe est composée de 5 personnes, 4 pilotes et un mécanicien au satnd 3.La voiture peut être pilotée par les 4 pilotes de l'équipe 4.Un pilote ne peut pas changer d'équipe pendant la manifestation 5.Les changements de pilotes se font devant les stands 6.Les pilotes doivent être costumés et le stand décoré 7.Les voitures doivent rouler à droite et doubler à gauche et respecter les consignes des commissaires 8.Le placement sur la grille de départ se fera au tirage au sort face à son stand 9.Pendant la course les concurrents ne doivent pas entraver l'épreuve ou perturber en accrochant les autres voitures sous peine de disqualification 10.Les équipes doivent décorées leurs stands de 12h à 13h30, ils peuvent se faire aider par d'autres membres de chaque association 11.Présentation des équipes avec leur voiture de 13h30 à 13h50 12.Le parcours,départ devant le podium en direction de la pharmacie et retour jusqu'au carrefour de la rue de la Moselotte pour revenir devant le podium et ainsi de suite pendant 2h 13.Le classement se fera comme suite : a) le nombre de tours parcourus par la voiture=10 pts pour la première, 9 pts pour la seconde, ect... b) la beauté de la voiture de 0 à 5 points c) la tenue des concurrents de 0 à 5 points d) le décor du stand de 0 à 5 points 14.La composition du Jury : un élu de Laxou et un de Maxéville,un policier municipal de chaque commune et une personne de MMH.

 

 

Navigation du livre