30px; }
Welcome Visitor:

Décembre 2013

httpdocs/sites/all/modules/metatag/metatag.module on line 1276

Forums: 

Dimanche 1 décembre 14h52? en voulant créer un article sur le site, voici le message qui est apparue.

je suis ensuite aller sur la liste des modules pour activer le module "token". Je ne connais as la nature de ce messagep

Fatal error: Call to undefined function token_get_entity_mapping() in /var/www/vhosts/maxeville.tv/httpdocs/sites/all/modules/metatag/metatag.module on line 1276

Pimax N°216 mai 2009 - Bourse aux plantes de printemps

Texte: 

C’est le moment de quitter vos vivaces devenues trop encombrantes, vos semences, plantes et arbustes en surnombre…

Et c’est aussi le moment de renouveler vos plantations et découvrir d’autres espèces et variétés différentes. Alors ne jetez rien !
La 13ème bourse aux plantes de printemps, organisée dans le parc de la Mairie rue Charcot le 16 mai de 14h à 17h, vous permettra de venir échanger
végétaux, trucs et astuces et également votre expérience en matière de jardinage.
De plus, l’association Max’ Jardins se propose de répondre à toutes les ques t ions que vous vous posez sur les méthodes de culture à dédier au potager et au jardinage biologiques.

Entretien avec Henri BEGORRE, Président du Partenariat Français pour l'Eau

Texte: 

Entretien avec Henri BEGORRE, président du Partenariat Français pour l'Eau

Le Partenariat Français pour l’Eau (PFE), association loi de 1901, est une plateforme d’échanges française sur la gouvernance et la gestion des ressources en eau qui contribue à mettre l’eau à l’ordre du jour de l’agenda international.

Interviews réalisées lors de la conférence "l'eau en partage", le 12 novembre 2013 à Nancy.

A quoi sert le partenariat français pour l'eau ?

Source

 

 

Pimax N°217 juin 2009 - Fête des fraises et des fanfares

Texte: 

Cette fête, dont nous fêtons cette année la 26ème édition, trouve ses origines dans le passé maraîcher de notre ville, lorsque les pieds de fraisiers occupaient une grande partie des coteaux bordant la commune et produisaient la célèbre «Maxévilloise ».

Les pieds de fraises ont aujourd’hui disparu mais la fête, elle, perdure. Une fête populaire et familiale proposant de nombreuses animations (concerts,fête foraine, animations, jeux pour enfants) et, bien évidemment, des dégustations et ventes de spécialités à la fraise. Pour la troisième année consécutive, la fête des fraises sera couplée à la fête des fanfares, organisée par la Flam Maxévilloise. Dimanche, à partir de 10h dans les rues du centre ville et dans le parc, défilé de vingt fanfares et troupes de majorettes venues de tout le Grand Est mais aussi d’Allemagne et de Belgique.

Pimax N°218 juillet-août 2009 - Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Texte: 

Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Eté 2007, deux cavaliers arpentent les rues de Maxéville. Un projet sous forme d’expérimentation qui très vite prend tout son sens. Un rendez-vous attendu par beaucoup d’entre vous, l’idée de la brigade équestre est née.

Eté 2008, c’est une calèche qui trouve sa place auprès des Maxévillois : un essai concluant qui pousse la Municipalité à développer ce projet.

Et, en ce mois de juillet 2009, Maxéville se dote du premier
service municipal équin de Meurthe et Moselle avec une brigade
équestre de police municipale et une calèche permettant
le transport des personnes.
Placé sous la responsabilité de Christelle Munier, brigadier de
police municipale, ce service est composé de 3 personnes :
Céline Schwoob assurera les missions de meneur de la calèche,
Céline Befve et par la suite, Christelle Munier, celles de
cavaliers.
3 chevaux de race comtois reconnaissables
à leur robe alezane et leurs crins
blonds ont rejoint l’équipe mi-juin :

Leur écurie sur le Centre est située dans l’ancienne maison
Aptel en face de la Trésorerie.
Parole à Edwige Franzetti, adjointe
déléguée à la sécurité et
aux déplacements :
« C’est un vrai choix , car lorsqu’il
s’agit de réaliser de la surveillance
du domaine public, il faut
avoir la possibilité, quand cela est
nécessaire de sanctionner et les
qualifications des personnels sont
spécifiques. S’occuper des chevaux
quotidiennement et s’assurer qu’ils puissent assumer leurs
missions demandent des compétences particulières. Pour allier
ces deux volets, il nous a paru judicieux de lier ce service
à la police municipale. Plus qu’un outil de sécurisation du territoire,
c’est avant tout une autre manière de créer des liens.
Le capital sympathie naturel véhiculé par les chevaux facilite le
dialogue, les contacts et permet à nos jeunes et moins jeunes
de discuter plus simplement. Proximité et messages de citoyenneté
ne sont pas les seuls avantages à recourir à des patrouilles
équestres. C’est aussi le choix affirmé du respect de
l’environnement. Avec le cheval, pas de pollution, pas de nuisance
sonore, et de l’engrais naturel prisé pour les rosiers !
C’est dans cet esprit, que l’équitram assurera dans un premier
temps le transport scolaire des jeunes maxévillois du secteur
Meurthe et Canal à l’école André Vautrin. L’élargissement de ce
service est déjà en réflexion ».

Téléthon 2013 du comité des fêtes du CLB

Texte: 

Samedi 30 novembre avait eu lieu le téléthon du comité des fêtes du champ-le-boeuf pour la quatrième fois consécutive si je ne me trompe pas.

Cela s'est déroulé à la salle banquet au CILM en présence du Maire de Laxou, de Pierre BAUMANN, de Christophe GERARDOT et de Mireille GAZIN qui est arrivé un peu plus tard en début du repas. Le maire de Maxéville n'a pas pu venir et a été représenté par son adjointe. Je n'ai pas cité Jean-Paul GARNAUD car ce soir là, je considère qu'il était présent en tant que memebre du cmoté des fêtes et non comme élu.

L'animation fût assurer par mes soins. J'ai pu tester une nouvelle toile de projection. Cette toile sera mis en place pour la fête du 21 juin organisé aussi par le comité des fêtes. Pour cette édition, j'avais un souci technique. Mon amplificateur de son ne fonctionnait plus. Heureusement que la salle en disposait.

Pour le service, c'est Coralie, Camille et des jeunes de jeune et cités qui ont fait le service. D'ailleurs les membres présents de jeunes et cités ont aussi préparé l'apéritif : pizza, rouleau de printemps et divers choses.

Cette année, j'étais désigné pour faire la pesée. L'intégralité de la recette pour cette pesée est pour le téléthon, le montant avoisinait les 128 €. C'est une très bonne recette pour ces 80 personnes qui sont venus.

Je n'ai pas pu hélas filmé et prendre davantage de photo car j'ai oublié ma carte SD à la maison. Aussi la seule photo de disponible est celle-ci. (facebook de christophe).

Les petits débrouillards

Texte: 

Article de l'Est du 4 mars 2012

La 2e QUlch'n Sciences vient d'avoir lieu à la salle du Parc, une nouvelle forme de café sçientifique selon les Petits Débrouillards de Lorraine à l'origine de ce débat d'idées riche en enseignements.

Le hic c'est que cette rencontre qui se voulait une discussion  citoyenne n'a pas attiré un seul habitant de Maxéville  hormis André Marchand qui en tant qu'adjoint au maire délégué au développement durable regrettait le faible écho constaté sur cette manifestation pourtant intéressante où se mêlaient l'art, la science et la convivialité puisqu'un casse croûte accompagnait les échanges et qu'une belle exposition de Yann Arthus  Bertand sur « L'eau ressource vitale » décorait la salle.

Le débat organisé par. Arthur Demonet et ·Laure Digonet fut animé par une juriste environnementale, Solène Demonet et deux représentants de L'Or Bleu", deux ex-étudiants du Montet qui ont créé leur soçiêté et qui proposent des solutions ingénieuses de récupérations des eaux de pluies ainsi que des solutions pour le traitement des eaux usées.

D'où le thème: «la gouvernance de l'eau et son recyclage, une affaire de particuliers ou de collectivité?». Les questions liées à la gestion de l'eau, à sa distribution, ou son traitement sa réglementation, puis les solutions de récupération des  eaux de pluies ont alimenté  la table ronde.

Certes les enjeux sont viaux dans certaines régions du globe, le problème c'est que l'accès à l'eau devient un luxe. Les différences du prix de l'eau entre les différentes communautés de communes par exemple soulèvent des intérogations.Quels sont les risques marchandisation?

Autant d'idées que Les Petis Débrouillards ont creusées en usant d'un sens critique évident. En tant que professeur à l'UT du Montet, et surtout parce qu'il représente la commune au sein de la commission chargée des questions de l'eau à la Communauté urbaine l'élu André Marchand apportera des précisions utiles.

Article de l'Est du 4 mars 2012
Article de l'Est du 4 mars 2012
Article de l'Est du 4 mars 2012
Article de l'Est du 4 mars 2012
Article de l'Est du 4 mars 2012

Pimax N°219 septembre 2009 - Vos associations sur un plateau !

Texte: 

Pour mieux répondre aux attentes des Maxévillois à la recherche d’activités sportives ou de loisirs, le salon des associations fait peau neuve. Un nouveau lieu, une nouvelle date et un nouveau nom, vous avez rendez-vous avec « Vos associations sur un plateau ! » le samedi 5 septembre de 13h30 à 18h au complexe sportif Léo Lagrange, 16 rue de l’Orne à Chample-Boeuf.

Plus de 30 associations seront présentes pour vous faire découvrir leur programme d’activités, dialoguer avec les pratiquants, faciliter vos démarches d’inscription et étudier vos demandes d’aides aux loisirs attribuées par la Mairie.
Avec au programme :

  • Des démonstrations sur podium.
  • Des interviews.
  • Des expositions et projections de documents audiovisuels.
  • Des rencontres avec des personnalités locales,artistes ou sportifs.

L’école municipale des sports sera inaugurée à l’ouverture de la manifestation et les animateurs du service JAS proposeront pour l’occasion des activités sportives et ludiques sur les terrains extérieurs.
Tout l’après-midi, vous pourrez profiter d’animations de rue sur le quartier Champ-le-Boeuf et rejoindre le complexe sportif avec l’une des navettes assurées par l’équitram.

Vos associations sur un plateau ! », sera également un moment privilégié d’échanges et de rencontres avec les élus et services municipaux autour des différents projets en cours ou à venir : rénovation urbaine, brigade équestre et équitram, pôle « services aux familles » du Champ-le-Boeuf…

 

Rapport d'activités 2012 de Maxéville

Texte: 

ÉDITO
Madame, Mademoiselle, Monsieur,
C’est avec plaisir que je vous présente le rapport d’activité 2012 de la Mairie de Maxéville. Ce document de référence témoigne de l’engagement au quotidien des agents et des élus au service de l’ensemble des Maxévillois. à travers cinq chapitres – la cohésion sociale, les services à l’enfance et à la jeunesse, le sport, la culture et les loisirs, le cadre de vie et les ressources internes –, vous retrouverez nos grandes politiques publiques et leur déclinaison en actions concrètes sur le terrain.

En concertation avec nos partenaires institutionnels et associatifs, nous avons à coeur de trouver des solutions innovantes et adaptées pour que la solidarité, la proximité et l’égalité des chances restent toujours le fil conducteur de nos projets. Nous sommes particulièrement attentifs à la complémentarité et à la cohérence
de nos actions avec celles de la Communauté urbaine. Les deux institutions avancent main dans la main pour offrir des services performants aux habitants. Le projet de rénovation urbaine mené depuis plusieurs années sur l’écoquartier du Plateau de Haye illustre bien notre vision partagée du territoire. Pour finir, je tiens à remercier l’ensemble de l’équipe municipale, les agents et les élus, pour leur implication et leur professionnalisme.

Henri Bégorre
Maire de Maxéville
1er Vice-Président du Grand Nancy

04
cohésion sociale, La solidaritésur tous les fronts

La politique solidaire de la Mairie de Maxéville s’adresse tant aux familles en situation de précarité qu’aux personnes isolées, demandeurs d’emploi, enfants fragilisés, seniors, personnes en situation de handicap ou encore gens du voyage.
Un seul objectif : les accompagner pas à pas pour les aider à surmonter leurs difficultés. Ce travail est mené en concertation avec les partenaires institutionnels et associatifs du territoire. Des synergies garantes de l’efficacité et de la cohérence des actions engagées.

  • L’emploi local en ligne de mire
  • Un accompagnement social individualisé
  • La Réussite éducative pour tous les enfants
  • Des services pour les seniors et les personnes en situation de handicap
  • De nouvelles missions auprès des gens du voyage
  • Le dynamisme associatif

La parole à...
Florence Panteghini,
Chargée d’accompagnement social, logement et santé Dans l’accompagnement que Florence Panteghini propose aux personnes en difficulté, la santé et le logement sont bien évidemment au coeur des préoccupations.
"En s’intéressant aux parcours de vie dans leur globalité, nous levons des freins dont les personnes n’ont pas toujours conscience. Nous avons ainsi remarqué que les habitants ne connaissent pas toujours leurs droits en matière d’accès aux soins. Nous apportons donc notre soutien aux démarches administratives et nous avons, en lien avec un de nos partenaires associatifs, négocié une mutuelle à un tarif très avantageux.
En parallèle, nous organisons de nombreuses manifestations de sensibilisation pour faire évoluer les comportements en matière d’hygiène de vie, de nutrition ou de dépistage de maladies. Nous proposons également un accompagnement social lié au logement. Nous ne nous contentons pas d’enregistrer les demandes mais nous vérifions la bonne adéquation entre le ménage – sa composition, ses capacités financières – et le logement souhaité. En 2012, 176 dossiers ont été reçus pour 95 logements attribués pendant les commissions des bailleurs."

06
SERVICES AUX FAMILLES:  L’enfance et la jeunesse, une priorité à maxéville

Dans le domaine scolaire, de la petite enfance, de l’accueil périscolaire ou encore des activités de loisir, la Mairie de Maxéville mobilise l’ensemble de ses partenaires pour satisfaire
les besoins de toutes les familles, favoriser l’épanouissement des enfants et l’apprentissage de la citoyenneté.


08
SPORT, culture et loisirs,la convivialité avant tout

Activités de loisir, rendez-vous sportifs, manifestations culturelles ou encore fêtes populaires, la Mairie de Maxéville propose aux habitants une programmation riche et variée pour petits et grands. Une programmation qui s’appuie sur les acteurs associatifs, maillons essentiels dans l’animation du territoire.


10
CADRE DE VIE : pour et avec les habitants

En préservant son patrimoine vert, en entretenant des espaces publics attractifs, en offrant des logements et des équipements de qualité, la Mairie de Maxéville s’engage au quotidien pour offrir un cadre de vie agréable et durable à tous les habitants.


12
ressources internes dans les coulisses de la municipalité

Les ressources humaines, la communication, la cellule juridique ou encore les finances apportent leur soutien à l’ensemble des agents et des élus de la collectivité. Ensemble, ils oeuvrent à la modernisation et à l’efficacité des grandes politiques publiques et des services rendus aux habitants.

14
RETOUR EN IMAGES : L’ANNÉE 2012

 

Pimax N°220 octobre 2009 - Grande Première pour le volley au Complexe Marie Marvingt

Texte: 

Le vendredi 16 octobre à 20h, le 1er match à domicile du Nancy Volley Maxéville Jarville pour sa 1ère année en Pro B se déroulera au complexe sportif Marie Marvingt, où le club a désormais établi ses quartiers. La 1ère saison de son histoire parmi l’élite s’annonce d’ores et déjà mémorable.

L’adversaire du jour : Asnières, qui évoluait jusqu’à l’année dernière en Pro A, le plus haut niveau français. Face à cette équipe redoutable, les hommes d’Emmanuel Dumortier auront à coeur de démontrer devant leurs supporters que le club a toute sa place parmiles Grands du volley français ; un sport où, rappelons-le, la France compte parmi les meilleures nations au monde ; comme le démontre sa récente seconde place aux championnats d’Europe.

Face à l’ogre asniérois et tout au long de la saison, les volleyeurs auront besoin du public Maxévillois pour les aider et les soutenir dans cette grande aventure sportive qu’est la Pro B.

Maxéville au grand complet se mo bilise donc : Simon Goldin, chanteur Maxévillois, viendra même animer la mi-temps… Le haut-niveau s’invite à Maxéville pour une saison prometteuse.

Pages