30px; }
Welcome Visitor:

Juin 2014

Statistique mai 2014 - changement d'outil d'analyse

Texte: 

Ce mois-ci pour l'analyse des statistique, le serveur où est hebergé le site internet a changé d'outil d'analyse. Je me retrouve donc avec des chiffres hallucinants, du genre 5 362 visiteurs au mois de mai; Un chiffre contredit par l'outil de google analytic qui indique 217 personnes. C'est incompréhensible.

 

Pimax N°236 mars 2011

Texte: 

Chères Maxévilloises,
Chers Maxévillois,
Je souhaiterais pour cet éditorial de mars aborder avec vous trois sujets qui me semblent essentiels. Le premier, qui me tient particulièrement à coeur, est la réorganisation des groupes
scolaires du quartier Champ-le-Boeuf. Très prochainement, vous trouverez un fascicule vous permettant de mieux comprendre les enjeux liés à cette réorganisation, de découvrir les nouveaux services proposés par la Mairie, comme les
moyens supplémentaires qui y seront consacrés. 
Parallèlement, je vous
invite à une réunion publique sur le sujet le jeudi 17 mars à 17h au sein
de l’école Jules Romains, moment durant lequel nous pourrons en débattre
et échanger. Les décisions ne seront prises qu’après cette phase de
concertation.
Dans un deuxième temps, la journée internationale de la femme se
déroulera le 8 mars, et j’aimerais avoir une pensée particulière pour
toutes les femmes qui, de par le monde, sont victimes de sévices et de
violences. A cette occasion, je citerai M. Ban Ki-Moon, Secrétaire général
de l'ONU : «L'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes sont
essentielles pour que l'ONU puisse mener à bien sa mission consistant à
instaurer l'égalité des droits et la dignité pour tous partout dans le
monde.[...]. L'égalité pour les femmes et les filles est également un
impératif économique et social. Tant qu'elles n'auront pas été libérées de
la pauvreté et de l'injustice, la réalisation de tous nos objectifs – la paix, la
sécurité, le développement durable – sera aléatoire.»
De fait, il est essentiel aujourd’hui de se préoccuper non seulement de ce
qui se passe dans notre commune, dans notre région, dans notre pays,
mais également des événements qui se déroulent de par le monde.
Quand vous lirez ces quelques lignes, je me trouverai à Bamako, au Mali
pour poursuivre et développer l’accompagnement que Maxéville apporte
aux Mairies sur place dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.
Parallèlement, comme vous avez pu le voir dans les « actualités », le Mali,
comme le Niger ou la Mauritanie se trouvent confrontés à des attaques
fréquentes de certains groupes islamistes qui tentent de faire pression
sur les pays occidentaux via des prises d’otages. Ces événements sont
bien loin de Maxéville, pourtant la solidarité internationale me semble essentielle.
Les liens étroits que la France entretient depuis longtemps avec
de nombreux pays d’Afrique ou d’ailleurs sont essentiels pour notre
équilibre. En manquant d’attention vis-à-vis de ces peuples, c’est notre
avenir et notre place sur la planète qui risquent d’être remis en cause.
Pour exemple, ce qui se passe aujourd’hui en Tunisie, en Lybie, en Algérie,
en Egypte va fortement impacter les relations politiques, économiques,
solidaires que nous avons avec ces pays, ces peuples.

 

Boum des ados au CILM édition 2014

Texte: 

C'est la quatrième année consécutive que j'anime la boum des ados du collège la fontaine au CILM à la salle banquet. C'était le vendredi 23 mai de 17h30 à 19h30. Cette année, je n'ai pas pu utiliser ma connexion internet sur mon ordinateur puisque j'ai égaré la clé USB wifi. Aussi, j'ai demandé aux jeunes de bien vouloir se munir de leur clé usb ou de leur CD pour cette année. Car cela fait deux ans que je les ai habitué à passer les chansons qu'ils voulaient en venant me donner le nom de la chanson. 

C'était pas gérable car j'avais davantage de jeunes devant moi en train d'érire le nom de la chanson que sur la piste. Mais comme les jeunes ne lisent pas le flyer, ils n'ont pas amener leur chansons sauf deux garçons. Alors, comme ils ont tous un smartphone avec une connexion internet, ils m'ont tous donnés leur téléphone pour que je diffuse leurs chansons.

Heureusement que c'est leur boum car sur le plan musical, on a totalement à l'opposé. C'est-à-dire que les jeunes n'écoutent pas du tout la même musique que nous. C'était inaudible. Je suis content de pouvoir contribuer à faire de l'animation sur le quartier cependant je regrette que ces jeunes ne soient pas respectueux des efforts de l'association. Lors de la boum, le comité des fêtes met à disposition de la boisson et des bonbons. Le quart de ces bonbons se retrouvent par terre à cause des batailles qu'ils se font.

La question de continuer ou pas cette boum est posée. De mon point de vue, je voudrais contnuer malgré ces gestes inacceptables et les problèmes que cela engendrent à la sortie de la boum. En effet, parfois, des groupes se créent et s'affrontent. Mais au-delà, il faut continuer pour faire de la prévention. je crois encore qu'on peut changer les choses. L'idée est bonne, il faut la conserver et mettre en place un moyen pour que ces jeunes ne fassent pas le "bordel" à l'intérieur. Par exemple, demander à des jeunes de participer à ranger la salle, à balayer.

C'est possible puisque en arrivant pour installer le matériel, des jeunes m'ont aidé. C'est donc à l'animateur de faire le nécessaire, par conséquent c'est de mon ressort. Nous en discuterons surement à la réunion du comité mardi prochain.

La fête des fraises 2014

Texte: 

La trente-et-unième fête des fraises a eu lieu du samedi 31 mai au mercredi 4 juin dans le parc de la mairie de Maxéville. La dernière fois que j'y suis allé c'était en 2010. Ce samedi 31 mai, le soleil étati au rendez-vous. L'inauguration de la fête des fraises étati prévu à 15h00, j'ai donc manqué le discours du maire puisque je suis arrivé 10 minutes après cependant j'ai réussi à l'interviewer dans l'après-midi.

Le reportage vidéo est consutitué d'interviews des différentes associations présentes sauf JB thierry et le MIG que je n'ai pas pu avoir un interlocuteur car l'un arrivait à 17h, heure où je devais rejoindre le comité des fêtes du champ-le-boeuf pour animer leur soirée, et l'autre en la personne de Daniel Jacob étati en train de faire le tour des stands.

Il y avait des associations issues du haut-du-lièvre, des aulnes, de différents quartiers de la commune. J'ai eu aussi le plaisir de mettre un visage sur une amie facebook en la personne de Dominique. J'ai aussi pris le temps de discuter avec quelques personnes. Outre, un week end plein d'animation, j'ai vu un maire prenant le temps de discuter avec ses habitants. J'ai remarqué que l'équipe de la majorité et quelques personnes de l'opposition étaient présents.

C'était un samedi après-midi récréatif. Cependant, il n'était pas possible de tout concentrer sur le même espace. C'est-à-dire qu'il y avait une zone pour les associations avec une scène, et de l'autre côté, une zone de loisirs avec les professionnels de la fête forraine avec le stand de barbecue. L'espace du parc a été utilisé entièrement. La question est : est-ce que à l'usage , c'est pratique ?

Lorsque j'ai envoyé Christine filmé la soirée car je commençais à animer la soirée, au retour, elle m'indiquait que ce n'était pas pratique d'avoir deux lieux différents. Pour filmer, c'est assez compliqué.

Soirée du comité des fêtes 2014

Texte: 

Le comité des fêtes du champ-le-boeuf a prganisé sa soirée annuel ce samedi 31 mai 2014 au CILM à la salle banquet. Cette année, nous n'avons pas eu le plaisir d'avoir le maire de Laxou assisté au repas car il avait une autre soirée privée dans le cadre de son anniversaire, cependant il est venu en début de soirée pour saluer les invités.

Autre surprise de la soirée, le maire de Maxéville Christophe Choserot est venu aussi saluer les allemands qui étaient à la soirée au nombre d'une trentaine. Et plus tard dans la soirée, la maire-adjointe Annie Delrieu a participé à la soirée. Il y avait ce soir là, la fête des fraises au parc de la mairie. C'est pourquoi les élus de Maxéville n'ont pas pu participer au repas.

Et la dernière surprise fût la participation important de l'association ACQA des aulnes de Maxéville présidé par Christian Lintingre dont l'équipe étati à la fête des fraises toute l'après-midi avant de rejoindre le repas du comité des fêtes.

C'était une soirée très conviviale avec de la bonne humeur. Pour visualiser les photos et vidéos, il vous faudra cliquer sur la photo et entrer le nom d'utilisateur et le mot de passe qui est indiqué sur la fiche.