30px; }
Welcome Visitor:

edition 19 juin ACEF

Onglets principaux

Texte: 

Le journal du 19 juin 2009 - édition spécial ACEF

Articles similaires

edition 12 juin - rondochallenge 2

Texte: 

Le journal du 12 juin 2009 - rondochallenge 2

edition 10 juillet gala 2

Texte: 

Le journal du 10 juillet 2009 - édition spécial gala danse 2

AG Comité des fêtes du CLB - vice-président en communication

Texte: 

Ce vendredi 17 janvier 2014 avait eue lieu l'assemblée générale du comité des fêtes de champ-le-boeuf. Il y avait une trentaine d'adhérent présent. Je fais aussi parti des adhérents sauf que cette année, j'ai proposé mes sevices pour m'occuper de la communication du comité des fêtes.

En prenant la parole, j'ai indiqué que je voulais faire parti des membres du bureau car je trouvais qu'il y a très peu d'étrangers au sein du bureau : une belge et maintenant un laotien. Et deuxièmement, je voulais un poste en communication. C'est très simple comme fonction, prendre des photos durant les différentes manifestations du comité des fêtes, faire la jaquette du cinéma, et construire un site internet pour l'association.

Les membres du bureau ont procédé à un vote, et me voilà bombarder vice-président en communication événementiel. C'est un poste qui va me prendre du temps mais il faut bien faire le lien entre l'ancienne génération et la génération du web. Et je pense être à la hauteur de cette fonction. J'ai aussi à disposition une secrétaire : stéphanie. Je ne suis pas allé la chercher loin car c'est ma voisine.

En fait dans le quartier, sur la place de l'Alzette,on est pratiquement 4 personnes faisant parti de l'association.

Maintenant, il va falloir aller au réunion, fini de regarder les séries américaines le soir. L'adhésion à l'association coûte 1 € par an, j'ai donnée 2 € car je n'avais pas payé ma cotisation de l'année dernière.

Voilà une année qui commence dans la festivité....

La voiture électique de Mitsubishi chez Richard Alcaraz Automobiles

Texte: 

Le journal du 12 novembre 2009

Au sommaire de notre JT de cette semaine : - La voiture électrique Mitsubishi : Imiev - Le vernissage de Monts et Voluptes par Marie-José FEIDT et Hélène SARRIBOUETTE à la MJC PIchon Nancy - La visite de l'est républicain avec la MJC étoile de vandoeuvre.

Journal rétro 2009

Texte: 
Le journal du 18 décembre 2009

Au sommaire de notre édition spécial St Nicolas : - le ST Nicolas à Nancy -Le St Nicolas en viste à Laxou -Le St Nicolas au feu d'artifice à Maxéville -Le St Nicolas dans les rues du Champ-le-Boeuf -Le St Nicolas termine sa tournée à Gentilly Présenté par christelle Lapierre ainsi que les correspondants Jean-Luc, Jeanne et esther

 

edition septembre ADECA54

Texte: 
En France, le cancer colorectal touche près de 37.000 personnes chaque ennée, est responsable de près de 17 000 décès. Pourtant, diagnostiqué au stade 1, neuf patients sur dix en guérissent. D'où l'intérêt d'un despistage précoce. Ce qui commence par une bonne information, sans tabou. ADECA 54, structure de gestion des dépistages de cancer en Meurthe-et-Moselle, mandatée par l'Etat et l'assurance maladie, s'y emploie dans le département. Via diverses animations durant le mois de mars, désormais mois de mobilisation nationale (voire internationale, USA et canada ont choisi le même) contre le cancer colorectal. Avec le bus-expo de l'INCa (institut natjional du cancer), l'association avait choisi hier après-midi de s'arrêter sur le parking de la Sapinière à Laxou pour une grande action de sensibilisation. Face émergée de l'iceberg. Puisque par ailleurs, l'ADECA 54 adresse depuis 2008, des courriers à tous les Meurthe-et-Mosellans âgés de 50 à 74 ans, les incitant à se faire dépister. Un geste simple. Pris en charge par l'assurance-maladie. Qui peut sauver la vie, tout simplement. - See more at: http://www.maxeville.tv/edition%20septembre%20adeca54#sthash.ESXWcx9n.dpuf

En France, le cancer colorectal touche près de 37.000 personnes chaque ennée, est responsable de près de 17 000 décès. Pourtant, diagnostiqué au stade 1, neuf patients sur dix en guérissent. D'où l'intérêt d'un despistage précoce. Ce qui commence par une bonne information, sans tabou. ADECA 54, structure de gestion des dépistages de cancer en Meurthe-et-Moselle, mandatée par l'Etat et l'assurance maladie, s'y emploie dans le département. Via diverses animations durant le mois de mars, désormais mois de mobilisation nationale (voire internationale, USA et canada ont choisi le même) contre le cancer colorectal. Avec le bus-expo de l'INCa (institut natjional du cancer), l'association avait choisi hier après-midi de s'arrêter sur le parking de la Sapinière à Laxou pour une grande action de sensibilisation. Face émergée de l'iceberg. Puisque par ailleurs, l'ADECA 54 adresse depuis 2008, des courriers à tous les Meurthe-et-Mosellans âgés de 50 à 74 ans, les incitant à se faire dépister. Un geste simple. Pris en charge par l'assurance-maladie. Qui peut sauver la vie, tout simplement. - See more at: http://www.maxeville.tv/edition%20septembre%20adeca54#sthash.ESXWcx9n.dpuf

En France, le cancer colorectal touche près de 37.000 personnes chaque ennée, est responsable de près de 17 000 décès. Pourtant, diagnostiqué au stade 1, neuf patients sur dix en guérissent.

D'où l'intérêt d'un despistage précoce. Ce qui commence par une bonne information, sans tabou. ADECA 54, structure de gestion des dépistages de cancer en Meurthe-et-Moselle, mandatée par l'Etat et l'assurance maladie, s'y emploie dans le département. Via diverses animations durant le mois de mars, désormais mois de mobilisation nationale (voire internationale, USA et canada ont choisi le même) contre le cancer colorectal. Avec le bus-expo de l'INCa (institut natjional du cancer), l'association avait choisi hier après-midi de s'arrêter sur le parking de la Sapinière à Laxou pour une grande action de sensibilisation. Face émergée de l'iceberg. Puisque par ailleurs, l'ADECA 54 adresse depuis 2008, des courriers à tous les Meurthe-et-Mosellans âgés de 50 à 74 ans, les incitant à se faire dépister.

Un geste simple. Pris en charge par l'assurance-maladie. Qui peut sauver la vie, tout simplement