30px; }
Welcome Visitor:

edition 2 octobre course belette

Onglets principaux

Texte: 
Le journal 2 octobre 2009 - édition spécial Course belette à Laxou

En octobre 2008, la ville de Laxou a signé avec l'ONF une convention engageant les deux parties sur la réfection du parcours de santé à la Sapinière, propriété de l'ONF. Le financement de ce projet d'un montant total de 42.000 € a été assuré par l'ONF à hauteur de 20 % et 80 % par ville, soutenue par la Communauté urbaine du Grand Nancy, ainsi que grâce à la participation de partenaires privés tels que GDF SUEZ, Auchan et la campagnie d'assurance Smutie-Smaciv. Parmi les aménagements effectués, un panneau d'accueil indique les circuits, ateliers et la localisastion des agrès, rappelant également les règles élémentaires de bonne conduite et de respect de la nature. Certaines zones ont été élargies dans un souci d'assainissement et d'éclaircissement du terrain laissant ainsi pénétrer la lumière favorable à l'écosysstème. L'ensemble des partenaires et le public se sont réunis samedi à la Sapinière à l'occasion de l'inauguration, sous un beau soleil. "Laxou se positionne clairement comme une commune verte. C'est également un moment symbolique, quasiment 10 ans jours pour jours après la tempête de 1999, car la forêt de Haye a payé à cette tempête un lourd tribut. Cela rentre aussi dans le cadre du passage du POS en PLU et PADD (Plan d'Aménagement et de Développement durable)" a expliqué le maire, Laurent Garcia. "La ville de Laxou n'aurait pas pu faire seule cette manifestation. Cela n'a pu être possible que grâce aux partenaires financiers" ajoute-t-il. La conseillère municipale déléguée aux sports, en charge du projet, Guilaine Girard, a souligné l'originalité des parcours fractionnés qui offrent des indications de distance. Ainsi sur la petite boucle du 1.600m, des panneaux sont positionnés tous les 100 m contre 500 m pour la grande boucle du 2.500m. "C'est un site important en terme d'accueil du public qui reçoit, avec la zone de loisirs de la forêt de Haye, un milion et demi de visiteurs par an", précise Marc Deroy, directeur d'agence de l'ONF. "Laxou montre l'exemple", a ajouté Jean-François Husson, vice-président de la CUGN en charge du dévelopement durable, en soulignant également le "bel exemple de la complémentarité des actions". Les convives ont ensuite été invités à partager un pot avant le départ de la 1er éditon de la course à pied contre la montre des "belette" organisée par l'association Laxovienne WorldTrailander. Notons également l'investissement important des services "espaces verts" de la ville dans le cadre de cette réalisation, ainsi qu'un volet social souhaité par la mairie qui a fait appel, dans le cadre d'un chantier d'insertion, à l'association Jeunes et Cité.

 

Articles similaires

Edition janvier

Texte: 

Le journal de janvier 2009

FEVRIER Au sommaire de cette édition : Les voeux de M Begorre La galette de rois de l'associaiotn "Maxéville un nouvel élan" la soirée de sainjovinavo ADECA54

En dehors des sentiers battus

Texte: 

La Ville de Laxou a restauré et aménagé 17 km de sentiers communaux qui courent de vergers en jardins, des ruelles étroites du Village aux pentes et escaliers à flanc de côteaux, jusqu’en lisière de forêt.

Dans ce décor naturel d’exception, inhabituel, la municipalité de Laxou a souhaité surprendre et séduire le public. Le projet s’intitule « En Dehors des Sentiers Battus ».

La première édition, de l’automne 2003 au printemps 2004, s’est déroulée dans les sentiers et jardins du secteur de Mi-lès-Vignes. Le succès de cette manifestation a incité ses initiateurs à renouveler l’expérience en biennale.

Du 16 septembre 2006 au 24 mars 2007, « En Dehors des Sentiers Battus » s’est installé dans le « Fond de Lavaux ».

La troisième édition, du 19 septembre 2009 au 20 mars 2010, vient de se terminer. Elle a permis de découvrir un coeur de village intimement lié à une campagne toute proche destinée, il y a quelques dizaines d’années, à recevoir les plants de vigne. D’elle ne restera que le souvenir photographique.

Sans blesser le végétal, Nature et Culture se sont associées dans une aventure collective. Les sentiers, les rues du village et les jardins ont été durant l’hiver et jusqu’aux premiers jours du printemps, l’espace privilégié d’une dizaine de créateurs de renom.

Répondre aux attentes des générations d’aujourd’hui, sans compromettre ce qui sera offert aux générations futures, c’est l’esprit du développement durable. Ici, l’expression artistique est prétexte à sensibiliser à un environnement que la municipalité souhaite préserver, sans pour autant s’opposerà un développement harmonieux de Laxou au sein de l’agglomération.

Le collège La Fontaine en danger

Texte: 

Article de juin 2012 - Alexandra Les collèges du Plateau de Haye en débat. Dans le cadre du plan Collèges Nouvelles Générations du conseil général, parents d'élèves et élus se sont retrouvés au CILM pour débattre de la fermeture éventuelle d'un collège sur le Plateau de Haye. Le vice-président du conseil général Mathieu Klein a rappelé les objectifs du projet : entre autres, un équilibre des effectifs et la mixité avec des collèges à taille humaine, évoquant un effectif global de 300 à 400 élèves.

Etabli sur 4 ans, ce plan doit dans un premier temps définir les travaux à réaliser. Concernant plus particulièrement le Plateau de Haye et ses 2 collèges, La Fontaine au Champ-le-Boeuf et Claude le Lorrain au Haut-du-Lièvre, 3 hypothèses sont proposées : reconstruction de La Fontaine et fermeture de Claude le Lorrain ; reconstruction de Claude le Lorrain et fermeture de La Fontaine ; fermeture des 2 établissements et construction d'un nouveau collège sur le terrain situé au-dessus de la caserne des pompiers de Gentilly.
Le conseil général privilégie cette 3e hypothèse afin de ne pas favoriser l'un des 2 quartiers.
Les parents des futurs collégiens résidant au Champ-le-Boeuf se sont pour certains très vivement fait entendre soulignant principalement un problème de sécurité pour les enfants qui s'y rendront à pied. Rappelant que les dessertes de bus seront adaptées en fonction du collège, Mathieu Klein a répondu que des cheminements piétons seraient faits pour la sécurité des élèves.
Du côté du personnel enseignant des 2 collèges, les avis sont partagés : certains sont résolument contre une fermeture et d'autres, bien que sachant leur poste menacé, ne sont pas réfractaires à la construction d'un nouvel établissement.

Article de avril 2012 - Alexandra

Parmi elles, un collège serait construit sur le site de l'IUFM et un second sur le Plateau de Haye. En cas de non disponibilité foncière pour ce dernier, soit Le Lorrain, soit La Fontaine serait reconstruit, induisant la fermeture des 2 autres établissements.
Regrettant l'absence du vice-président du conseil général Mathieu Klein, les parents présents, habitants du quartier pour la plupart, ont donc fait part de leurs inquiétudes quant au devenir du collège La Fontaine et à l'avenir du quartier en lui-même. Ils ont en outre évoqué la ligne de bus 124 que les enfants devraient prendre pour aller à Le Lorrain, une ligne qu'ils qualifient de peu fréquentable.

Le maire Laurent Garcia a souligné la volonté de la municipalité de Laxou de conserver le collège et son gymnase, rejoint par l'adjoint au maire de Maxéville, Georges Mayeur.
Le conseiller général Pierre Baumann a parlé d'une resectorisation obligatoire, évoquant entre autres les problèmes de baisse d'effectif et l'exercice des professeurs sur plusieurs établissements.

Présentant l'idée de départ comme louable, un enseignant a confirmé qu'il n'était pas concevable d'entretenir des bâtiments avec peu d'élèves ajoutant néanmoins que des mélanges pourraient être "détonants" et ne feraient que "diluer les problèmes et les multiplier". Son idée serait de conserver La Fontaine et reconstruire Jean Lamour afin de partager le collège du Haut-du-Lièvre sur les 2 établissements et de favoriser ainsi une meilleure mixité, des propos applaudis par les parents présents.
Lara, actuellement en 6e, a par ailleurs confié que même les élèves n'étaient pas informés ajoutant au sujet du Champ-le-Bœuf et du Haut-du-Lièvre : " deux quartiers qui ne s'aiment pas dans un même collège, ça va être une cata !".

La réalisation du projet étant prévue d'ici 2018, il a été rappelé que les parents des élèves de primaires sont particulièrement concernés et invités à se joindre aux parents des collégiens, le vote étant prévu par le Conseil Général fin juin.
Une prochaine réunion aura lieu jeudi 3 mai. Ci joint le courrier de M. KLEIN ici

Fête de la Saint Martin

Texte: 

Publiée le 18 nov. 2012 par Défilé à travers quelques artères de Laxou du traditionnel défilé de la fête de Saint-Martin (également appelée Fête des Lanternes).

Puis petit spectacle à l'école Emile Zola (exceptionnellement cette année en raison des travaux d'embellissement au niveau de la l'Hôtel de ville).

Les petits d'Hänsel et Gretel sont à l'honneur cette année !

Vendredi 16 novembre 2012

Images Khaled FRIKHA
Pour la Ville de Laxou

La Ville de Laxou fête la Journée de la Femme.

Texte: 

La Ville de Laxou fête la Journée de la Femme. "Laxou, Côté Femmes"

Conférences, Spectacles, Exposition les 8 et 9 mars 2013. Extraits des manifestations...

Images Khaled FRIKHA - Auteur photographe - www.kfrikha.com Pour la Ville de Laxou

Tous droits réservés - mars 2013

 

edition 20 mars 2009 présenté par Laurence

Texte: 

Le journal du 20 mars 2009

le sommaire: le festival hip hop au CILM

salsamana

Aubade dupont est Longo

Dance and shoes Les folies bibis

Journalistes en herbe à Schweitzer

Texte: 

L'ATE (Aménagement du temps de l'enfant) est un moyen pour les écoliers de découvrir de nouvelles activités. En effet, sur le temps périscolaire, les enfant ont la possibilité de  participer à des activités sportives, culturelles et ludiques.

Aussi, une nouvelle activité a-t-elle vu le jour en septembre dernier à l'école élémentaire Schweitzer du Champ-le-Boeuf avec l'atelier journalisme. Un groupe de 16 élèves s'est constitué afin de créer un journal, une activité animée par Christophe Lanselle. "Ils sont plutôt réceptifs", a confié l'animateur avant d'ajouter : "Certains ne savainet pas faire une recherche sur internet".

En effet, les journalistes en herbe ont notamment pour mission de retrouver de nombreuses informations sur le web et doivent ensuite rédiger des textes, trouver des photos et faire la mise en page du journal. "On crée un journal avec des titres et des rubriques", a expliqué la jeune Alice, précisant par ailleurs que ce journal de 12 pages reprend de grandes thématiques comme la vie de l'école, le sport, le cinéma ou encore l'actualité.

Cette activité peut en outre faire naître des vocations comme pour Amélia qui aimerait être journaliste : "C'est bien de faire des recherches et de publier des articles". Au total, quatre numéros devraient paraître avant la fin de l'année. Les deux premiers numéros déjà parus sont visible sur www.laxou.fr

Articlde de L'est républicain