30px; }
Welcome Visitor:

edition novembre

Onglets principaux

Texte: 

Le journal de novembre 2009

au sommaire de notre édition - Le festival swing - Le festival Michtô - Le championnat de France de billard - l'association clasbec

Articles similaires

edition 17 avril stanislas moto club

Texte: 

Le journal du 17 avril 2009 - stanislas moto club

17 AVRIL édition N°9 : Le satnislas moto club 02'45 Interview Etienne MARCHAL 09'50 Interview levy BATISTA 14'30 Interview FRED ACCESSOIRES 19'08 Interview Yoann AUBRY

Fête des voisins édition 2003 place de l'alzette

Texte: 

Le hameau de la ferme organise la fête des voisins sur la place de l'alzette. En 2003, maurice est venu me demander si je souhaitais participer à la fête des voisins sur se passerait sur la place de l'Alzette, juste devant chez moi. Alors j'ai proposé de mettre à disposition ma sono pour agrémenter l'évènement.

Les images fournis viennent sûrement de la caméra de maurice car je suis présent sur la vidéo. Comme on peut le conster cette année là, il ne pleuvait pas et on  était tous jeune d'où l'intérêt de conserver les archives.

Edition 2004

Edition 2005

Défilé saint Nicolas 2009

Texte: 

Qui est Saint Nicolas ? Saint Nicolas, saint patron et protecteur des petits enfants et de la Lorraine est fêté tous les 6 décembre, surtout dans l’Est de la France et dans le Nord ainsi que dans quelques pays d’Europe. La légende du Père Noël a été créée à partir du personnage de Saint Nicolas. L’histoire dit que le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre, également appelé Nicolas de Bari. Il est né à Patara, en Asie Mineure, entre 250 et 270 après J-C, et décédé le 6 décembre, en 345 ou en 352, dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure. C’est l’un des saints les plus populaires en Grêce et dans l’Eglise Latine. Il fût Evêque de Myre au 4ème siècle. Sa vie et ses actes sont entourés de légendes. Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse. Chaque épisode de sa vie a donné lieu à un patronage ou une confrérie d’un métier ou d’une région. C’est l’un des saints le plus souvent représenté dans l’iconographie religieuse : sur les vitraux des églises, dans les tableaux, en statue, sur les taques de cheminée, les images d’Epinal, etc… Ses légendes offraient aux imagiers une riche matière. Saint Nicolas, dans son costume d’évêque, fait équipe avec un personnage sinistre : le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir, n’a pas le beau rôle puisqu’il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements. La Saint Nicolas est aussi l’occasion pour les enfants de recevoir des cadeaux, trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées. La veille de la Saint Nicolas, les petits enfants placent leurs souliers devant la cheminée avant d’aller se coucher. Ils déposent à côté de leurs chaussures, une carotte et des sucres pour la mule du Saint Nicolas et un verre de vin pour réchauffer le grand saint. Depuis le XIIe siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s’ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard. La Légende de Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l’hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir. Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là, demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans. Terrorisé le boucher prit la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie. Suite à cette anecdote, Saint Nicolas devint le patron des écoliers et petits garçons. Au fil des siècles, la légende disparut peu à peu, à l’exception de l’épisode des enfants tués, mis au saloir et sauvés par Saint Nicolas qui leur rendit la vie. Le décor ainsi que certains détails évoluèrent et l’épisode s’adapta progressivement à la région, pour entrer définitivement dans les mémoires lorraines. Déjà au Xe siècle après J.-C, il était vénéré en Allemagne et le 6 décembre on le fêtait comme patron des commerçants, des boulangers et des marins. Selon les régions, Saint Nicolas apparaît soit comme un vieil homme gentil, soit comme un évêque digne, avec une crosse et une mitre. C’est à lui que les enfants adressent leurs prières, se réjouissant de petits présents qui les attendent pour le 6 décembre. En Belgique et dans l’Est de la France, pour le jour de la Saint Nicolas, on distribue aux enfants de grands pains d’épices en forme du Saint Evêque. Saint Nicolas défile dans les rues et distribue des bonbons aux enfants. Saint Nicolas est accompagné d’un personnage rude au visage noirci qui porte une baguette. Il est connu dans l’Est de la France sous le nom de « Père Fouettard », qui distribue des verges. Ce n’est qu’au XVIe siècle qu’on commença à parler du Père Fouettard. Qui est-il ? Il est né à Metz en 1552, lors du siège de la ville par les troupes de Charles Quint. Les habitants promenèrent l’effigie de l’Empereur à travers les rues, puis la brûlèrent. Ainsi, le Père Fouettard serait, dit-on, Charles Quint. Reconnu pour sa grande générosité, Saint Nicolas devint, au Moyen Age, le patron des petits enfants puis des écoliers. Le soir du 5 décembre, les enfants laissent leurs souliers devant la cheminée ou devant la porte avec du sucre, du lait et une carotte pour la mule qui porte Saint Nicolas. Ils découvrent au matin du 6 décembre une multitude de sucreries, de friandises et de petits présents que Saint Nicolas a déposés à leur intention. La mule a mangé la carotte et Saint Nicolas a bu le verre de lait ou de vin que les enfants lui ont laissé.

Après sa disparition Il fut enseveli dans une tombe de marbre et de sa tête se mit à couler une source d’huile apportant la santé à bien des malades et de ses pieds une source d’eau. Cette huile cessa de couler lorsque le successeur de Saint Nicolas se vit chassé de son siège par des envieux. Mais dès que l’évêque fut réinstallé sur son siège, l’huile se remit aussitôt à couler. Longtemps après, les Turcs détruisirent la ville de Myre. Et comme quarante-sept soldats de la ville de Bari passaient par là, quatre moines leur ouvrirent la tombe de Saint Nicolas : ils prirent ses os, qui nageaient dans l’huile, et les transportèrent dans la ville de Bari, en l’an 1087. Les reliques du saint accomplirent de nombreux miracles en Italie. Elles protégèrent des voleurs, sauvèrent des personnes de la noyade et ramenèrent à leurs parents les enfants perdus ou volés. Quelques années après l’arrivée des reliques du saint en Italie, un chevalier lorrain qui revenait de croisade passa à Bari. Il déroba un doigt du saint pour l’amener dans sa ville natale : Saint-Nicolas-de-Port. Bientôt des pèlerinages importants furent organisés dans cette petite ville de Lorraine. Lorsqu’on priait Saint Nicolas, des miracles se produisaient. Des chevaliers enchaînés par les infidèles furent miraculeusement transportés devant le portail de l’église de Saint-Nicolas-de-Port et Saint Louis fut sauvé de la noyade.

Où est fêté Saint Nicolas ? Saint Nicolas est fêté dans l’Est (Lorraine et Alsace), le Nord de la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Autriche, les Pays Bas. Tous les 6 décembre, Saint Nicolas fait le tour de toutes les villes de Lorraine, précédé par son effigie en pain d’épices et en chocolat dans les confiseries et pâtisseries. Il distribue des friandises aux enfants et se voit remettre les clés de la ville par le maire. Chars, défilés prestigieux, feux d’artifice… Saint Nicolas est une fête importante dans la vie culturelle de ses régions. Saint Nicolas, dans son costume d’évêque, fait équipe avec un personnage sinistre, le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n’a pas le beau rôle puisqu’il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements. La Saint Nicolas est aussi l’occasion pour tous les petits Lorrains de recevoir des cadeaux, trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées. Chaque année, Saint Nicolas et le père Fouettard visitent également les écoles maternelles en distribuant du pain d’épices et des oranges.

Esaf journée de la femme au CILM

Texte: 

ESAF organise la journée de la femme, le vendredi 8 mars de 9 à 17 h. Au programme : café-débat sur "les violences faites aux femmes", de 9 à 11 heures, de 11h30 à 13h30, melting pot culinaire (genre auberge espagnole), de 14 à 17h, animations avec divers ateliers (bien-être, coiffure, maquillage, etc), de 16 à 16h30, goûter servi au public, à partir de 16h30, défilé des femmes du Plateau de Haye dans leur tenue traditionnelle avec les pays (Laos, Côte d'Ivoire, Maroc, Mali, etc).

Bourse aux poissons au CILM : 18 ième édition - Club Aquariophile

Texte: 

Ils étaient 2 000 d'après les organisateurs, 400 personnes d'après la police à la 18 ième bourse aux poissons ce dimanche 27 octobre 2013 de 15h00 à 18h00. On ne sait pas exactement combien de personnes étaient dans le hall du CILM en attendant l'ouverture tardive de 20 minutes des portes prévu à 15h. Je ne pensais pas qu'il y aurait autant de monde lorsque j'ai reçu l'invitation de Olivier PIVEL président de l'association me demandant si je pouvais être présent à l'ouverture.

Comme c'était dimanche et que j'habite pas loin,j'y suis allé avec la famille sous la pluie. Comme vous pouvez le voir sur l'album photo (il suffit de cliquer sur la photo pour y accéder) ou sur la vidéo, il n'y a vait pas beaucoup de place pour circuler.

J'ai dû attendre un bon moment en compagnie de Hervé le correspondant de l'Est républicain dans la salle de projection avant de descendre pour faire d'autres photos.

Pour mémoire, la première édition de la bourse était organisé en octobre 1995.

 

Retrouver la dernière vidéo du club en cliquant sur le photo ci-jointe

 

 


La restructuration du Centre Commercial La Cascade en marche

Texte: 

Comme annoncé dès janvier, Monsieur le Préfet de Meurthe-et-Moselle avait prescrit, à l’Hôtel de Ville et au CILM, par arrêté du 29 décembre 2011, l’ouverture de deux enquêtes publiques en vue de délimiter les terrains à acquérir pour permettre la restructuration du centre commercial La Cascade au Champ-le-Boeuf : enquête sur l’utilité publique du projet de restructuration de la Cascade et enquête parcellaire conjointe en vue de délimiter les terrains à acquérir.

Ainsi, les personnes intéressées ont pris connaissance des dossiers et ont consigné leurs observations éventuelles sur les registres offi ciels. Jean-Marie VOIRIOT, désigné en qualité de commissaire enquêteur, remettra son rapport qui permettra de continuer à faire avancer ce projet auquel sont très attachés le Maire Laurent GARCIA, les adjoints Gilbert ANTOINE,
délégué à l’Urbanisme et Yves PINON, délégué à la Cohésion Sociale et à la Rénovation Urbaine, en lien avec le service municipal de l’urbanisme.

 

 

Fête des voisins 2004

Texte: 

Vous ne rêvez pas, il s'agit bien d'une vidéo sur la fête des voisins dans mon quartier, juste sur la place de l'Alzette, et c'est bien l'année 2004. Cette année, nous n'avons pas eu la pluie comme les dernières éditions. Il s'agit donc de ma deuxième participation à la fête des voisins et maurice Grosjean, l'organisateur de cette fête a sollicité de nouveau ma participation.

A l'époque, j'étais animateur débutant comme vous pourrez vous en rendre compte d'après la vidéo. Et si vous me voyez sur la vidéo alors il s'agit de la caméra de maurice dont j'ai récupérer la bande. Pour cette édition, j'ai proposé un jeu pour les participants afin d'agrémenter l'après-midi. Nous avons eu un chapiteau pour nous abriter en cas de pluie et j'en ai profiter pour proposer un karaoké avec un téléviseur que ma soeur christine m'a gracieusement cédé.

En effet, je n'avais pas de projecteur vidéo. Si mes souvenirs sont exactes, c'est en 2006 que j'ai dû acheter un vidéo projecteur suite donc à un incident technique. Le téléviseur s'est fracassé contre le sol car j'avais mal équilibré. Je ne crois pas que c'était en 2004 mais en 2005. Je ne me souviens plus du tout, je me fais vieux.

Bref, je suis fier de vous présenter un trio de chanteuses dont vous me direz des nouvelles après la lecture de la vidéo. Elles sont devenus incognito dans la vie suite au karaoké. Non je plaisante, car de temps en temps, elles me donnent un coup de main pour ma webTV lorqu'elles ont le temps.

N'oubliez pas que la fête des voisins arrive prochainement, et la date officiel est fixé au vendredi 2 juin. Pour ma part, je participe toujours à la fête des voisins de mon quartier, et pour l'édition 2012, nous avons opter pour un apéritif dinatoire.

Edition 2003 - edition 2005

 

cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers

Texte: 

Suite à l’intervention d’Yvette GAERTNER, Déléguée du Préfet Plateau de Haye, hier lors de la réunion associative CUCS 2013, je vous prie de trouver ci-joint le cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers. Ce cahier s’adresse aux associations et habitants. Les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr

François LAMY, Ministre délégué chargé de la Ville, a engagé le 11 octobre dernier à Roubaix une concertation afin de préparer la refonte de la politique de la ville. Celle-ci mobilise les élus, les services de l'Etat, des représentants du tissu associatif et du monde économique, et plus largement l'ensemble des partenaires de la politique de la ville. Il s'agit que chacun puisse faire bénéficier le gouvernement de son expertise et de son regard sur les grands enjeux urbains et sociaux.
Pour que le plus grand nombre puisse s'exprimer, des cahiers d'acteurs permettent en outre à l'ensemble des élus, mais également aux habitants et associations d'apporter leur contribution à la concertation.  

L'ACSé a adressé à son réseau territorial ces cahiers d'acteurs. Aussi, en avez vous probablement été également destinataires. Nous vous remercions de veiller à leur diffusion la plus large possible auprès des habitants et des associations avec lesquelles vous êtes en contact dans le cadre de vos fonctions, afin que ceux qui vivent la politique de la ville au quotidien et sur le terrain puissent s'exprimer et faire remonter leur point de vue ainsi que leur compétence d'usage. Leur expérience, leurs remarques et propositions pourront ainsi utilement nourrir la réflexion des membres de la concertation et alimenter le rapport qui sera remis au ministre à l'issue de celle-ci.
Pour ceux d'entre vous qui n'auraient pas reçu la trame du cahier d'acteurs à destination des habitants et des associations, vous la trouverez en pièce jointe du présent message. Elle peut également être téléchargée sur l'espace dédié à la concertation, accessible depuis les sites http ://www.territoires.gouv.fr/ et http ://www.ville.gouv.fr/
Afin de pouvoir être discutées par les membres de la concertation, les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr .
Avec nos remerciements anticipés pour votre participation à cette réflexion collective menée au bénéfice des habitants de nos quartiers,