Welcome Visitor:

CQFR N°33 - IRTS portes ouvertes

Onglets principaux

Texte: 

Articles similaires

Mathématiques : yes we Khan

Texte: 

Magali, la brunette enthousiaste, réapprend à faire des divisions avec décimale, de chaque côté. La jeune femme, bénévole fortement impliquée dans l'aide aux devoirs, s'amuse de cette leçon d'algèbre sur le Net : "Je ne veux pas être désobligeante, parce que j'ai eu des profs géniaux et qu'ils restent irremplaçable, mais là on peut refaire l'exercice 100 fois sans avoir honte. Et ça marche, les tutoriaux sont vraiment trop bien faits !"

Orange à l'orangerie

C'était le 04 février 2015 au avillon de l'Orangerie à Nancy, où la Fondation Orange, la Khan Academy et Bibliothèques sans frontières, lançaient conjoinctement la première plateforme d'apprentissage en ligne de Lorraine. Tout est né d'une rencontre entre Francis Jacqueray délégué mécénat et solidarité de la Fondation Orange et Malika Dati, élue nancéienne déléguée à l'insertion. "Sur le Grand Nancy nous accompagnons 5000 jeunes. Comment dès lors, rester insensibles au fait que 150 000 d'entre eux sortent du système scolaire chaque année en France, sans formation. Pour la Khan Academy et son mode d'apprentissage en ligne, la Fondation a depensé 700 000 €". Ce que confirme Yves-André Leroux, directeur d'Orange Est, séduit par le projet,où des jeunes accèdent en quelques clicq à des cours, en vidéo et exercices interactifs.

"Il y a encore 1 enfant sur 5 qu'on n'arrive pas à emmener à destination. Imaginez la révolution si c'était un train sur 5", explique Mosatfa Fourar ancien recteur d'académie, devenu adjoint au maire. Mécène de l'adaptation en français, des contenus anglophones de la Khan Academy, la Fondation Orange illustre un partenariat public-privé qui intéresse Laurent Hénart. Le maire de Nancy cherche à faire entrer le savoir numérique au coeur de toutes les écoles en trois ans. "Il est possible qu'on construise des choses meilleurs demain, que la mondialisation, le numérique ne soient pas seulement des vecteurs de menaces et c'est ce que réussit la Khan Academy".

Fondée il y a 10 ans, par un scientifique Indien, Salman Khan, association a but non lucratif, la Khan Academy a pour principe de "fournir un enseignement de grande qualité à tous, partout. C'est intelligent, ludique et très facile d'accès", témoigne Muy Cheng Peïch, qui représentait hier à Nancy, l'ONG Bibliothèques sans frontières. Le site web de Khan publi en ligne un ensemble gratuit de plus de 2200 mini-leçons via des tutoriels vdéo stockés sur Youtube, abordant les mathématiques, l'informatique, l'histoire...Apprendre en s'amusant vraiment qui n'en a pas rêvé ?

Article de l'est républicain Pascal SALCIARINI

www.khan-academy.fr

www.fondationorange.com