Welcome Visitor:

Maxéville la sportive

Onglets principaux

Texte: 

Le sport à Maxéville ? Ce sont 25 associations sportives proposant 40 disciplines, comptant près de 2 000 adhérents encadrés par plus de 300 bénévoles, pratiquant dans 8 structures sportives et de loisirs et 11 terrains de proximité. Pour en favoriser l’accès à tous les Maxévillois, la municipalité s’investit pleinement pour le développement et la promotion du sport dans la commune. Ainsi, ce sont 17 agents municipaux qui y travaillent au quotidien ; 10 020 h d’activités proposées dans les complexes et les stades et plus de 150 000 € de subvention de fonctionnement versées aux associations sportives maxévilloises. Pour renforcer les liens que la ville entretient avec les associations, favoriser le développement de leurs activités et valoriser l’engagement sportifs et bénévoles, la ville a mis en place en septembre 2009 l’école municipale des sports (EMS). Un label éponyme a également été crée, qui reconnaît, dans le cadre d’un partenariat noué entre la ville et les associations ainsi labellisées, la qualité du travail effectué, notamment dans le domaine de la formation des cadres et des jeunes Les diplômes ont été remis le 11 juin dernier à l’occasion du 1er Gala des Sports qui s’est déroulé au CILM en présence des associations sportives, mais aussi des élus et personnalités locales. Bref, les incontournables du monde du Sport.

Toutes les associations sportives ont été mises à l’honneur, du loisir au haut niveau ! Pour clore la manifestation, Monsieur le Maire et Serge El Founi, adjoint au sport ont récompensé Laura Cruaux et Alexandre Petitjean, respectivement championne de France cadette de karaté et international espoir de squash, qui se sont vu remettre le prix de sportive et sportif Maxévillois de l’année.

 

Articles similaires

Nancy Volley Maxéville Jarville

Texte: 

Bertrand BARBIER

Président du Nancy Volley

Emmanuel DUMORTIER

Entraîneur

samedi 23 octobre 2010 - AVIGNON

Journée 2 :

NANCY 3/1 25-22 23-25 25-21 25-19

samedi 6 novembre 2010 - PL-ROBINSON

Journée 5 :

NANCY 3/2 - 23-25 19-25 25-18 25-21 15-9

Vendredi 26 novembre 2010 - LYON

Journée 7 :

NANCY 0/3 20-25 21-25 21-25

Vendredi 17 décembre - DUNKERQUE

Journée 9 :

NANCY 0/3 36-38 24-26 18-25

Samedi 8 janvier 2011 - CAMBRAI

jourée 11

NANCY 3/1 25-22 25-19 20-25 25-19

Samedi 22 janvier 2011 - CHAUMONT

Journée 13

NANCY 0/3 19-25-21-25-23-25

Samedi 29 janvier 2011 - NARBONNE

Journée 14 : 19 points, place 7

 

Les loups lorrains - Floorball

Texte: 

LECUYER Erwan : Président

KOCIAN Petr : Secrétaire Général

BOURGUET Noé : Trésorier

Adresse du Club :

FJT "Le Normandie"

Club de Floorball

1 avenue de l'Europe

54 520 Laxou

e-mail : lesloupslorrains@gmail.com tél : 06.87.56.57.99

Description Journée de championnat de Floorball, initialement prévue à Paris les 10 et 11 décembre 2011. 4 équipes : IFK2, Dragons bisontins, Loups lorrains et Sentinelles de Strasbourg. samedi 18 février 2012 : 14h25 Sentinelles de Strasbourg - Dragons bisontins 16h35 IFK 2 - Sentinelles de Strasbourg dimanche 19 février 2012 : 11h00 Loups lorrains - IFK2 13h10 Dragons bisontins - Loups lorrains Entrée Gratuite. Venez nombreux ! Communiqué de presse Après une victoire et une défaite à Besançon le 21 janvier dernier, le club de Floorball nancéien montre les crocs ! Actuellement 3ème au classement, les Loups Lorrains reçoivent à domicile au gymnase La Fontaine de Laxou trois équipes du championnat de France : les Dragons Bisontins, les Sentinelles de Strasbourg et l’IFK Paris 2. Les matchs débuteront le samedi 18 février à partir de 14h00 et le dimanche 19 février dès 10h30. Une occasion de découvrir un sport moderne et fair-play qui saura ravir les petits comme les plus grands. Le Floorball en quelques mots – Le Floorball est un sport de crosse, cousin du hockey sur glace. Les équipes sont composées de 6 joueurs dont un gardien. Les matchs se déroulent en trois tiers temps de vingt minutes. Originaire de Scandinavie où il devint rapidement sport national, il acquit une dimension internationale lors du premier championnat mondial, en 1996. Depuis bientôt un an, le Floorball est entré définitivement et officiellement dans la famille olympique. Axé sur le collectif, il privilégie la solidarité et se caractérise par son accessibilité. Contrairement au hockey sur glace, il n’est pas nécessaire de savoir patiner, l’équipement reste simple et très peu de contacts physiques sont autorisés. Le Floorball est une activité complète mêlant intensité, agilité et une certaine créativité lors des tactiques de jeu. Les Loups Lorrains, une équipe montante – C’est en octobre 2010 que naît la première équipe lorraine de Floorball, au sein du foyer des Jeunes Travailleurs « Le Normandie » à Laxou. Rapidement, elle trouvera son nom : les Loups Lorrains. Un choix fondé comme un hommage à un des animaux les plus emblématiques d’Europe, fidèle à son instinct, endurant et plein d’adresse. Grâce au soutien de la mairie de Laxou et d’ADALI Habitat, le club peut disposer des gymnases Sadoul et La Fontaine pour ses trois entraînements hebdomadaires et bénéficie d’un prêt de matériel adapté. Erwan Lecuyer, 28 ans, fondateur et président du club prend son rôle de chef de meute à coeur. Il s’applique à mener ses coéquipiers toujours plus hauts. Ainsi, il leur permet de participer à leur premier tournoi officiel à Strasbourg en juin 2011.

Sylvie Petiot

Texte: 

La raison de la présence de cette vidéo est que Sylvie Petiot est directrice de la société Lagarde mérégnani qui est sur Maxéville. Elle a fait appel à nos services pour avoir une trace de sa remise de médaille à l'hôtel de ville de Nancy en présence de Monsieur Rossinot maire de Nancy. Le souvenir que j'ai de ce reportage est que j'ai utiliser 2 caméra pour la captation et que par la suite le montage était un peu difficile. De plus il y avait du monde et on ne sait jamais ce qu'il faut filmer. Mais bon faut bien rentrer de l'argent à l'association si on veut fonctionnner.

Festival michtô 2009

Texte: 

Le festival Michtô a planté ses prmières étoiles et semé ses premiers grains de sable au Grand-Sauvoy. Ambiance de traverse à l'ombre et à la lumière des fourmillants chapiteaux. on pioche dans la gamelle de nouilles, à la bonne franquette, quelques chiens placides dressent le museau à tout hasard. Depuis le grand chapiteau on entend des brides de rires, l'Estock Fisch s'échauffe. Et le Grand Sauvoy s'active... Depuis le week-end dernier se sont plantés là quatre chapiteaux, une yourte et des gradins extérieurs dans la perspective de voir s'avancer dès vendredi quelque 3.000 festivaliers au bas mots, et s'ouvrir plus d'une trentaine de shows.

Ce sera super, ce sera, c'est promis, complètement Michtô. 22gonesMonsieru Raoul avance bientôt sa dégaine d'aigre-fin des faubourgs, haut de forme mal arrimé, morgue de poissonnier. Il harangue l'aréopage de gosses fascinés, qui ne savent plus où donner des yeux. Doivent-ils s'atacher au bouc de la femme à barbe, au regard sévère et au fouet cinglant ? Aux fils qui scellent les lèvres de la muette Comtesse Anastasia ? A moins qu'ils ne se laissent enjôler par les arguments rondements exhibés de l'accorte miss Suzy... La troupe de l'Estock est là réunie pour le tout premier spectacle du festival, dans le cadre d'une des diverses "séances scolaires" programmées en amont. Va pour "L'Assabulatoir", dans la grande tradition du cirque forain: du corrosif rieur, râpeux aux entournures, où le ratage fait sciemment partie du paysage. Dès lors qu'on confie le rôle de Monsieur loyal à un lyrique squelette démantibulé, le ton est donné d'un cirque qui allume les étoiles...autant qu'il sème les grains de sable. 22gonesL'Estock Fish a fait 700 kilomètres pour venir à Nancy depuis Salon-de-Provence.

 

De confiance. Et pourquoi ? "Parce que le Cirque Gones", balance Monsieur Raoul, dans un laconisme d'une rare efficacité. Bientôt relayé par les huits artistes: "on aime l'esprit du festival". "On soutient cette dynamique du nouveau cirque". " Il est la preuve qu'on peut se débrouiller par soi-même". Mais pour çà, il a fallu l'envie du cirque Gones, cet étrange objet corcassien, pas tout à fait identifié aux yeux des institutions. Il a pourtant fait ses preuves. A titre individuel d'abord, puisque le bouche-à-oreille suffit à remplir le calendrier de la troupe qui a 4 spectacles actuellement à son actif. A titre collectif aussi, avec l'organisation d'une 4e édition de Michtô aui, une fois de plus, affichera sans doute complet. 22gones2Le cirque Gones, on peut lui donner le visage de Thomas ou Eva, lui prêter la silhouette de Blandine, Pierre ou Nicolas, et inversement. Et, pourquoi pas, la voix de Clément.

Qu'on surprend berçant un nourrisson dans les bras. Un symbole de confiance, d'ailleurs, que cette nouvelle génération accueilllie à bord d'un bateau cherchant toujours un port où s'arrimer. "C'est vrai qu'après sept ans d'existence, on aimerait nouer un partenariat avec une institution, ou une commune pour loger notre chapiteau et nos décors. On vit toujours dans l'incertitude. Mais la contre-partie, évidement, c'est ce métier-passion". Clément évoque la collégialité, le fonctionnement "organique" de la petite entité, et désamorce le discours pessismiste s'il vient à pointer le bout de son mot: "On se dit que si un jour, ça venait à se terminer, après avoir fait tourner une boutique pareille, on sera bien capable d'entreprendre autre chose". Indiscutable argument. Là-dessus démare le show des p'tits camarades de l'Estock, avec en prélude une promesse à retenir pour le week-end entier: "Vous oublierez un instant l'inanité du dehors et son inconséquence !". Michtô, festival de cirque et d'arts de rue, les 23.24 et 25 octobre.

 

vernissage sculpture sur bois

Texte: 

vernissage sculpture sur bois au parc de maxéville

Ah je me souviens de ce reportage où je suis venus avec ma fille Lisa au parc de la mairie. Cette salle est du côté des jeux pour enfants dans le parc, au fond à droit lorsqu'on est à côté de la mairie.

Si je me souviens bien, Daniel et son équipe ont effectuer des travaux pour rendre la salle accessible.

Le nom de la salle ? La salle leclerc !

Je ne suis pas rester longtemps non plus car bien entendu je devais me rendre sur un autre site.

Ass. des donneurs de sang

Texte: 

Article de l'Est du 5 mars 2012

La collecte de sang s'est déroulée comme à l' accoutumée surIe parking de la Cascade où le car de transfusion de l'EFS stationnait vendredi après-midi et samedi matin.

 

Le président Patrice Klaine et Marcel Berenger ont mis les petits plats dans les grands pour assurer un bon accueil aux donneurs à l'intérieur de la galerie commerciale où une collation était offerte.

 

Georges Mayeur, adjoint au maire et membre de l'association de donneurs de Maxéville et de Champ-le-Bœuf a souligné la particularité française en faveur de la gratuité du don de sang et le bénévolat qui l'accompagne. « Une soliarité dont on se félicite», ajoutait l'élu , venu rendre visite aux acteurs et aux donneurs et les féliciter. Comme Mickaëla1 dont c'était le premier don.

« Ca s'est bien passé ça a duré quinze minutes à pelne. Je n'avais pas d'appréhension. J'aime bien aider les autres, d'ailleurs je veux devenir infirmière », expliquait la jeune femme qui envisage de partir à Toulon pour faire une formation à l'école du personnel paramédical des armées (EPPA). Les deux. demi-journées de collecte ont attiré 56 personnes et il n'y a eu que trois refus. Parmi les 53 personnes prélevées on comptait 3 nouveaux donneurs. Félicitations.

ACQA

Texte: 

Association du collectif du quartier des aulnes

Notre Association a pour objet la représentation des habitants et des locataires, la protection environnementale et l'animation de notre quartier.Au travers de ce cite, vous pourrez mieux découvrir notre association, découvrir les manifestations passées et à venir........

 

 

 

 

 

 

 

 
NOM ACQA
Adresse

12 rue des Aulnes 54320 Maxéville

Téléphone/fax 06.76.39.71.23
Site internet http://acqa.chez-alice.fr
E-mail c.lintingre@libertysurf.fr
Membres du bureau
Président LINTINGRE Christian
Secrétaire

SIMONIN Gislhaine

Adjte SIMONIN Marie - Jeanne

Trésorier

FEUILLATRE Corine

Adjt BECKER Bernard

Activités proposés

L'ACQA fut juridiquement créée en octobre 2003 auparavant elle agissait sous le nom de Collectif des Aulnes.Etant reconnue par la ville de Maxéville et l'OPH de Nancy,les membres du Collectif décidérent de créer "l'Association du Collectif des Aulnes" Nous sommes une Association régie par la loi du 1èr juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

 

Conseil municipal Maxéville 24 septembre 2012

Texte: 

Conseil municipal de maxéville le lundi 24 septembre à 20h00 à la Mairie.

Pour l'ordre du jour, il y en a 23 exactement, vous pouvez soit consulter le blog de Daniel Jacob ici ou celui de Christophe choserot ici. Il s'agit du conseil de la rentrée et le sujet qui a pris environ une heure de parole concerne l'affaire numéro six sur la mise en place d'un dispositif de vidéo surveillance sur le stade darnys et écuries du plateau et la dame.

Quest-ce que j'ai donc compris à ce débat ? Il y avait des arguments de l'un et de l'autre :

Contre : le coût, il est évident que cela représente une très grosse somme d'argent pour installer ce genre de matériel. J'aurais aimé connaître la résolution de ce dispositif vidéo pour une captation nocturne. Car en l'absence d'éclairage suffisament fort, la vidéo est fortement dégradé. De plus, y a-t-il un opérateur derrière ce dispositif qui puisse zoomer sur les individus ou est-ce simplement un dispositf passif ? Je me souviens d'un reportage sur une gendarmerie dans le var qui étati confronté à des vols dans les maisons et qui avait fini par trouver les coleurs grâce à la vidéo surveillance de la ville, mais il ne pouvait identifier clairement les voleurs. On ne pouvait que supposer. Ce n'est pas comme une photo nette, prise de face. Souvent la caméra est situé en hauteur, il suffit de porter une casquette pour masquer le visage.

L'utilité d'un tel dispositif semble inefficace pour l'opposition en s'appuyant sur des chiffres d'autres villes. C'est aussi une atteinte à la vie privé.

Pour : un outil de dissuasion face à la délinquence, un sentiment de sécurité, un élément de preuve.

Je vous laisse le soin de compléter le pour et le contre car je suis sur d'en oublier. En tant qu'habitant de Maxéville, je peux raisonner de la sorte. Il est vrai que cela représente une somme d'argent qu'on pourrait utiliser sur s'autres priorités, et il y a toujours d'autres priorités. Si cela concernait mon quartier, mon quotidien, j'aurais souhaité une réponse de la commune face à ce problème. On aurait pu mettre des policiers mais cela doit être compliqué. Il existe surement d'autres façon de combattre ce problème, et c'est l'équipe de la municipalité de trouver la meilleur solution.

Cela me rappel la jeune délinquance qui sévissait dans mon quartier le hameau de la ferme, à maxéville haut (et oui il y a le haut, le bas, le centre, c'est une commune à plusieurs visages) pendant une année où il y avait des dégradations genre des tags, des réunions tardives dans la nuit. Un groupe de jeune qui ne vivait pas en plus dans le quartier; Un soir, il passait en bande, et s'amusait à  faire tomber les poubelles. Je les ai poursuivi dans la rue pendant un bon quart d'heure mais que vous voulez faire face à une dizaine de jeune qui court dans tous les sens ?

Les jours suivants je eu des oeufs lancés sur ma fenêtre, ils ont pris des affaires dans mon véhicule et a mis le feu sous le porche. La police municipal est venu, j'ai même posé une maine courante. Et depuis, je n'ai plus de souci. Je ne dis pas qu'il faut courser les jeunes, c'est dangereux. Mais bon, entre le vol des carburants, des rétros cassés, des portes d 'entrées vandalisés, il fallait bien se défendre.

J'aurais eu une vidéo surveillance dans mon quartier, cela m'aurait rassurer. Maintenant pour la question d'atteinte à la vie privée, chacun a sa position. Je trouve qu'à l'heure où il y a plus de 26 millions de comptes facebook où on peut suivre l'intimité des gens sans les connaître, ce n'est pas ce dispositif qui va s'introduire dans ma vie privée.