30px; }
Welcome Visitor:

N°191 PiMax janvier 2007 - Blake et Mortimer in Maxéville

Onglets principaux

L'année 2007 apportera beaucoup de changements à Maxéville. Après le nivellement des carrières Solvay, les premières constructions commencent sur le plateau : logement, centre pénitentiaire, parcs de loisirs, terrains de sport… Aux Aulnes et au Champ le Boeuf, 2007 sera surtout une année de concertation pour les aménagements autour des immeubles, et des écoles. Le " Grand Nancy " va engager les travaux rue de la République et peut-être démarrer les aménagements entre Meurthe et canal. Au-delà des travaux nous souhaitons voir avec vous comment faire évoluer certains services, en tenant compte des demandes des familles, dans toute la dimension éducative.
2007 sera donc une année riche en rencontres. Mais n'attendez pas pour donner votre avis : ce bulletin comme le site Internet (www.mairiemaxeville.fr) sont là pour vous informer, mais aussi pour recueillir vos idées pour une vie
meilleure dans notre cité. Toute l'équipe municipale vous renouvelle sa disponibilité.

Votre maire, Henri Bégorre

Blake et Mortimer in Maxéville

Ciel ! voilà une exposition exceptionnelle et complètement fascinante !

Documentées avec rigueur, les histoires d'Edgar P. Jacobs ont initié à la connaissance du monde à travers la science et l’histoire plusieurs générations de lecteurs. Elles comptent parmi les oeuvres de fiction qui auront le plus suscité de vocations de scientifiques, physiciens, archéologues, paléontologues, ingénieurs aéronautiques, écrivains et… auteurs de bandes dessinées !

Conçue et réalisée par le Festival international de la bande dessinée à l’occasion du centenaire de la naissance d’Edgar P. Jacobs, cette exposition rétrospective du créateur de Blake et Mortimer a été créée en 2004 au Musée de l’Homme à Paris, où elle est restée plus d’un semestre, attirant 150 000 visiteurs. L’exposition propose notamment une sélection des dessins et planches les plus mythiques des albums de Jacobs, sans oublier illustrations, croquis, recherches de costumes, etc.

Commentaires

Du sport de loisir au sport de haut niveau, des ateliers «découverte» à la pratique en club,l’offre sportive se décline à l’envi à Maxéville.

Reportage vidéo complet

Le sport au coeur de la vie Maxévilloise
Aujourd’hui, quelque 30 associations proposent des activités sportives sur la commune : du squash au rugby en passant par le foot, le tennis, l’aïkido, le volley, la pétanque, le handball, la randonnée, la gymnastique… tout Maxévillois, enfant comme adulte, dilettante comme sportif exigeant, peut pratiquer l'activité de son choix et à son rythme. Loisir ou compétition, formation ou élite, les clubs de Maxéville jouent sur tous les tableaux. Preuve de la vitalité et de la qualité du milieu sportif communal, deux structures, le Nancy-Volley-Maxéville-Jarville et le Squash Badminton du Rêve, évoluent aujourd’hui au niveau national (respectivement en national 1 et nationale 2). Les autres disciplines ne sont toutefois pas en reste. Basket, courses automobiles, cyclisme ou football qui compte, avec l'AS Champ le Boeuf et le RC Maxéville, plus de 350 licenciés ; tous contribuent au dynamisme du sport à Maxéville.

Des associations dynamiques
Outre les clubs, les associations participent pleinement elles aussi au développement du sport sur la commune et proposent chaque année un panel d’activités toujours plus varié, comme l’AQCLB ou encore les Lynx qui ont organisé en juin dernier la première Raid Max (VTT, accrobranche et course d’orientation) et vont ouvrir très prochainement une école d’athlétisme. La mairie investit et les soutient pour que l'offre sportive soit de plus en plus diversifiée et que chacun puisse découvrir d'autres disciplines que celles qui dominent le paysage médiatique.

Offrir aux plus jeunes l’accès à un large panel d'activités
Les bénéficiaires de l’aide aux loisirs le savent bien : la mairie leur apporte son soutien depuis des années pour que leurs enfants puissent pratiquer toutes sortes d’activités sportives ou de loisir, même si elles ne sont pas proposées sur la commune. Elle a également mis en place des "ateliers découvertes" pour permettre aux plus jeunes de découvrir à moindre coût une multitude d'activités sportives. Dès l'âge de six ou sept ans, enfants et adolescents peuvent
s'initier au canoë-kayak, à la spéléologie, au jorkyball… avec des éducateurs sportifs dans le cadre des activités de vacances, des centres de loisirs sans hébergements, ou les mercredis et durant les vacances scolaires.

Plus de sports à l’école
Des conventions ont été signées entre la municipalité et des clubs de Maxéville ou de l'agglomération pour développer et diversifier la pratique du sport collectif dans les écoles élémentaires de la commune. Ainsi depuis quatre ans, des éducateurs du Nancy Volley Maxéville Jarville et du SLUC Basket interviennent dans chacun des trois établissements pour faire découvrir aux enfants une nouvelle discipline et leur enseigner les valeurs inhérentes à tout sport collectif : l'esprit d'équipe, le fair-play et l'entraide. A partir de ce mois de janvier, les écoliers de Maxéville auront la possibilité de s'initier à une nouvelle discipline : le rugby. C'est une version tout à la fois ludique et éducative qui leur est proposée- le rugby scratch - qui exclue tout contact physique et qui peut se pratiquer sur tous les types de surface…Voilà qui devrait augmenter le nombre des fans maxévillois qui seront devant leur poste de télévision en 2007 pour la prochaine
Coupe du Monde de rugby !

Pages

Articles similaires

N°134 PiMAx novembre 2001

Texte: 

"TOUT MAXEVILLE AU ZENITH !"......a maintes fois scandé Serge El Founi, l’infatigable animateur de cette belle manifestation le 30 septembre dernier aux 15 000 visiteurs qui, durant cette journée particulièrement ensoleillée ont profité de l’alléchant programme proposé par la ville de Maxéville :

- Dans le hall d’entrée du Zénith, le 6ème Salon des associations a permis à 31 associations maxévilloises, sportives, culturelles, sociales ou de loisirs de se présenter et de dialoguer avec les visiteurs. Fanfare, majorettes, judokas, catcheurs, danseuses ont animé le podium tout au long de la journée…

N°183 PiMax avril 2006 - Bourse aux plantes

Texte: 

Son logement, choisi ou subi ? Cette édition d’avril fait le point sur ce thème en présentant divers aspects. La vie change et on doit trouver à chaque étape un « chez soi » qui nous convienne. La mairie peut vous aider. N’hésitez pas à nous contacter. Rien ne sera fait à votre place mais tout pour vous accompagner. N’oubliez pas de vous détendre. Je vous invite samedi 1er avril à la traditionnelle bourse aux plantes de printemps, et vous convie, pour une parenthèse musicale, à voir et entendre les artistes de la Gospel’s family le 9 avril à l’église Saint- Martin. Je suis convaincu qu’ils sauront vous communiquer leur énergie !
Votre maire, Henri Bégorre

N°201 pimax décembre 2007 - Saint Nicolas à Maxéville

Texte: 

Saint patron de la Lorraine, son passage annonce à ses petits protégés le début des fêtes de fin d’année et la perspective de recevoir friandises et cadeaux. Saint-Nicolas sera donc parmi nous entre le 2 et le 8 décembre. Et il entend bien rencontrer le plus grand nombre possible deMaxévillois !

Pimax N°214 mars 2009 - er festival hip hop à Champ-le-Boeuf

Texte: 

Le samedi 28 février, avec le soutien de la mairie, les Têtes Brulées lancent au CILM, la 1ère édition du festival Hip-Hop, de 18h à 23h. C’est le 1er évènement du plateau dans le cadre des Aventures Partagées, qui réunit des artistes de Maxéville, Laxou et Nancy.

Pimax N°230 septembre 2010 - Les services périscolaires qui vous sont proposés

Texte: 

Special rentrée. C’est la rentrée… avec la préparation des cartables, sans oublier le calendrier de la nounou ou l’inscription à la restauration scolaire. Mais la rentrée est également l’occasion pour votre enfant de retrouver ses camarades de classes et de découvrir de nouvelles activités. Pour vous accompagner dans ces nombreuses démarches, la Mairie vous propose différent services ou aides.

Le journal de Maxéville

Texte: 

Le permier numéro du journal de Maxéville est sorti ce mois de septembre 2014, disponible en version papier dans vos boîtes aux lettres et également sur le site internt de la mairie de Maxéville. A ma grande surprise, le format A4 reste inchangé, mais le contenu a été totalement transformé.