30px; }
Welcome Visitor:

Port de Plaisance de Nancy

Onglets principaux

Texte: 

Mise en ligne le 24 janv. 2013
Au carrefour des Boucles de la Moselle, le port de plaisance accueille chaque année plus de 1500 bateaux de toutes nationalités et vous offre une pause urbaine riche en patrimoine et en culture. Musées, balades à pied ou en vélo, opéra ou théâtre, restaurants vous attendent pour un séjour de qualité.
 
Depuis 2005, le port bénéficie de l'appellation Pavillon Bleu (confirmé en 2012), qui récompense les ports ayant une politique en faveur du développement durable. Il est également synonyme de dynamisme et le gage d'une très bonne qualité environnementale.
 

Articles similaires

Discours ouverture "les aventures partagées"

Texte: 

C'est grâce à Yves Pinon que j'ai pu participer à ce genre d'événement. Bon je vous fais un résumer. Les aventures partagées est un gigantesque chantier sur le plateau de Haye. Et pour présenter aux habitants le nouvel espace, les trois maires Nancy, Laxou et Maxeville ont réunis toutes les associations pour présenter les temps forts dans l'année. J'ai fait un site en détail sur les aventures partagées avec les 4 temps forts. Je vous invite à visiter le site pour connaître véritablement l'ampleur de l'événement. Je suis persuadé que vous aimerez le premier site que j'ai fait après celui de ktsdancing bien sur.

Vous pouvez retrouvez d'autres reportage sur les aventures partagées sur le site suivant:

- www.lesaventurespartagees.fr -

 

En long, en large et en séries

Texte: 

Grâce à un article de l'Est républicain, je découvre cette association qui souhaite créer à Nancy un centre de production de séries TV sans passer par les boîtes de production. Dans un futur proche, je souhaite développer la même chose mais sur ma commune qui est Maxéville.

Je vous propose leur première épisode

« En long, en large et en séries » est une association audiovisuelle ayant pour but la production et la promotion de projets audiovisuels et musicaux de tous types.

Président : Clément LECOURT
Vice Président : Olivier MARQUIS
Secrétaire : Simon GUIRLINGER
Trésorière : Laura GODENIR

Membre actif : Yorrick VAAST

enlongenlargeetenseries@gmail.com

Isabelle Chalumeau écrivain public

Texte: 

Isabelle Chalumeau écrivain public

" Après un BAC littéraire et onze années à l'étranger (Grande-Bretagne et Allemagne), je rentre en France où je continue à travailler comme secrétaire commerciale trilingue.

Suite à un licenciement, je décide de travailler pour mon propre compte. Ecrivain public indépendant depuis janvier 2004, j'ai fait de ma passion d'écrire mon métier.

En parallèle, je continue à publier un livre par an (poèmes, nouvelles et romans) et participe à des concours littéraires.

Ecrire a toujours été beaucoup plus qu'un passe-temps ; c'était un besoin, une passion, une quête de reconnaissance. Aujourd'hui, c'est mon métier et je mets ma plume à votre service."

Site internet : http://ichalumeau.free.fr

Aujourd'hui, je souhaite vous faire découvrir un écrivain public : Isabelle Chalumeau. Tout simplement parce qu' isabelle a écrit un article sur le marché campagnard de laxou édition 2010 organisé par la saint Genèse association dont j'ai bien entendu effectué un reportage et l'animation durant la journée.

C'est en naviguant sur le net que je suis tombé par hasard sur son article que j'ai repris pour mon billet car je ne suis pas encore à l'aise avec l'écriture. J'ai bien entendu envoyer un mail lui avertissant que j'ai repris son article puis nous nous sommes contacter pour un interview.

Je vous proposerai donc un portrait d'Isabelle ultérieurement car nous avons respectivement un emloi du temps chargé c'est pourquoi en attendant mon reportage vidéo, je vous propose celui de France 3.

 

Etats généraux de l'enfant à Nancy

Texte: 

J'ai reçu une invitation de la mairie de Nancy pour participer à l'état généraux de l'enfant qui fête ses 10 ans cette année. Le rendez-vous a eu lieu à 16h00 rue michel Ney à l'auditorium. Et c'était la première fois que je vais faire une captation dans cette salle, à force je vais connaître toutes salles de Nancy. J'avais pas trop envie d'y aller parce que je ne savais pas en quoi cela consistait. Une fois arrivé au deuxième étage, je rentre dans la salle à moitié remplie. Une demi heure plus tard, il n'y a presque plus de place.

Une collègue étati déjà prête ,disponible à filmer tandis que j'installais tranquillement mon trépied acheter chez boulanger à moindre coût. Elle avait un super trépied qui doit valoir une fortune, et une caméra plus adaptée. Sa tête me disait quelque chose, où est-ce que j'ai déjà pu voir ce visage. Parfois, il faut un certain temps pour que la mémoire revienne. Ben oui, c'était l'année dernière, à la fête du 1 er mai à Maxéville avec le partie socialiste. C'est la journaliste de France 3.

Bref, monsieur Rossinot début son discours durant plus de 10 minutes, je laisse tourner la caméra en continu pour me concentrer sur ce qu'il dit. J'avoue qu'il y a certain point où je suis d'accord avec lui. Il est indéniable que la jeunesse actuel passe plus de temps sur les écrans, tous supports confondus (télé,ordinateur, téléphone portable, tablette), au lieu de lire tout simplement. En tant que père d'une fille de 10 ans, je me rends compte de cette situation, et là une question me traverse l'esprit.

Partant de ce constat, que peut-on faire ? Sachant, qu'aujourd'hui on ne peut echapper à internet et ce qu'il y a autour. C'est à dire , les mails, les devoirs sur le site de l'école, facebook (heureusement qu'elle n'a pas encore un compte), youtube et google. On est constamment connecter malgré tout. Sauf si on décide de se couper de cette technologie.

Il est alors proposer plusieurs atelier afin de pouvoir échanger des points de vues sans retenus. C'est une très bonne initiative. D'ailleurs, je devais voir Chantal Carraro mais comme le débat a durer plus d'une heure trente, je n'ai pas pu rester jusqu'à la fin pour savoir comment je pouvais contribuer à l'état généraux de l'enfant à travers son atelier.

Il y avait de nombreuses questions dans la question. Tous les sujets étaient abordés comme le handicap, le sport, le lien entre les générations, la violence, l'école et l'amour. J'en oublie certainement mais comme j'ai pu filmer la table ronde, je vous suggère de regarder tranquillment cette vidéo avec attention. Je suis très content de pouvoir finalement filmer un débat aussi passionnant qu'est l'enfant.

J'ai aperçu de loin une connaissance qu'est Guy VANCON que je devrais certainement revoir au téléthon ce samedi au CILM organisé par le comité des fêtes du champ-le-boeuf présidé par Yves PINON, une animation gratuite pour contribuer à ma façon au téléthon 2012.

J'ai aussi coupé le débat en 3 parties afin que ce soit plus facile à regarder.

Projet vidéomaton MJC Beauregard - Etats généraux de l'enfant dans la Ville

Texte: 

Publiée le 11 avril 2013

La MJC Beauregard à Nancy a travaillé sur un projet vidéo dans le cadre des Etats généraux de l'enfant dans la ville.

 

Sébastien 30 ans, motard accidenté a besoin de votre temps

Texte: 

Des demandes de dons, il y en a beaucoup. On ne peut pas être généreux avec son porte monnaie quand celui-ci ne se remplit pas aussi vite qu'on le voudrait. Mais du temps on peut en donner. Je ne peux pas donner de don pour Sébastien, un jeune homme qui malheureusement a eu un accident de la route. L'histoire est raconter à travers son blog qu'il vient de mettre sur pied, il y a trois jours.

Je ne le connais pas personnellement, je ne l'ai jamais rencontrer mais mon collègue de travail qui va rendre visite à son père au centre de rééducation à Lay-saint-christophe a fait sa connaissance car il étati dans la chambre voisine. Et puis, surtout, il est motard. Moi-même je suis motard. Au début, je ne souhaitais pas m'en mêler mais une opération chirurgicale est possible pour lui rendre ses jambes. Mais l'opération n'est possible qu'aux Etats Unis, le pays où tout est possible.

Ayant peur que ce soit une arnaque, je lui téléphone, et lui pose quelques questions simples pour m'assurer que ce n'est pas une tentative d'escroquerie. Ensuite, on laisse parler son coeur face à ce drame. Je pourrais être un jour à sa place. De l'argent, je ne peux pas en donner surtout que cette année, je pourrais en avoir besoin car dans mon entreprise, on subit aussi la crise qui pourrait se mal terminer.

Mais du temps, je peux en donner en diffusant son message, son histoire à tous mes contacts. Pourquoi lui et pas un autre ? Parce que je fonctionne par le biais du bouche à oreille. Ca me coûte rien de vous demander de partager son blog avec vos contacts. Il y auara sans doute une âme sensible pour l'aider dans sa quête.

Il suffit de cliquer sur la photo pour accéder à son blog. Merci d'avance pour Sébastien. Je lui souhaite un grand courage pour sa quête.

Voici son portabel si vous avez des questions à luip oser : 06 35 11 15 10

Mathématiques : yes we Khan

Texte: 

khan academy sur facebookMagali, la brunette enthousiaste, réapprend à faire des divisions avec décimale, de chaque côté. La jeune femme, bénévole fortement impliquée dans l'aide aux devoirs, s'amuse de cette leçon d'algèbre sur le Net : "Je ne veux pas être désobligeante, parce que j'ai eu des profs géniaux et qu'ils restent irremplaçable, mais là on peut refaire l'exercice 100 fois sans avoir honte. Et ça marche, les tutoriaux sont vraiment trop bien faits !"

Orange à l'orangerie

C'était le 04 février 2015 au avillon de l'Orangerie à Nancy, où la Fondation Orange, la Khan Academy et Bibliothèques sans frontières, lançaient conjoinctement la première plateforme d'apprentissage en ligne de Lorraine. Tout est né d'une rencontre entre Francis Jacqueray délégué mécénat et solidarité de la Fondation Orange et Malika Dati, élue nancéienne déléguée à l'insertion. "Sur le Grand Nancy nous accompagnons 5000 jeunes. Comment dès lors, rester insensibles au fait que 150 000 d'entre eux sortent du système scolaire chaque année en France, sans formation. Pour la Khan Academy et son mode d'apprentissage en ligne, la Fondation a depensé 700 000 €". Ce que confirme Yves-André Leroux, directeur d'Orange Est, séduit par le projet,où des jeunes accèdent en quelques clicq à des cours, en vidéo et exercices interactifs.

"Il y a encore 1 enfant sur 5 qu'on n'arrive pas à emmener à destination. Imaginez la révolution si c'était un train sur 5", explique Mosatfa Fourar ancien recteur d'académie, devenu adjoint au maire. Mécène de l'adaptation en français, des contenus anglophones de la Khan Academy, la Fondation Orange illustre un partenariat public-privé qui intéresse Laurent Hénart. Le maire de Nancy cherche à faire entrer le savoir numérique au coeur de toutes les écoles en trois ans. "Il est possible qu'on construise des choses meilleurs demain, que la mondialisation, le numérique ne soient pas seulement des vecteurs de menaces et c'est ce que réussit la Khan Academy".

Fondée il y a 10 ans, par un scientifique Indien, Salman Khan, association a but non lucratif, la Khan Academy a pour principe de "fournir un enseignement de grande qualité à tous, partout. C'est intelligent, ludique et très facile d'accès", témoigne Muy Cheng Peïch, qui représentait hier à Nancy, l'ONG Bibliothèques sans frontières. Le site web de Khan publi en ligne un ensemble gratuit de plus de 2200 mini-leçons via des tutoriels vdéo stockés sur Youtube, abordant les mathématiques, l'informatique, l'histoire...Apprendre en s'amusant vraiment qui n'en a pas rêvé ?

Article de l'est républicain Pascal SALCIARINI

www.khan-academy.fr

www.fondationorange.com

 

Visite du jardin botanique

Texte: 

Visite du jardin botanique organisé par la mairie

.Alors pour cette visite du jardin botanique, qui s'est déroulé sur le plateau de Haye. Cette visite était très technique pour moi car cette fois ci ce n'est plus de la politique mais un sujet que je ne maîtrise pas : la nature. J'aurais aimé pouvoir tout filmer mais le technicien n'arrêtait pas d'utiliser des noms bizarres, c'est sans doute les espèces d'arbres auquel il faisait allusion. Aujourd'hui avec du recul, c'était pas mal pour un tournage en extérieur !!!!