30px; }
Welcome Visitor:

N°193 PiMax Mars 2007 - bientôt la fin de l'hiver, carnaval arrive

Onglets principaux

Editorial. Comme vous vous en apercevrez à la lecture de cette édition de votre PiMax’, l’agenda du mois de mars regorge des animations les plus variées : Les nouvelles heures du conte, des concerts, beaucoup de sport… et bien sûr les festivités de Carnaval ! Après des années de contacts et d’échanges, notre partenariat avec Imouzzer du Kandar se concrétise et s’ouvre à tous les habitants de nos deux villes. On sait que, pour les enfants, se déguiser pour Carnaval permet de lier plus facilement connaissance. Je vous propose aujourd’hui une autre forme d’opportunité de nouer des liens privilégiés avec d’autres personnes, de découvrir une autre culture en rendant visite à nos amis marocains du 12 au 16 mai prochains. Si le côté touristique ne sera pas oublié, il s’agira avant tout d’une aventure humaine, tout comme pour le voyage en Roumanie prévu en juillet. Je vous invite donc à vivre avec nous tous ces moments d’échange !

Votre maire : Henri Bégorre

Commentaires

Des liens solides entre la ville et tous ses habitants

Depuis plusieurs années, la Police Municipale de Maxéville intervient dans les écoles en vue de l'obtention du B.A.C. (Brevet d'Aptitude à la Circulation) et du passage de l'A.P.E.R. (Attestation Première à l'Education Routière). Ces actions sont aujourd'hui renforcées par la présence depuis fin 2006 de deux représentants de la Prévention Routière et de l’Association Sportive des Sapeurs Pompiers sur le site des Caves. Ensemble, ils vont contribuer à une plus grande sensibilisation aux risques liés à la circulation grâce à des échanges toujours plus étroits avec la population.

Jean Marc Muller, de la Police Municipale de Maxéville nous explique l’impact de ces nouveaux renforts :
«La proximité de représentants de la Prévention Routière est indispensable en tant qu'appui et soutien dans les différentes actions que l'on mène sur place, comme le challenge inter-écoles ou encore dans l’élaboration d’un film en cours de réalisation avec des étudiants de l'IECA (Institut Européen du Cinéma et de l'Audiovisuel) : Là aussi, la Prévention Routière nous accompagne.»

PiMax’ : On peut souligner également le bon partenariat qui se tisse autour des actions de prévention.
J.M Muller : C'est en effet fédérateur ! Parents, enfants et aussi enseignants qui complètent par leur disponibilité les moyens humains et matériels que nous apportons. Les partenaires sont nombreux autour de l'APER : Police Municipale bien sûr mais aussi CONNEX, Sapeurs Pompiers, Cyclotop, CRS, Police Nationale, DDE, Gendarmerie... On se mobilise tous autour de la Prévention Routière.

PiMax’ : Beaucoup d'actions sont faites en direction des enfants ; souhaitez-vous aussi toucher d'autres publics ?
J.M Muller : Bien sûr, nous aimerions nous tourner aussi vers les ados, les adultes, concernant notamment l'utilisation des voitures et des deux roues. Cela dit, la sensibilisation des enfants et des parents sur l'APER a bien fonctionné, nous avons eu de bons retours, des encouragements et même des félicitations ! Grâce à la qualité de l'enseignement et du suivi. Je tiens également à souligner que de bonnes relations s'installent avec les jeunes et on voit les résultats : beaucoup plus de jeunes mettent leur casque en deux roues, ils passent nous rapporter des objets perdus, parler avec nous, témoigner... Nous allons également lancer de nouvelles actions en faveur des personnes âgées. Nous prévoyons par exemple qu'un médecin vienne parler des risques liés à l'acuité visuelle, aux réflexes...

PiMax’ : Vous créez ainsi de nouveaux liens avec la population !
J.M Muller : C'est vrai, la Police n'est pas seulement là pour sanctionner, mais pour aider et être un relais. Les jeunes  depuis la maternelle jusqu'au CM2 - avec lesquels on crée des liens sont ceux que l'on retrouvera plus tard dans les quartiers. Autant partir sur de bonnes bases ! Au delà de la Prévention Routière, c'est l'apprentissage des règles, du respect, en un mot de la citoyenneté ! Nous avons aussi de bonnes relations avec les parents ; il y a plus de rencontres, d'échange, de dialogue. Nous apportons des solutions dans tous les domaines et pour tous mais je pense que le maillon essentiel reste les parents : Ils sont les premiers acteurs de la sécurité de leurs enfants.

Pages

Articles similaires

N°123 PiMax novembre 2000

Texte: 

PiMax novembre 2000

Les Maxévillois sur la piste de la science

Le 21 octobre dernier, la Ville s’est associée à la fête de la science en proposant aux Maxévillois deux manifestations pour se lancer, de façon ludique, à la découverte de l’environnement et des techniques.

Balade sur le sentier pédagogique...

N°140 PiMax mai 2002

Texte: 

” Regards croisés : Quand la science rencontre la fiction ” La ville de Maxéville, le CNRS et l’association Galaxies invitent tous les Maxévillois à participer àla projection et aux échanges  organisés sur le thème de l’intelligence artificielle et des robots le : Jeudi 23 mai 2002 au CILM à 20h. Entrée libre.

N°172 PiMax avril 2005 - 9ième bourse aux plantes

Texte: 

Le vote du budget communal est l’occasion pour le Conseil Municipal de choisir les orientations de l’action publique. Pour 2005, c’est chose faite depuis le 29 mars, avec des impôts communaux en baisse. Instituée par la loi d’orientation pour la ville, votée en juillet 1991, la D.S.U (Dotation de Solidarité Urbaine) est calculée en fonction de l’indice de ressources et de charges d’une ville. Recalculée dans le cadre de la loi de cohésion sociale adoptée en décembre 2004, son augmentation est bien légitime au vu de la configuration de Maxéville et de l’action sociale menée depuis longtemps.

N°189 PiMax novembre 2006 - Fête de la Saint Martin

Texte: 

Un concert, un défilé, un spectacle et une belle histoire...
" La renommée de Saint-Martin, «l'homme au manteau partagé », a traversé les siècles et franchi les océans. Quatre cent quatre vingt cinq communes en France portent son nom et près de trois mille sept cent églises lui sont dédiées ! Partout dans le monde on retrouve l'image de Martin découpant sa tunique. De la Hongrie à l'Italie, des pays nordiques à l'Argentine, de l'Allemagne aux Caraïbes, le geste du légionnaire romain est devenu le symbole de la charité." La Ville de Maxéville et l’association FALC vous invitent tous à participer, le dimanche 12 novembre à la 17ème édition de cette fête du partage et de l'amitié.
 

Pimax N°206 mai 2008 - storyville

Texte: 

Editorial - Joli mois de mai ! Avec ses fêtes et enfin le printemps, mai est un mois particulier. Pour la mairie, deux démarches sont menées en parallèle : - la préparation de la période des vacances et de la rentrée (actualisation des services municipaux pour mieux répondre à vos attentes), - la préparation des fêtes qui vous permettent davantage de rencontres et de détente.
Ce nouveau PIMAX vous présente ceci en détail.
Votre maire

 

STORYVILLE : 1er concert en plein air d’un été tout en musique àMaxéville le 24 mai

Pimax N°221 novembre 2009 - Festivité de la Saint-Martin

Texte: 

Depuis 20 ans maintenant, chaque année, Falc, le jardin d’enfants franco-allemand Pumuckl et la Ville de Maxéville s’associent pour célébrer cette fête populaire et promouvoir ainsi la culture allemande.