30px; }
Welcome Visitor:

N°193 PiMax Mars 2007 - bientôt la fin de l'hiver, carnaval arrive

Onglets principaux

Editorial. Comme vous vous en apercevrez à la lecture de cette édition de votre PiMax’, l’agenda du mois de mars regorge des animations les plus variées : Les nouvelles heures du conte, des concerts, beaucoup de sport… et bien sûr les festivités de Carnaval ! Après des années de contacts et d’échanges, notre partenariat avec Imouzzer du Kandar se concrétise et s’ouvre à tous les habitants de nos deux villes. On sait que, pour les enfants, se déguiser pour Carnaval permet de lier plus facilement connaissance. Je vous propose aujourd’hui une autre forme d’opportunité de nouer des liens privilégiés avec d’autres personnes, de découvrir une autre culture en rendant visite à nos amis marocains du 12 au 16 mai prochains. Si le côté touristique ne sera pas oublié, il s’agira avant tout d’une aventure humaine, tout comme pour le voyage en Roumanie prévu en juillet. Je vous invite donc à vivre avec nous tous ces moments d’échange !

Votre maire : Henri Bégorre

Commentaires

Des liens solides entre la ville et tous ses habitants

Depuis plusieurs années, la Police Municipale de Maxéville intervient dans les écoles en vue de l'obtention du B.A.C. (Brevet d'Aptitude à la Circulation) et du passage de l'A.P.E.R. (Attestation Première à l'Education Routière). Ces actions sont aujourd'hui renforcées par la présence depuis fin 2006 de deux représentants de la Prévention Routière et de l’Association Sportive des Sapeurs Pompiers sur le site des Caves. Ensemble, ils vont contribuer à une plus grande sensibilisation aux risques liés à la circulation grâce à des échanges toujours plus étroits avec la population.

Jean Marc Muller, de la Police Municipale de Maxéville nous explique l’impact de ces nouveaux renforts :
«La proximité de représentants de la Prévention Routière est indispensable en tant qu'appui et soutien dans les différentes actions que l'on mène sur place, comme le challenge inter-écoles ou encore dans l’élaboration d’un film en cours de réalisation avec des étudiants de l'IECA (Institut Européen du Cinéma et de l'Audiovisuel) : Là aussi, la Prévention Routière nous accompagne.»

PiMax’ : On peut souligner également le bon partenariat qui se tisse autour des actions de prévention.
J.M Muller : C'est en effet fédérateur ! Parents, enfants et aussi enseignants qui complètent par leur disponibilité les moyens humains et matériels que nous apportons. Les partenaires sont nombreux autour de l'APER : Police Municipale bien sûr mais aussi CONNEX, Sapeurs Pompiers, Cyclotop, CRS, Police Nationale, DDE, Gendarmerie... On se mobilise tous autour de la Prévention Routière.

PiMax’ : Beaucoup d'actions sont faites en direction des enfants ; souhaitez-vous aussi toucher d'autres publics ?
J.M Muller : Bien sûr, nous aimerions nous tourner aussi vers les ados, les adultes, concernant notamment l'utilisation des voitures et des deux roues. Cela dit, la sensibilisation des enfants et des parents sur l'APER a bien fonctionné, nous avons eu de bons retours, des encouragements et même des félicitations ! Grâce à la qualité de l'enseignement et du suivi. Je tiens également à souligner que de bonnes relations s'installent avec les jeunes et on voit les résultats : beaucoup plus de jeunes mettent leur casque en deux roues, ils passent nous rapporter des objets perdus, parler avec nous, témoigner... Nous allons également lancer de nouvelles actions en faveur des personnes âgées. Nous prévoyons par exemple qu'un médecin vienne parler des risques liés à l'acuité visuelle, aux réflexes...

PiMax’ : Vous créez ainsi de nouveaux liens avec la population !
J.M Muller : C'est vrai, la Police n'est pas seulement là pour sanctionner, mais pour aider et être un relais. Les jeunes  depuis la maternelle jusqu'au CM2 - avec lesquels on crée des liens sont ceux que l'on retrouvera plus tard dans les quartiers. Autant partir sur de bonnes bases ! Au delà de la Prévention Routière, c'est l'apprentissage des règles, du respect, en un mot de la citoyenneté ! Nous avons aussi de bonnes relations avec les parents ; il y a plus de rencontres, d'échange, de dialogue. Nous apportons des solutions dans tous les domaines et pour tous mais je pense que le maillon essentiel reste les parents : Ils sont les premiers acteurs de la sécurité de leurs enfants.

Pages

Articles similaires

N°137 PiMax février 2002

Texte: 

Un spectacle haut en “Colore !”. Depuis plus de huit ans sur les sentiers de la chanson, la troupe nancéienne "Méli-Mélodie" dispose d’un répertoire de créations très diversifiées : après "Monopolis", adaptation du célèbre opéra-rock Starmania en 1995 et "Chronofollis", fresque historique retraçant 400 ans d’exclusion en 1997, son spectacle actuel présente des harmonisations originales de chansons d’aujourd’hui mêlant ambiances gaies et graves. Afin d’offrir aux Maxévillois la possibilité de passer un après-midi musical en famille, la municipalité a invité la troupe "Méli-Mélodie" à présenter son spectacle "Colore !" le 24 février prochain.

N°186 Pimax JuilletAoût 2006 - Ca va faire des étincelles

Texte: 

Après un mois de juin riche en rendez-vous et pour attaquer la rentrée avec élan, je vous souhaite tout simplement de très bonnes vacances à tous.
Votre maire, Henri Bégorre

Allumer un feu sans briquet, sans allumette... Faire voler une montgolfière, découvrir des éoliennes, fabriquer des petits robots, mener l’enquête à travers une course d’orientation trépidante… S'amuser aussi, parce c'est l'été, faire des rencontres musicales et danser sous les lampions parce que c'est bientôt le 14 juillet. Maxéville, sous le signe de l'air et du feu, déclare l'été commencé !

Pimax N°203 février 2008 - Blake et Mortimer suite

Texte: 

Comme vous l’avez peut-être appris le conseil municipal s’est quelque peu modifié dans sa composition lors des deux dernières séances. Chaque conseiller fait le choix en son âme et conscience de voter ou non les délibérations proposées. À l’occasion du vote du budget 2008, 3 conseillers seulement ont voté contre, contrairement aux années précédentes qui en comptabilisaient 6.

Pimax N°218 juillet-août 2009 - Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Texte: 

Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Eté 2007, deux cavaliers arpentent les rues de Maxéville. Un projet sous forme d’expérimentation qui très vite prend tout son sens. Un rendez-vous attendu par beaucoup d’entre vous, l’idée de la brigade équestre est née.

Eté 2008, c’est une calèche qui trouve sa place auprès des Maxévillois : un essai concluant qui pousse la Municipalité à développer ce projet.