30px; }
Welcome Visitor:

N°197 PiMax juilletaout 2007 - Maxéville sort les lampions

Onglets principaux

Texte: 

Pour vivre pleinement les mois d’été, la mairie vous propose une palette d’activités et d’animations. Venez en profiter et n’hésitez pas à nous faire part de vos envies. Toute l’équipe est à votre disposition pour vous informer, vous accompagner et trouver des solutions, alors n’hésitez pas à venir, téléphoner, écrire… C’est dans cet esprit que nous vous proposons d’aborder la rentrée ! Mais avant, Bonnes Vacances
Votre Maire, Henri Bégorre

 

Commentaires

Donner une réponse adaptée à chaque parent

Il n’est jamais trop tôt pour préparer le mode de garde de ses enfants en prévision d’une nouvelle année scolaire. Pour 2007-2008 la mairie a prévu encore plus de services aux familles, étendus des plus petits aux plus grands. La rentrée sera douce !
À chaque besoin une étude individuelle et une réponse personnalisée en fonction des attentes des parents et de la complémentarité de l’offre de services…

Renforcement de l’accompagnement personnalisé des parents pour la garde et l’accueil du jeune enfant

Brigitte Bellussi : « Comme à chaque rentrée, la mairie souhaite guider les familles dans le choix du mode de garde le plus adapté en fonction de leurs horaires et du type de service - familial ou collectif - et surtout au plus près des
besoins de l’enfant ». L’adjointe à la Petite Enfance et aux Services aux Familles précise que, dès la rentrée, les services péri et extrascolaires seront complétés. Les évolutions prévues tiennent compte des remarques des acteurs oeuvrant autour du jeune enfant : parents, enseignants, assistantes maternelles.

Apporter une réponse individualisée à un besoin de garde des parents qui travaillent ou en recherche d’emploi : dans un premier temps, un accueil collectif en restauration scolaire est mis en place à partir de la moyenne section des enfants de la maternelle du Centre.

Ce service complémentaire de la garde familiale est expérimental. Son extension au Champ le Boeuf sera étudiée avec les différents partenaires.

Le soutien de la mairie pour l’accueil en milieu familial chez une assistante maternelle au-delà de 6 ans est élargi. Brigitte Bellussi souligne l’importance pour des frères et soeurs de pouvoir rester ensemble hors temps scolaire. En effet, les assistantes maternelles sont confrontées à une demande d’accueil d’enfants de plus de 6 ans, en cas de fratrie le plus souvent. Cette évolution permet désormais aux parents de bénéficier des participations communales
dans les conditions applicables aux enfants de 3 à 6 ans.

 

Un tout petit à faire garder à la rentrée ? Plusieurs options possibles

Accueil en crèche familiale à partir de 2 mois : il s’agit d’une garde chez une assistante maternelle agréée, employée d’une crèche. Une structure intercommunale de ce type existe au Champ le Boeuf et est accessible à tous les Maxévillois. Elle se trouve au CILM, 23 rue de la Meuse 03 83 96 46 99.

Accueil chez une assistante maternelle agréée et indépendante : une réponse pertinente et personnalisée respectant le rythme de vie de l’enfant et les horaires de travail des parents. Liste des assistantes maternelles agréées disponible sur le site du Conseil Général www.cg54.fr et en mairie pour un conseil personnalisé.

Accueil en crèche collective : de la naissance à 4 ans – voire plus en halte-garderie. Il existe 7 structures partenaires de Maxéville sur l’agglomération qui favorisent l’accueil des enfants maxévillois en contrepartie d’une participation financière communale, sans oublier le jardin d’enfants franco-allemand Pumuckl à Maxéville Centre.

Complémentarité des services péri et extrascolaires

Accueil périscolaire chez l’assistante maternelle agréée pour favoriser la garde en milieu familial plutôt que collectif – source de fatigue et de stress pour l’enfant. Participation de la mairie aux frais de garde des familles sur les temps
d’accueil de midi, du mercredi et des petites vacances, établi sur la base d’un accord entre la mairie, l’assistante maternelle et les parents. La mairie propose également d’établir les fiches de paie de l’assistante maternelle pour les parents.

Accueil collectif :
- garderies du matin et du soir au Centre,
- sur l’ensemble des quartiers, Centres de Loisirs
Sans Hébergement organisés les mercredis
et pendant les vacances scolaires.
Documentation en mairie et sur le site
i www.mairie-maxeville.fr

Madame Foury, du service Petite Enfance,
est à votre disposition en mairie sur rendezvous
au 03 83 32 30 00 (du lundi au
vendredi) pour étudier et trouver avec vous
la solution de garde la plus adaptée.

Pages

Articles similaires

N°137 PiMax février 2002

Texte: 

Un spectacle haut en “Colore !”. Depuis plus de huit ans sur les sentiers de la chanson, la troupe nancéienne "Méli-Mélodie" dispose d’un répertoire de créations très diversifiées : après "Monopolis", adaptation du célèbre opéra-rock Starmania en 1995 et "Chronofollis", fresque historique retraçant 400 ans d’exclusion en 1997, son spectacle actuel présente des harmonisations originales de chansons d’aujourd’hui mêlant ambiances gaies et graves. Afin d’offrir aux Maxévillois la possibilité de passer un après-midi musical en famille, la municipalité a invité la troupe "Méli-Mélodie" à présenter son spectacle "Colore !" le 24 février prochain. Une cinquantaine d’artistes amateurs en costumes attrayants vous dévoilera sur scène des chorégraphies inédites élaborées sur ces chansons. Ce spectacle vivant qui enchantera les plus grands comme les tout petits se déroulera le : Dimanche 24 février à 15h au Centre Intercommunal de Laxou-Maxéville, 23, rue de la Meuse. Prix d’entrée : 8€ (enfants jusque 12 ans : 4€).

N°186 Pimax JuilletAoût 2006 - Ca va faire des étincelles

Texte: 

Après un mois de juin riche en rendez-vous et pour attaquer la rentrée avec élan, je vous souhaite tout simplement de très bonnes vacances à tous.
Votre maire, Henri Bégorre

Allumer un feu sans briquet, sans allumette... Faire voler une montgolfière, découvrir des éoliennes, fabriquer des petits robots, mener l’enquête à travers une course d’orientation trépidante… S'amuser aussi, parce c'est l'été, faire des rencontres musicales et danser sous les lampions parce que c'est bientôt le 14 juillet. Maxéville, sous le signe de l'air et du feu, déclare l'été commencé !

Pimax N°203 février 2008 - Blake et Mortimer suite

Texte: 

Comme vous l’avez peut-être appris le conseil municipal s’est quelque peu modifié dans sa composition lors des deux dernières séances. Chaque conseiller fait le choix en son âme et conscience de voter ou non les délibérations proposées. À l’occasion du vote du budget 2008, 3 conseillers seulement ont voté contre, contrairement aux années précédentes qui en comptabilisaient 6.

Rien d’anormal si l’on considère que la quasi-totalité des projets sont votés à l’unanimité par le conseil municipal. C’est dans ce contexte un peu particulier que j’ai préféré repousser la publication du bulletin municipal. Dans un autre ordre d’idée, je vous informe que le Grand Nancy, lors de son dernier conseil a adopté le Plan local d’urbanisme de Maxéville et a voté plus de 30 millions d’euros d’investissement sur notre commune : à travers le démarrage des aménagements des espaces extérieurs du Champ-le-Boeuf dans le cadre du Projet de renouvellement urbain, des premiers sondages pour le parc linéaire le long de l’A31, des premiers travaux pour la réalisation du boulevard Meurthe-Canal, la création et l’aménagement d’itinéraires cyclables… Je ne peux que me réjouir que ces projets deviennent réalité, même si nous le savons les chantiers peuvent engendrer leur lot d’inconvénients quotidiens…

Votre maire

Pimax N°218 juillet-août 2009 - Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Texte: 

Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Eté 2007, deux cavaliers arpentent les rues de Maxéville. Un projet sous forme d’expérimentation qui très vite prend tout son sens. Un rendez-vous attendu par beaucoup d’entre vous, l’idée de la brigade équestre est née.

Eté 2008, c’est une calèche qui trouve sa place auprès des Maxévillois : un essai concluant qui pousse la Municipalité à développer ce projet.

Et, en ce mois de juillet 2009, Maxéville se dote du premier
service municipal équin de Meurthe et Moselle avec une brigade
équestre de police municipale et une calèche permettant
le transport des personnes.
Placé sous la responsabilité de Christelle Munier, brigadier de
police municipale, ce service est composé de 3 personnes :
Céline Schwoob assurera les missions de meneur de la calèche,
Céline Befve et par la suite, Christelle Munier, celles de
cavaliers.
3 chevaux de race comtois reconnaissables
à leur robe alezane et leurs crins
blonds ont rejoint l’équipe mi-juin :

Leur écurie sur le Centre est située dans l’ancienne maison
Aptel en face de la Trésorerie.
Parole à Edwige Franzetti, adjointe
déléguée à la sécurité et
aux déplacements :
« C’est un vrai choix , car lorsqu’il
s’agit de réaliser de la surveillance
du domaine public, il faut
avoir la possibilité, quand cela est
nécessaire de sanctionner et les
qualifications des personnels sont
spécifiques. S’occuper des chevaux
quotidiennement et s’assurer qu’ils puissent assumer leurs
missions demandent des compétences particulières. Pour allier
ces deux volets, il nous a paru judicieux de lier ce service
à la police municipale. Plus qu’un outil de sécurisation du territoire,
c’est avant tout une autre manière de créer des liens.
Le capital sympathie naturel véhiculé par les chevaux facilite le
dialogue, les contacts et permet à nos jeunes et moins jeunes
de discuter plus simplement. Proximité et messages de citoyenneté
ne sont pas les seuls avantages à recourir à des patrouilles
équestres. C’est aussi le choix affirmé du respect de
l’environnement. Avec le cheval, pas de pollution, pas de nuisance
sonore, et de l’engrais naturel prisé pour les rosiers !
C’est dans cet esprit, que l’équitram assurera dans un premier
temps le transport scolaire des jeunes maxévillois du secteur
Meurthe et Canal à l’école André Vautrin. L’élargissement de ce
service est déjà en réflexion ».