30px; }
Welcome Visitor:

L'enfant dans l'espace public, l'enfant dans le débat public

Onglets principaux

Texte: 

La ville de Nancy a lancé depuis novembre 2012, les états généraux de l'enfant dans la ville. Je me suis impliqué dans le groupe thématique "l'enfant dans l'espace public, l'enfant dans le débat public". N'ayant pas pu assister à la réunion d'information, je me suis chargé de récupérer les vidéos d'interviews effectué par Geoffroy et filmé par son camescope.

Pour éviter dorénavant des séquences trop longues, j'ai opté pour mettre en ligne plusieurs vidéos. Cette première vidéo est donc une introduction par Chantal Carraro et la présenation des différentes personnes ayant rejoint le groupe thématique.

Ma mission est de faire un clip vidéo de présentation pour illustrer ce qu'est "lenfant dans l'espace public". Encore un super challenge et une belle aventure pour notre association.

Commentaires

L'espace public :

  •  espace physique : rue, place,..
  • cité : habitant citoyen
  • Lieu de rencontre, d'échange
  • La sécurité
  • Accéssibilité  : information, grille tarifaire (cinéma, musée), les différents acteurs, les outils ( la radio)
  • Espace public sous condition

Pages

Articles similaires

Projet vidéomaton MJC Beauregard - Etats généraux de l'enfant dans la Ville

Texte: 

Publiée le 11 avril 2013

La MJC Beauregard à Nancy a travaillé sur un projet vidéo dans le cadre des Etats généraux de l'enfant dans la ville.

 

Animations au Parc de la Pépinière dans le cadre des Etats Généraux de l'Enfant dans la ville

Texte: 

Dans le cadre des Etats Généraux de l'enfant dans la ville, j'ai reçu une invitation de la ville de Nancy qui organisait des animations, démonstrations et ateliers pour enfants de 12 heures à 18 heures le samedi 13 avril 2013 au parc de la Pépinière. Comme il ne pleuvait pas ce jour là alors que toute la semaine, il n'a pas cessé de pleuvoir, il ne fallait pas rater une occasion de sortir ma caméra. Et puis j'étais disponible.

La nouveauté pour cette sortie est la participation de Léa Masson, une jeune lycéen qui souhaite rejoindre notre association pour la partie photo du site en tant que bénévole. C'est avec plaisir que nous sommes allés en ville prendre quelques clichés. D'ailleurs l'intégralité des photos est de son oeuvre, je n'ai fait que la partie vidéo pendant que lisa ma fille nous accompagnait dans les différents stands.

Nous n'avons pas pu faire tous les stands vu mon planning de la journée mais j'ai quand même pu vous ramener quelques interviews effectué avec mon appareil photo qu'il faut que je m'habitue à utiliser. C'est quand même plus pratique que de sortir la grosse caméra. Et puis je ne peux plus sortie la grosse caméra car la sacoche de transport ne ferme plus.

Bref, ce n'est pas le sujet du reportage. Mais j'aimerais bien avoir cette caméra qu'utilise la ville pour leur interview mais à 4500 € je crois qu'il va falloir économiser sur 2 ans au niveau du budget de fonctionnement. L'avantage de cette caméra est de ne plus utiliser la bande mini DV mais une carte SD. pour la sauvegarde et le transfert c'est d'un rapidité.

 

Etats généraux de l'enfant à Nancy

Texte: 

J'ai reçu une invitation de la mairie de Nancy pour participer à l'état généraux de l'enfant qui fête ses 10 ans cette année. Le rendez-vous a eu lieu à 16h00 rue michel Ney à l'auditorium. Et c'était la première fois que je vais faire une captation dans cette salle, à force je vais connaître toutes salles de Nancy. J'avais pas trop envie d'y aller parce que je ne savais pas en quoi cela consistait. Une fois arrivé au deuxième étage, je rentre dans la salle à moitié remplie. Une demi heure plus tard, il n'y a presque plus de place.

Une collègue étati déjà prête ,disponible à filmer tandis que j'installais tranquillement mon trépied acheter chez boulanger à moindre coût. Elle avait un super trépied qui doit valoir une fortune, et une caméra plus adaptée. Sa tête me disait quelque chose, où est-ce que j'ai déjà pu voir ce visage. Parfois, il faut un certain temps pour que la mémoire revienne. Ben oui, c'était l'année dernière, à la fête du 1 er mai à Maxéville avec le partie socialiste. C'est la journaliste de France 3.

Bref, monsieur Rossinot début son discours durant plus de 10 minutes, je laisse tourner la caméra en continu pour me concentrer sur ce qu'il dit. J'avoue qu'il y a certain point où je suis d'accord avec lui. Il est indéniable que la jeunesse actuel passe plus de temps sur les écrans, tous supports confondus (télé,ordinateur, téléphone portable, tablette), au lieu de lire tout simplement. En tant que père d'une fille de 10 ans, je me rends compte de cette situation, et là une question me traverse l'esprit.

Partant de ce constat, que peut-on faire ? Sachant, qu'aujourd'hui on ne peut echapper à internet et ce qu'il y a autour. C'est à dire , les mails, les devoirs sur le site de l'école, facebook (heureusement qu'elle n'a pas encore un compte), youtube et google. On est constamment connecter malgré tout. Sauf si on décide de se couper de cette technologie.

Il est alors proposer plusieurs atelier afin de pouvoir échanger des points de vues sans retenus. C'est une très bonne initiative. D'ailleurs, je devais voir Chantal Carraro mais comme le débat a durer plus d'une heure trente, je n'ai pas pu rester jusqu'à la fin pour savoir comment je pouvais contribuer à l'état généraux de l'enfant à travers son atelier.

Il y avait de nombreuses questions dans la question. Tous les sujets étaient abordés comme le handicap, le sport, le lien entre les générations, la violence, l'école et l'amour. J'en oublie certainement mais comme j'ai pu filmer la table ronde, je vous suggère de regarder tranquillment cette vidéo avec attention. Je suis très content de pouvoir finalement filmer un débat aussi passionnant qu'est l'enfant.

J'ai aperçu de loin une connaissance qu'est Guy VANCON que je devrais certainement revoir au téléthon ce samedi au CILM organisé par le comité des fêtes du champ-le-boeuf présidé par Yves PINON, une animation gratuite pour contribuer à ma façon au téléthon 2012.

J'ai aussi coupé le débat en 3 parties afin que ce soit plus facile à regarder.

Des écrans à risques. Nos ados décrocheront-ils enfin de facebook ou de twitter ?

Texte: 

Aujourd'hui, j'aimerais aborder un sujet qui me tient à coeur avec vous. Lors de ma captation sur les états généraux de l'enfant, Monsieur Rossinot avait souligné un point important. Nos enfants passent beaucoup de temps face à leurs écrans, que ce soit un ordinateur, un téléphone, une tablette, des jeux vidéos sur télé ou simplement devant la télé. Ensuite j'ai lu un article sur ce sujet dans le magazine "psychologies" de février. Etant moi-même devant un écran toute la journée de 8h à 18h pour mon travail, je peux comprend l'addiction qu'on peut avoir.

Le progrès, oui mais...

Pour 89% des français, Internet est "indispensable". Pour des personnes d'un certain âge comme moi, on a connu l'avant Internet, pas de smartphone, pas de wifi, pas d'internet, pas de facebook, simplement le minitel. Et on vivait avec. Aujourd'hui, il est indispensable d'avoir une adresse mail, d'avoir un ordinateur pour surfer sur le net soit pour des raisons personnels ou professionnels. Dans mon cas, on est obligé d'avoir une connexion internet pour passer commande, pour recevoir, des mails, pour travailler. Chaque personne dans mon entreprise est face à son écran d'ordinateur. Lors d'une coupure de la ligne téléphonique de France Télécom, il est impensable d'être coupé de Internet durant plus d'une journée. C'est devenu une necessité. Internet fait parti d'un service comme l'électricité, l'eau, le gaz.

Aujourd'hui, je suis père d'un enfant de 10 ans qui est né avec les écrans et Internet. L'académie des sciences a publié fin janvier un avis prudent sur "l'enfant et les écrans" (de Jean-françois BACH, Serge Tisseron, Olivier HOUDE et Pierre LENA - Le pommier, en librairies le 29 janvier), appelant notamment à "une réflexion nouvelle sur l'apprentissage de la liberté responsable, de la sexualité et du respect de la vie privée", assortie d'une revue de détail, âge par âge, des risques cognitifs et psychologiques liés aux écrans, et des pratiquess pour le prévenir.

Je ne peux pas aller à l'encontre du progrès. Je prend simplement cet exemple où ma fille doit aller sur le site de l'école pour avoir des compléments d'informations sur les devoirs. En CM1, les élèves sont déjà famillioriser avec l'ordinateur et Internet. D'ailleurs, son maître lui demande parfois de faire des montages photos sur ordinateur, sans que ce soit une obligation, juste pour des volontaires. Nous avons donc pour cet usage acheter un ordinateur portable tout en mettant en place des heures d'utilisations afin d'éviter qu'elle ne passe trop de temps.

Elle a déjà pour son âge un compte mail mais pas encore un compte facebook. Et c'est normal car je trouve qu'à cet âge c'est encore jeune. Mais je suis persuadé qu'il y a beaucoup d'adolescent de 12 ans qui possèdent un compte facebook. Est-ce raisonnable ? Est-ce que les parents peuvent surveiller les messages de leurs enfants pour leurs éviter de faire des mauvaises rencontres ?

Je serais aussi confronter à ce problème. A ce propos, ma fille me demande déjà quand est-ce qu'elle pourrait avoir un compte facebook ? Je lui ai répondu que ce ne sera pas avant la rentrée des classes en sixième. Ainsi, je me laisse juste une année scolaire de réflexion ou de préparation pour justement lui montrer les dangers d'internet.

Il faut se rappeler que lorsqu'un enfant reste face à un écran pour soit un jeu vidéo, soit surfer sur Internet, c'est du temps qui n'est pas partagé. Il n'y a pas de dialogue. On est seul face à son écran. Je le vois quand dès le matin, elle prend son smartphone pour consulter ses mails, et dès que le temps lui permet, elle joue à un jeu vidéo. Certes, il est de ma responsabilité de lui avoir mis entre les mains un smartphone à son âge. J'arrive encore à lui interdire de l'utiliser à longueur de journée. mais par elle-même, elle ne parvient pas à décrocher. En regardant dans mon entourage, je constate que ce soit un enfant ou un adulte, nous passons beaucoup de temps devant un écran. Alors y-a-t-il un danger quelconque face à ce constat ?

50 experts appellent à la vigilance

« Nous, spécialistes de la psychologie, des comportements et des relations humaines, appelons aujourd'hui chacun à la prudence et à la vigilance face à l'utilisation abusive des écrans. Les ordinateurs, Smartphone, tablettes représentent un formidable progrès. Ils facilitent l'accès à la connaissance et multiplient les possibilités d'échanges, d'intéractions et de coopérations. Mais en les laissant envahir notre quotidien sans nous interroger sur leurs inconvénients, voire leur utilité réelle, nous avons donné à ces technologies une emprise préoccupante sur nos vies. Une prise de conscience est nécessaire. Car l'usage abusif d'écrans induit une hypersollicitation permanente, source de stress et de fatigue. Il nous prive du temps de repos, de réflexion et de présence au monde indispensables au bien-être et au bien-penser. Il favorise les pratiques pathologiques et compulsives, notamment chez les jeunes et les personnes fragiles. Il modifie en profondeur les processus d'attention, de memorisation et d'apprentissage. Il nuit parfois à la qualite de nos relations interpersonnelles. Pour toutes ces raisons, nous appelons l'ensemble des acteurs concernes - citoyens, politiques et fabricants - a elaborer ensemble des regles de bon usage des nouvelles technologies, un code de bonne conduite de la vie numerique. L'enjeu est d'importance : c'est la preservation de notre equilibre psychique et de notre humanite face aux outils numeriques. » Article de Psychologie.

 

Espace public : Interviews

Texte: 

Dans le cadre de ma participation aux états généraux de l'enfant de la ville de Nancy, sur la thématique de l'enfant dans l'espace public, l'enfant dans le débat public, je suis chargé de faire un reportage vidéo et un rendu vidéo. Pour l'instant, je n'ai réussi qu'à faire un clip vidéo de présentation de cette thématique. Il ne s'agit pas d'une version finalisée car je n'ai aps encore visionner les différents interviews que Geoffroy a fait.

Etats généraux de l'enfant : Forum « Art , pratiques artistiques, culture : pour des enfants épanouis ? »

Texte: 

Jeudi 14 mars 2013 à 18h Hall de la Médiathèque Manufacture. Dans le cadre des Etats Généraux de l’Enfant dans la Ville , plusieurs rencontres publiques et de forums sont programmés par les sept groupes de travail thématiques qui ont été définis. Le groupe «Epanouissement de l’enfant par la culture et le sport», piloté par Marie-Catherine Tallot, adjointe déléguée aux sports, organIsera ainsi un forum intitulé «Art, pratiques artistiques, culture: pour des enfants épanouis?».

Organisé sous forme de table ronde, ce forum fera intervenir plusieurs invités
-Dr Gérard Beley, pédiatre,
-Nicole Pierrat, conseillère pédagogique départementale (Education Nationale),
  -Katel Coignard, responsable de la médiation au Musée des Beaux
- Arts de Nancy,
-Rémi Grosset, directeur de la MJC Bazin,
-Gilbert Bor, proviseur du lycée Cyfflé,
-Peb et Fox, dessinateurs.
 
Les enjeux et les objectifs de l’éducation artistique et culturelle, son rôle dans le développement de l’enfant, l’accès à la culture et quelques focus sur la culture numérique sont parmi les thèmes qui serviront de base pour nourrir échanges et discussions entre les intervenants et le public.
 

Etat généraux de l'enfant dans la ville - Vidéomaton citoyenneté

Texte: 

Publiée le 2 avril 2013

Participez au vidéomaton des Etats Généraux de l'Enfant dans la Ville et partagez vos témoignages. Un stand est déployé sur différents sites de la ville (MJC, écoles, centre social,...).