30px; }
Welcome Visitor:

Conseil municipal du 25 mars 2013

Onglets principaux

J'ai attendu une bonne semaine pour livrer mes impressions sur conseil municipal qui était fort long (3h30) mais très intéressant sur le plan de l'échange entre Christpohe Choserot et  Henri Bégorre. Heureusement qu'il fait bon dans la salle du conseil, et je m'y suis installé pour assister avec attention. Vous pouvez découvrir les commentaires de chacun en cliquant sur les images proposées ci-dessus.

3h30 de débat, cela me fait penser au film de western 3h10 pour yuma. Cela aurait pu être un western car il y eut des échanges musclés entre l'opposition et la majorité. Il suffit pour cela d'avancer la vidéo jusqu'à la 35 ième minutes, la première intervention de Christophe au sujet de la subvention accordée à l'association Pumuckl, le jardin d'enfant franco-allemand à Maxéville, par rapport à la subvention du Nancy volley Maxéville Jarville. Christophe avance le chiffre de 60 000 € pour pumuckl, chiffre ce qui a provoqué l'intervention du Maire :"vous êtes intelligent, mais manipulateur", en coupant son intervention.

Intervention de Gérard Laurent à la 45 ième minute.

Intervention de Mireille Gazin à la 50 ième minute : "Les habitants seront les indicateurs concernant le mandat en cours. Nous sommes une équipe solide, nous avons un maire solide, et nous avons un budget solide."

Intervention de Romain Miron à la 60ième minute. Il trouve pénible d'intervenir pratiquement à chaque fois pour le comportement vis-à-vis de Christophe de la part de la majorité. Il souhaite avoir du respect l'un envers l'autre lors du conseil.

Intervention du maire à la 64ième minute : Il y a 2 façon de faire la politique. Il faudrait penser à faire réparer le micro du conseil municipal car je ne parviens pas à réécouter l'intervention de Romain. Le maire constate que le volley et ASAT sont les deux sujets qui reviennent sans cesse. Je n'ai pas connu l'époque d'ASAT, je n'ai pas suivi ce dossier. Par contre j'ai connu l'arrivé du Volley qui effectivement dispose d'un budget conséquent. Si je me souviens bien des propos du maire concernant le Nancy Volley Maxéville Jarville, il a demandé 3 à 4 ans de patience pour que le club puisse se faire un nom, une réputation, trouvé son rythme de fonctionnement et d'ajouter que le volley pourrait être un moyen de donner du prestige à la commune. Il s'agit d'une stratégie politique que l'on partage ou pas. C'est un des sujets qui hélas revient sans cesse. Alors la question est de savoir si aujourd'hui, la commune a atteint son objectif de prestige ? Parle-t-on du volley à Maxéville ? Comment on en parle ? Est-ce que les habitants de Maxéville sont concerné de loin ou de près ? Il y eu des efforts pour que les habitants interviennent dans le volley en participant gratuitement au match. Est-ce que la commune peut-elle se  séparer du volley à l'heure actuelle ? Je pense que c'est pas simple. Nous ferons donc un bilan une fois l'échéance arrivée.

79ième minute : apprentissage pour les jeunes. Réflexion de regrouper au St Jacques 2 les métiers de l'apprentissage.

84ième minute intervention de Christophe qui regrettre le coup de sang sur l'affaire Pumuckl. Lors du vote, il a lever les deux mains qui ne compte pour une voix mais c'était sans doute sa manière de voter fortement contre.

95ième minute : affaire N°4

1h47 : affaire sur le ROM par Michel Bonamour

1h54 : Affaire N°13. L'ambiance est devenu plus détendu.

2h02 : Chrsitophe intervient sur l'association relais.

2h14 : intervention de Romain

Ensuite, il n'y a plus d'images vidéo car la capacité d'une bande vidéo est de 2h maximum, sinon il faudrait que j'investi dans une caméra à disque dur. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour et puis c'est exceptionnel d'avoir un conseil municipal aussi long. Aussi, j'ai enregister uniquement le son après ces 2 heures sur mon iphone. La prochaine fois j'essaierai d'enregistrer directement sur mon ordinateur mais celui-ci donne aussi des signes de fatigue. Il me faudrait un Macbook pro mais à 2000 € ça fait un peu cher pour moi surtout que c'est la somme qui m'est accordé pour fonctionner à l'année. Alors je bricole comme je peux. D'ailleurs,le son est aussi à revoir. Je ne peux plus écrire le déroulement du conseil car je ne peux pas utiliser mon téléphone comme bloc note car j'enregistre le son.

Ma conclusion en tant qu'habitant et association de Maxéville. Je retiens deux choses sur ce conseil municipal. la première est : peut-on avoir un débat démocratique lors d'un conseil municipal ? Avant de venir filmer le conseil municipal j'avais une image idéaliste de la politique. Je pensais qu'un conseil municipal était un moment où les différentes parties tombaient d'accord sur les différents affaires, du moins qu'ils ont réussis à trouver une entente, un juste milieu, et qu'il fallait juste voter pour finaliser les affaires. Que les deux parties avaient eu le temps d'en débattre lors des commissions. Il est tout à fait normal qu'on partage pas tous les mêmes idées. Mais au moins qu'on prenne le meilleur de chaque argument des différents camps pour le bien de la commune. Hélas non, la majorité au pouvoir décide seule. Et c'est là que je ne comprend pas. On peut pas se réunir autour d'une table sur un problème et trouver la solution ensemble. La question n'est pas de savoir si la majorité ou l'opposition a raison ou tort. Je constate qu'il n'y a pas de dialogue, d'échange constructive. Les deux sujets qui reviennent sont toujours ASAT et le volley. Ne peut-on pas justement réussir à résoudre ces deux problèmes qui finalement sont les sujets de discordes ? Comment fera Christophe s'il est élu au prochaine élection pour résoudre ces deux problèmes ? Je serais curieux de connaître ses arguments.

La deuxième est le manque d'information de la part de la commune envers ses administrés et aussi ses habitants. Pour ses administrés, c'est Olivier Pivel qui intervient mais le Maire a souligné que durant ses voeux, il a exprimé sa politique, les dossiers en cours. Pour l'habitant que je suis, je regrette que ma commune ne soit pas à la hauteur de ce qu'elle devrait être. Je suis fier d'être Maxévillois d'une part parce que j'y habite depuis 1981, d'autre part parce que nous avons une géographie unique. Maxéville, ce n'est pas uniquement le champ-le-boeuf, c'est aussi les Aulnes, le centre et enfin l'autre coin que je ne connais pas parce que j'y vais jamais. C'est un peu comme la France en miniature.

Le manque d'information parce qu'aujourd'hui, il est inévitable de ne pas avoir un site Internet où justement la commune doit informer ses habitants en tant réel. A l'heure où facebook,twitter dialogue en instantanée, notre commune dispose d'un site ancestral. Lors du voeux du Maire justement, il est question d'avoir un nouveau site cette année. je ne souhaite pas avoir un site flambant neuf mais un site à jour. Exemple, je travaille actuellement à mettre en ligne le Pimax en format texte. Sur le site de la commune, on ne peut pas avoir les éditions de 2012. C'est bien d'avoir un magazine tel que le Pimax qui nous informe en rétrospective du mois comme je le fais de même sur mon site.

Mais il serait judicieux d'avoir aussi les manifestations du mois sur le site de la commune avant que ceux-ci se terminent pour inciter les habitants à y participer. J'attend avec impatience la version 2.0 du site de la commune. J'avais formulé lors de ma demande de subvention 2012 que je pouvais mettre en place ce système d'agenda événementiel mais c'est un projet qui n'a retenu l'attention. Il faut dire aussi que je ne suis pas doué pour constituer un dossier en béton. C'est pas grave, j'ai essayé.

Le manque d'information est important pour adhérer à une commune. Je ne sais même pas ce qui se passe dans ma commune. Je l'apprend uniquement dans le Pimax parce que c'est gratuit et distribué une fois par mois.

 

 

Affaires délibératives :

  1. Provisions pour risques et charges au budget principal
  2. Budget primitif 2013. Budget Principal
  3. Budget primitif 2013. Budget Annexe "bâtiment Cuénot"
  4.  Vote des taux d'imposition 2013
  5.  Détermination des durées d'amortissements des immobilisations-modification
  6. Bilan annuel 2012 des marchés passés par la ville de Maxéville
  7. Bilan annuel 2012 des subventions et avantages en nature accordés par la ville de Maxéville
  8. Bâtiment Cuénot : Consultation et attribution d'un marché de travaux pour la rénovation des productions.
  9. Avenant N°3 au bail commercial - société RMI du 4 février 2008 et avenant N°4 au bail commercial - Eurofins IPL Est du 11 juillet 2005
  10. Subvention au Centre Communal d'Action Social 2013
  11. Subvention à la caisse des Ecoles 2013
  12. Projet d'insertion de familles ROMS
  13. Evolution des statuts de l'association Arcades
  14. Subvention à l'association Arcades
  15. Modification du tableau des effectifs
  16. Constitution d'un groupement relatif aux prestations de location maintenance de Télé Assistance pour le maintien à domicile des personnes âgées et/ou personnes handicapés.
  17. Recensement de la population-recrutement et rénumération d'un agent supplémentaire.
  18. Bilan annuel 2012 de la politique foncière des collectivités territoriales
  19. Adaptation d'un protocole d'accord foncier- secteur Rabodeau et Seille - Rénovation urbaine du Plateau de Haye
  20. Plan climat Air Energie Territorial (PCAET) : approbation de la charte d'engagement
  21. Tarif d'utilisation de la salle de fête familiale et association de Maxéville
  22. Versement d'une subvention en faveur des populations de la ville de GAO destinée à l'achat de denrées alimentaires

Articles similaires

Conseil municipal du 27 février 2015

Texte: 

Conseil Municipal du 27 février 2015

La dernière séance du conseil municipal s'annonçait chargée, elle fut animée.

M.Bégorre (opposition) a été le premier à décocher une flèche : "Il faut être cohérent M.Choserot si vous voulez qu'on travaille ensemble, cessez vos accusations infondées, votre côté professoral et narquois. Depuis les années 2000, la fragilité de la commune était bien connue bien avnt ASAT. Je sais que vous ne dormez pas beaucoup mais on peut s'exprimer sans être interrompu sans arrêt. J'aimerais que l'on ait un dialogue constructif". 

Conseil municipal du 9 juin 2008

Texte: 

Sauvegarde du blog maxeville un nouvel élan
 
Un certain nombre d’affaires était à délibérer lors du dernier conseil municipal. Plusieurs points ont porté à débat et quelques fois de manière houleuse.
 
 - Présentation du rapport de la chambre              régionale des comptes
 - Modification des instances de participation
- Développement des services périscolaires
- Questions diverses

Conseil municipal du 26 janvier 2009

Texte: 
 
Lundi 26 janvier avait lieu le conseil municipal de Maxéville.
En informations diverses, nous avons appris que nous pourrions enfin nous exprimer dans le Pim (c’est la loi sur l’expression des groupes d’opposition dans les publications municipales) et Mr le Maire nous a également informés de la disparition du bulletin annuel.
A l’ordre du jour : Le débat d’orientation budgétaire (D.O.B), 13 affaires délibératives et 4 questions diverses posées par le groupe « Maxéville, un nouvel élan »
 
D.O .B : après une présentation synthétique par Mr le Maire, Christophe Choserot a demandé la parole pour faire un certain nombre de remarques.

conseil municipal du 7 septembre 2009

Texte: 
Article de l'est républicain
 
Les alliances qui divisent
 
Daniel Jacob a animé le conseil municipal, lundi soir. L'ancien animateur du service Jas a toujours reconnu qu'il préférait l'animation à la politique. "Dans l'opposition, à part proposer et critiquer, on ne peut pas faire grand chose", lance-t-il avec sa franchise habituelle, sur son blog.
Le représentant du Modem qui s'était rallié à la liste de Christophe Choserot quitte le "Nouvel Elan". Il l'a annoncé, lundi, en plein conseil, inquiet de l'accueil qui serait fait à sa décision mais soulagé. "Mais je reste dans l'opposition", plaide-t-il.

Conseil municipal du 26 juin 2015

Texte: 

conseil municipal du 26 juin 2015

Intervention de Michel Bonamour qui informe que sur le cd, il y a une piste audio qui ne fonctionne pas, celle qui concerne l'audit financier et exige que le maire applique le règlement en vigueur.

Affaire délibératives

1) Approbation du compte de gestion -exercice 2014- Budget Principal

2) Examen du compte administratif - exercice 2014 - Budget Principal

Henri Bégorre explique pourquoi son équipe ne votera pas ce rapport. Martine Bocoum répond aux points soulevés par Henri Bégorre.

Henri Bégorre n'est pas d'accord avec cette approche d'augmenter les impôts. Le maire répond rapidement : les chiffres sont têtus et énumère 4 points positifs. Il assume l'effort demander aux Maxévillois d'avoir augmenter les impôts qui ont très bien compris pourquoi.