30px; }
Welcome Visitor:

Le printemps du plateau

Onglets principaux

Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: workflownode. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /var/www/vhosts/maxeville.tv/httpdocs/includes/bootstrap.inc).

Dans le cadre des "aventures partagées", une manifestation mise en place conjointement par les villes de maxéville, Laxou et Nancy, et l'arrivée de nouveaux habitants des carrières Solvay, c'est à l'association maxévilloise "Têtes brûlées" que revient l'organisation de la première grande manifestation, un tout premier festival hip-hop, qui aura lieu demain samedi au CILM de 18h à 23h. L'entrée sera gratuite ouvert à tous. C'est Adrien Sow, alias Swif Nébaza, du groupe Impérial Adidam, et qui fait aussi partie de l'association "Têtes brûlées", qui a pris en charge toute l'organisation de ce festival, appuyé par la mairie. Il a contacté tous les artistes locaux du plateau et des trois villes concernées.

"Il y aura cinq groupes de hip-hop, une troupe de danse, un groupe de steet harmony; on a voulu montrer tous les aspects du hip-hop, il y aura du chant, principalement du rap, du graff et de la danse", précise Adrien. La sonorisation est confiée à Philippe Verriès, jeune entrepreneur maxévillois, et les lumières à manu Pacaud de l'association "Olàvach", une association qui regroupe des intermittents du spectacle. Cela fait presque trois mois qu'Adrien travaille à l'organisation de cet événement et que la communication se fait sur le terrain, dans les différentes associations du plateau qui oeuvrent avec les jeunes, comme à "Jeunes et cités". Adrien espère que cette première édition ne sera pas la dernière, et qu'elle pourra être reconduite chaque année.

Pour Béatrice de Martin, adjointe déléguée à la culture, "l'objectif est de faire découvrir la scène hip-hop, fortement présente sur tout le plateau, et de faire connaître ces artistes de talent, à qui on laisser souvent peu de place". Cette manifestation "labelliséé" a été choisie par la municipalité après qu'elle a fait appel à projets auprès des diverses associations, pour créer l'animation. C'est le premier projet retenu. d'autres suivront, faisant participer d'autres associations du plateau.