30px; }
Welcome Visitor:

Vide grenier des Lynx Maxévillois

Onglets principaux

Les lynx maxévillois avait organisé un vide grenier le jeudi 9 mai sur le plateau de haye plus précisément la rue qui se trouve devant la prison de Maxéville et juste à côté du stade Darnys. Désolé de ne pouvoir cité le nom de la rue car vous savez très bien que j'ai un problème avec les noms des rues. Bref, en descendant faire mon reportage chez le concessionnaire Maxxces à maxéville, j'ai vu le panneau "vide grenier" à la hauteur du Zénith et là je me suis souvenu qu'il y avait un vide grenier.

Alors en remontant de mon reportage photo vers 12h00, je suis passé voir serge EL FOUNI président des Lynxs Maxévillois, responsable de ce vide grenier. En arrivant, j'ai pu discuter un peu avec André MARCHAND un élu qui était de permanence ce jour là. Et nous avons constater avec regret qu'il y avait de l'abus du côté des participants.

Le principe d'un vide grenier est de proposer les affaires privées, des objets, vêtements ou autres, qui pourraient intéresser les gens. Hélas, tous ne joue pas le même jeu. Il y avait des professionnels qui proposainet carrément des objets neufs comme si c'était un magasin. C'est un peu dommage vis-à-vis des autres stands.

Il y avait du monde, j'avais pas trop envie de faire le tour du vide grenier. Tout simplement parce que je ne pouvais pas filmer les gens sans leur autorisation. Alors je suis allé voir serge et son équipe qui avaient la frite. D'ailleurs, ça sentait la frite au stand de la buvette.

Le prochain vide genier sera celui du comité des fêtes du champ-le-boeuf au parc de Laxou dont je vais participer car c'est juste à côté de chez moi. Je pourrais ainsi proposer mes objets encombrants dont vous pouvez déjà voir à la rubrique bonnes affaires.

Commentaires

Malgré la grisaille, le second vide-greniers des Lynx Maxévillois, organisé sur le grand parking du super U a connu un franc succès à tel point qu'il s'étendait cette année jusque dans la rue de la Meurthe où flanaient chineurs et promeneurs.

Près de 250 exposants ont déballé attirant un flot continuel de visiteurs nombreux à fouiller dans ce bric-à-brac de bonnes affaires en tout genre : vêtements d'occasions, livres anciens, vielles vaisselle, objet insolites....

"Les cartes à collectionner (Pokémon...) ont toujours du succès. Je donne chaque année une partie de mes recettes pour la Maison des Parentrs de l'AREMIG", lâchait Editha, une exposante de Dombasles qui vendait aussi des playmobile, briques plastiques, poupées Barbie, fèves et vieux boutons. 

"Ce rendez-vous de l'Ascension se déroulait autrefois rue Henry-Brun sur le plateau. Nous remercions M.Zimmerman car son aide est précieuse, l'emplacement est idéal", confiait le président El Founi qui avait dû refuser du monde. Une vingtaine de bénévoles se sont relayés pour assurer la mise en place et la partie buvette restauration.

Les  organisateurs avaient prévu le petit déjeuner et pour la journée, 100 kg de frites, 250 merguez, 200 saucisses blanches et 150 chiplatas, une centaine de pâtés et autant de tourtes.

"Les premiers exposants se sont installés dans la fraîcheur matinale dès 4h30", ajoutait Serge. Certains venaient des Vosges, du pays Haut et de Moselle.

Une belle ambiance pour les Maxévillois. Le maire Christophe Choserot est venu féliciter les bénévoles, il a annoncé qu'il y aurait un autre vide-grenier autour du parc le 14 juin, à l'occasion de la Fête des Fraises.

Article de l'est

Pages

Articles similaires

Edition janvier

Texte: 

Le journal de janvier 2009

FEVRIER Au sommaire de cette édition : Les voeux de M Begorre La galette de rois de l'associaiotn "Maxéville un nouvel élan" la soirée de sainjovinavo ADECA54

Festival michtô 2009

Texte: 

Le festival Michtô a planté ses prmières étoiles et semé ses premiers grains de sable au Grand-Sauvoy. Ambiance de traverse à l'ombre et à la lumière des fourmillants chapiteaux. on pioche dans la gamelle de nouilles, à la bonne franquette, quelques chiens placides dressent le museau à tout hasard. Depuis le grand chapiteau on entend des brides de rires, l'Estock Fisch s'échauffe. Et le Grand Sauvoy s'active... Depuis le week-end dernier se sont plantés là quatre chapiteaux, une yourte et des gradins extérieurs dans la perspective de voir s'avancer dès vendredi quelque 3.000 festivaliers au bas mots, et s'ouvrir plus d'une trentaine de shows.

vernissage sculpture sur bois

Texte: 

vernissage sculpture sur bois au parc de maxéville

Ah je me souviens de ce reportage où je suis venus avec ma fille Lisa au parc de la mairie. Cette salle est du côté des jeux pour enfants dans le parc, au fond à droit lorsqu'on est à côté de la mairie.

Si je me souviens bien, Daniel et son équipe ont effectuer des travaux pour rendre la salle accessible.

Le nom de la salle ? La salle leclerc !

Je ne suis pas rester longtemps non plus car bien entendu je devais me rendre sur un autre site.

Festival Emergenza au Totem de Maxéville

Texte: 

Ce vendredi 24 février 2012 a eu lieu le festival Emergenza au Totem de Maxéville. Sagissant de ma première intervention télévisée dans le milieu, je ne m'attendais pas à autant de bruit.

Déjà je ne savais même pas où se trouvait le totem de maxéville alors que j'habite dans la commune depuis 30 ans. Alors sur mon iphone, j'entre l'adresse de 175 rue des brasseries et le gps m'indique que c'est à champigneulles. Bref, je me suis rendu à l'espace Edgard.P Jacob et finalement je me suis retrouvé dans un univers inconnu. Le festival Emergenza, jamais entendu parler jusqu'à ma consultation sur OVS, il y avait un public et aussi des enfants qui portaient des casques anti-bruit.

Le Quotien Familiale QF

Texte: 

Ce matin, je souhaite aborder le sujet du quotien familiale suite à mon inscription et celle de ma fille Lisa neuf ans aux activités proposé par l'AQCLB pour la troisième année consécutive. Je me suis donc rendu au complexe Léo Lagrange pour rencontrer Agnès HUguin qui s'occupe de l'inscription, en remplissant les formulaires d'adhésions, elle me demande si j'ai droit à une aide aux loisirs.

"L'aide aux lloisirs est un dispositif mis en place par la ville en 1989 et destinée, par la prise en charge de tout ou partie des frais d'inscription, à financer les activités de loisirs des jeunes maxévillois, de  à 25 ans (dans la limite d'une activité par personne et par an). La ville de Maxéville y consacre chaque année une part importante de son budget (plus de 50 000 € en 2011). " Extrait de la fiched'informations et conditions d'aides aux loisirs 2012-2013.

28 janvier Conseil municipal DOB et c'est pas de la daube !

Texte: 

Conseil municipal sur le Débat d'Orientation Budgétaire, ce fameux DOB qui est au coeur de la discorde entre Christophe CHOSEROT et Henri BEGORRE Maire de Maxéville. Il s'est déroulé à peu près une heure de débat si vraiment on peut dire que c'était un débat.