30px; }
Welcome Visitor:

Vide grenier des Lynx Maxévillois

Onglets principaux

Texte: 

Les lynx maxévillois avait organisé un vide grenier le jeudi 9 mai sur le plateau de haye plus précisément la rue qui se trouve devant la prison de Maxéville et juste à côté du stade Darnys. Désolé de ne pouvoir cité le nom de la rue car vous savez très bien que j'ai un problème avec les noms des rues. Bref, en descendant faire mon reportage chez le concessionnaire Maxxces à maxéville, j'ai vu le panneau "vide grenier" à la hauteur du Zénith et là je me suis souvenu qu'il y avait un vide grenier.

Alors en remontant de mon reportage photo vers 12h00, je suis passé voir serge EL FOUNI président des Lynxs Maxévillois, responsable de ce vide grenier. En arrivant, j'ai pu discuter un peu avec André MARCHAND un élu qui était de permanence ce jour là. Et nous avons constater avec regret qu'il y avait de l'abus du côté des participants.

Le principe d'un vide grenier est de proposer les affaires privées, des objets, vêtements ou autres, qui pourraient intéresser les gens. Hélas, tous ne joue pas le même jeu. Il y avait des professionnels qui proposainet carrément des objets neufs comme si c'était un magasin. C'est un peu dommage vis-à-vis des autres stands.

Il y avait du monde, j'avais pas trop envie de faire le tour du vide grenier. Tout simplement parce que je ne pouvais pas filmer les gens sans leur autorisation. Alors je suis allé voir serge et son équipe qui avaient la frite. D'ailleurs, ça sentait la frite au stand de la buvette.

Le prochain vide genier sera celui du comité des fêtes du champ-le-boeuf au parc de Laxou dont je vais participer car c'est juste à côté de chez moi. Je pourrais ainsi proposer mes objets encombrants dont vous pouvez déjà voir à la rubrique bonnes affaires.

Commentaires

Malgré la grisaille, le second vide-greniers des Lynx Maxévillois, organisé sur le grand parking du super U a connu un franc succès à tel point qu'il s'étendait cette année jusque dans la rue de la Meurthe où flanaient chineurs et promeneurs.

Près de 250 exposants ont déballé attirant un flot continuel de visiteurs nombreux à fouiller dans ce bric-à-brac de bonnes affaires en tout genre : vêtements d'occasions, livres anciens, vielles vaisselle, objet insolites....

"Les cartes à collectionner (Pokémon...) ont toujours du succès. Je donne chaque année une partie de mes recettes pour la Maison des Parentrs de l'AREMIG", lâchait Editha, une exposante de Dombasles qui vendait aussi des playmobile, briques plastiques, poupées Barbie, fèves et vieux boutons. 

"Ce rendez-vous de l'Ascension se déroulait autrefois rue Henry-Brun sur le plateau. Nous remercions M.Zimmerman car son aide est précieuse, l'emplacement est idéal", confiait le président El Founi qui avait dû refuser du monde. Une vingtaine de bénévoles se sont relayés pour assurer la mise en place et la partie buvette restauration.

Les  organisateurs avaient prévu le petit déjeuner et pour la journée, 100 kg de frites, 250 merguez, 200 saucisses blanches et 150 chiplatas, une centaine de pâtés et autant de tourtes.

"Les premiers exposants se sont installés dans la fraîcheur matinale dès 4h30", ajoutait Serge. Certains venaient des Vosges, du pays Haut et de Moselle.

Une belle ambiance pour les Maxévillois. Le maire Christophe Choserot est venu féliciter les bénévoles, il a annoncé qu'il y aurait un autre vide-grenier autour du parc le 14 juin, à l'occasion de la Fête des Fraises.

Article de l'est

Pages

Articles similaires

edition 3 avril

Texte: 

Le journal du 3 avril 2009

Notre rendez-vous hebdomadaire au sommaire de cette édition : Max jardin avec interview de Marcel BERENGER, interview de Michel HISLEN et de Alain GUERLIN le stage paso doble avec une interview de patrice MARCHAL et pour finir une démonstration de WEST COAST SWING

01'15 Interview Marcel BERENGER

03'50 Interview Michel HISLEN

08'50 Interview Alain GUERLIN

15'00 Interview Patrice MARCHAL

19'15 Démonstration WEST COAST SWING

edition 26 novembre

Texte: 

Le journal du 26 novembre 2009

troc des plantes

commerce équitable

aventures partagées

défilé st martin

Défilé Saint Martin 2011

Texte: 

Défilé Saint Martin 2011

Depuis plus de 20 ans, le jardin d’enfants franco-allemand Pumuckl et la Mairie s’associent pour célébrer ensemble cette fête populaire d’origine allemande qu’est le défilé des lanternes de la Saint-Martin et ainsi promouvoir le biculturalisme, ici, à Maxéville.

Plus d’un millier d’enfants et adultes provenant de toute l’agglomération nancéienne sont attendus le dimanche 14 novembre pour défiler dans les rues du centre à la seule lueur des lanternes. Parmi eux on trouvera de nombreuses écoles et associations de Maxéville et du Grand Nancy menées par les fanfares de Maxéville et de Ramstein- Miesenbach, la ville jumelée allemande.

Comme chaque année, les habitants sont cordialement invités à apporter leur petite touche personnelle en ornant leurs balcons et fenêtres de bougies le long du parcours. Déroulement de la Fête des Lanternes

Pimax 2006

des bulles aux brasseries 2012

Texte: 

Pour cette édition des bulles aux brasseries 2012, je me suis rendu à l'espace edgar P.Jacobs dès 15h30 pour un atelier d'initiation de dessin puis un atelier d'initiation à la musique.

Avec mon super appareil téléphonique, j'ai pu filmer cet évènement fort médiatiser dans les réseaux sociaux qui hélas n'a pas engendrer énormément de foule. Est-ce à cause de la pluie ou du fait que cela se passe durant les vacances scolaires ?
J'ai tout de même passé un agréable moment auprès des animateurs qui sont très professionnels dans leur domaine. Je n'ai pas pu tout filmé parce que j'étais venu en tant que visiteur et non reporter.

Dans ce reportage, vous retrouverez donc un groupe d'enfant à l'écoute d'étranges instruments de musiques.

Webtv 3.0 avantscene.tv

Texte: 

La semaine dernière, j'ai fait la connaissance de françois le responsable du site www.avantscenetv.tv dont j'ai visité le site. C'est un site qui permet de découvrir les artistes. Depuis peu de temps, il y a une grille de programmation, les viédos sont en streaming c'est-à-dire que la vidéo se joue en continue comme à la télévision. J'avoue que c'est du superbe travail tant au niveau conception du site que du contenu vidéo. J'ai repris l'intégralité de sa page " A propos" pour le présenter.

AvantSceneTv

Vous avez un talent, vous produisez des clips, des courts métrages, des web séries, des films, des festivals, des spectacles.......

Vous êtes un artisan original, un créateur, un sportif ou équipe de talent.

Contactez nous pour être diffusé sur AvantSceneTv, la tv nouvelle génération projecteur de talents

Fonctionnement

Le principe d'AvantSceneTv et de la DPTL (association de diffusion et promotion des talents lorrains) est participatif, mise en relation et maillage de tous les talents.

Nous avons tous des savoir-faire.

Pour que chacun puisse avoir une visibilité, un retour et surtout une collaboration participative, nous souhaitons que chacun mette ses qualités, ses potentiels, ses compétences et son savoir-faire au service des autres acteurs.

Nous souhaitons faire le lien entre chacun.

Pour cela nous mettons nos compétences de communication pour vous donner une réelle visibilité.

Nous vous mettrons en relation avec d'autres acteurs en fonction des compétences recherchées.

AvantSceneTv va plus loin. Les "Webstateurs" ont enfin la possilibilité de suivre les talents et leur carrière.

Principe

Nous considérons que les sites de VOD par leur principe même du zapping, n'offrent pas une réelle visibilité à tous les talents.

Nous avons délibérément choisi le flux continu car tous nos talents ont quelque chose à montrer.

Notre regard décalé vous offrira un éclairage totalement différent.

Programmation

Pour débuter votre journée, retrouvez,dès 7h, la route des hits: clips à gogo pour bien se réveiller!

Suivront des reportages et interviews.

Revient la route des clips pour se relaxer.

Web Séries, interviews ou reportages, entrecoupés de la route des clips, vous accompagnent à la mi-journée.

Courts Métrages et web séries animerons votre soirée.

Belle journée sur AvantSceneTv.tv

A Propos

Télévision web 3.0 portée par l'Association DPTL s'appuyant sur une logique participative afin de faciliter la mise en lumière de jeunes talents en assurant visibilité, communication et promotion par le web, les médias et les NTIC.
Sa Mission est la Promotion des jeunes talents
"Le premier principe fondamental d’Internet en est sa gratuité.
Le premier principe fondamental d’une Tv doit rester l'accès gratuit à la diffusion des talents"
AvantScèneTv est La TV 3.0 sur le web, en flux continu, visant à promouvoir les talents locaux, régionaux, nationaux......
Elle met en lumière un large panel de talents: artistiques, artisanaux, écrits, visuels, parlés, joués, peints, mangés, aimés, sportifs...
AvantScèneTv vous présente la culture autrement, en s'appuyant sur le Web, afin d'assurer un accès gratuit et illimité pour tous.
AvantSceneTv, dans sa programmation, privilégie les formes émergentes, l'art en lien avec les nouvelles technologies, la performance, le théâtre contemporain, la danse, les Arts de la Rue, la musique actuelle, la scène électronique et les scènes alternatives, la scène classique, l'artisanat d'exception…
Nous vous offrons un espace Média de diffusion et promotion qui ne se limite pas à une zone géographique réduite, à des téléspectateurs limités, mais à tous et partout.

La solidarité se vit au quotidien à Maxéville

Texte: 

Dans les domaines de l’emploi, du logement, de la santé ou encore de l’éducation, la Mairie de Maxéville se mobilise pour soutenir les habitants les plus fragiles. En lien avec les partenaires institutionnels et associatifs du territoire, l'équipe municipale accompagne les Maxévillois pas à pas pour les aider à surmonter leurs difficultés et retrouver leur autonomie. Michel Bonamour, Adjoint délégué Solidarité, Social, Santé et Habitat, nous explique les actions mises en place.

PiMax : Comment la Mairie de Maxéville exerce-t-elle ses missions de solidarité ?
Michel Bonamour : Nous devons répondre présent aux habitants qui en ont besoin tout au long de leur parcours de vie. Par exemple, en ce qui concerne les services péri et extrascolaires, nous proposons une tarification établie en fonction du quotient familial des usagers pour permettre à toutes les familles d’accéder à cette offre. Le service Réussite éducative aide les enfants à se construire et à se projeter dans l’avenir. Nous accordons également des bourses municipales pour soutenir les jeunes qui souhaitent suivre des études supérieures. Dans le domaine de l’emploi et de l’insertion, nous menons des actions aux côtés du Grand Nancy et d’associations partenaires, comme Arcades, Le Grand Sauvoy ou Jeunes et Cité. Les aides pour les transports et pour passer son permis de conduire complètent ce dispositif.

PiMax : L’habitat est également au coeur de l’action municipale. Quels sont les objectifs dans ce domaine ?
MB : Il s’agit tout d’abord de faciliter l’accès des ménages à un logement adapté, tout en recherchant la mixité sociale. D’autre part, dans ce contexte de crise économique, nous avons travaillé sur les charges locatives qui pèsent sur le budget des familles. Le Programme de Rénovation Urbaine du Plateau de Haye mené avec le mis de renforcer l’isolation des immeubles et de limiter les factures énergétiques des particuliers. Nous accompagnons également les propriétaires privés dans leurs projets de rénovation en les orientant vers la Maison de l'Habitat portée par la Communauté urbaine en lien avec l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat).

place dans le domaine de la santé ?
MB : En partenariat avec l’association ATD Quart Monde, le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Maxéville a été le premier à contractualiser avec la FNARS Lorraine (Fédération Nationale d’Associations de Réinsertion Sociale) et des mutuelles pour proposer un Contrat Solidarité aux tarifs très avantageux. D’autre part, le Contrat Local de Santé, financé par l’ARS (Agence Régionale de Santé) et qui sera signé très prochainement, réunira les communes du Grand Nancy, le Conseil Général, les professionnels de la santé et les associations autour de nombreuses problématiques, notamment celle de la souffrance des personnes. L'Atelier Santé Ville du Plateau de Haye, quant à lui, sensibilise les habitants à l’accès à leurs droits ou encore à la prévention du cancer du sein.

PiMax : Comment est organisé le Pôle Action Sociale de la Mairie de Maxéville ?
MB : Neuf personnes travaillent actuellement au sein du Pôle Action Sociale qui vient d’être renforcé par la Ville avec deux nouvelles affectations : un deuxième travailleur social et un référent gens du voyage sur l’aire Manitas de Plata. Ce renfort de personnel garantit un accompagnement au quotidien des personnes qui sont en situation de fragilité. Nous sommes également très attentifs à la proximité avec les habitants. C’est pour cette raison que nos permanences sont doublées à la fois au Centre et à Champ-le-Boeuf. Les réponses que nous apportons doivent être rapides, efficaces et inventives. Avec une commission par semaine, le CCAS de Maxéville est très réactif en cas de difficultés.

PiMax : Quelles sont les caractéristiques de la politique municipale en matière de médiation sociale ?
MB : La cohérence avant toute chose. La cohérence dans les actions que nous initions afin de prendre en considération le projet global des personnes, en leur simplifiant les procédures, en réduisant leurs dépenses dans le cadre de la Rénovation Urbaine ou du Contrat Solidarité. La cohérence également avec nos partenaires institutionnels, telles les assistantes sociales du Conseil Général, pour assurer un accompagnement optimal aux différentes échelles territoriales. Ce travail en réseau, nous le menons également avec nos partenaires associatifs qui sont des relais complémentaires à l’action publique. Ces synergies sont essentielles pour apporter des réponses véritablement adaptées aux besoins des Maxévillois et favoriser leur épanouissement personnel.

Les chiffres-clés de la solidarité à Maxéville

 

  1. 700 interventions du CCASdans l'année4
  2. 411 personnes accompagnéesdans leur recherche d’emploi (service Ville, Mission locale, Maison de l’emploi et associations partenaires)
  3. 200 ménages bénéficiaires de bons alimentaires
  4. 135 ménages bénéficiaires d’aides financières
  5. 157 demandesde logement social constituées auprès des bailleurs pour 72 logements attribués
  6. 200 000 € de subventions accordés aux associations dans le cadre de la cohésion sociale