30px; }
Welcome Visitor:

13 NNEKA "Heart beat" Gala Laurence

Onglets principaux

Articles similaires

edition 29 mai fair play maxéville

Texte: 

Le journal du 29 mai 2009

Le fair play à maxéville

La galette du Nouvel élan maxéville 2008

Texte: 

Assemblé Général de maxéville un nouvel élan

L'association maxéville, un Nouvel élan a réuni ses adhérents et sympathisants, samedi 17 janvier 16h00 à la salle du Parc de la mairie, pour fêter les rois comme il se doit en ce début d'année.

c'est Daniel JACOB, président de l'association qui a organisé cet après-midi festif et qui a ordonné les troupes.

Site

- http://www.maxevilleunnouvelelan.com -

Fair Play

Texte: 

Clip du fair

 

play

Organisés par mmH et l’ASNL, les trophées du fair-play réunissent des centaines d’enfants autour de leur passion commune pour le ballon rond. Mais, cette manifestation citoyenne en profite aussi pour promouvoir le civisme et le respect de l’environnement.

Le fair play à Maxéville

« J’ai appris qu’il ne fallait pas jeter les papiers dans la nature ou dans la rue, car cela crée de la pollution, explique Nordine lors de l’étape à Vandoeuvre. Maintenant, je vais tout jeter dans la poubelle. » Le gamin semble vraiment sincère. Anthony aussi : « Je n’étais pas toujours très respectueux et il m’arrivait d’insulter mes copains. J’ai compris que ce n’était pas bien. Je vais changer. » Toutes ces bonnes résolutions seront peut-être plus ou moins oubliées quelques jours plus tard, mais il n’est jamais inutile de faire une petite piqûre de rappel des règles de bonne conduite. C’est le but de la petite dizaine de stands du village citoyen. Le passage y est obligé pour chaque équipe. « Ils viennent avec le sourire et nous écoutent avec beaucoup de sérieux, insiste Catherine Collovald du service prévention de la caisse primaire d’assurance maladie. C’est beaucoup plus détendu que lors de nos interventions dans le milieu scolaire et le message passe plus facilement. Nous leur montrons les conséquences de la cigarette sur leur santé, mais aussi sur leur budget. C’est l’âge idéal pour faire de la prévention. C’est aussi vraiment positif de travailler dans les quartiers, car les petits vont servir de relais auprès des grands frères et des parents. À Jarville, les trophées du fair-play m’ont aussi permis de nouer des contacts pour programmer une nouvelle action auprès des mamans ».

Le fair play à Vandoeuvre

Apprendre en s’amusant L’information n’est jamais livrée brute, mais toujours sous forme ludique. Les enfants doivent ainsi répondre à un quizz sur les règles de vie en société sur le stand mmH, trier les déchets avec la maison de la propreté et reconnaître des traces d’animaux avec le centre permanent d’initiative pour l’environnement. « On leur apprend aussi à calculer l’âge d’un arbre, explique Vincent Mienville. Nous voulons leur faire comprendre que la nature est aussi présente tout près de chez eux. Il y ‘a d’ailleurs bien souvent plus de variétés d’arbres dans les parcs urbains que dans les forêts. » Les stadiers de l’ASNL et les sapeurs-pompiers sont également présents. La Police aussi. « Le message est axé sur le thème du football, souligne Philippe Kadem de Prévention police 54. Ils savent qu’il faut respecter l’arbitre et l’adversaire, mais oublient tout ce qu’il y a autour : les entraîneurs, les dirigeants et les spectateurs. » Et pour ceux qui continuent tout de même à discuter les décisions de l’arbitre, la Ligue Lorraine de football les invite à prendre le sifflet le temps d’un atelier très instructif sur les lois du jeu. « Nous leur montrons des phases de jeu et ils doivent se concerter pour prendre la bonne décision arbitrale, précise Mouss Malek. Cela leur permet de comprendre toutes les difficultés rencontrées par un arbitre qui doit siffler très rapidement. Ils deviennent alors moins catégoriques dans leurs réponses, prennent un peu plus de recul et acceptent plus facilement l’erreur. »

Le fair play à Champigneulles

La démonstration séduit également les plus grands. Jonathan Munch entraîne les jeunes de l’US Vandoeuvre et applaudit des deux mains l’aspect citoyenneté de l’opération. « Les enfants s’énervent parfois, car ils ne comprennent pas toujours toutes les décisions de l’arbitre sur le terrain. C’est important de leur apprendre le respect et le fair-play. C’est aussi notre travail lors des entraînements en club, mais ils sont plus attentifs lors de ce genre de manifestation. En plus, tout en apprenant des choses, ils se sont vraiment amusés. C’est aussi cela qui est important… »

Le fair play à Marcel Picot

Le fair play à Longwy

Le fair play à Jarville

 

La restructuration du Centre Commercial La Cascade en marche

Texte: 

Comme annoncé dès janvier, Monsieur le Préfet de Meurthe-et-Moselle avait prescrit, à l’Hôtel de Ville et au CILM, par arrêté du 29 décembre 2011, l’ouverture de deux enquêtes publiques en vue de délimiter les terrains à acquérir pour permettre la restructuration du centre commercial La Cascade au Champ-le-Boeuf : enquête sur l’utilité publique du projet de restructuration de la Cascade et enquête parcellaire conjointe en vue de délimiter les terrains à acquérir.

Ainsi, les personnes intéressées ont pris connaissance des dossiers et ont consigné leurs observations éventuelles sur les registres offi ciels. Jean-Marie VOIRIOT, désigné en qualité de commissaire enquêteur, remettra son rapport qui permettra de continuer à faire avancer ce projet auquel sont très attachés le Maire Laurent GARCIA, les adjoints Gilbert ANTOINE,
délégué à l’Urbanisme et Yves PINON, délégué à la Cohésion Sociale et à la Rénovation Urbaine, en lien avec le service municipal de l’urbanisme.

 

 

Fête des voisins 2004

Texte: 

Vous ne rêvez pas, il s'agit bien d'une vidéo sur la fête des voisins dans mon quartier, juste sur la place de l'Alzette, et c'est bien l'année 2004. Cette année, nous n'avons pas eu la pluie comme les dernières éditions. Il s'agit donc de ma deuxième participation à la fête des voisins et maurice Grosjean, l'organisateur de cette fête a sollicité de nouveau ma participation.

A l'époque, j'étais animateur débutant comme vous pourrez vous en rendre compte d'après la vidéo. Et si vous me voyez sur la vidéo alors il s'agit de la caméra de maurice dont j'ai récupérer la bande. Pour cette édition, j'ai proposé un jeu pour les participants afin d'agrémenter l'après-midi. Nous avons eu un chapiteau pour nous abriter en cas de pluie et j'en ai profiter pour proposer un karaoké avec un téléviseur que ma soeur christine m'a gracieusement cédé.

En effet, je n'avais pas de projecteur vidéo. Si mes souvenirs sont exactes, c'est en 2006 que j'ai dû acheter un vidéo projecteur suite donc à un incident technique. Le téléviseur s'est fracassé contre le sol car j'avais mal équilibré. Je ne crois pas que c'était en 2004 mais en 2005. Je ne me souviens plus du tout, je me fais vieux.

Bref, je suis fier de vous présenter un trio de chanteuses dont vous me direz des nouvelles après la lecture de la vidéo. Elles sont devenus incognito dans la vie suite au karaoké. Non je plaisante, car de temps en temps, elles me donnent un coup de main pour ma webTV lorqu'elles ont le temps.

N'oubliez pas que la fête des voisins arrive prochainement, et la date officiel est fixé au vendredi 2 juin. Pour ma part, je participe toujours à la fête des voisins de mon quartier, et pour l'édition 2012, nous avons opter pour un apéritif dinatoire.

Edition 2003 - edition 2005

 

cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers

Texte: 

Suite à l’intervention d’Yvette GAERTNER, Déléguée du Préfet Plateau de Haye, hier lors de la réunion associative CUCS 2013, je vous prie de trouver ci-joint le cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers. Ce cahier s’adresse aux associations et habitants. Les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr

François LAMY, Ministre délégué chargé de la Ville, a engagé le 11 octobre dernier à Roubaix une concertation afin de préparer la refonte de la politique de la ville. Celle-ci mobilise les élus, les services de l'Etat, des représentants du tissu associatif et du monde économique, et plus largement l'ensemble des partenaires de la politique de la ville. Il s'agit que chacun puisse faire bénéficier le gouvernement de son expertise et de son regard sur les grands enjeux urbains et sociaux.
Pour que le plus grand nombre puisse s'exprimer, des cahiers d'acteurs permettent en outre à l'ensemble des élus, mais également aux habitants et associations d'apporter leur contribution à la concertation.  

L'ACSé a adressé à son réseau territorial ces cahiers d'acteurs. Aussi, en avez vous probablement été également destinataires. Nous vous remercions de veiller à leur diffusion la plus large possible auprès des habitants et des associations avec lesquelles vous êtes en contact dans le cadre de vos fonctions, afin que ceux qui vivent la politique de la ville au quotidien et sur le terrain puissent s'exprimer et faire remonter leur point de vue ainsi que leur compétence d'usage. Leur expérience, leurs remarques et propositions pourront ainsi utilement nourrir la réflexion des membres de la concertation et alimenter le rapport qui sera remis au ministre à l'issue de celle-ci.
Pour ceux d'entre vous qui n'auraient pas reçu la trame du cahier d'acteurs à destination des habitants et des associations, vous la trouverez en pièce jointe du présent message. Elle peut également être téléchargée sur l'espace dédié à la concertation, accessible depuis les sites http ://www.territoires.gouv.fr/ et http ://www.ville.gouv.fr/
Afin de pouvoir être discutées par les membres de la concertation, les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr .
Avec nos remerciements anticipés pour votre participation à cette réflexion collective menée au bénéfice des habitants de nos quartiers,

Communiqué : votre santé, faisons le point !

Texte: 

Nous avons le plaisir de vous informer et de vous inviter au : FORUM SANTE  « Votre santé – Faisons le point ! » qui aura lieu le jeudi 4 avril 2013, de 9h00 à 12h00 - Salle des Banquets, au Centre Intercommunal Laxou Maxéville (CILM), et qui regroupera différents partenaires et professionnels (Centre de vaccination du CHU, le Centre de Médecine Préventive, la CPAM, ALAD, ICALOR,  …) autour du thème des dépistages.

 Ce temps fort, organisé par la Mairie de Maxéville, en lien avec la Ville de Laxou, la CPAM de Nancy et les associations locales œuvrant dans le domaine de l’insertion professionnelle, est ouvert au tout public, et sera l’occasion pour chacun de faire le point sur sa santé ; tester sa capacité respiratoire, sa tension artérielle,  remettre à jour son carnet de vaccination, être informé sur les dépistages du cancer du sein, du cancer colorectal, les maladies sexuellement transmissibles, les dangers de l’usage des drogues et de l’alcool ...

 N’hésitez pas à relayer cette manifestation autour de vous, auprès de vos adhérents et de vos connaissances.

Pour votre information et diffusion auprès de vos publics.

Je reste à votre disposition pour tous renseignements.Cordialement.

 

Florence PANTEGHINI

Chargée d’accompagnement Social/Logement/Santé

Pôle Action Sociale - Mairie de Maxéville

03.83.32.30.00 – Poste 123

 

Navigation du livre