30px; }
Welcome Visitor:

Institution JB Thiéry

Onglets principaux

Une fondation aux petits soins pour JB Thiéry

C'est un événement tragique et douloureux qui est à l'origine du rapprochement entre Jean-Baptiste Thiéry et U.P.S. Le décès de chloé qui s' est en juillet  à l'âge de 8 ans, après 6 années de soins et d'accompagnement en semi-internat, puis en internat à l'EEP (établissement pour enfants polyhandicapés de JB Thiéry). Suite à l'événement le beau-papa de Cloé (Sébastien Gaume qui a joué pendant des années le rôle de père éducatif), a souhaité témoigner sa reconnaissance  à l'institution au nom de sa compagne et de la famille.

Il a donc sollicité la fondation UPS multinationale dont il est cadre-salarié pour aider Jean-Baptiste Thiéry. L'établissement est en effet porteur d'un projet original : réaliser un film sur des séquences de vie des enfants accueillis dans sa stucture afin d'offrir à chaque enfant et à sa famille un support vivant (DVD personnel), qui permettra de renforcer les liens entre l'enfant et ses parents et I'élaboration du projet personnalisé de son enfant.

Comlfle l'explique Martine Manneville: « les parents nevoient pas le travail effectué la journée, les activités particulières et les compétences quotidiennes développées. Fort d'une expérimentation déjà effectuée en 2010 ce projet vidéo s'avère un outil important ». Jean-Marie Muller, directeur général de JB Thiéry, accompagné du directeur de l'EEP Philippe Rochas, de Pierre Monin et André Hayotte, administrateurs ainsi qu'une maman d'un enfant en semi-internat ont été reçus par Franck Edeline directeur Division Nord UPS et sa DRH en présence de la maman de CIoé.

Un chèque de 36.000 $

Ils ont remercié les 30 salariés d'UPS qui ont consacré à tour de rôle leur énergie au service de ce projet : qui se sont illustrés par 254 h de bénévolat à la réfection de locaux (peinture des locaux de la " Trauma " pose d'un sol 'souple ... ). Certains ont participé à des activités au sein de JB Thiéry. « Ca m'a beaucoup appris. Le contact avec les enfantis haridicapés c'est une vraie leçon de vie», confiait Gilles encore ému.  Un chèque de 36.000 dollars  a été remis àJB-Thiérry. UPS a expliqué que ce partenariat pourrait être péréniser.

Article de L'Est du 24/12/2011

 

 

 

Article de l'ESt publié le 20/12/2011 à 05:00

Dix ans d’efforts pour 24 places

Cela fait dix ans qu’Henri Bégorre se bat pour construire une Maison d’accueil spécialisé (MAS) pour autistes adultes.

Le président de J-B Thiery, institution qui accueille des enfants et jeunes handicapés à Maxéville, voit enfin le bout du tunnel. Les premiers coups de pioche de la Maison Arlette-Gruss, à Moyen, ont été donnés.

« Il a fallu convaincre les gens du village. Cela a été un petit peu compliqué au début, mais ça y est, ils s’impliquent ». Moyen encadrera les adultes les plus dépendants, « ceux qui sont aujourd’hui en hôpital psychiatrique où ce n’est pas leur place. Vingt-quatre places sont prévues. Et quatre-vingts personnes y travailleront ». Selon les chiffres de l’État, une place pour un adulte coûte 80 000 € par an.

Pour l’instant, il manque encore le budget de fonctionnement pour un tiers des places. Chaque euro débloqué est une petite victoire. Comme dans d’autres structures, à peine a-t-on annoncé sa création qu’elle est déjà remplie, avant même d’être construite.

« Le retard français en matière d’accueil des adultes tient, pour une partie, au fait que pendant longtemps, la question de l’autisme a été considérée comme étant du ressort de la psychiatrie. Il y a eu débat, voire conflit, là-dessus. Et puis, de nombreuses familles appréhendent de demander et affronter le diagnostic. Elles ont vécu le handicap en silence et en secret. Seules. »

Aujourd’hui, les choses changent.

 


Informations associations
NOM Institution JB Thiéry
Adresse

13 rue de la République
BP 40071
54320 MAXEVILLE

Téléphone/fax Standard
Mme Michèle BIENTZ
Tél. : 03.83.17.66.66
Fax : 03.83.35.67.45
Site internet http://www.jbthiery.asso.fr
E-mail  
Membres du bureau
Président Henri BEGORRE
Secrétaire  
Trésorier  
Activités proposés

La vocation

Toute personne handicapée a droit à une prise en charge globale, qui lui permet de compenser le déficit dû à son handicap et qui lui assure tous les moyens disponibles pour développer l'ensemble de ses potentiels. Elle a droit au respect de son intégrité et de sa dignité.

Les objectifs

Notre projet institutionnel s'inscrit dans le croisement des réseaux d'insertion, étant entendu que l'intégration des personnes handicapées se situe à différents niveaux d'implantation dans la communauté humaine :

  • à domicile avec une aide adaptée,
  • dans l'entreprise avec une aide personnalisée,
  • dans des établissements spécialisés el leurs services ouverts sur la vie communautaire.

Le croisement des différents réseaux d'intervention rend l'investissement humain et financier considérablement plus efficace. Dans l'ensemble des établissements, la diversité des modes de prise en charge autour des projets individualisés, permet de répondre à chaque situation de façon personnalisée.

C'est une des missions essentielles de nos établissements, c'est pourquoi les familles sont considérées comme des partenaires privilégiés de nos réflexions et de nos actions éducatives, pédagogiques et thérapeutiques. Le respect de chacun est le préalable de notre travail au service des personnes accueillies.

 

Commentaires

Cliquer sur l'image pour accéder à l'article du pimax

Pages

 

Navigation du livre