30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°212 janvier 2009 - Blake et mortimer

Onglets principaux

Blake et mortimer in Maxeville

Le Mystère de la Grande Pyramide
Halle de l’Espace Edgar P. Jacobs de Maxéville & Préau des Arts de l’IUFM de Lorraine.
Du 12 janvier au 28 février 2009

Documentées avec rigueur, les histoires
de Edgar P. Jacobs ont initié plusieurs
générations de lecteurs à la connaissance
du monde à travers la Science
et l’Histoire. Elles comptent parmi
les oeuvres de fiction ayant le plus
suscité de vocations de scientifiques,
physiciens, archéologues, paléontologues,
ingénieurs aéronautiques,
écrivains et... auteurs de bandes
dessinées !
Il était donc évident que Edgar P. Jacobs
trouve son univers mis à l’honneur par
la mairie de Maxéville, qui a souhaité,
au travers de son projet de Médiathèque
"Sciences et Imaginaires",
présenter une exposition célébrant le
soixantième anniversaire du "Mystère
de la Grande Pyramide", célèbre album
de la série Blake & Mortimer.
Conçue en partenariat avec la fondation Jacobs, cette exposition propose notamment
des fac-similés de l’album "Le Mystère de la Grande Pyramide", 20 panneaux
pédagogiques (sur Jacobs, la chambre d’Horus, l'égyptologie), une pyramide en toile
imprimée de 49m² au sol et 5m de haut (reproduction de la pyramide de Kheops), un
film 3D sur la pyramide telle qu’elle est imaginée par Jacobs dans l’album, deux bornes
vidéo diffusant des documentaires sur Jacobs...
Cette exposition pédagogique et ludique jette un pont entre la fiction et la réalité,
l’imagination et la science, le rêve et l’Histoire.
Vous pourrez également assister à une
conférence des égyptologues Jean-Pierre
Corteggiani et Florence Quentin et
participer à des ateliers de découverte
des hiéroglyphes et sur la construction
des pyramides. Ces activités scientifiques
et d’expression, organisées par la MJC de
Maxéville et les Petits Débrouillards de
Lorraine, permettent aux plus jeunes de
goûter à cet univers envoûtant.
Entrée gratuite.

Commentaires

Le dispositif « Association Perspectives et Compétences (APC) » pour ladiversité culturelle dans l’entreprise

La mairie de Maxéville s’investit en matière d’emploi afin de favoriser l’insertion et la réinsertion professionnelles. Elle s’engage ainsi dans la lutte contre les
discriminations à l’embauche et a choisi, depuis 2006, de soutenir l’APC dans son projet intitulé «Diversité culturelle dans l’entreprise ».

Cette action vise à promouvoir l’égalité des chances : En sensibilisant les entreprises à la diversité culturelle dans leur politique de recrutement –
leur engagement se matérialisant par la signature de la Charte de la diversité.
Pour les demandeurs d’emploi discriminés ou ayant un ressenti de discrimination concernant l’âge, l’origine géographique, l’origine ethnique,
la religion..., il s’agit de les positionner sur des offres d’emploi correspondant à leur profil ou de les accompagner vers une entrée en formation qualifiante.
Reposant sur un principe novateur puisqu’il s’agit
d’un rapprochement direct entre les entreprises
et les demandeurs d’emploi mené en partenariat
avec la Maison de l’Emploi du Grand Nancy, les
pôles emploi et missions locales des communes
adhérentes au projet, les centres médicosociaux...
Les résultats de la 1ère action expérimentale
menée sur le territoire de Maxéville ont été
probants :
Pour le volet « entreprises », 30 entreprises
(sur 30 attendues) ont signé la charte de la
diversité,
Pour le volet «Demandeurs d’emploi », sur
100 personnes accompagnées, 55 ont été

placées en contrat durable, 6 en chantier
d’insertion et 8 en contrats d’avenir. Ce qui est
un très bon résultat

Témoignages :
£ Frédéric, était
chauffeur routier.
Licencié en novembre
2006, et après différentes
démarches, il
s’est inscrit au Pôle
Emploi et a été
orienté sur APC. Très
rapidement, Frédéric
a trouvé un CDD de
remplacement, chauffeur-livreur. Il est probable
qu’un CDI temps à plein lui soit proposé.

£ Cyril enchaînait
les missions d’intérim
dans le secteur
du bâtiment. Son
souhait : se stabiliser
et obtenir une formation
de soudeur.
Orienté sur APC en
janvier 2008, il a pu
immé d i a t eme n t
commencer la formation envisagée.
£ Enfin M.J. recherchait un emploi de conductrice
de travaux. Orientée vers APC, les démarches ont
de suite été engagées dans le cadre d’un contrat
de professionnalisation ou d’une formation AFPA
à Metz. Les réponses devraient arriver rapidement.
 

Pages

Articles similaires

N°137 PiMax février 2002

Texte: 

Un spectacle haut en “Colore !”. Depuis plus de huit ans sur les sentiers de la chanson, la troupe nancéienne "Méli-Mélodie" dispose d’un répertoire de créations très diversifiées : après "Monopolis", adaptation du célèbre opéra-rock Starmania en 1995 et "Chronofollis", fresque historique retraçant 400 ans d’exclusion en 1997, son spectacle actuel présente des harmonisations originales de chansons d’aujourd’hui mêlant ambiances gaies et graves. Afin d’offrir aux Maxévillois la possibilité de passer un après-midi musical en famille, la municipalité a invité la troupe "Méli-Mélodie" à présenter son spectacle "Colore !" le 24 février prochain.

N°186 Pimax JuilletAoût 2006 - Ca va faire des étincelles

Texte: 

Après un mois de juin riche en rendez-vous et pour attaquer la rentrée avec élan, je vous souhaite tout simplement de très bonnes vacances à tous.
Votre maire, Henri Bégorre

Allumer un feu sans briquet, sans allumette... Faire voler une montgolfière, découvrir des éoliennes, fabriquer des petits robots, mener l’enquête à travers une course d’orientation trépidante… S'amuser aussi, parce c'est l'été, faire des rencontres musicales et danser sous les lampions parce que c'est bientôt le 14 juillet. Maxéville, sous le signe de l'air et du feu, déclare l'été commencé !

Pimax N°202 janvier 2008 blake et mortimer

Texte: 

Pour la seconde année, Maxéville rend hommage à Edgar P. Jacobs avec une exposition inédite à l’occasion du cinquantenaire de la bande dessinée S.O.S. METEORES. Les premières pages de S.O.S. Météores, cinquième aventure des célèbres Blake et Mortimer, ont été publiées par Edgar P. Jacobs le 8 janvier 1958 dans le magazine Tintin (édition Belge) numéro 2.

50 ans plus tard, la mairie de Maxéville, en collaboration avec la Fondation Jacobs et avec le soutien du CGRI (Commissariat Général aux Relations Internationales de Wallonie-Bruxelles), rend hommage à Edgar P. Jacobs et à cet album qui renvoie étrangement à l’enjeu global et mondial du XXIe : le climat.

Pimax N°218 juillet-août 2009 - Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Texte: 

Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Eté 2007, deux cavaliers arpentent les rues de Maxéville. Un projet sous forme d’expérimentation qui très vite prend tout son sens. Un rendez-vous attendu par beaucoup d’entre vous, l’idée de la brigade équestre est née.

Eté 2008, c’est une calèche qui trouve sa place auprès des Maxévillois : un essai concluant qui pousse la Municipalité à développer ce projet.