30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°214 mars 2009 - er festival hip hop à Champ-le-Boeuf

Onglets principaux

Le samedi 28 février, avec le soutien de la mairie, les Têtes Brulées lancent au CILM, la 1ère édition du festival Hip-Hop, de 18h à 23h. C’est le 1er évènement du plateau dans le cadre des Aventures Partagées, qui réunit des artistes de Maxéville, Laxou et Nancy.

Dans un décor créé par un artiste graffeur du quartier, bougez sur le son d’Impérial Adidam et Mauvaise Gr’N ou Only Real Prod ; dansez avec quelques uns des meilleurs danseurs de la scène Hip-Hop tel que Luidgi Corré ou le collectif Street Harmony pour ne citer qu’eux !
Graffs, concerts de Rap, danses Hip-Hop, venez nombreux découvrir et encourager la culture urbaine locale, l’entrée est gratuite !

 

Commentaires

2009 est une étape importante pour le Plateau de Haye
qui s’apprête à accueillir de nouveaux habitants et à fêter
la mémoire des différents quartiers qui le composent, du
Champ-le-Boeuf aux Aulnes en passant par le Haut-du-Lièvre
et le site des anciennes Carrières Solvay.
Une occasion unique de lier passé, présent et avenir à
travers un programme d’événements imaginé par la
Communauté Urbaine du Grand Nancy et les communes
avec les associations et les habitants : « Les Aventures
Partagées du Plateau de Haye ».
Festives, culturelles, sportives, ces Aventures Partagées
mettent en lumière le dynamisme des quartiers et de leurs
acteurs et sont autant de possibilités de découvrir le
nouveau visage du Plateau de Haye.

Interview d’Henri Bégorre, Maire de Maxéville, 1er Vice
Président délégué à la Politique de la Ville et à la
Rénovation Urbaine

« Pimax : Cette opération est-elle liée au projet de
rénovation urbaine ?
Henri Bégorre : 2008 a permis de passer du projet -
phase d’écoute et de plan - à la phase « chantiers ».
Souvenez-vous, à Champ-le-Boeuf sur l’espace Blette -
Terroin, c’est février qui donnait le coup d’envoi. Les
changements sont réels, et même s’il y a encore des
habitudes qui persistent, les personnes que j’ai rencontrées
sont contentes du résultat. Il est donc important
maintenant que chacun sache que le projet est concret et
qu’il permet à chaque habitant, chaque association, chaque
représentant de s’approprier ces nouveaux espaces. Car
ce projet urbain n’a de sens que s’il est vécu par les
habitants.

Pimax : Pourquoi l’échelle du Plateau de Haye ?
Henri Bégorre : Il convient de rappeler que le Plateau de
Haye se dessine de Champ-le-Boeuf aux Aulnes en passant
par le Haut-du-Lièvre et le site des anciennes Carrières
Solvay.
Pour Maxéville, c’est d’abord son unité territoriale qui est en jeu. Maxéville est au coeur du Plateau, et les aména -
gements des anciennes carrières Solvay vont relier les
différents quartiers. Comment réagir à l’échelle de notre
commune alors que le Champ-le-Boeuf a une histoire liée à
Laxou, que les habitudes de vie des habitants des Aulnes
les amènent au Haut-du-Lièvre et que les anciennes
carrières Solvay proposent aux futurs habitants de
construire leur quotidien sur les services complémentaires
proposés par Nancy et par Maxéville. C’est au regard de
tous ces éléments que cette notion de Plateau de Haye a
un sens. L’intercommunalité est une notion vécue par les
Maxévilloises et les Maxévillois sans qu’ils en soient
forcément conscients. Aujourd’hui, c’est cette expérience
qui va être partagée.

Pimax : Qu’attendez-vous des Aventures Partagées ?
Henri Bégorre : Le 5 février dernier, vous étiez nombreux
à assister à la soirée de lancement des Aventures
Partagées du Plateau de Haye, et je vous en remercie.

Avec André Rossinot, Maire de Nancy et Laurent Garcia,
Maire de Laxou, nous vous avons proposés d’élaborer
tout au long de l’année 2009 un programme de
manifestations, d’animations entre acteurs institutionnels,
acteurs associatifs et habitants. Nous savons que mettre
en oeuvre des projets permet déjà de se connaître et d’aller
à la rencontre des gens qui parfois n’osent pas.

Pimax : Quels sont les premiers temps forts ?
Henri Bégorre : La première manifestation proposée dans
le cadre des « Aventures Partagées du Plateau de Haye »
est le Festival Hip-Hop qui se déroulera le 28 février
prochain.
C’est un temps plus sportif qui vous attendra le 15 mars
avec une rencontre de rugby au Stade Darnys (voir p1).
Sans oublier, pour celles et ceux qui ne se sont pas encore
inscrits, les visites guidées d’une heure environ pour
découvrir le Jardin botanique forestier*. Au coeur du site
Solvay, le parc de la Pépinière des Carrières dévoile un
espace partagé et boisé qui deviendra un parc d’agrément
et de loisirs emblématique de ce nouvel éco-quartier.
Réservez dès à présent votre samedi 28 mars qui, à partir
de 10h débutera avec une grande randonnée pédestre aux
départs de Laxou, Maxéville et Nancy vers le Plateau de
Haye, et proposera des animations et évènements insolites
pour tous, petits et grands. Autant de possibilités de
découvrir le nouveau visage de ce quartier en plein
renouveau ! »

Pages

Articles similaires

N°133 PiMax octobre 2001

Texte: 

Maxéville célèbre l’année Jean Prouvé. Tout a débuté par une histoire d’amour entre Jean Prouvé et Maxéville : C’est dans notre commune qu’il a choisi de travailler et d’implanter son usine. Bien des années plus tard, passant outre la rancune, il y est revenu pour participer à l’inauguration de la zone d’activité installée sur l’ancien site de son usine et qui, pour lui rendre hommage, porte toujours son nom. C’est en souvenir du lien très fort qui la liait à cet entrepreneur humaniste que la ville de Maxéville a tenu à s’associer pleinement aux manifestations organisées à Nancy pour la commémoration du centenaire de la naissance de Jean Prouvé.

N°182 PiMax mars 2006 - Carnaval des enfants

Texte: 

Comme annoncé le mois dernier, le PIM a pris des couleurs et devient PiMax ! Chez vous, chaque début de mois, comme depuis 1989 vous y retrouverez l’actualité de notre cité, à la Une et sous forme d’un dossier différent traité à

N°199 PiMax Octobre 2007

Texte: 

Maxéville : Hier, aujourd’hui et demain. Cette formule reflète l’ambiance qui a régné au dernier TMZ (Tout Maxéville au Zénith). En effet, l’exposition proposée par le groupe mémoire de Maxéville rappelle pour certains ou dévoile pour d’autres un Maxéville d’un autre temps. Cette histoire n’en a que plus d’impacts et les actions d’aujourd’hui ont trouvé leurs sources hier. Merci à tous les bénévoles, responsables associatifs, habitants, élus pour votre implication dans le dynamisme qu’a notre ville. C’est dans cet esprit que les projets qui s’annoncent sont construits.

Pimax N°212 janvier 2009 - Blake et mortimer

Texte: 

Blake et mortimer in Maxeville

Le Mystère de la Grande Pyramide
Halle de l’Espace Edgar P. Jacobs de Maxéville & Préau des Arts de l’IUFM de Lorraine.
Du 12 janvier au 28 février 2009

Pimax N°229 juillet-Août 2010 - Le sport à Maxéville

Texte: 

Le sport à Maxéville ? Ce sont 25 associations sportives proposant 40 disciplines, comptant près de 2 000 adhérents encadrés par plus de 300 bénévoles, pratiquant dans 8 structures sportives et de loisirs et 11 terrains de proximité.