30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°216 mai 2009 - Bourse aux plantes de printemps

Onglets principaux

Texte: 

C’est le moment de quitter vos vivaces devenues trop encombrantes, vos semences, plantes et arbustes en surnombre…

Et c’est aussi le moment de renouveler vos plantations et découvrir d’autres espèces et variétés différentes. Alors ne jetez rien !
La 13ème bourse aux plantes de printemps, organisée dans le parc de la Mairie rue Charcot le 16 mai de 14h à 17h, vous permettra de venir échanger
végétaux, trucs et astuces et également votre expérience en matière de jardinage.
De plus, l’association Max’ Jardins se propose de répondre à toutes les ques t ions que vous vous posez sur les méthodes de culture à dédier au potager et au jardinage biologiques.

Commentaires

En novembre 2006, le conseil municipal approuvait la révision du règlement de publicité et s’engageait ainsi dans une démarche de limitation de l’affichage publicitaire afin de préserver l’environnement visuel urbain.

Pour parvenir à cet objectif, un groupe de travail s’était consacré à la préparation de ce nouveau règlement. Il était composé
de Monsieur le Maire ou de son représentant (Anne Lodolo, adjointe au cadre de vie et au développement durable), deux
Conseillers municipaux, des représentants de la Direction Départementale de l’Equipement, de la Préfecture, des Bâtiments
de France, de France Rail, des publicitaires et d’associations de protection du cadre de vie. En mai 2006, le projet de
règlement a reçu un avis favorable de la Commission Départementale des Sites, Perspectives et Paysages de la Préfecture.
Tout au long de cette procédure – que ce soit dans la révision du
règlement ou dans sa mise en oeuvre – la concertation a été de mise,
surtout entre la municipalité et les publicitaires, chacun y ayant un
intérêt : la Mairie pour une réduction des panneaux ressentie par
tous comme une pollution visuelle, consécutive à une multiplication
des affichages, et les annonceurs pour une meilleure requalification
de leur réseau afin de l’optimiser.
De par leur positionnement géographique (les entrées d’agglo -
mération étant très attractives pour l’affichage publicitaire), les
quartiers Centre, Meurthe-Canal et la Zone Saint-Jacques II ont été
les principales cibles de l’application de ce nouveau règlement
(Champ-le-Boeuf et les Aulnes étant moins prisés par les publicitaires en raison de passages de moindre importance).
Selon la réglementation, les afficheurs avaient jusqu’au 31 mars dernier pour mettre leurs dispositifs en conformité.

L’article de loi L 2121-27-1 du 27 février 2002 oblige les maires à laisser un espace
d’expression à l’opposition dans toute publication municipale.
Nous sommes enfin parvenus à faire appliquer cette loi nous permettant d’expliquer nos positions au conseil municipal, vous faire part de nos propositions et oppositions.

Budget primitif 2009 au menu du conseil municipal du 16 mars dernier

Freinées par une dette trop lourde (1800 euros par habitant, plus du double de la
dette moyenne des villes de même taille), les orientations budgétaires de la majorité municipale UMP ne répondent pas aux aspirations exprimées par les Maxévillois. Cette dette est due en grande partie à l’achat de l’ancienne usine
Asat.

Certains choix faits par le maire posent
question :
- la construction d’une salle des fêtes sur le plateau et non au centre de la cité : l’acquisition du Site des Caves de la Craffe n’avait-elle pas cet objectif ?
- la réintroduction du « cheval » à Maxéville : ce projet coûteux (50 000€ la première année) se justifie-t-il durant ces temps de crise ?

D’autres priorités s’imposent et nous
les réclamons :
- la transformation de la salle du parc afin d’élargir à tous les enfants scolarisés les services de cantine et l’accueil des manifestations,

- la création d’une crèche halte-garderie,

- des actions plus ciblées, plus efficaces et plus rapides pour répondre aux difficultés rencontrées par les habitants frappés par la crise,

- l’application d’une vraie politique de développement durable,

- l’amélioration de notre cadre de vie pour valoriser les entrées et sorties de notre ville, nosquartiers.

Dans le cadre d’une politique active, Maxéville doit se doter d’un budget volontariste, partagé avec ses habitants. Il doit répondre à leurs besoins, à leurs
priorités face à la situation économique actuelle d’une gravité sans précédent.

Christophe Choserot
Pour le Groupe d’opposition «Maxéville, un nouvel élan »
www.maxevilleunnouvelelan.com

Pages

Articles similaires

N°135 PiMax décembre 2001

Texte: 

MAXEVILLE DANS LES PREMICES DE NOËL.

AVEC LA BOURSE AUX JOUETS DE L’AQCLB.Pendant que la plupart des enfants étaient à l’école, leurs parents ont passé une partie de l’après-midi du 15 novembre dernier au CILM pour leur choisir des cadeaux de Noël... en ayant la garantie que l’effet de surprise serait conservé.

… ET LE DEFILE DES LANTERNES DE LA SAINT MARTIN.Pour sa dixième édition, le défilé des lanternes, organisé par l’association France Allemagne Langues et Cultures et la ville de Maxéville, a accueilli plus de mille participants. Des Maxévillois, certes, mais également des visiteurs venus de toute l’agglomération nancéienne et, bien entendu, bon nombre de nos amis allemands. Vers 17h30, le long cortège de lampions a défilé joyeusement dans les rues du centre, précédé par saint Martin, sa troupe de cavaliers et les fanfares des villes de Maxéville et de Ramstein Miesenbach. Dans le parc de la mairie, les spectateurs ont ensuite assisté à la scène du partage du manteau de saint Martin avec un pauvre hère et à un spectacle animé par les enfants du Pumuckl et de Falc-Schule. La manifestation s’est achevée par la dégustation très appréciée de bretzels et de chocolat ou de vin chaud.

N°184 PiMax mai 2006 -

Texte: 

Fidèle aux racines de ses habitants, Maxéville travaille à dynamiser les échanges européens et à les concrétiser par de multiples actions. C'est une volonté de la Mairie de développer ses relations extérieures, pour les générations futures, pour la langue, la culture et toute forme d'échange.
Cette ouverture sur le monde n'empêche pas l’équipe municipale d'être toujours disponible pour ses habitants, bien au contraire. Nous devons être fiers d'être sollicités par d'autres pays, fiers de transmettre notre savoir-faire ou d'appuyer par nos compétences leurs projets de développement. C'est aussi grâce à vous que nous pouvons ensemble construire l'Europe et contribuer à son développement, je tiens à vous en remercier. Défendons ensemble la paix, ses valeurs et le bien-être des peuples.
Joli mois de mai à tous !
Votre maire, Henri Bégorre

N°201 pimax décembre 2007 - Saint Nicolas à Maxéville

Texte: 

Saint patron de la Lorraine, son passage annonce à ses petits protégés le début des fêtes de fin d’année et la perspective de recevoir friandises et cadeaux. Saint-Nicolas sera donc parmi nous entre le 2 et le 8 décembre. Et il entend bien rencontrer le plus grand nombre possible deMaxévillois !

Pimax N°214 mars 2009 - er festival hip hop à Champ-le-Boeuf

Texte: 

Le samedi 28 février, avec le soutien de la mairie, les Têtes Brulées lancent au CILM, la 1ère édition du festival Hip-Hop, de 18h à 23h. C’est le 1er évènement du plateau dans le cadre des Aventures Partagées, qui réunit des artistes de Maxéville, Laxou et Nancy.

Dans un décor créé par un artiste graffeur du quartier, bougez sur le son d’Impérial Adidam et Mauvaise Gr’N ou Only Real Prod ; dansez avec quelques uns des meilleurs danseurs de la scène Hip-Hop tel que Luidgi Corré ou le collectif Street Harmony pour ne citer qu’eux !
Graffs, concerts de Rap, danses Hip-Hop, venez nombreux découvrir et encourager la culture urbaine locale, l’entrée est gratuite !

 

Pimax N°231 octobre 2010 - 19ème fête de la science

Texte: 

Dans le cadre de la 19e Fête de la Science, la MJC et la Mairie de Maxéville vous convient à visiter l’exposition «Espèce de mutants – De l’espace à la terre des hommes» du 15 au 19 octobre
à l’Espace Edgar P. Jacobs, 33 rue des Brasseries.

Découvrez à travers de multiples animations, les étapes de l'évolution de l'Homme depuis Lucy jusqu'aux dernières découvertes de l'homme de Flores, et des espèces contemporaines d'Homo Sapiens.
Participez au jeu d'une centaine de mètres carrés sur l'histoire des sciences et techniques de l'Antiquité à nos jours.
Enfin, une exposition sur la génétique des couleurs chez le cobaye de concours présentera la distribution des différentes couleurs dans toutes les variétés des races de cobaye, et leur transmission par
l'analyse génétique des diverses allèles responsables.
- Vernissage ouvert à tous le samedi 16 octobre à 18h.
 - Ouvert du lundi au vendredi ainsi que les samedis 16 et 23 octobre et le dimanche 24 octobre de 14h à 18h. Fermé le dimanche 17 octobre.
- Animations pour les scolaires : les lundis 18, mardis, 19, jeudi 21 et vendredi 22 octobre de 14h à 16h (sur réservation) – dossier pédagogique sur demande.
- Accueil des centres de loisirs et autres groupes du lundi 25 au vendredi 29 octobre.