30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°218 juillet-août 2009 - Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Onglets principaux

Texte: 

Brigade équestre et équitram : c’est parti !

Eté 2007, deux cavaliers arpentent les rues de Maxéville. Un projet sous forme d’expérimentation qui très vite prend tout son sens. Un rendez-vous attendu par beaucoup d’entre vous, l’idée de la brigade équestre est née.

Eté 2008, c’est une calèche qui trouve sa place auprès des Maxévillois : un essai concluant qui pousse la Municipalité à développer ce projet.

Et, en ce mois de juillet 2009, Maxéville se dote du premier
service municipal équin de Meurthe et Moselle avec une brigade
équestre de police municipale et une calèche permettant
le transport des personnes.
Placé sous la responsabilité de Christelle Munier, brigadier de
police municipale, ce service est composé de 3 personnes :
Céline Schwoob assurera les missions de meneur de la calèche,
Céline Befve et par la suite, Christelle Munier, celles de
cavaliers.
3 chevaux de race comtois reconnaissables
à leur robe alezane et leurs crins
blonds ont rejoint l’équipe mi-juin :

Leur écurie sur le Centre est située dans l’ancienne maison
Aptel en face de la Trésorerie.
Parole à Edwige Franzetti, adjointe
déléguée à la sécurité et
aux déplacements :
« C’est un vrai choix , car lorsqu’il
s’agit de réaliser de la surveillance
du domaine public, il faut
avoir la possibilité, quand cela est
nécessaire de sanctionner et les
qualifications des personnels sont
spécifiques. S’occuper des chevaux
quotidiennement et s’assurer qu’ils puissent assumer leurs
missions demandent des compétences particulières. Pour allier
ces deux volets, il nous a paru judicieux de lier ce service
à la police municipale. Plus qu’un outil de sécurisation du territoire,
c’est avant tout une autre manière de créer des liens.
Le capital sympathie naturel véhiculé par les chevaux facilite le
dialogue, les contacts et permet à nos jeunes et moins jeunes
de discuter plus simplement. Proximité et messages de citoyenneté
ne sont pas les seuls avantages à recourir à des patrouilles
équestres. C’est aussi le choix affirmé du respect de
l’environnement. Avec le cheval, pas de pollution, pas de nuisance
sonore, et de l’engrais naturel prisé pour les rosiers !
C’est dans cet esprit, que l’équitram assurera dans un premier
temps le transport scolaire des jeunes maxévillois du secteur
Meurthe et Canal à l’école André Vautrin. L’élargissement de ce
service est déjà en réflexion ».

Commentaires

Discours de Henri Bégorre à l’occasion de l’inauguration du Centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville, mardi 9 juin 2009 (extraits)

(…) Notre commune a vu, depuis en particulier ces 5 dernières
années, au titre de la Zone Franche Urbaine et du projet de
rénovation urbaine, se concrétiser un certain nombre
d’installations et d’équipements, qui lui ont donné un nouvel élan.
À cet égard, je citerais bien entendu, parmi les réalisations les
plus significatives, la réhabilitation de logements, l’aménagement
et la mise à disposition de terrains de sports, ainsi que la
construction du Centre pénitentiaire qui nous rassemble
aujourd’hui et dont, je crois, nous pouvons être collectivement
fiers du résultat.
Nous nous trouvons ici au coeur d’un secteur en plein essor, en
voie d’urbanisation, à l’emplacement des anciennes Carrières
SOLVAY, et appelé à poursuivre sa mutation sur les hauteurs de
ce Plateau de Haye - l’un des principaux poumons verts de
l’agglomération - qui relie, dans une même ambition partagée,
Nancy, Laxou et Maxéville.
(…) J’ai également, avec mon équipe municipale et l’ensemble
des services de la commune, souhaité associer la population le
plus en amont possible, en privilégiant l’attention portée aux
légitimes attentes, interrogations et questions qui pouvaient se
faire jour et s’exprimer en son sein, avec, entre autres,
l’organisation de visites de chantier.
Tout a été fait – je n’oublie pas qu’un Centre de semi-liberté
existait déjà à Maxéville – pour permettre, grâce à une forte
implication locale, au tissu associatif et aux bénévoles, de
trouver dans notre commune, à proximité du Centre péniten -
tiaire, un environnement propice pour un accompagnement
digne des familles de détenus.
Si, comme nous pouvons en former le voeu, le Centre
pénitentiaire établira des partenariats prometteurs avec aussi
bien les milieux de la santé que de l’éducation et de la
réinsertion, avec le monde économique et les entreprises, la
Ville de Maxéville est naturellement disposée à en faciliter la
prise de contacts. (…)
NB : Dans ce cadre, le conseil municipal a décidé lors de sa
séance du 25 mai dernier, d’allouer aux associations « le
Didelot » et « l’Arche Touloise » oeuvrant par leurs missions en
soutien à l’accueil des familles et amis des détenus une
subvention à chacune de 3 000 €. Idem pour l’Association
Nancéienne pour un Nouvel Espace social (ANNE) apportant
une aide aux victimes et agissant dans le cadre de la médiation
pénale, de l’alternative à la détention et dans celui de la
réinsertion des délinquants.
«Opération Tranquillité Vacances »
N’oubliez pas cette opération à laquelle comme chaque
année, afin de maintenir au mieux la tranquillité estivale, la
Police Municipale et la Police Nationale participent durant les
mois d’été.
Pour que la police veille à la sécurité de votre habitation ou à
celle de vos proches pendant vos vacances, n’hésitez pas à
vous inscrire auprès de la Police Municipale ou auprès de
l’hôtel de Police Boulevard Lobau à Nancy.

 

Délibérations adoptées
À l’unanimité :

Représentation du Conseil municipal au
Conseil d’administration de l’association Le
Pélican ;

Représentation au sein de la C.A.O. du
groupement de commandes communautaire

- conduite operationnelle du P.R.U. ;
Subventions exceptionnelles ;
Demande de surclassement démographique;

Modification du tableau des effectifs à
compter du 1er juin 2009 ;

Modification du tableau des effectifs –
besoins occasionnels ;

Coopération technique entre Maxeville et
Gao (Mali) : approbations du projet et du
protocole ;

Evolution de la législation funéraire –
réforme des vacations funéraires ;

Campagne de ravalement de façades &
d’isolation acoustique ;

Projet « les chevaux territoriaux au service
des Maxévillois » contrat de vente et
demande de subvention ;

Service municipal équin – demande de
subvention.

À la majorité :
Décision budgétaire modificative n° 1 –
exercice 2009 (7 abstentions).

Maxéville, un an plus tard…
Un an après les élections municipales et le début
du cinquième mandat d’Henri Bégorre, notre
groupe d’opposition fait le point.

Côté organisation
La démocratie participative dont on nous vante les
mérites a du mal à se mettre en place.
Des commissions de quartier qui ne sont qu’un alibi
démocratique, car sans influence, sans calendrier
et sans objectifs.
Une pseudo-commission « développement durable »
que le Maire n’a même pas pris la peine de consulter
pour la réintroduction du cheval à Maxéville…

Côté réalisation
À part le projet de construction d’une mini-salle des
fêtes de 200 m2… éloignée du coeur de notre
ville, près du Zénith et la réintroduction du cheval,
peu de choses ont été entreprises depuis un an.
Alors que nous subissons une grave crise sociale,
humaine, financière, notre Maire la contemple les
bras ballants sans prendre la mesure de l’urgence.
Qu’a-t-il proposé? La réponse est simple : rien.

Côté représentation
Tout le monde a pu constater l’absence chronique
du Maire dans la vie de notre cité. Il est vrai qu’il
ne peut pas à la fois voyager aux frais du contribuable
(New-York, Istanbul, Mexico…) et faire
entendre la voix des Maxévillois.
Nous continuerons à démontrer les limites du
projet minimaliste de la majorité UMP. ParallèleParallèlement
nous continuerons à être une opposition
constructive comme nous l’avons démontré depuis
le début de ce mandat. Nous représentons la
moitié des électeurs et notre Maire a tendance à
l’oublier trop souvent.

Côté élections européennes
Elles se caractérisent par une très forte abstention,
à Maxéville seulement 35% de participation.
En France, le PS fait un score décevant qui doit l’inciter
à accélérer le mouvement de rénovation.
Nous saluons le très bon résultat des listes
« Europe écologie » qui ont su mener une
campagne dynamique et centrée sur les enjeux
européens.
À Maxéville, les électeurs ont placé en tête la liste
socialiste avec 22,5% des voix.
L’UMP d’Henri Bégorre et de Mireille Gazin n’arrive
qu’en seconde position et dans le contexte actuel,
ce n’est vraiment pas un bon résultat pour la
droite locale.
Comme vous le savez, nous avons favorisé un
rassemblement « arc-en-ciel » aux dernières municipales
: PS, Verts, Modem, Front de Gauche et
Citoyen. C’est la seule issue possible. Il faut unir
nos forces si nous voulons proposer un autre
projet de société. Nous appelons à un front républicain.
Enfin, toute l’équipe «Maxéville, un nouvel élan» vous
souhaite de bonnes vacances d’été.

 

Pages

Articles similaires

N°125 PiMax janvier 2001

Texte: 

La période des voeux est un moment privilégié pour communiquer avec sa famille et ses amis. Un nombre grandissant de foyers s’intéresse aux nouvelles technologies. Grâce à Max’Net, dont l’ambition est de permettre leur accès à tous, envoyez vous aussi vos voeux par Internet. Une équipe d’animateurs et de jeunes Maxévillois est à votre disposition pour vous aider à créer des cartes originales et à les envoyer dans le monde entier. Ce service gratuit est proposé par la ville jusqu’au 12 janvier 2001 sur les deux sites ouverts à cette occasion : Maison des Oeuvres, 4 avenue Patton (mardi de 10h à 12h, mercredi de 14h à 17h, jeudi de 14h à 16h et de 17h à 19h) et école primaire Jules Romains, rue de la Seille (mardi et vendredi de 18h à 20h,
mercredi de 14h à 17h) Informations : Service JAS - complexe Marie Marvingt - Tél. 03 83 37 01 67.

 

N°141 PiMax juin 2002

Texte: 

Fête des fraises 2002.  Une fois encore, Maxéville respectera la tradition en organisant, pour la vingtième année consécutive, cette fête annuelle attendue tant par les parents que par les plus petits. En effet, du samedi 1er au mercredi 5 juin inclus, le parc de la mairie accueillera la Fête des fraises et son cortège d’animations :

Le samedi 1er juin
● A 14h, la fête foraine et les stands seront officiellement inaugurés sous les "flonflons" de la fanfare de la Flam Maxévilloise… et de ses majorettes. Cette année, la Fête accueillera 6 forains, 2 manèges enfantins et 1 manège d’auto-skooter, des jeux, et quelques surprises. Le soleil ayant été commandé par l’équipe organisatrice, la buvette sera bien pourvue ! Sur place, vous trouverez de nouvelles spécialités à la fraise (tartes, confitures, glaces, crèmes, friandises, boissons…); des artisans exposeront leurs oeuvres sur le thème de ce délicieux fruit rouge ; plusieurs associations seront également de la partie: le Cercle des Arts présentera quelques tableaux et animera un atelier dessin et maquillage ; l’AQCLB prévoit un atelier tissu ; une artiste confectionnera sur place des bijoux fantaisie ; la section locale des Jardiniers de France vous proposera des fraises de Maxéville et organisera des jeux pour les petits et les grands (concours du dessin de la plus belle fraise, enveloppes surprise, panier garni "pesé-gagné"…).

N°174 PiMax juin 2005 -Fête des fraises

Texte: 

Un nouveau rendez vous trimestriel fait son apparition ce mois ci. En effet, des aspects de santé et de parentalité vont dorénavant venir étoffer votre lecture. Pourquoi ? Pour continuer à vous raconter ce qui se fait sur notre commune au travers d’actions comme celle réalisée au Collège Jean LAMOUR, vous informer sur un sujet qui nous concerne tous et vous faire connaître des adresses répondant facilement à vos questions.

Et quoi de plus naturel que d’aborder la nutrition au moment de la Fête des Fraises ! D’autre part, je vous donne d’ores et déjà rendez vous le Dimanche 2 octobre à l’occasion de TOUT MAXEVILLE AU ZENITH, autre moment fort de la vie communale. Tout au long de cette journée : une présentation des évolutions pour le quartier du Champ le Boeuf, des Aulnes, du site des «Vins de la Craffe», des rencontres avec les associations qui participent activement à l’animation de notre ville, et une balade au milieu du vide grenier organisé par le Comité de Jumelage.
En attendant, profitez de toutes les animations de juin et des fraises sans modération !

Votre maire, Henri Bégorre

N°190 Pimax Décembre 2006 - Vous avez été sages ?

Texte: 

Editorial Au mois d’août dernier, des jeunes Maxévillois étaient reçus à Imouzzer Kandar. Ce mois ci, c’est à Maxéville d’accueillir Monsieur Ahmed Atoulid, Président de la Municipalité, accompagné d’élus et de représentants de la vie associative. Du 16 au 26 décembre, les projets de coopération entre nos deux villes seront à l’ordre du jour. Sans oublier que ce sera l’occasion de faire visiter notre Ville et de passer du temps ensemble autour de moments d’échanges et conviviaux. Que de plus belle transition que cette notion de partage en ces périodes de fêtes. Je vous souhaite de vivre en famille, entre amis de très belles fêtes de fin d’année.

Votre maire, Henri Bégorre

Pimax N°206 mai 2008 - storyville

Texte: 

Editorial - Joli mois de mai ! Avec ses fêtes et enfin le printemps, mai est un mois particulier. Pour la mairie, deux démarches sont menées en parallèle : - la préparation de la période des vacances et de la rentrée (actualisation des services municipaux pour mieux répondre à vos attentes), - la préparation des fêtes qui vous permettent davantage de rencontres et de détente.
Ce nouveau PIMAX vous présente ceci en détail.
Votre maire

 

STORYVILLE : 1er concert en plein air d’un été tout en musique àMaxéville le 24 mai

STORYVILLE est un quartier de la Nouvelle Orléans, berceau géographique du Jazz.. C’est aussi le nom d’un trio jazz-bossa-gypsy crée en 2007 et composé de trois musiciens lillois (saxophone, guitare et cajon). A travers une programmation éclectique et originale, ils vous proposent un voyage dans l’histoire du jazz. Au programme : une reprise des grands standards du répertoire américain (All of me, All the things you are...), français (les feuilles mortes, mon homme...), latino (girl from Ipanema, Recado bossa nova...) et gypsi (Minor swing, Blues clair...).

Les membres du groupe :
Buddy Love (saxophone) : professeur de Jazz au conservatoire de Lille ; a accompagné
des artistes nationaux tels que RENAUD, Bernard LAVILLIERS.
Philcat (percussions) : plusieurs tournées et enregistrements avec Patricia KASS,
Rachid Bahri,...
Bookito (guitare) : diplômé du CMA de Valenciennes ; membre de Swingin' partout
(album en Fnac), guitariste de Chloé CLERC, Stéphane ROPA...

Pimax N°222 Décembre 2009 - Maxéville -Gao

Texte: 

Maxéville - Gao : une coopération décentralisée dédiée à l’assainissement

Après le forum mondial de l’eau de Mexico de 2006 qui avait permis d’attirer l’attention de la communauté internationale sur le secteur de l’assainissement, et l’année 2008 consacrée année internationale de l’assainissement, les décideurs nationaux et les autorités locales se sont fortement mobilisés pour le développement de l’accès à l’assainissement à travers le monde. Ce secteur, peu pris en compte jusqu’alors par les politiques de développement, a alors été reconnu comme une composante essentielle du développement et de la santé publique dans le monde.

C’est au cours de cette même année 2006 que le partenariat entre les collectivités de Maxéville et la commune de Gao a été lancé, basant nos réflexions sur la nécessité d’une mise en oeuvre sur le terrain d’actions concrètes liées au rôle et à la responsabilité des Maires dans les services d’assainissement. Le Maire de Gao de l’époque a rapidement fait part de son intérêt pour ce projet de partenariat, compte tenu des difficultés en matière d’assainissement que rencontrait sa commune.

Pimax N°237 avril 2011

Texte: 

Chères Maxévilloises, Chers Maxévillois,
A l’instant où nous passons à l’heure d’été, la vie municipale est marquée par le vote du budget. Vous trouverez donc dans cette nouvelle édition un dossier récapitulatif des orientations budgétaires 2011.
 
L’évolution du projet scolaire au
Champ-le-Boeuf a été une grande préoccupation de ces derniers
jours. La concertation engagée depuis trois ans n’a visiblement
pas été suffisamment partagée. Aussi avec le Conseil Municipal,
j’ai préféré retirer le projet de fusion des écoles un moment
envisagé. Pour autant, le débat sur le projet éducatif du Champ-le-
Boeuf se poursuit et de nouvelles modalités seront arrêtées avec
les enseignants et les parents d’élèves.
Le Conseil Municipal se solidarise avec le Japon, si cruellement
frappé. Ces catastrophes soulèvent tellement d’interrogations en
matière de nucléaire et de risques naturels. A notre échelle, la
Semaine du Développement Durable, qui se déroule du 1er au 7
avril, mettra en avant les comportements les plus responsables à
adopter dans le domaine des déchets et du tri sélectif, pour notre
bien-être, et pour celui des générations futures. Elle sera l’occasion
privilégiée pour petits et grands de découvrir des solutions
concrètes pour protéger notre planète.
Nous espérons vous voir nombreux participer à l’embellissement
de votre cadre de vie.
En attendant, je vous souhaite une bonne lecture.