30px; }
Welcome Visitor:

Henri Bégorre, café de campagne, Maxéville Volley, Drone sur Nancy

Onglets principaux

Texte: 

Cela fait maintenant plus d'une semaine que Henri Bégorre Maire de Maxéville a été hospitalisé. Le mot d'ordre du médecin est incontestablement le repos. Le maire a eu beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux. Le blog de Daniel a suspendu pour le moment sa rubrique de questions aux candidats jusqu'au retour du maire. L'équipe de "Maxéville Ensemble et Autrement" poursuit son programme de campagne électoral avec un café de campagne aux aulnes.

La question qu'on pourrait se poser à l'heure actuelle est que les habitants n'ont pas de nouvelles du Maire, à part l'article de l'Est républicain paru le samedei 15 février. Est-ce de l'ordre de la vie privée ? La situation est délicate car c'est en pleine période électoral. Ce problème de santé pourrait être défavorable au Maire sortant dans la campagne. Malheureusement, on ne peut pas déplacer la date du premier tour.

Dans l'histoire de Maxéville, c'est un moment fort dont on ne connaîtra le déroulement que dans quatres semaines. En attendant, voici quelques photos issues des différents blogs que je visite pour vous.

Commentaires

drone

Partager cette actu
 

La justice convoque un lycéen pour avoir filmé Nancy avec un drone

Pour la première fois en France, une personne vient d'être convoquée par la justice pour avoir filmé des lieux publics avec un drone. Le tribunal lui reproche notamment de ne pas avoir demandé d'autorisation pour réaliser un tel tournage.
Sans titre 1

Un lycéen de 18 ans a été convoqué par la justice pour avoir réalisé un film, montrant Nancy par les airs, en utilisant un drone civil. Le tribunal lui reproche de ne pas avoir respecté deux arrêtés régissant ce type de vol filmé à savoir l'obligation de disposer des compétences nécessaires pour maîtriser ce type d'engin mais également l'obtention des autorisations idoines.

Comme nous l'expliquions dans un article dédié à ce sujet, si le possesseur d'un drone souhaite faire un vol, il doit obtenir une autorisation au plus tard, 24h avant son tournage et informer le ministère chargé de l'aviation civile par e-mail. De même, le pilote doit pouvoir justifier de l'obtention d'un diplôme de pilotage d'engins de type ULM.

C'est ce que précisent les services de gendarmerie du transport aérien auprès de France Info. Aussi, ce vol filmé peut également, par principe, être une atteinte à la vie privée puisqu'il représente des personnes sur un lieu public, sans qu'aucune autorisation ne leur soit demandée.

Toujours est-il que Thomas Nans devrait être jugé pour « mise en danger de la vie d'autrui ». Son procès devrait débuter dans les prochains mois.

 

Article de l'est républicain

Un lycéen de 18 ans a été condamné à Nancy à 400 euros d’amende pour mise en danger de la vie d’autrui et non-respect de la réglementation aérienne, après avoir utilisé un drone équipé d’une caméra pour survoler Nancy afin de réaliser un clip posté sur des réseaux sociaux. Quatre cents euros. Trois cents pour « mise en danger de la vie d’autrui » et cent pour le « survol sans autorisation ».

 

C’est ce que devra payer Nans Thomas pour avoir filmé Nancy avec un drone, fin janvier. La peine, proposée par le parquet, a été validée par le juge au cours de la CRPC (Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité ou plaider-coupable) qui s’est déroulée ce mardi matin, à la cité judiciaire de Nancy.

 

Le jeune homme, en terminale au lycée Saint-Sigisbert à Nancy, avait suscité un buzz énorme à plusieurs reprises : dans les heures qui ont suivi la mise en ligne et quand le parquet décidait de le poursuivre « pour mise en danger de la vie d’autrui ». Une première judiciaire (ER du 13 février). Plus tard, le procureur optait finalement pour une CRPC, lui épargnant ainsi une comparution devant le tribunal correctionnel alors que le lycéen prépare le bac cette année (ER du 22 février).

 

Le film de 3 minutes 32, qui offre à voir le cœur historique de Nancy sous des angles inédits, avait aussitôt connu un succès phénoménal. Son compte Vimeo affichait plus de 5.000 vues à la fin de la journée. Il aurait été vu plus de 400.000 fois, moins de deux semaines plus tard d’après le décompte des gendarmes, très intrigués par ce « drone de buzz ». Les militaires avaient même appelé la mairie pour s’assurer qu’elle n’y était pas associée !

 

Et eux ne l’ont pas vu du même œil : en repassant le film, on se rend compte en effet que le drone frôle les façades des bâtiments de la place Stanislas, passe sous le porche Héré… Des badauds saluent même l’objet volant non identifié. Le procureur Thomas Pison avait d’ailleurs pointé le problème de la violation de la vie privée.

Mais les poursuites, (approuvées par les professionnels qui eux se soumettent à la réglementation) avaient suscité un vaste mouvement de sympathie dans l’opinion.

L’ancien maire de Nancy André Rossinot n’avait pas hésité à l’époque à manifester sa bienveillance à l’égard ce « gamin surdoué » en le recrutant dans l’équipe locale qui porte le dossier de candidature du Grand Nancy et du Sillon lorrain au label French Tech. Son successeur, l’actuel président de l’UDI, Laurent Hénart, alors en campagne, s’était même dit prêt à racheter les images. Grâce à Nans Thomas, la France a découvert que jouer avec ces petits engins sans autorisation préfectorale et sans habilitation de l’Aviation civile, était potentiellement dangereux et pouvait conduire au tribunal. Les drones comptent parmi les objets qui ont été les plus vendus à Noël.

Depuis, Nans Thomas l’ado entrepreneur (il a une petite boîte de com et il est associé dans une entreprise de location de GoPro), s’est réconcilié avec la réglementation. Il a même réalisé une version nancéienne de « We are happy » de Pharell William avec plusieurs centaines de figurants et en collaboration avec la mairie.

« Happy end » donc pour le lycéen. Pour le même délit, mais sous la Tour Eiffel, un légionnaire avait été interpellé puis placé en garde à vue, et condamné à une amende de 1.000 € dont 500 € avec sursis. Son appareil lui avait été confisqué.

En sortant du tribunal, Nans Thomas a envoyé ce SMS à André Rossinot : « Le prix d’un clip de promo mondial de la ville de Nancy n’aura coûté que 400 €». De sa poche.

Saïd LABIDI

 

Pages

Articles similaires

14S6 - Volley Ball- Saint Genès - Mc Do à Maxéville

Texte: 

Cette semaine, dans la revue de blog sur Maxéville, je vous propose quelques articles sur le volley ball de Maxéville dont au conseil municipal de Lundi 3 février, Daniel Jacob et Christophe Choserot ont souhaité diminuer la subvention de 80 000 € accordé au club tout en continuant à soutenir ce sport. Vous aurez prochainement une vidéo sur cette délibération une fois que j'aurais fini la conférence de presse de Christophe. Je suis actuellement au stade de la vidéo sur les questions que Daniel et moi avons posé à Christophe.

On découvre aussi une photo de Christophe Gérardot lors du repas de la Saint Genès ce dimanche. j'avais croisé sur la route des participants au niveau du CILM en revenant du marché dominical du Haut-du-lièvre avec ma famille où nous y sommes allés à pied.

Et la dernière photo concerne le futur Mc Do de Maxéville dont je vous fais une copie joint de l'article. source ici-c-nancy

Il s'agira du septième McDonald’s du Grand Nancy après ceux de Nancy-centre, Nancy-Lobau, Ludres, Laxou, Vandoeuvre et Essey-lès-Nancy. À la rentrée 2014, un nouveau restaurant de la célèbre franchise américaine s'installera à Maxéville en face de la société ECLATEC sur le rond-point situé à proximité du supermarché Super U.

C'est le maire de Maxéville, Henri Bégorre, qui a révélé cette ouverture lors de l'annonce officielle de sa candidature samedi matin. Selon le premier magistrat de la commune, le permis de construire a été déposé en novembre et devrait être délivré « incessamment sous peu », les travaux devraient donc débuter rapidement. Une convention a été signée avec la mairie de Maxéville afin que les jeunes puissent profiter de cette ouverture pour trouver un travail, en lien avec la maison de l'emploi, qui puisse représenter un tremplin pour leur carrière professionnelle. Dès le printemps, les futurs employés suivront une formation pour être prêts à accueillir les premiers clients en septembre prochain...

 

Campagne, volley, superette, résidence de la Meurthe,questions de Max'dany

Texte: 

Cette semaine, dans notre rubrique de la revue de presse sur Maxéville, la campagne de Christophe Choserot est très active. L'équipe de "Maxéville Ensemble et Autrement" étati au champ-le-boeuf comme vous pouvez le voir sur les photos. Christophe a partagé une photo de lui en faisant du porte-à-porte qui reste un passage obligé dans la campagne municipal. C'est un exercice nécessaire si on veut se faire connaître par rapport à Henri Bégorre en place depuis 30 ans, par conséquent il est beaucoup plus populaire. Ceci est mon point de vue recueilli d'après mes impressions.

Ce week end était organisé une visite de la résidence de la Meurthe dont je ne suis pas allé mais heureusement qu'existe Facebook dont on peut voir quelques photos mais pas de vidéo. Vous pourriez me dire où j'étais ? Ben, j'étais chez moi en train de faire le ménage dans le jardin et terminé les travaux de finition du salon et de jouer à la Wii avec ma fille toute la journée. Et puis, il pleuvait.

Ensuite, je partage la photo du volley pris par Ursuline. A de propos, vous connaissez le dossier du Maxéville Volley Nancy Jarville qui oppose Christophe Choserot et henri Bégorre sur la subvention accordée. Quel que soit le montant et les raisons, ne peut-on pas avoir un suivi vidéo de cette équipe lors de chaque match ? Un résumé de 5 minutes en vidéo avec quelques scènes de match, une interview en fin de match de l'entraîneur serait appréciable. Je dis cela parce que je n'ai pas pu aller au match (j'étais pas au courant, il n'y avait pas d'annonce sur le site de la Mairie).

Terminons par la rubrique de Daniel avec sa question du vendredi qui pose cette question : pourquoi Mr Bégorre ne ferait pas comme Mr Rossinot, se mettre en 4ème ou 5ème position et laisser l'un des membres de son équipe prendre la tête de sa liste.

Les commentaires sont très intéressants, très dur, mais notre ami daniel est très résistant aux attaques ce qui n'est pas mon cas. Sur le site de la campagne de Henri Bégorre, il y a des vidéos de disponibles que je vais écouter, regarder et aprtager avec vous.

 

 

Le retour de Henri Bégorre,clocher de Maxéville, Questions du vendredi de Maxdany

Texte: 

Cette semaine pour notre revue de blog sur les différents réseaux sociaux et blogs sur Maxéville, je vous propose quelques photos de notre Maire qui s'est remis au travail pour la campagne électorale. Ensuite, je vous suggére de voir les photos que Daniel a pris sur le clocher de l'église. J'ouvre une parenthèse sur un suejt qui n'a rien à voir.

N'étant pas à temps complet pour développer la webTv de Maxéville, j'avais demandé la contribution de rédacteur bénévole et à ce jour, je n'ai personne. Aussi, pour être au cournat de maximum de chose, je surfe sur les réseaux sociaux et relaye les informations ici. Merci donc à Daniel pour son blog et les personnes dont j'emprunte les photos sur leur facebook.

Voici un copie du mot de retour de Henri Bégoore sur son compte facebook

Merci à toutes et tous pour vos messages de soutien qui m'ont beaucoup touchés. Mon équipe est formidable ! Elle a parfaitement su gérer la mairie et la campagne municipale en parallèle. Ce moment difficile a permis de démontrer à chacun la force d'engagement de tous les membres de la liste Vivre Maxéville. Rendez-vous demain, samedi 01 mars à partir de 14h à la Salle du Parc de Maxéville pour les rencontrer et construire ensemble le "Vivre Maxéville" de demain. Pour suivre l’actualité de la campagne électorale rejoignez-nous sur la page Vivre Maxéville avec Henri Bégorre ou sur le site internet http://vivremaxeville.fr/

. Ensemble Vivons Maxéville !

Et la question du vendredi de daniel, la huitième à ce jour : "Notre commune, Maxéville, serait l'une des plus endettées de l'agglomération, par rapport au nombre d'habitants... Pour réduire une petite partie de ce déficit, si vous êtes élu ou réélu, seriez-vous disposé à faire voter en Conseil Municipal la baisse, voire l'annulation de vos indemnités, la vôtre et celle de vos adjoints, pour les faire reverser annuellement sur le budget de la Mairie ou les attribuer à des associations locales ?"

Une photo de l'équipe de "Maxéville Ensemble et Autrement" lors de la conférence de presse du samedi 1 mars à 10h au restaurant le Trianon où Daniel n'était pas présent mais il a justifié son absence sur son blog.

 

municipales, volley, position de Daniel

Texte: 

Pour notre début de semaine avec la revue de blog, voici une petite série de photo : le Maxéville Nancy Volley avec son flash mob, et quelques photos du dépouillement ce dimanche. Ainsi qu'un article de Daniel avant la clôture des commentaires venddredi. Cet article regorge pas moins de 69 commentaires.

C'est suite à mon reportage sur le meeting de Henri Bégorre que Daniel a pris position pour le candidat Choserot. Le débat (il y en a beaucoup) qu'il faudrait approfondir concerne la modération des commentaires. Car dans cet exemple, on voit bien le dérapage qui peut s'en découler. Il y a eu aussi l'intervention de Didier du Totem dont je vais faire un copier/coller sur mon site.

Revue de blog

Texte: 

Notre revue de blog sur Maxéville avec quelques phoos de Christophe Choserot qui fait l'actualité de la semaine. Un article de l'est républicain sur l'accident de la route de Michel Dinet. Le dernier mot de Henri Bégorre sur le Pimax sur le blog de Max dany, ce qui me fait penser qu'il me reste plus que deux ans de magazines Pimax a publier avant d'arriver à celui-ci. Vous pouvez retrouver toutes les éditions du PImax sur notre site en cliquant sur la photo du Pimax sur la colonne de gauche.

merci à arnaud pour les photos lors du conseil municipal ce dimanche 30 mars 2014. La vidéo du discours de Christophe Choserot vient d'être disponible. Par conséquent, il va falloir écrire un article dessus.

 

Avec Christophe Choserot, futur maire de Maxéville, pour évoquer les problèmes de saturation de l'entrée Nord de l'agglomération.

Source : L'est Républicain . Décès de Michel Dinet

Il devait être aux alentours de 23 h 30, hier soir, lorsque Michel Dinet, pour des raisons qui restent à déterminer, aurait perdu le contrôle de son véhicule sur la départementale 4, entre Colombey-les-Belles et Vannes-le-Châtel, sur le territoire de la commune d’Allamps, dans le Sud Toulois.

À leur arrivée sur les lieux de l’accident, les secours ont pris en charge le président du conseil général de Meurthe-et-Moselle qui était inconscient. Sur place, les sapeurs-pompiers de la caserne d’Allamps, épaulés vraisemblablement par leurs collègues de Vannes-le-Châtel et de Colombey, appuyés par les médecins réanimateurs d’une équipe du SAMU se sont activés et ont pris en charge Michel Dinet. Malheureusement en vain.

Un choc d’une grande violence

Pendant ce temps, le préfet de Meurthe-et-Moselle, Raphaël Bartolt, arrivait sur les lieux, précédé du colonel de gendarmerie. Des déviations et un important périmètre de sécurité étaient mis en place afin de tenir éloignés les curieux et ainsi de permettre aux forces de l’ordre de faire les premières constatations tout en recueillant les éléments qui permettront de comprendre pourquoi le monospace a quitté la chaussée avant de s’encastrer dans un arbre au niveau de l’intersection avec le chemin communal menant au petit village d’Allamps.

Quoi qu’il en soit, vu l’état du véhicule – l’avant était totalement détruit – au moment de sa prise en charge par la dépanneuse, tout laisse à penser que le choc a dû être d’une grande violence. Cette nuit, aucune information ne filtrait, le black-out était total. Pourquoi la voiture de Michel Dinet a quitté la route dans cette longue ligne droite sombre ? Qui a donné l’alerte ? Était-il seul à bord du véhicule ? Michel Dinet était-il décédé à l’arrivée des secours ? Autant de questions qui restent pour le moment sans réponse de la part des autorités, lesquelles sont restées discrètes tout au long de l’intervention.

Yannick VERNINI

 

14S15 Installation du nouveau maire,1er avril et Exposition de Max Dany, Maxéville Volley

Texte: 

 

Pour notre revue de blog de cette semaine, je vous propose une photo du nouveau Maire de Maxéville Christophe Choserot qui a pris place à l'hotel de ville. Ensuite, pour le 1er avril, Daniel a publié un article : "Max Dany c'est fini?". En fait, c'était une blague de sa part ce qui a suscité quelques commentaire. Un article sur le Maxéville Nancy Volley qualifié pour les Play-offs  et les résultats des élections municipales: les chiffres clés, sur le site de la mairie.

Et pour terminer un article sur l'exposition du MIG ce week end.

 

14S16 Revue de presse sur Maxéville

Texte: 

Pour notre rubrique "revue de presse", j'ai opté pour une nouvelle approche afin de rendre cette rubrique plus intéressante. Comment rendre donc une rubrique retrospective intéressante à l'heure où tout doit être en ligne immédiatement ?

Eh bien, il suffit de prendre son temps. Le mot d'ordre de la semaine est de prendre son temps, comme dirait le proverbe :"rien ne sert de courrir, il faut partir à temps". C'est mieux pour ma santé et mon moral, moins de stresse.

Pour l'organisation de cette rubrique, j'ai décidé d'écrire le moins d'article possible car sur le site, il y a déjà plus de 2000 articles disponibles. C'est déjà le bordel sur le site, alors il ne sert à rien de faire autant d'articles différents. Il faut optimiser. Car dans l'usage, je ne retrouve jamais l'article dont j'ai besoin. Il faudrait que je change le système de recherche.

Bonne lecture