30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°230 septembre 2010 - Les services périscolaires qui vous sont proposés

Onglets principaux

Texte: 

Special rentrée. C’est la rentrée… avec la préparation des cartables, sans oublier le calendrier de la nounou ou l’inscription à la restauration scolaire. Mais la rentrée est également l’occasion pour votre enfant de retrouver ses camarades de classes et de découvrir de nouvelles activités. Pour vous accompagner dans ces nombreuses démarches, la Mairie vous propose différent services ou aides.

Les services périscolaires qui vous sont proposés
Restauration scolaire :
Les enfants sont pris en charge dès la fin du temps scolaire,jusqu’à 13h20. Un temps d’animation est proposé en plus du temps du repas.
Pour les maternelles à partir de la moyenne section, l’inscription fait l’objet d’un rendez-vous avec le service Enfance – scolarité de la Mairie à l’occasion duquel nous proposons d’étudier avec vous les solutions les plus adaptées en fonction de vos besoins et des
amplitudes horaire de garde nécessaires.
Si vous avez besoin que votre enfant fréquente la restauration scolaire tous les jours, vous pouvez choisir de l’inscrire au forfait. Cette formule implique que, pour chacun des 10 mois de l’année scolaire, vous prendrez en charge 13 repas. Par contre, si vos besoins
sont ponctuels, nous vous proposons de l’inscrire en occasionnel.
Un accueil familial qui permet de mieux prendre en compte le rythme des petits :
L’accueil en collectif tout au long de la journée peut parfois être fatiguant,
particulièrement pour les plus petits. Afin de favoriser un
accueil familial auprès d’une assistante maternelle qui permet de
mieux prendre en compte le rythme de l’enfant, la Mairie vous
accompagne dans vos démarches :
En vous expliquant les modalités d’embauche d’une assistante
maternelle ;
En simplifiant vos démarches par la rédaction des fiches de
paies ;
En vous aidant financièrement par l’attribution d’une participation
définie en fonction du nombre d’heures d’accueil et de votre
quotient familial.
Avant et après l’école :
Les jours de classe, les enfants peuvent être accueillis le matin
et/ou le soir dans le cadre de l’accueil périscolaire :
Le matin, l’accueil est organisé dans l’école que fréquente votre
enfant à partir de 7h30 (8h pour l’école maternelle Moselly)
jusqu’au début des cours.

Le soir, à la fin du temps scolaire, les enfants sont pris en
charge jusque 18h. Un goûter est proposé à chaque enfant
avant que débute soit un temps d’étude surveillée (proposée aux
enfants à partir du CP), soit une activité sportive, culturelle ou
artistique.
Les mercredis et pendant les vacances scolaires, différents
accueils de loisirs sont ouverts en fonction de l’âge de votre enfant
et de ses centres d’intérêt :
De 3 à 12 ans votre enfant peut être accueilli à Max’anim ou au
CILM, et à partir de 8 ans au club science-imaginaire organisé
par la MJC.
Ces centres proposent des activités variées, adaptées à l’âge des
enfants.

Et pourquoi ne pas choisir une activité de loisir, culturelle ou sportive à l’année ?

C’est le moment où jamais de
s’inscrire au foot, au judo, à la
danse ou pourquoi pas à une activité
musique ou dessin ! Chacun
pourra pratiquer le loisir de
son choix, grâce à l’offre diversifiée
d’activités proposée par
les associations Maxévilloises
et aux aides aux loisirs que la
Mairie accorde jusqu’à 24 ans.

La Mairie peut prendre en charge jusqu’à la totalité du
montant de l’activité que vous choisissez :
Les aides de la Ville peuvent atteindre jusqu’à 245€.
Jusqu’à 17 ans : Vous pouvez bénéficier d’une prise en charge
de 25 à 100 % du coût de l’activité, suivant le quotient familial.
Pour les jeunes adultes – soit de 18 à 24 ans : Vous pouvez
bénéficier d’une prise en charge de 15 à 60 % du coût de
l’activité, suivant le quotient familial.
Pour en bénéficier, il vous suffit de remplir avec l’association
le devis d’aides aux loisirs que vous pourrez retrouver à l’accueil
de la Maire centrale, de la Mairie annexe ou sur le site
www.mairie-maxeville.fr
Les Journées d’aides aux loisirs : Tout à portée de main…
Pour simplifier vos démarches, la Mairie organise en septembre
six journées d’aides aux loisirs durant lesquelles chacun pourra,
en une seule démarche, s’inscrire à l’activité de son choix et faire
étudier ses droits à bénéficier de l’aide de la Ville.

Commentaires

bCulture du livre, culture du jeu… des espaces sont à votre service

Maxéville, nous avons la chance de bénéficier d’une jeune
Médiathèque, une chance en 2010 alors que ce que nous appelons
le «numérique» entre progressivement dans chacune de nos vies.

Une autre révolution est en marche : celle de la lecture. Bien sûr que
les livres tels que nous les connaissons ne mourront pas, bien sûr que
nous garderons toujours la douce sensation du papier sous nos doigts,
mais le livre électronique, réservé à quelques uns, est aujourd’hui en
phase de démocratisation. Il s’agit de comprendre les nouveaux
usages de cette lecture, une lecture de transports en commun, une
lecture de romans que nous n’engrangerons pas dans nos bibliothèques,
une lecture dont les nouveaux supports nous permettent
d’agrandir les caractères, d’annoter, de surligner.
La Médiathèque de Maxéville est novatrice en ce domaine : elle a fait l’acquisition d’e-books (supports qui
permettent cette nouvelle forme de lecture). Aussi, nous allions la forme classique de lecture, prêts de livres
papier et téléchargement électronique.
Deux manières de lire, mais un seul but : LIRE. Lire, toujours et encore pour aiguiser notre esprit critique,
lire pour nous faire rêver, lire pour apprendre, se détendre, lire pour comprendre ce monde un peu complexe
dans lequel nous vivons.
Les thématiques de notre Médiathèque sont ancrées dans notre temps : sciences, imaginaire, science-fiction.
Il a fallu et faut encore à nos chercheurs ces trois qualités pour faire évoluer notre monde et le rendre encore
plus fou diront certains pessimistes, plus doux diront les optimistes. Une chose est certaine, le monde dans
lequel nous vivons évolue, tout comme l’être humain le fait lui-même.
Nous devons refuser la fracture «numérique» qui pourrait exister entre ceux qui savent et ceux qui ne savent
pas. Notre Médiathèque est à votre service, Emilie, notre bibliothécaire est là pour vous conseiller, répondre
à vos questions et vous proposer la lecture qui vous convient.
Une Médiathèque est aussi un lieu de convivialité ou de repos, un lieu de tranquillité où chacun de nous peut
venir se ressourcer. Alors n’hésitez pas à vous y rendre. L’Espace Edgar P. Jacobs n’a de sens que si il
vous appartient, en vous en saisissant, il deviendra ce que vous souhaitez qu’il devienne, un lieu ouvert à
tous et où il fait bon se détendre et apprendre avec plaisir. Bonne lecture à tous, lecture de livres classiques
ou numériques… Vous avez le choix.
Béatrice de Martin, adjointe déléguée à la Politique culturelle

Quels documents la Médiathèque permet-elle d’emprunter ?
La Médiathèque met à votre disposition sur place 6100 documents, répartis entre la section adultes et la
section jeunesse. Vous y trouverez des romans, des documentaires (histoire, sciences sociales, art,…), des
bandes dessinées, des fonds thématiques consacrés aux sciences et techniques, à la science-fiction et des
DVD. Le catalogue en ligne de la Médiathèque est consultable sur http://maxeville.bibli.fr/. Une fois inscrit
(voir ci-dessous), vous disposez d’un compte lecteur permettant aussi à partir de ce lien de faire votre
réservation en ligne, suggérer l’achat d’ouvrages, donner votre avis sur un document et suivre vos emprunts.

Comment peut-on emprunter des documents électroniques ?
A partir de l’adresse http://www.numilog.com/bibliotheque/Mairie-maxeville vous pouvez télécharger deux
documents électroniques pour une durée de quinze jours. Il vous suffit de vous munir de vos identifiants et
mot de passe délivrés en Mairie avec votre carte ToutMax.
Quelles animations la Médiathèque propose-t-elle ?
Les tout petits (1 à 3 ans) sont invités à assister à «Bébé Bouquine» pour découvrir le livre et le plaisir
d’écouter des histoires, des comptines, des chansons.
«A livre Ouvert» est destiné aux petits et grands à partir de 6 ans. La Valise Magique recèle de nombreux
contes et histoires qui les enchanteront. Le programme des animations est disponible chaque mois dans le
Pimax et sur le catalogue en ligne de la Médiathèque.
Enfin, la Médiathèque offre aux
écoles d’accueillir deux auteurs
chaque année et de travailler
avec lui : rédaction de
textes, de poèmes, illustration,
ou découverte du métier
d’auteur ou d’illustrateur.
Les adultes ne sont pas en
reste, la Médiathèque s’associant
à l’évènement Blake et
Mortimer pour leur proposer
des rencontres, des conférences
et des ateliers. Cette
année, le voyage dans le temps
était à l’honneur avec un atelier
présentant diverses façons de
voyager dans le temps et leurs
conséquences.

Michèle et Sonia, parlez-nous de la Ludothèque de Maxéville...
Associative à sa création, la Ludothèque, est une activité municipale depuis 1995. Depuis 17 ans qu’elle
existe, la Ludothèque se veut avant tout un lieu de loisirs, de détente et d’échanges. Les goûters à thème,
galette des Rois, Carnaval, ou la visite de St-Nicolas y contribuent largement et sont très appréciés des
familles.
Vous accueillez des publics très différents...
Nous avons des échanges avec toutes les écoles
maternelles de la commune, et des créneaux
horaires différents sont proposés aux assistantes
maternelles, crèches, familles, institutions d'accueil
spécialisé, et aussi aux adultes qui peuvent ainsi
trouver leur «bonheur» parmi le large choix de jeux
– 1312 jeux et jouets actuellement – allant du jouet
d'éveil aux jeux de plateau, en passant par les jeux
de stratégie, d’adresse, d’ambiance…
Vous nous parliez de l'accueil des familles,
comment cela se passe-t-il ?
Deux possibilités leurs sont offertes : l'emprunt (jusqu'à
3 jeux pour une période de 15 jours) et le jeu sur
place. Nous proposons aussi des soirées jeux au
Centre un vendredi tous les 2 mois de 20h30 à 1h30
de septembre à juin.
Sans compter les conseils et l'échange avec vous !
Bien entendu ! Avant de les mettre en rayon, les jeux sont testés, «épluchés» pour nous les approprier et
pouvoir répondre aux attentes du public.
La Ludothèque ne cantonne pas ses activités à ses locaux…
Pas du tout. Par exemple, à l’occasion de la fête du jeu ou de Jeu et familles en fête, nous installons
une grande partie des jeux dans des espaces comme le parc de la Mairie ou le CILM afin d'offrir des
manifestations ludiques toujours plus enrichissantes au public Maxévillois et de l'agglomération nancéienne.
Par ailleurs, nous nous déplaçons aussi régulièrement sur le quartier des Aulnes.
Dans quelques mois sera aménagée une nouvelle Ludothèque au
rez-de jardin du Centre Médico-Social du quartier Champ-le-Boeuf. Cette
Ludothèque sera un lieu où nous allons TOUS pouvoir jouer car le jeu n’est
pas réservé aux enfants, bien au contraire ! Nous avons voulu un lieu de
rassemblement, de communauté et d’échanges ouvert à l’ensemble des
Maxévillois. Avec plus de 250 m², qui s’articulent parfaitement avec le
monde de la petite enfance, conçu pour être modulable et recevoir aussi
bien des groupes que les familles, l’espace sera divisé en zones dédiées
aux différents âges et types de jeux.
Les jeux y seront en libre accès, et nous pourrons jouer sur place ou les
emprunter.
Comme celle du Centre, la Ludothèque du Champ-le-Boeuf accueillera toutes les structures liées à l’enfance
et tous ceux qui travaillent avec elles. Les structures liées au handicap ainsi que les seniors et les familles
seront aussi les bienvenus. L’objectif affiché par la municipalité est, avant tout, de créer des espaces de
dialogue. Nous avons voulu, dès le début du projet, que tout le monde puisse s’approprier ce lieu et faire
connaissance. Mieux ! Nous souhaitons qu’il crée des occasions pour retrouver des copains, des amis, des
voisins, de tous âges, de toute la commune et même d’ailleurs !
Cet espace, avec la rénovation des deux groupes scolaires, la construction d’une aire de jeux, une restauration
scolaire, incarnera la poursuite de notre programme et la tenue de notre cap. En pensant aux enfants, aux
jeunes et aux moins jeunes, nous ouvrons de nouveaux services publics à tous les Maxévillois. En créant ce
carrefour de «vie» et de «ville» nous rajoutons un nouveau maillon qui nous tient tant à coeur : rapprocher
les générations, rapprocher les quartiers, rapprocher les gens… Il illustre parfaitement cette complémentarité
que nous devons trouver entre les différents temps de la vie : Conjuguer les temps de la vie de l’enfant…
et les temps de la vie des grands. C’est également un véritable positionnement pour notre ville car, en
mutualisant les espaces, en les enveloppant très bientôt d’un véritable poumon vert en plein coeur du quartier,
en aménageant dans les prochains mois les accès en mode doux, nous contribuons aussi à un développement
plus durable pour notre ville.
Pour finir, je vous propose un jeu de méditation sur la phrase suivante «ce n’est pas posséder des jeux qui
importe, c’est de les mettre entre nous qui les rend féconds».
Gérard Laurent, adjoint délégué aux services aux familles,
aux personnes âgées et aux personnes handicapées.

Pages

Articles similaires

N°131 Pimax juillet Août 2001

Texte: 

Les rois du baby foot à Maxéville. Dans le cadre de sa quatrième saison, le Baby-foot Tour national s’est installé à Maxéville les 16 et 17 juin derniers pour sa neuvième étape 2001. Une cinquantaine d’équipes de deux joueurs (filles, garçons, experts, novices, papys…) se sont retrouvés dans le Parc de la Mairie autour de 4 baby-foot de cafés et de compétition. Grâce au soutien financier de la Ville, ils ont pu participer gratuitement à cet "open" unique dans la région pour tenter de remporter le trophée local et envisager leur place en finale nationale, en décembre
2001, à Troyes. Malgré un temps maussade, pour ne pas dire pluvieux, nos valeureux "baby-footeux" se sont affronté samedi et dimanche lors de plusieurs matchs de huit minutes chacun, en deux mi-temps de quatre minutes… Dimanche après-midi, une vingtaine d’équipes se disputaient encore la victoire, obtenue par deux finalistes de Metz et de Thionville. Mais que Maxéville se rassure, la seconde place a été courageusement arrachée par deux Maxévillois de souche : Dominique Fritsch (des services Techniques de la ville) et Frédéric Magnette... Tous deux exceptionnellement ont été invités eu égard à leurs bonnes performances, soulignées par monsieur le Maire, à participer à la finale de Troyes.

Trophées, coupes, tee-shirts de la Ville de Maxéville et du Baby-foot Tour, félicitations, applaudissements du public et coupes de champagne conclurent ce tournoi, en présence de monsieur le Maire qui félicita les vainqueurs. Il remercia également les bénévoles du Comité des fêtes du Haut des Vignes qui avaient accepté de tenir la buvette et la restauration. Dès à présent, si vous souhaitez supporter nos deux valeureux finalistes à Troyes, vous pouvez vous faire connaître auprès du service JAS au 03 83 37 96 53. Si vous êtes assez nombreux, un car pourrait être affrêté.

N°180 PiMax Janvier 2006 - Bonne année 2006 de la part des enfants

Texte: 

Au seuil de cette nouvelle année, je forme des voeux pour la réussite de vos projets, professionnels comme personnels. En ce qui concerne le PiMax, son ambition demeure encore et toujours d’être proche de vous, de vos préoccupations, et de vous aider en vous apportant des informations qui vous sont utiles dans la vie quotidienne.
Reflet de la vie et des évolutions de Maxéville, il continuera d’accompagner en 2006 tous les projets, toutes les fêtes et manifestations, la vie de tous les jours aussi…Janvier, nouvelle année, nouveaux défis ! Je ne doute pas que nous saurons, cette année encore, continuer à bâtir ensemble la dynamique de Maxéville !
Votre maire, Henri Bégorre

N°197 PiMax juilletaout 2007 - Maxéville sort les lampions

Texte: 

Pour vivre pleinement les mois d’été, la mairie vous propose une palette d’activités et d’animations. Venez en profiter et n’hésitez pas à nous faire part de vos envies. Toute l’équipe est à votre disposition pour vous informer, vous accompagner et trouver des solutions, alors n’hésitez pas à venir, téléphoner, écrire… C’est dans cet esprit que nous vous proposons d’aborder la rentrée ! Mais avant, Bonnes Vacances
Votre Maire, Henri Bégorre

 

Pimax N°211 décembre 2008 - Manifestations et visites de Saint-Nicolas

Texte: 

Exposition « Arts et Intégration », concert
«Aux sons des Lumières », marchés de Noël
et bien entendu Saint-Nicolas... pour ce mois
de décembre, un large éventail d’animations
vous est proposé.
Un grand merci est adressé aux Maxévilloises
et Maxévillois, qui au côté de la mairie,
illumineront notre ville pour le plaisir de tous
durant les semaines à venir.
Une page de ce numéro est consacrée à
notre jumelage avec Imouzzer du Kandar.
Nous aurons le plaisir de la transmettre à la
Municipalité et aux associations rencontrées
lors de notre séjour au Maroc.
Enfin, vous retrouverez des informations pour
votre vie au quotidien. Une suggestion, une
remarque ? Différents outils sont à votre
disposition.
Votre Maire,

Pimax N°226 Avril 2010 - Blake et Mortimer 4

Texte: 

Chères Maxévilloises, Chers Maxévillois, La fin du mois de mars a été marquée par une étape essentielle dans la vie municipale : le vote du budget.

La Municipalité a choisi d’orienter ses actions en priorité vers le service aux familles, l’aide sociale, le soutien aux associations, et le développement des domaines sportifs et culturels. En parallèle, la Mairie de Maxéville poursuivra ses efforts dans l’amélioration du cadre de vie avec la réhabilitation du quartier des Aulnes et pour le quartier du Champ-le-Boeuf, l’aménagement des pieds d’immeubles, la réalisation du coeur de quartier, avec la rénovation des groupes scolaires, du complexe sportif Léo Lagrange, la création d’aires de jeux accessibles à tous…

Notre volonté, c’est qu’ensemble, nous puissions faire de notre ville
un lieu où il fait bon vivre ; où chaque personne, quel que soit son
âge, sa situation familiale, son lieu de vie, puisse trouver un lieu
d’écoute et de soutien.
Enfin, et pour terminer, je voudrais juste vous rappeler qu’avec le
mois d’avril s’annonce l’ouverture de l’exposition Blake et Mortimer
in Maxéville 4 «Le Piège Diabolique». Un week-end spécial BD les 24
et 25 avril vous donnera l’occasion de rencontrer de nombreux auteurs.
Chasse aux oeufs, marche détente, ou moto-cross, découvrez
le reste des activités au fil des pages…