30px; }
Welcome Visitor:

Décriptage programmes élection municipal Maxéville

Onglets principaux

Texte: 

Me voilà en possession des deux programmes version papier dans ma boîte aux lettres, comme je l'ai indiqué hier soir à Martine Bocoum lors de ses portes à portes avec une partie de l'équipe "Maxéville Ensemble et Autrement" sur le quartier du Champ-le-boeuf, il ne reste plus qu'une seule semaine pour terminer les dernières réunions, les dernières portes à portes, les dernières rencontres.

Pendant cette dernière semaine, je vais décrypter avec un oeil d'habitant ces deux programmes. Je ne suis pas expert en langage politique et n'a suivi aucune formation à ce sujet, et en plus je n'ai aucune conviction politique. Je pars du principe que ce soit l'un ou l'autre, c'est pour oeuvrer pour la commune. Après on choisit le personnage et le programme qui correspond le plus à ses aspirations.

Maintenant, il y a des promesses électorales et la réalité une fois l'élection fini. Chaque candidat dispose de six années pour réaliser, mettre en place leur programme. En 2008, je n'ai pas couvert l'élection municipal. En 2014, il y aura donc une trace de chaque programme pour qu'on puisse se souvenir des promesses et suivre l'évolution de ce programme.

Madame, Monsieur
Le 23 mars prochain, vous allez choisir la nouvelle équipe municipale pour les six années à venir.
J’ai rassemblé autour de moi une équipe de femmes et d’hommes engagés, compétents, dynamiques et disponibles pour notre commune.
Unis par notre passion pour Maxéville, animés ar un projet commun, nous voulons mettre nos expériences au service des Maxévillois.
Vingt ans d’engagement politique et associatif au niveau local, cinq ans de mandat au Conseil Régional de Lorraine, un mandat passé dans l’opposition à Maxéville ont forgé mon caractère,
ont renforcé mes convictions et développé mes compétences.
Ensemble, nous voulons que Maxéville dessine autrement son avenir, qu’elle retrouve sa place
au sein du Grand Nancy et qu’elle soit enfin écoutée. Notre ville a besoin de dialogue et de concertation. Notre projet prend en compte ces attentes.
Ensemble pour Maxéville, nous allons créer une nouvelle dynamique environnementale,
économique, sociale et culturelle.
Nous enrichirons notre cadre de vie, nous valoriserons notre environnement. Nous faciliterons les déplacements et adapterons
les transports en commun aux besoins des Maxévillois. Un climat de confiance et de sécurité sera assuré par une police municipale renforcée et structurée.
Nous développerons la vie associative, culturelle et sportive en redynamisant toutes les énergies. L’information et la communication autour des événements associatifs seront renforcées. Des événements fédérateurs nouveaux et créateurs
de liens marqueront l’originalité de notre ville.
Nous privilégierons l’enfance, renforcerons les solidarités intergénérationnelles et instaurerons une participation citoyenne.
Pour soutenir l’emploi, nous accompagnerons les potentiels économiques de notre commune en
renforçant l’attractivité de ses zones d’activités.
Nous créerons des conditions favorables pour attirer d’autres entreprises. Maxéville est la porte
d’entrée du Grand Nancy, en interconnexion avec le bassin de Pompey. Notre ambition sera de
faire de Maxéville un moteur du développement économique local, une place forte de l’innovation
pour l’emploi de nos concitoyens.
Ce projet valorisera enfin les atouts de notre ville. Maxéville doit retrouver
confiance en elle pour relever
les défis du 21e siècle.
Écoute, concertation et respect de tous animent ma conception de la politique municipale. C’est avec vous que je veux mener mon action.
C’est ensemble et autrement que nous réussirons

Vivre Maxéville Avec Henri Bégorre

Madame, Monsieur, Notre équipe, composée de 29 femmes et hommes engagés pour Maxéville, est jeune, dynamique et renouvelée à 50%. Pour moitié, nous sommes totalement nouveaux en politique locale. Les autres, dont l’expérience et les résultats sont reconnus, maîtrisent parfaitement la gestion et connaissent bien la ville.
Nos engagements personnels ou nos responsabilités, pro-fessionnelles ou associatives, nous rapprochent de vous au quotidien.

Tous, nous sommes au service de l’ensemble des habitants de Maxéville.
Pour choisir les éléments de notre programme, nous vous avons écoutés sur le terrain, lors des réunions publiques ou chez vous, en lisant les commentaires sur les blogs ou en vous rencontrant dans notre quotidien partagé.

Ces échanges ont nourri notre réflexion. Ils nous permettent de vous proposer des orientations et des axes de programme. Bien sûr, ils s’inscrivent dans la poursuite du travail déjà engagé par Henri Bégorre, mais ils sont surtout la première étape d’une nouvelle manière de Vivre Maxéville avec vous.

Vivre Maxéville car le temps des investissements est sans doute derrière nous : la ville est équipée et bien connectée aux nombreuses possibilités offertes sur le territoire du Grand Nancy. Aujourd’hui,le temps est venu de mieux vivre la ville, ensemble.

Vivre Maxéville car la mairie est le service public qui répond le plus largement à tous les besoins de la vie des habitants qu’elle accompagne depuis la naissance jusqu’à leurs plus vieux jours. Le choix de la liste témoigne de la volonté des’adresser à tous, à toutes les générations, à toutes les sensibilités, à tous les besoins exprimés.

Vivre Maxéville car chacun de nous s’engage à favoriser le bien-vivre, le vivre-ensemble, le mieux-vivre en usant de tous les moyens possibles : soutenir le secteur associatif et permettre au plus grand nombre de s’Épanouir dans le bénévolat comme dans la pratique d’activités est l’un de ces moyens. Consolider les services dont les familles ont besoin pour leur permettre de profiter de leur ville est un autre axe qui nous motive. Mais c’est aussi un appel à la participation de chacun :la contribution du plus grand nombre est ce qui fait le mieux battre le cœur de la ville.

Les deux programmes adoptent le format A4 vertical. Pour Maxéville Ensemble et Autrement, Christophe adopte une photo en plan large en train de marcher tandis que pour "Vivre Maxéville", Henri Bégorre opte pour un portrait. Je remarque que la texture du papier de "Vivre Maxéville" est plus tape à l'oeil.

Voici un récapitulatif des axes que chaque candidat propose, nous allons étudier en détail chaque axe et chaque proposition.

  1. Environnement et Urbanisme : valoriser le cadre de vie des habitants
  2. Citoyenneté : associer les habitants
  3. Vie scolaire : favoriser la vie scolaire
  4. Solidarité et Entraide : écouter, soutenir, aider
  5. Cultre et Sports : dynamiser la vie culturelle et sportive
  6. Economie et Gestion : bien gérer notre ville
  1. Agir pour Nos Familles : attentive, familiale et solidaire
  2. Agir pour notre emploie : vivre et travailler à Maxéville
  3. Agir pour notre logement : vivre et habiter paisiblement à Maxéville
  4. Agir pour s'ouvrir sur le monde : vivre la convivialité et l'ambition culturelle et sportive à Maxéville
  5.  Agir pour notre ville durable : durable, citoyenne et participative

Commentaires

Pour une vie culturelle et sportive dynamique et diversifiée Vivre la convivialité et l’ambition culturelle et sportive à Maxéville

Une ville comme Maxéville, mérite un lieu culturel aux potentialités variées, toutes générations et goûts confondus. Le site des Brasseries, trait d’union géographique et culturel idéal avec Nancy, peut pleinement répondre à cette exigence. Il pourra programmer des spectacles, des expositions, des concerts, des conférences, accueillir des écoles des arts du spectacle, promouvoir la culture scientifique, organiser des débats..

Notre ville a des atouts, un tissu
associatif riche et de nombreuses
infrastructures. Notre ambition :
redynamiser toutes les énergies pour faciliter et amplifier une pluralité
d’actions

Désormais, Maxéville est largement reconnue pour son dynamisme sportif et son ouverture culturelle. Ouverte sur le monde, elle a tissé des liens forts avec d’autres villes dont les habitants sont devenus amis.

Ce rayonnement est important pour proposer à chacun des découvertes mais aussi pour multiplier les contacts qui participent au dynamisme économique. Ainsi, la réussite de nos sportifs, quel que soit leur niveau de pratique, la richesse de notre programmation culturelle, la qualité de nos échanges sont autant d’atouts dans le développement communal au service des habitants.

Les propositions

 Penser le partenariat entre les associations, proposer un lieu qui leur sera dédié, par exemple une maison des associations, contribuera à fédérer les énergies, permettra la mutualisation et le partage des moyens matériels Nous renforcerons le soutien aux associations et aux citoyens volon-taires pour que chaque quartier viveà travers des fêtes et des animations familiales.
 Soutenir tous les clubs sportifs présents sur notre territoire témoignera de notre volonté d’équité et de notre souci d’une répartition plus juste des subventions Nous organiserons une concertation des associations sportives pour négocier un règlement d’attribution des subventions qui soutienne équitable-ment la pratique de loisirs comme de compÉtition, et qui valorise un engagement bénévole de qualité
 Accompagner, valoriser la MJC Massinon renforcera les liens qu’elle se doit d’incarner entre les différents quartiers. Nous valoriserons le patrimoine et la mÉmoire de Maxéville

Le découpage de notre ville en différents quartiers éloignés les uns des autres nécessite une attention toute particulière. Cette spécificité conduit au besoin de renforcer tout ce qui touche à l’information, la médiation

 Diversifier les sources d’information, médiatiser avec efficacité, relayer les événements passés et à venir incitera un maximum de Maxévillois à participer à la vie culturelle de notre cité Avec l'appui de l'état, nous poursuivrons le développement du site des anciennes brasseries en nous appuyant sur 3 grands acteurs culturels : la compagnie Matéria Prima, le cirque Gones, le théâtre de la Manufacture
 Permettre à tous les Maxévillois d’identifier les lieux de culture et d’animation de notre ville favorisera l’accès à ces sites et par là même les fera exister Pour permettre aux Maxévillois d’accéder aux équipements culturels nancéiens (opéra, théâtre,...),nous conclurons des conventions tarifaires avec la ville de Nancy
 Faire rayonner les événements organisés sur la ville par les associations, les écoles traduira notre volonté de valorisation et de reconnaissance Nous créerons une instance de réflexion  spécifique avec les habitants pour mieux profiter du Parc de la Mairie et de son extension
 Impulser de nouveaux projets (exposition “des talents” artistes de notre ville, action autour du Livre...), redynamiser les fêtes “historiques” : Saint Nicolas, Fête des
Fraises, 14 juillet illustrera notre volonté de rassembler.

Le choix d’une fiscalité modérée

La taxe professionnelle, supprimée en 2010, a donné une respiration aux entreprises. Cela a correspondu à une grande modification des ressources des collectivités locales. Nombreuses ont été les communes à profiter de ce grand changement pour augmenter significativement les taux des impôts ménage. Maxéville a fait, elle, le choix du maintien d’une fiscalité modérée, tenant compte des possibilités des familles qui bénéficient, par ailleurs, d’une politique d’abattements qui leur est particulièrement favorable

 

Pages

Articles similaires

Les ateliers de projet de Maxéville ensemble et autrement

Texte: 

Ce mardi 10 décembre 2013 avait eu lieu une réunion des ateliers de projet de Maxéville ensemble et autrement emmené par Christophe Choserot au CILM de 18h à 20h.

Bien entendu, je suis allé par curiosité, par envie de découvrir davantage après la conférence de presse. J'ai écouter pendant plus d'une heure et demi, les propositions des habitants présents durant cette réunion. Cela portait sur le city stade qui engendre des nuisances pour les riverains car les jeunes y jouent jusqu'à point d'heure. Un habitant a pourtant contacté à plusieurs reprises la mairie face à ces jeunes qui circulent bruyament en scooter, des adultes qui viennent y boire. Mais il est resté sans réponse.

On a évoqué également la question de propreté, de l'incivilité, du transport entre quartier, d'une commission de quartier. A ce sujet, j'ai demandé quel sera le rôle de cette commission de quartier, qui en sera responsable, quel sera le poids de cette commission ?

La commune de Laxou dispose d'une régie de quartier. En écoutant les arguments de christophe, l'idée semble excellente. Mais il ne faudrait pas que cette commission de quartier devienne un bureau de plainte pour toutes sortes de problèmes, ce dont j'ai indiqué. Christophe souligne qu'il n'y aura pas d'élu au siège de cette commission ce qui semble tout à fait raisonnable pour conserver toute liberté de paroles ou d'actions. L'objectif de cette commission serait donc d'impliquer davantage les habitants à la citoyenneté, de remonter des projets, des idées, des difficultés aux élus.

L'équipe en place actuellement à la mairie travaille comment alors dans ce cas ? Comment la commune est-elle à l'écoute des habitants ? Comment la commune a connaissance des difficultés, des attentes ?

Ensuite,j'ai pris la parole. Il y a un sujet qu'on a pas abordé dans cette réunion : la communication entre la commune et ses habitants. J'ai indiqué à Christophe qu'en 2008, j'ai assisté à la même réunion mais avec le candidat henri Bégorre et que la même question a été abordé. En 2008, j'ai souligné qu'à l'ère de l'internet, du début des réseaux sociaux, des plates formes de diffusion vidéo (youtube, dailymotion,viméo,) qu'il n'est pas normal d'avoir des vidéos des événements de la commune via le site internet. C'est pourquoi, j'ai commencé à créer la webtv de maxéville qui est devenu actif en février 2012.

L'idée de cette webtv de maxéville n'est pas de critiquer, dénoncer, chercher un scoop scandaleux mais au contraire de promouvoir une commune avec ses associations, ses événements. La vidéo pourrait être un outil complémentaire au Pimax, au site internet de la commune dans une stratégie de communication mais aussi de mémoire. Comment impliquer des jeunes d'aujourd'hui à la citoyenneté si on n'est pas capable de parler le même language qu'eux ? La vidéo est un outil puissant, efficace pour partager, transmettre.

J'ai soumis l'idée à Christophe que l'association kts production pourrait fournir au futur maire une vidéo rétrospective des événements de maxéville au rythme d'une fois par semaine. Et que cette vidéo pourrait être intégrer sur le site internet de la commune. L'association serait donc producteur de vidéo. Et que cette idée, j'en avais déjà parler à Monsieur Henri Bégorre dans son bureau. Que lui aussi est très intéresser par le concept mais comme 2014 est l'année des élections municipales, qu'on en reparlerai en septembre 2014 pour savoir comment mettre en place cette initiative.

Pendant plus d'une demi heure, j'ai échanger cette idée avec toutes les personnes présentes, et pour conclure, christophe m'a indiqué que je pouvais rayer ce rendez-vous prévu avec Monsieur Bégorre en septembre. Sans doute pour me dire qu'il sera le prochain maire de Maxéville.

Quel que soit le gagnant, je vais soumettre un dossier détaillé sur ce projet de vidéo qui me tient à coeur.

 

Vivre et travailler à Maxéville "Vivre Maxéville"

Texte: 

Vivre et travailler à Maxéville

Posté par Vivre Maxéville le 6 février 2014 dans Projet | Commenter

Attirer des entreprises n’a pas été qu’un enjeu de développement et de ressources fiscales pour Maxéville. Organiser un environnement favorable à la création d’emploi a été, en permanence, le moteur de l’action locale en faveur de l’accueil d’acteurs économiques très divers. C’est pour garantir l’emploi et continuer à faire que la ville soit attractive, que le choix du rachat de l’usine ASAT a été fait. Aujourd’hui, le bâtiment, propriété de la ville, qui accueille les sociétés EUROFINS (ex IPL Est) et ADISTA (ex RMI), est une chance pour la commune de préserver une dynamique économique rare dans cette actuelle période de crise.

De la très grande PME à la plus petite superette de proximité, en passant par des sociétés très technologiques mais aussi les métiers des services, aucune opportunité n’a été négligée pour favoriser la production d’emplois susceptibles d’être occupés par des maxévillois. Le dernier exemple en date : l’ouverture prochaine d’un fast-food célèbre sur Meurthe Canal.

La ville a aussi été pionnière dans la création de pôles emplois municipaux qui, depuis une vingtaine d’années, s’efforcent d’accompagner les demandeurs maxévillois dans leurs démarches : accès aux offres, mais surtout accès à la formation, organisation de chantiers s’insertion, etc.

La liste « Vivre Maxéville » veut poursuivre cet engagement fort en faveur de l’accueil d’activités de toutes natures. Chacun de ses membres considère que c’est bien le rôle d’une commune d’agir, dans la limite du raisonnable, en faveur du maintien voire du développement de l’emploi. De nombreux territoires sont dévitalisés faute d’action publique : l’inaction n’a jamais été et ne sera pas la règle pour les élus de la liste « Vivre Maxéville ».

Le projet vise à renforcer, encore, le lien entreprises-acteurs publics-demandeurs d’emploi pour que les emplois soient créés et puissent être occupés par des personnes volontaires et formées. Cette ambition nécessite un fort lien avec la Communauté Urbaine compétente à de nombreux titres et la Maison de l’Emploi. Il faut simplifier les processus, limiter les dépenses inutiles, raccourcir les circuits d’informations et accompagner les personnes à la recherche d’un emploi. Dans ce contexte de crise économique, les offres qui existent ne peuvent pas ne pas être pourvues !

Présentation de la liste de "Maxéville ensemble et autrement"

Texte: 

Il s'agit de la deuxième conférence de presse de l'équipe de "Maxéville ensemble et autrement". Voici donc une première vidéo relatant la présentation de l'équipe. Lors de la dernière conférence, nous étions disposé autour d'une table ronde ce qui n'était pas pratique pour avoir toute l'équipe sur l'écran. Cette fois-ci, toute l'équipe est disposé face à Daniel et moi-même.

Christophe Choserot nous a détaillé son programme de campagne que nous verrons en vidéo, programme par programme. Vous mettre à disposition l'intégralité de la vidéo d'une durée de cinquante minutes serait inapproprié. C'est pourquoi, j'ai choisi une vidéo par programme afin de pouvoir bien étudier le contenu.

C'est un enjeu important car cela pourrait être historique pour la mémoire de Maxéville. Car les vidéos seront les témoins de l'histoire. Vous trouverez sur le blog de campagne de Christophe, les candidats qui consituent sa liste. Mais je vous propose de retrouver cette liste sur la page qui est réservé uniquement aux élections municipales.

Proposition 1 : un mur anti-bruit, rue de la justice à Maxéville à 60 000 €

Texte: 

Cette première proposition concerne donc le mur anti-bruit rue de la justice à Maxéville pour le bien être des habitants. Je comprend les personnes qui habitent le long de l'Autoroute, lorsque la pluie tombe et que le traffic est dense, malgré les doubles vitrages, le niveau sonore est encore plus désagréable.

Christophe nous indique que cette proposition revient à chaque élection municipale. J'aime bien vérifier tout ce qui est dit. Cependant, n'ayant pas participer activement à la campagne de 2008, et qu'à l'époque il n'y a vait pas de blog pour relater tout cela. Je n'ai pas trouvé trace sur google de cette proposition.

Cette proposition n'est pas irréaliste ou un simple effet d'annonce. Il développe la proposition en indiquant comment le financer. Sachant qu'au final, la commune devra contribuer à hauteur de 60 000 €.

Participer au sondage concernant les propositions de la liste "Maxéville ensemble et autrement."

Question : pensez-vous que la proposition numéro une (mur anti-bruit) est réalisable ?