30px; }
Welcome Visitor:

Mélanie Rutten au Préau de Maxéville

Onglets principaux

Cette inauguration a attiré beaucoup de visiteurs. La dernière fois c'était le Maire que j'ai vu, cette fois-ci c'est Mireille Bazin car ce jour là, le maire avait une réunion pour sa campagne. C'est la deuxième fois que je reçois une invitation pour un vernissage au Préau cette année. Cela ne me dérange nullement d'y aller. Par contre ce qui me dérange c'est que l'Art et moi-même ne sont pas copain.

Il est clair que je ne vais jamais au musée, encore moi aller voir une exposition. Et pourtant, ce serait bien d'initier ma fille à cette culture mais pour cela il faut que moi-même je puisse commencer. Alors profitons justement que la commune met à disposition aux artistes un espace d'expression une fois par mois.

Je vais tenter les prochaines fois de me renseigner sur l'artiste et essayer de faire un interview. Je sais que les artistes ne sont pas à l'aise devant une caméra. On verra bien.

Mélanie Rutten est une artiste dont l'œuvre marie avec une grande délicatesse textes poétiques et illustrations d'une grande sensibilité. Chacun de ses ouvrages a connu un le succès, et le temps d'une exposition, retrouver les originaux des albums publiés par les éditions MeMo.
Se perdre un instant au sein d'une aquarelle, découvrir quelques-uns carnets de croquis qui ont précédé l'émergence de ces images fascinantes, c'est le parti-pris de cette exposition.

Commentaires

"Au fil des saisons, du jour et de la nuit"
  IUFM de Lorraine
  Nancy
  France
  17.03.14 - 11.04.14

Née en 1974 en Belgique, Mélanie Rutten passe son enfance au plus près de la nature en Amérique centrale et en Afrique avant de retrouver Bruxelles à l’adolescence.
Après des études de photographie à Bruxelles au « 75 », elle entame son parcours autodidacte vers l’illustration.
En 2001, elle suit des ateliers en illustration avec Montsé-Gisbert à St-Luc et Kitty Crowther à La Gaumette.
En 2006, elle propose son projet « Mitsu » aux éditions MeMo. C’est le début d’une longue collaboration autour de sa tétralogie « Mitsu, un jour parfait » (2008), « Okö, un thé en hiver » (2010), « Eliott et Nestor, l’heure du matin » (2011) et « Nour, le moment venu » (2012), tous récompensés par de nombreux prix.
En 2013, elle change de format et de technique avec « L’Ombre de Chacun », paru en juillet aux éditions MeMo.
Naviguant tour à tour entre le dessin et le collage, son univers graphique à destination des enfants et des adultes naît tantôt de crayons, feutres et brou de noix, tantôt de ciseaux, photos noir et blanc et papiers découpés…
Mélanie Rutten anime des ateliers d’écriture et d’illustration pour tous âges et tous publics.
Elle vit et travaille à Bruxelles.

Pages

Articles similaires

Tous à table ...à Maxéville

Texte: 

Galerie du Préau / IUFM de Lorraine - 5 rue Paul Richard à Maxéville Du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00, jusqu’au 24 février 2012

16 photographies de Peter Mentzel, 16 portraits de 16 familles du monde entier, 16 habitudes alimentaires très différentes… Proposée par le centre pilote « La Main à la pâte » du Grand Nancy, l’exposition invite à découvrir l’alimentation aux quatre coins de la planète. Ouverture exceptionnelle pour les familles ce dimanche 22 janvier de 14h00 à 18h00. A cette occasion, le cuisinier de l’IUFM proposera aux familles un cours de cuisine, suivi d’un goûter ! Entrée libre

Premier atelier Photoshop

Texte: 

Nous sommes donc les samedi 23 février et je vais vous proposer une vidéo sur la création d'une banière pour MaxévileTv. Pour faire cette banière, nous avons la semaine dernière pris des photos du parc linéaire. Nous avons choisi une photo parmis les vingts. Nous avons utilisé le logiciel Photoshop Element 5 pour travailler sur la photo.

Nous avons réalisé cette vidéo durant notre atelier du samedi matin auquel vous pouvez-vous nous rejoindre si vous avez envie  d'aprendre, de partager votre passion pour la photographie. En effet, nous avons décidé d'instaurer un atelier hebdomadaire le samedi matin. Cet atelier a pour objectif de prendre des photos de la commune pour ensuite les publier sur notre site.

L'Art au Lycée Georges de la Tour

Texte: 

Ophélie, lisa et moi-même sommes allés au lycée Georges de la Tour le 6 avril à 11h aux portes ouvertes. Les élèves ont préparés un espace dédié à l'art. Nous avons profiter également pour visiter l'ensemble du lycée et collège. Je connais ce lycée parce que j'y suis allé en 1986. Je me souviens de ce lycée où on était pratiquement 35 élèves par classse et qu'il y avait environ 6 classes de secondes. C'est impressionnant quand on est jeune de voir autant d'éléves. Malheureusement pour moi, j'étais davantage au bar en face du lycée qu'en cours ce qui m'a valu un redoublement.

Venissage exposition "En regard" Le préau à Maxéville

Texte: 

Jeudii 6 février 2014 à 18h00 avait lieu le vernissage de l'exposition "En regard" de Françoise Chamagne et de Sophie Chazal, du 06 au 26 février 2014 au Préau à Maxéville. Ne me demander pas de faire un interview des artistes car j'ai proposer aux artistes mais elles ne se sentaient pas à l'aise face ç une caméra.

Je ne connais rien à l'art, je n'ai aucune connaissance mais cela ne m'a pas empêcher d'y aller puisque j'ai reçu une invitaion. Le préau propose depuis de nombreuses années une expostion une fois par mois. La dernière fois que j'y suis allé, c'était pour "tous à table".

cercle GAREN

Texte: 

Ce lundi 24 novembre, j'avais rendez-vous avec l'association "Cercle GAREN" qui avait besoin d'un webmaster. Cool, cela rentre dans mes compétences ! Pendant une heure, nous avons discuter de ce que je pouvais apporter à l'association sur le plan du site Internet, de la construction, de l'entretien, de la mise à jour.

Je ne connaissais pas cette association qui existe depuis 1999, avec plus de 700 adhérents. Il devient donc nécessaire d'avoir un site internet pas cher, facile à utiliser, une solution tout en un. On verra si l'association fera ppel à mes services, en attendant voici dont l'historique.

 

HISTORIQUE

Pascale Delarge joue les funambules au préau de Maxéville

Texte: 

Forte de son exposition de bar-le-duc, Pascale Delarge a attiré de nombreux amateurs d'art contemporain samedi au Préau des Arts de l'Espé (école supérieur du professorat) où des visites commentées étaient organisées.

Série lignes, "radio-collages", gauffrages, sculptures, l'exposition "Funambule" présente une cinquantaine d'oeuvres de cette artiste plasticienne qui est née à Bruxelles, qui a grandi à Paris et qui titulaire d'un diplôme en arts plastiques travaille à Nancy.

"Rendre à la mort son existence, c'est témoigner pour la vie", explique la plasticienne qui excerce une fascination sans limite pour le radio-collage et les radios tout court.