30px; }
Welcome Visitor:

Meeting Henri Bégorre : un homme transformé ?

Onglets principaux

Il s'agit du dernier reportage vidéo sur la campagne municipal de Maxéville entre Christophe Choserot et Henri Bégorre. Et je terminerai le dossier en allant au dépouillement ce dimanche à 18h00 à la salle du parc de Maxéville pour connaître le vainqueur. Je suis allé en tant que reporter pour ma webTV à ce meeting afin de constituer des archives. Lors de la précédente campagne municipale, je ne me souviens pas si les deux candidats avaient organiser ce genre de meeting. Aujourd'hui

Je ne suis pas un grand reporter spécialisé dans la politique tout ce dont je peux témoigner est le ressenti du citoyen que je suis. Pour les questions sur la politique, je vous suggère de vous référer au blog de Daniel. Durant cette campagne, il a su poser des questions pertinentes à nos deux candidats et son blog est un lieu où chaque habitant peut s'exprimer librement. A chaque fois que je lis les commentaires sur son blog, j'ai l'impression d'être dans un feuilleton américain avec plein de suspens. On découvre de nouveau personnage, des informations inédites sans pour autant les vérifier, une vrai série. On est tenu en haleine sur ce qui va être prochainement révélé. On en devient presque acrro. Je n'aurais pas la patience de Daniel de répondre systématiquement. Heureusement que la retraite lui laisse du temps à gérer son blog. Quand, je serais à la retraite, c'est-à-dire en 2037, j'aurais 67 ans. J'aurais tout le temps de relire toutes les articles de mon site. He oui, c'est ainsi quand on commence à travailler qu'à partir de 25 ans à cause des études supérieurs (En fait, j'ai traîner un peu dans chaque classe avant d'atteindre le BTS).

Alors c'est quoi un meeting de printemps ? Je suis arrivé vers 18h30 puisqu'avant j'étais à la bourse de vêtement au CILM. J'en ai profiter pour faire le tour de la salle "La bambouseraie" car je n'ai pas eu l'occasion de le faire auparavant. La dernière fois que j'étais venu c'était à l'occasion du voeux du Maire. Je n'ai ressenti aucune pression malgré le fait que ce soit une campagne à la base. Je m'explique parce que des fois je n'ai pas le vocabulaire adéquat. C'était cool, convivial, simple. J'ai pu discuter avec des habitants qui étaient venus soutenir le Maire sortant.

J'ai bavardé avec un habitant de Maxéville convaincu que le Maire sortant sera réélu. C'est normal sinon il ne serait pas là pour le soutenir. Une autre habitante me demandait qui j'étais et ce que je faisais. Madame, vous ne connaissez pas MaxevilleTv ? L'homme le plus connu pour son sondage pour la campagne municipale sur le web ! Au moins on se souvient de moi pour quelque chose. Je dis cela parce que à chaque fois que je discute avec quelqu'un, on me parle de mon sondage et pas du travail que je fais. Bref, je lui ai dis que j'étais là pour ma webTV. 

Une autre habitante me demande pourquoi mon site internet ne fonctionne pas. Il faut taper sur la barre d'adresse www.maxeville.tv et pas www.maxevilletv.fr. Ce n'est pas la même chose. Il faudrait sensibiliser les personnes d'un certain âge à l'utilisation du net. Ce qui me semble facile ne l'est pas pour les personnes qui débutent. Devrais-je réfléchir à une participation de mon association sur ce plan ? Une formation à l'utilisation de l'internet ? L'association Maxnet le fait déjà, moi je passerai mon temps à discuter et à rigoler avec les participants qu'à travailler parce que j'aime bien connaître d'abord la personne. J'étais autrefois animateur pour le rock club de Malzéville. C'était une bonne expérience pour encadrer des élèves pour des cours de rock. Les gens se souviennent davantage des bons moments passés ensemble que ce que je leur ai appris.

Ce meeting de printemps était intéressant sur le plan communication. Un exercice difficile pour chaque candidat qui doit prendre la parole. En plus avec un individu qui vous film tout près, c'est encore plus difficile sauf pour ceux qui ont l'habitude. Il y avait pratiquement toute la liste de Heni Bégorre avec trois acteurs majeurs qui ont pris la parole : le président du Totem, Didier, le président du Maxéville Nancy Volley et le troisième dont je ne connais pas le nom mais vous le verrez sur la vidéo.

Pourquoi j'ai intitulé mon article un homme transformé ?

Bon, je ne connais pas personnellement Monsieur Bégorre mais l'ayant vu à plusieurs reprises à divers manifestations de Maxéville et à son mariage. Je vais jouer un peu le rôle d'un mentaliste comme la série, ou "lie to me". C'est un homme qui a beaucoup d'expérience dans son domaine mais je le trouve timide ou plutôt réservé sauf pour ceux qui le connaissent bien bien entendu. Mais depuis son mariage, j'ai l'impression que l'homme a changé. Je le sais puisque ma femme ma transformé. Je suis devenu plus calme, je boude moins, je m'isole moins, bref je suis presque devenu une femme : je parle. Ce que je veux dire, est que depuis son mariage, je ne l'ai jamais vu aussi présent sur FaceBoook. Pour un homme de son âge, c'est pas si mal de se frotter aux nouvelles technologies. Et le deuxième point est qu'en terme de communication, il faudrait revoir la stratégie. Ce dont il lui manque aujourd'hui, c'est une communication avec ses habitants. Certes, on peut le joindre via un courriel, via sa permanence téléphonique, mais ce que je veux dire, c'est d'informer les habitants. L'information a une place importante aujourd'hui. On ne peut plus se passer des blogs, des réseaux sociaux. Il faut intégrer le numérique dans un programme électoral. Normalement, il est question de moderniser le site internet en intégrant d'autres modules pouvant répondre à ce besoin. Il ne reste plus qu'à attendre la mise en place.

Je rappel également que la WEBTV existe grâce au soutien de la ville et je remercie pour ce soutien et je surtout parce que depuis l'existence de ce site, je n'ai jamais eu une intervention du maire me demandant de retirer ce que j'ai publié. Même l'affaire du sondage dernièrement sur mon site n'a pas eu un mot de sa part. C'est un point important que j'apprécie. Car je souhaite rester indépendant dans ce que j'écris.

D'ailleurs, je ne fais pas ce reportage pour faire sa publicité mais parce que je considère que cela fait parti de mon rôle de WebTV. Je n'ai pas vu l'Est républicain, ni Daniel, chacun a ses raisons. Pour ma part, j'étais disponible,et puis cela fait de l'audience. Cela me permettra de placer mes opinions puisque vous êtes en train de me lire.

Quel que soit le prochain maire, il ne faut pas baisser ma subvention mais plutôt l'inverse. Cette subvention ne me sert pas à partir en vacance ou aller au restaurant (je mange que des sandwiches le midi) mais à proposer une vidéo quotidienne sur maxéville que ce soit sur les associations, les entreprises ou une action communale, à investir dans nouvelle caméra numérique à carte (prix 4000 € l'unité) pour réduire le temps de traitement vers le net. L'idéal serait d'en avoir 2 pour former un correspondant afin de couvrir davantage l'actualité de Maxéville. A développer aussi une version vidéo du Pimax, je vous renvoie à mon article sur le projet d'un Pimax en version vidéo. C'est beau de rêver mon cher PIerre (je me parle à moi-même de temps en temps, à défaut d'avoir un interlocuteur, c'est pratique parce que j'ai toujours le dernier mot). Justement c'est parce que je suis un rêveur que je continue. Si on n'est pas passionné par ce que l'on fait, on laisse tomber rapidement.

Lors de la prise de parole du Maire expliquant son accident cardiaque, j'ai senti de l'émotion. Et c'est cette émotion qu'il devrait laisser apparaître davantage. Je suis effectivement sensible aux émotions.

Commentaires

Pendant ce meeting nous avons eu droit à trois intervention. Je commence par la dernière intervention puisque je suis en train d'envoyer les autres en ligne.

Chacun a son avis sur le volley de Maxéville. C'est aussi un dossier sensible lors des conseils municipals.

Je ne reviendrais pas sur la polémique de la subvention accordé au Maxéville Nancy volley.

Je constate qu'il y a trois dossiers épineux au conseil municipal : le volley, le totem et le bâtiment Cuénot. C'est peut-être pour cela que sur le tract de Henri Bégorre, il avance le chiffre de "6%, c'est le pourcentage de délibérations sur lesquelles les élus de l'opposition se sont opposés durant le dernier mandat."

Vous connaissez tous le Totem situé à la brasserie de Maxéville ? Un dossier sensible aussi à un certain moment durant le conseil municipal.

Le totem ne représente pas à lui seul la culture : c'est un fait. Pour sa défense, il organise divers manifestations connues au delà de notre région.

On n'aime ou on n'aime pas le Totem, c'est son avis personnel.

Pour mon cas, c'est différent. J'ai regardé les vidéos des spectacles du Totem, c'est pas mon genre, je l'avoue. Mais comme je voudrais développer une WebtV, je ne peux pas ignorer son existence.

Alors, je suis allé voir Didier et je lui ai demandé si je pouvais venir faire des reportages sur les différents spectacles prévus au Totem pour ma rubrique culturel que je voudrais mettre en place en septembre.

Je me suis dis que ce qu'on aime pas, c'est peut être ce qu'on ne connaît pas.

Imaginons que je puisse à chaque spectacle avoir un reportage vidéo avec interviews des artistes et un extrait de la soirée, vous le proposer sur MaxevilleTV. Est-ce que vous le regarderez ? J'ai déjà commencer une nouvelle rubrique sur l'art au Préau.

Je ne suis pas encore au point sur la question il faut me laisser du temps.

Alors je prépare une rubrique sur la culture à la brasserie. Je vous rappel que la ministre Aurélie Filippetti est venu visiter notre site.

Source : blog Max dany

Je viens de lire votre commentaire et sans vouloir faire polémique, je voudrais juste apporter quelques précisions.

Tout d'abord Materia Prima n'est pas locataire gratuit du Totem mais NOUS AVONS CRÉÉ le Totem. En 1999. D'ailleurs à cette époque le lieu appartenait à un propriétaire privé et nous étions locataires et protégés par bail commercial. La poursuite dans les locaux mais cette fois mis à disposition à titre gracieux par la mairie n'a commencée qu'en 2005. Une volonté motivée par la dynamique culturelle que nous apportions soudainement et de façon pluridisciplinaire sur le territoire.
Pour information, cette dynamique implique plus d'une soixantaine d'associations (musique, théâtre, danse, cinéma...) pour plus d'une centaine d'événements de petite, moyenne ou grande envergure par an. ce pour un total de plus de 13000 spectateurs brassés sur site rien que pour l'année 2013 (plus que le Ballet de Lorraine pour la même année).
Notre dynamique a contribué au rayonnement de Maxéville dans les grands médias nationaux (Canal +, Arte, Libération, Causette, l'expresse...) ou encore au travers de films comme Bye Bye Blondie (et oui, même Béatrice Dalle et Emmanuelle Béart on passé 4 jours pleins au Totem...n'en déplaisent à certains...)
Enfin, le Totem est un territoire mouvant. Là ou Materia Prima est, le Totem suit.
Pour l'instant nous sommes à Maxéville qui peut dire où nous seront demain.

Ceci en ce qui concerne le premier point.
On me reproche ici d'être intervenu lors du meeting de campagne du maire. Soit. Pour ma part les préoccupations idéologiques et les crispations stratégiques et politiciennes m'importent peu. Je suis de gauche comme l'ai rappelé lors de mon intervention mais Mr le Maire a bluffé tous nos présupposés idéologiques puisque son engagement et sa façon d'impliquer et d'écouter les citoyens (tous les citoyens) et ce indépendamment de certains de ses intérêts directement politiques (exemple, le dossier Rom, ou son travail sur l'eau à l'international) sont pour moi du jamais vu. Et oui,Il a notre soutien et celui de notre public car il est temps que la politique retrouve une certaine noblesse dans son fonctionnement et ce quitte à en perdre la santé.
Donc, je ne peux que saluer la démarche du Maire actuel, sa sincérité, son humanisme que nous éprouvons maintenant depuis 9 ans.
Ma conception aujourd'hui de la politique est de m'attacher aux individus plus qu'aux étiquettes, le débat droite/gauche étant, pour moi, en 2014, un débat d'arrière garde. Plus encore au niveau local ou il faut savoir fédérer et compter sur l'implication de tous les citoyens. Le monde étant devenu trop complexe pour poursuivre avec la seule foi obédientielle et idéologique pour tout micelle.

Enfin, à la base je n'ai rien contre Mr Choserot, je ne le connais pas. mais c'est là où précisément le bas blesse gravement. Nous sommes en 2014, or nous sommes arrivés en 1999, soit il y a 15 ans ! Et bien, je ne conçois pas que l'on puisse se prétendre éligible à un poste de Maire dans une petite ville comme Maxéville sans même rien savoir de ce qui s'y passe et des acteurs qui la font.
J'avoue que ça me dépasse totalement.
Ensuite, je ne conçois pas qu'on fasse du porte à porte pour dire que l'on va trouver du travail à tout le monde en claquant des doigts, arguer que l'on va en finir avec les roms en les mettant dehors, que l'on s'abstienne sur les budgets cultures (qui sont en général des dossiers de consensus, enfin du temps ou j'étais à la section PS de Nancy ça l'était...) alors que Maxéville à la chance de nous avoir sur son territoire. Car oui c'est une chance, sans doute vous en rendrez-vous compte quand nous ne serons plus là. Il est normalement impossible de faire ce que nous faisons avec le peu de moyens que nous avons. Ayez bien consciences que si les choses aujourd'hui peuvent se faire c'est précisément parce que nous sommes nombreux, militants et déterminés. Mais attention...nous sommes vieillissant également et tout cela n'est pas voué à durer éternellement.
Depuis que nous avons ouvert la brèche, il y a le cirque Gone aussi ou encore le théâtre de la Manufacture...autant dire un ensemble totalement improbable pour une ville de 8000 habitants dont Mr Choserot ne semble pas du tout prendre la mesure.
bref... autant de choses que je ne comprends pas et qui sont pour moi incompatibles avec ma conception de certaines valeurs que doit défendre la gauche voir - et au risque de choquer et pourtant sans vouloir faire de la provoc - des méthodes méthodes que je trouve à certains égards populistes, démagogiques et psycho-rigides dont on est plus habitué des candidats du Front National.

Comprenez donc que, de ma lorgnette, je trouve la gauche mieux représentée par le dynamisme et les valeurs humanistes de Mr Begorre.
Je peux me tromper mais dans ce cas vous concéderez que Mr Choserot n'avait cas simplement venir se présenter et prendre la peine de rencontrer les citoyens qu'il prétend administrer.

Didier Manuel / Materia Prima / Le T.O.T.E.M

Je rectifie l'article en vous informant que cet ami en question est Frédéric Lajoux, fils de Daniel Lajoux. Je ne connais ni l'un ni l'autre. Peut être trop jeune ou alors je ne me suis pas préoccupé des élections quand j'étais jeune.

Quoi qu'il en soit, d'après lui, Henri Bégorre ferait davantage du travail de gauche sur le terrain alors qu'il n'appartient pas à ce parti.

Je me souviens que pendant un conseil municipal, le Maire disait quelque chose du genre : " Je suis fier de faire du social à Maxéville" à propos des logements sociaux. Il faudait revisionner la vidéo.

En attendant que ma vidéo de la soirée du meeting soit disponible en ligne vers 23h à cause de l'encodage, je fais suivre cette vidéo de la présentation de la liste vivre Maxéville.

Que peut on dire à ce sujet. Que tous les candidats ont joué le jeu, quelque chose qu'on n'a jamais vue auparavant.

Seul Christophe n'a pas utiliser de vidéo sur son blog, sauf les vidéos que j'ai réalisé. Mais il n'y a pas de clip. Aucun des deux candidats ne m'a demandé d'intervenir sur leur campagne que ce soit pour la réalisation d'un clip vidéo, d'un reportage, de la construction d'un site internet, de la mise à disposition de la sonorisation. Et c'est tant mieux car je n'aurais pas pu être sur les deux équipes en même temps.

On peut dire que les nouvelles technologies ont été utilisé par les deux candidats. Je vais faire comme à l'école des fans. Je donne un point pour Christophe pour sa participation à toutes les questions de Daniel sur son blog.

Je donne un point à Henri pour la réalisation de clips vidéos pour sa campagne, c'est une bonne initiative.

Je donne un point à Daniel pour ses questions sur son blog. Je donne un point à moi-même parce ce je le vaut bien.

Alors, je crois que dans six ans, les nouvelles technologies vont envahir notre maison, si ce n'est déjà fait.

Pages

Articles similaires

Dépouillement élection municipale Maxéville 2014

Texte: 

Dimanche mars avait lieu le dépouillement de l'élection municipale 2014 de Maxéville à la salle du parc à partir de 18h. C'était la première fois que je me rendais à un dépouillement. Lorsque je suis arriver, il y avait déjà du monde, et au fur et mesure que le temps passait, les gens arrivaient de plus en plus.

Nous connaissons le résultat, et j'ai voulu avoir une archive de cet événement important de la commune. Il s'avère donc que Christophe l'ai emporté. Ne souhaitant pas me mélanger avec qui que ce soit, je suis rester tranquillement dans mon coin en attendant le résultat. J'ai pu ainsi voir l'évolution des visages à chaque coup de téléphone que recevaient les élus que ce soit de droite ou de gauche.

Dossier Rom à Maxéville

Texte: 

13 septembre 2012 : Source : le républicain Lorrain par C.G

Maxéville : « Un laboratoire social »

Une cinquantaine de Roms d’origine roumaine ont arrêté leurs caravanes, il y a un peu plus d’un an, à Maxéville, dans la banlieue de Nancy. Ils se sont installés en mai 2011 sur un terrain où devait être aménagé un espace vert.

Maxéville, réunion de quartier : la bicyclette à l'honneur

Texte: 
Compte rendu de l’atelier thématique « vélo » 
Lundi 29 septembre 2014 à 18h30 - Salle du Parc de la Mairie 
Personnes présentes : 
Bruno GUILLAUME, conseiller municipal et animateur de l’atelier vélo 
Didier BONHOMME, conseiller municipal et animateur de l’atelier vélo 
Bernadette STALDER, quartier Meurthe-Canal
Georges BONILLA, quartier Centre 
Nicolas CREUSOT, quartier Meurthe-Canal
Séverine DALLO, quartier Centre 
Patrick LIGNON, quartier Centre 
Jean-Pierre ALLARD, quartier Centre 
Lucas VAHIDIAN, quartier Centre 
Bernadette BEDEL, conseillère municipale, quartier Champ le Bœuf
Céline ROUSSEL, mission Participation citoyenne – Mairie de Maxéville
 
Excusée : 
Madame Ypek YURDAGUL, quartier Centre 
******** 

Les ateliers de projet de Maxéville ensemble et autrement

Texte: 

Ce mardi 10 décembre 2013 avait eu lieu une réunion des ateliers de projet de Maxéville ensemble et autrement emmené par Christophe Choserot au CILM de 18h à 20h.

Visite du jardin botanique

Texte: 

Visite du jardin botanique organisé par la mairie

.Alors pour cette visite du jardin botanique, qui s'est déroulé sur le plateau de Haye. Cette visite était très technique pour moi car cette fois ci ce n'est plus de la politique mais un sujet que je ne maîtrise pas : la nature. J'aurais aimé pouvoir tout filmer mais le technicien n'arrêtait pas d'utiliser des noms bizarres, c'est sans doute les espèces d'arbres auquel il faisait allusion. Aujourd'hui avec du recul, c'était pas mal pour un tournage en extérieur !!!!

Cérémonie du 11 novembre à Maxéville

Texte: 

Je vous propose de retrouver cette vidéo de la cérémonie du 11 novembre de la commune de Maxéville. C'est une vidéo que j'ai réalisé en 2009.

Le 11 novembre 1918, à 5hl5 du matin, les plénipotentiaires allemands acceptaient les conditions d'armistice du Maréchal Foch. Le 11 novembre 1918, à llh00, le "Cessez le Feu" sonnait sur tout le front mettant un terme à quatre années d'une guerre effroyable.

réunion de concertation école jules romain

Texte: 

réunion de concertation école jules romain

ESAF

Texte: 

Ce jeudi 8 mars au CILM est organisé la journée de femme par ESAF; Au programme de la journée, il y a plein d'activité dont le maquillage de 14h à 17h. Nous vous proposons de voir en vidéo uniquement sur www.maxeville.tv ce reportage.

reportage de christine

Interview de Isabelle Debacker

médiatrice social et culturelle