30px; }
Welcome Visitor:

Revue de blog

Onglets principaux

Notre revue de blog sur Maxéville avec quelques phoos de Christophe Choserot qui fait l'actualité de la semaine. Un article de l'est républicain sur l'accident de la route de Michel Dinet. Le dernier mot de Henri Bégorre sur le Pimax sur le blog de Max dany, ce qui me fait penser qu'il me reste plus que deux ans de magazines Pimax a publier avant d'arriver à celui-ci. Vous pouvez retrouver toutes les éditions du PImax sur notre site en cliquant sur la photo du Pimax sur la colonne de gauche.

merci à arnaud pour les photos lors du conseil municipal ce dimanche 30 mars 2014. La vidéo du discours de Christophe Choserot vient d'être disponible. Par conséquent, il va falloir écrire un article dessus.

 

Avec Christophe Choserot, futur maire de Maxéville, pour évoquer les problèmes de saturation de l'entrée Nord de l'agglomération.

Source : L'est Républicain . Décès de Michel Dinet

Il devait être aux alentours de 23 h 30, hier soir, lorsque Michel Dinet, pour des raisons qui restent à déterminer, aurait perdu le contrôle de son véhicule sur la départementale 4, entre Colombey-les-Belles et Vannes-le-Châtel, sur le territoire de la commune d’Allamps, dans le Sud Toulois.

À leur arrivée sur les lieux de l’accident, les secours ont pris en charge le président du conseil général de Meurthe-et-Moselle qui était inconscient. Sur place, les sapeurs-pompiers de la caserne d’Allamps, épaulés vraisemblablement par leurs collègues de Vannes-le-Châtel et de Colombey, appuyés par les médecins réanimateurs d’une équipe du SAMU se sont activés et ont pris en charge Michel Dinet. Malheureusement en vain.

Un choc d’une grande violence

Pendant ce temps, le préfet de Meurthe-et-Moselle, Raphaël Bartolt, arrivait sur les lieux, précédé du colonel de gendarmerie. Des déviations et un important périmètre de sécurité étaient mis en place afin de tenir éloignés les curieux et ainsi de permettre aux forces de l’ordre de faire les premières constatations tout en recueillant les éléments qui permettront de comprendre pourquoi le monospace a quitté la chaussée avant de s’encastrer dans un arbre au niveau de l’intersection avec le chemin communal menant au petit village d’Allamps.

Quoi qu’il en soit, vu l’état du véhicule – l’avant était totalement détruit – au moment de sa prise en charge par la dépanneuse, tout laisse à penser que le choc a dû être d’une grande violence. Cette nuit, aucune information ne filtrait, le black-out était total. Pourquoi la voiture de Michel Dinet a quitté la route dans cette longue ligne droite sombre ? Qui a donné l’alerte ? Était-il seul à bord du véhicule ? Michel Dinet était-il décédé à l’arrivée des secours ? Autant de questions qui restent pour le moment sans réponse de la part des autorités, lesquelles sont restées discrètes tout au long de l’intervention.

Yannick VERNINI

 

Commentaires

Source l'est républicain

« CELA FAIT TOUJOURS quelque chose d’aller sur un accident. Mais lorsqu’on connaît la victime, cela fiche vraiment un coup ». Jean-François Baltard. ne s’attendait pas à démarrer son mandat de maire d’Allamps comme ça. Elu officiellement à la tête de ce petit village du Toulois lors du conseil municipal de samedi après-midi, l’ex-premier adjoint a été réveillé en pleine nuit, à 0 h 37 précisément.

C’est son prédécesseur qui l’a tiré du lit. L’ancien maire qui figurait toujours sur les tablettes des secours, venait d’apprendre qu’un grave accident s’était produit sur le territoire de la commune. Il a immédiatement transmis l’information et les responsabilités de maire à son successeur.

François Baltard a filé le long de la départementale 4, là où un véhicule a percuté un arbre. Lorsqu’il est arrivé, de nombreux gradés de la gendarmerie étaient déjà sur place ainsi que le préfet. Car l’automobiliste victime de la sortie de route, n’était pas un conducteur ordinaire. Il s’agissait de Michel Dinet, le président du conseil général 54.

« C’était un voisin, c’était l’ancien maire de Vannes-le-Châtel, le village d’à côté, et le conseiller général du coin. C’était quelqu’un qui se battait pour son canton. J’avais des rapports amicaux avec lui », réagit le maire d’Allamps, tout en émotion retenue.

Après la stupeur et le choc de la nouvelle de la disparition d’une figure majeure de la vie politique de Meurthe-et-Moselle, vient le temps des questions. En particulier sur la cause de la sortie de route mortelle.

« Une enquête est en cours et il n’y a pour l’instant aucune certitude », indique la substitut du procureur de permanence. Et d’ajouter : « Même si nous faisons preuve d’une attention particulière en raison de la personnalité de la victime, nous suivons la procédure habituelle en matière d’accident mortel ».

Jamais de chauffeur le week-end

Chargés des investigations, les gendarmes de communauté de brigades de Toul ont donc procédé aux constatations d’usage sur les lieux de l’accident. Une expertise de la voiture de Michel Dinet, un Renault Scénic, pourrait avoir lieu dans les prochains jours pour essayer de reconstituer le scénario du drame et déterminer, en particulier, la vitesse à laquelle circulait le véhicule.

En revanche, il n’est pour l’instant pas question d’autopsie. La dépouille de l’élu n’a pas été conduite à l’Institut médico-légal de Nancy mais au funérarium de Toul. Auparavant, un examen externe du corps a eu lieu et des prélèvements sanguins ont été effectués. Des prélèvements dont les résultats seront connus dans les 48 heures. Actuellement, c’est l’hypothèse d’un malaise ou d’un assoupissement qui est privilégiée par les enquêteurs. Un coup de volant pour éviter un animal n’est pas, non plus, exclu.

Le président du conseil général n’utilisait jamais de chauffeur le week-end. Il conduisait lui-même. Il rentrait de chez ses parents habitant Neufchâteau dans les Vosges, lorsque l’accident s’est produit. Il avait passé la soirée avec eux et était presque arrivé chez lui à Vannes-le-Châtel. Son Renault Scénic s’est déporté, en pleine ligne droite, sur la gauche. Et il est allé percuter de plein fouet un arbre de l’autre côté de la chaussée. Un choc terrible. L’élu est mort sur le coup.

Christophe GOBIN

Source est républicain

Plusieurs milliers de personnes, des ministres aux anonymes en passant par les élus et les responsables économiques ou associatifs ont, le jeudi 3 avril 2014 à Nancy, rendu hommage à Michel Dinet, président du conseil général de Meurthe-et-Moselle, victime d'un accident de la route dans la soirée du samedi 29 mars.

Pages

Articles similaires

municipales, volley, position de Daniel

Texte: 

Pour notre début de semaine avec la revue de blog, voici une petite série de photo : le Maxéville Nancy Volley avec son flash mob, et quelques photos du dépouillement ce dimanche. Ainsi qu'un article de Daniel avant la clôture des commentaires venddredi. Cet article regorge pas moins de 69 commentaires.

14S15 Installation du nouveau maire,1er avril et Exposition de Max Dany, Maxéville Volley

Texte: 

 

Pour notre revue de blog de cette semaine, je vous propose une photo du nouveau Maire de Maxéville Christophe Choserot qui a pris place à l'hotel de ville. Ensuite, pour le 1er avril, Daniel a publié un article : "Max Dany c'est fini?". En fait, c'était une blague de sa part ce qui a suscité quelques commentaire. Un article sur le Maxéville Nancy Volley qualifié pour les Play-offs  et les résultats des élections municipales: les chiffres clés, sur le site de la mairie.

Et pour terminer un article sur l'exposition du MIG ce week end.

14S16 Revue de presse sur Maxéville

Texte: 

Pour notre rubrique "revue de presse", j'ai opté pour une nouvelle approche afin de rendre cette rubrique plus intéressante. Comment rendre donc une rubrique retrospective intéressante à l'heure où tout doit être en ligne immédiatement ?

Eh bien, il suffit de prendre son temps. Le mot d'ordre de la semaine est de prendre son temps, comme dirait le proverbe :"rien ne sert de courrir, il faut partir à temps". C'est mieux pour ma santé et mon moral, moins de stresse.