30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°231 octobre 2010 - 19ème fête de la science

Onglets principaux

Texte: 

Dans le cadre de la 19e Fête de la Science, la MJC et la Mairie de Maxéville vous convient à visiter l’exposition «Espèce de mutants – De l’espace à la terre des hommes» du 15 au 19 octobre
à l’Espace Edgar P. Jacobs, 33 rue des Brasseries.

Découvrez à travers de multiples animations, les étapes de l'évolution de l'Homme depuis Lucy jusqu'aux dernières découvertes de l'homme de Flores, et des espèces contemporaines d'Homo Sapiens.
Participez au jeu d'une centaine de mètres carrés sur l'histoire des sciences et techniques de l'Antiquité à nos jours.
Enfin, une exposition sur la génétique des couleurs chez le cobaye de concours présentera la distribution des différentes couleurs dans toutes les variétés des races de cobaye, et leur transmission par
l'analyse génétique des diverses allèles responsables.
- Vernissage ouvert à tous le samedi 16 octobre à 18h.
 - Ouvert du lundi au vendredi ainsi que les samedis 16 et 23 octobre et le dimanche 24 octobre de 14h à 18h. Fermé le dimanche 17 octobre.
- Animations pour les scolaires : les lundis 18, mardis, 19, jeudi 21 et vendredi 22 octobre de 14h à 16h (sur réservation) – dossier pédagogique sur demande.
- Accueil des centres de loisirs et autres groupes du lundi 25 au vendredi 29 octobre.

 

Commentaires

Ce qui me parait essentiel
c’est le lien particulier
qui existe entre les
Maxevillois et leurs élus.
Être proches, à l’écoute
de chacun, savoir aider,
soutenir et parfois sanctionner
voila le rôle de la
Police Municipale.
Elle est un représentant
parmi d’autre de la
volonté municipale. Ainsi, nos policiers interviennent
dans les écoles auprès des plus jeunes
afin que ceux-ci les connaissent et les reconnaissent
comme des référents susceptibles de
leur venir en aide a tout moment de leur vie.
La police municipale est avant tout une police
de proximité. Savoir que l’on sera écouté c’est
avoir sa place dans notre société.

Edwige Franzetti,
adjointe déléguée à la sécurité,
à la gestion de l’espace public,
aux déplacements et transports en commun.

Qu’est qu’une police municipale ?
Le Maire et ses Adjoints, Officiers de Police
Judiciaire élus, sont les supérieurs hiérarchiques
de chaque agent de Police Municipale.
Les agents de Police Municipale, sont agents de
Police Judiciaire Adjoints et sont chargés de
certaines missions de Police Administrative et judiciaire,
placés hiérarchiquement sous l’autorité
judiciaire de Procureur de la République.
La Police Municipale exerce les missions de
prévention nécessaires au maintien du bon ordre,
de la sûreté, de la sécurité et de la tranquillité
publiques et assure à ce titre une relation de
proximité avec la population sur l’ensemble des
quartiers.

Comment s’organise la Police Municipale de
Maxéville ?
Ce service est composé de 3 agents de Police
Municipale, 2 Agents de Surveillance de la Voie
Publique, d’un agent administratif et de 3 agents
de surveillance d’entrée et sortie des écoles.
Les missions sont diverses et variées :
qAppliquer et contrôler le respect des pouvoirs
de Police du Maire.
qInformer préventivement les administrés de la
Réglementation en vigueur.
qRéguler la circulation routière et veiller au respect
du Code de la route et du stationnement.
qPrendre des mesures pour veiller à la sécurité
des personnes, des biens et au maintien de
l’ordre public en développant une Police de
Proximité sur les différents quartiers.
qSurveiller les abords des établissements
scolaires.
qOrganiser, auprès des enfants et en milieu
scolaire, des actions de prévention.
qVeiller au bon déroulement des manifestations
publiques et des cérémonies.
qSurveiller le domaine public (voirie, environnement).
qFaire respecter la réglementation sur les
chiens dangereux.
qPrendre les arrêtés de circulation et de stationnement
pour améliorer le cadre de vie.
qAssurer une présence active lors de travaux.

Finalement, la Police Municipale est présente
sur tous les terrains ?
Les domaines de compétence du Policier Municipal
s’exercent tant sur le Code de la Route que sur le
Code de la voirie Routière, le Code de l’environnement,
le Code Pénal, le Code de Procédure Pénale,
le Code de l’Urbanisme, le Code de Déontologie, le
Règlement Sanitaire Départemental.
La Police Municipale est le service référent de la
sécurité au sens large sur votre commune, alors
n’hésitez pas à venir les rencontrer ou les contacter
et les agents pourront vous
renseigner ou diriger.

A l’heure où j’écris cette tribune, nous n’avons
pas eu de conseil municipal depuis le mois de
juin, j’ai choisi alors de vous donner la position de
notre groupe de gauche sur les retraites.
Nous venons de vivre un été très chaud, pas tant
par les températures mais par la politique et les
affaires au sommet de l’Etat. Pour faire oublier,
les retraites et l’affaire Woerth, le Président de
la République a choisi, comme toujours, la voie
de la surenchère sécuritaire et de la polémique :
expulsion des Roms, déchéance de la nationalité.
Sur fond d’affaire Bettencourt et de colère sociale,
il nous rejoue la même petite musique : sécurité,
immigration et identité nationale.
Mais moi, je n’oublie pas ce dossier des retraites.
S’il est indiscutable qu’une réforme du système
de retraites est nécessaire pour faire face aux
besoins de financement, celle présentée par le
Ministre Woerth est inacceptable.
Être aux côtés des salariés, c’est montrer
notre attachement à l’âge légal de départ à 60
ans. Cet âge légal n’est pas un dogme ou une lubie
archaïque, c’est une garantie, une protection.
Une protection pour celles et ceux qui ont commencé
à travailler très jeune.
Une protection pour celles et ceux qui occupent
des métiers pénibles.

Une protection pour celles et ceux dont les
parcours sont accidentés.
Quand vous remettez en cause la liberté de partir
en retraite à 60 ans vous frappez les ouvriers,
les petits employés. Il est absolument intolérable
qu'un gouvernement puisse faire une réforme des
retraites sans faire financer les revenus du capital
et sans répartir équitablement les choses.
D’autres sources de financement sont possibles
notamment en sollicitant les revenus spéculatifs,
les niches fiscales. Le gouvernement doit accepter
d’intégrer ces possibilités de ressources nouvelles
à sa réforme. Il doit également revenir sur le bouclier
fiscal qui apparaît comme une véritable
hérésie alors que le débat posé est celui du
manque de ressources.
L’allongement de la durée des études, le recul de
l’âge du premier enfant, le développement des
carrières en dents de scie, le nombre croissant
de chômeurs de plus de 50 ans, l’allongement de
la durée de vie sont autant de paramètres
nouveaux qui doivent nourrir cette réforme des
retraites et plus largement une réflexion sur les
parcours de vie.

Christophe Choserot,
Conseiller municipal
Président du groupe d’opposition «Maxéville, un nouvel élan»
Conseiller Régional
Blog : www.maxevilleunnouvelelan.com

Pages

Articles similaires

Pimax novembre 2012

Texte: 

Je vous propose une nouvelle rubrique qui fera donc l'objet sur le magazine mensuel de maxéville qu'est le PiMax édition novembre 2012. Pour l'instant, je vous propose de consulter cette édition par le diaporama de facebook qui est un service gratuit. J'aurais souhaité pouvoir vous le proposer en format pdf afin de pouvoir grossier les articles mais cela me coûterait une location d'un serveur spécifique à 80 € HT par mois ce qui représenterait un coût de 1 148.16 € par /an que je paierai à vie si je souhaite conserver toutes les données. Or étant une association à budget limité, je dois limité mes dépenses mais comme dirait le proverbe : "si tu n'as pas de sous, faut avoir des idées".

Je pense avoir suffisament d'idée pour justement survivre dans ce monde numérique. Le PiMax étant un magazine papier avec un nouveau format qui est pratique pour moi car je peux ainsi archiver ce mensuel qui relate donc la vie de ma commune. Qu'y-a-t-il donc ce mois-ci à découvrir sur maxéville ? Nous y retrouvons le mot du Maire à la première page ce qui tout à fait normal, puis à la deuxième page, il y a un article sur le fleurissement de Maxéville dont je vais m'attarder quelques lignes.

Tout simplement parce que notre association a participé à un reportage sur le fleurissement de Maxéville. Lors de cette participation, je n'avais aucune connaissance en la matière, cela ne m'a pas empêché de réaliser ce reportage dont je ne sais pas s'il y a eu des répercussions, où si le reportage a pu servir à quelque chose. Par contre, aujourd'hui, cela sert à illustrer ce qu'est le fleurissement de maxéville à travers ce reportage que vous pouvez consulter en cliquznt sur la photo ci-contre. (je trouve que la photo manque de qualité, normal car il s'agit d'une photo numérisé à partir du magazine)

A la page trois, nous trouvons un article sur l'éducation avec un interview de Georges Mayeur.. Ensuite à la page quatre, il y a l'agenda dont je m'inspirais pour relayer l'information sur le site. Je suis persuadé qu'il y a d'autres événements à proposer mais les associations ne contribuent certainement pas à l'agenda. Il y a plus de 50 associations répertoriés sur la commune de Maxéville, par conséquent il devrait y avoir davantage de propositions. Bref, il reste donc du travail à faire pour ce service dont je pense qu'il faudrait développer.

A la page six, il y a le compte rendu des délibérations du conseil municipal du 24 septembre 2012 dont j'ai pu être présent pour la captation. La page sept y figure la "tribune libre de l'opposition" pour le groupe Municipal de gauche, Christophe Choserot. Et la dernière page concerne le retour en images ce qui serait bien si on pouvait avoir davantage de photos. Peut-être que je devrais envoyer un devis à la Mairie pour proposer mes services de photographes. Ainsi je pourrais  mettre à disposition des photos de ce qui s'est passé durant le mois sur un site internet.

Et pour terminer l'article sur ce PiMax, il y avait une invitation gratuite pour assister à un match du Nancy volley Maxéville Jarville pour le samedi 10 novembre 2012, un coupon valable pour deux personnes. Il s'agit d'une très bonne initiative pour faire connaître ce sport. Le seul regret est que ce soit seulement à partir de cette année. Car il me semble que c'est la troisième année consécutive que le Nancy volley bénéficie d'une subvention conséquente de la Mairie, et c'est seulement cette année que les habitants de Maxéville puissent aller voir un match de volley. Cela aurait été cool si c'était tous les matchs, ainsi on ne pourra plus dire durant le conseil municipal que le Nancy Volley est un gouffre financier tant il a besoin de subvention. Quel est le rapport entre la subvention et l'invitation me direz-vous ? Je pensais qu'avec les subventions reçues par le Nancy Volley Maxéville Jarville, les habitants de Maxéville pourraient bénéficier d'une façon ou d'une autre. Par exemple, permettre aux habitants d'assister au match sans payer l'entrée, ou de créer un fan club avec les habitants pour motiver l'équipe, de faire connaître ce sport en demandant aux joueurs de le promouvoir. Je suis déçu légèrement malgré ma contribution lors de la première année où j'ai suivi ce club. Durant une année entière où j'ai fait la captation de pratiquement tous les matchs dont vous pouvez le revoir sur le site www.nancyvolley.fr. Pas une seule fois, où le club nous a proposer une boisson, nous avons payer nos propres consommations.

Et pourtant, lorsque j'entend que le Nancy Volley Maxéville Jarville bénéficie des sommes de plus de 40 000 € de subvention pour l'image que pourrait avoir la commune grâce à ce sport. Je n'ai retenu que le club pouvait bénéficier beaucoup de gratitude de la commune mais que pour autant le club ne fera pas bénéficier cette somme aux habitants. Maintenant, je me trompe peut-être car je ne suis pas dans la confidence. Bref, malgré cette invitation, je n'irai pas. Et pourtant c'est un super sport, on est pris dans le jeu lorsqu'on assiste à un match.

N°139 PiMax avril 2002

Texte: 

” LAFAYETTE nous voilà ”. Pour le cinquantième anniversaire de leur arrivée en Europe, nos amis de l’US AIR FORCE basés à Ramstein Miesenbach, notre ville allemande jumelée, atterrissent chez nous le 3 avril avec… leurs instruments de musique. L’orchestre de musique de chambre américain composé de 36 musiciens sera pour la dernière fois dirigé par son chef actuel, le lieutenant colonel Dennis M. LAYENDECKER. En effet, il quitte l’Orchestre américain de la base afin de rejoindre Washington où il a obtenu la promotion de Directeur de la Musique Présidentielle. Il partagera la direction de l’Orchestre avec son assistant, le capitaine Keelan E. Mc CAMEY. Lors de ce concert, vous pourrez apprécier un programme riche en couleurs et en émotion dont mélomanes et novices en apprécieront la qualité !

N°171 PiMax mars 2005 - en couleur avec un éditorial

Texte: 

Comme annoncé le mois dernier, le PIM a pris des couleurs et devient PiMax ! Chez vous, chaque début de mois, comme depuis 1989 vous y retrouverez l’actualité de notre cité, à la Une et sous forme d’un dossier différent traité à chaque numéro, ainsi que l’actualité consacrée aux
associations et un calendrier à conserver tout au long du mois. Dans le souci de contribuer à la sauvegarde de l’environnement, du papier recyclé a été choisi, comme le souhaitaient nombre de maxévillois. Pour cette nouvelle édition que vous parcourrez, je le souhaite avec plaisir, nous avons choisi de revenir sur «L’espace urbain en partage», une opération de sensibilisation à l’architecture et au patrimoine de notre ville, menée dans un esprit de convivialité et de cohésion sociale. Je vous invite donc tous à partager ce passé, afin de mieux imaginer notre avenir commun. D’autres manifestations auront d’ailleurs lieu tout au long de l’année sur ce thème, et n’auront de sens qu’avec votre collaboration. En attendant ces rendez-vous, je vous souhaite bonne lecture de PiMax et un bon Carnaval. Votre Maire, Henri Bégorre

N°188 PiMax octobre 2006 - Tous au zénith

Texte: 

EditorialL'événement marquant de ce mois tient en trois lettres : TMZ ! Et je souhaite que cette journée du Dimanche 1er octobre soit avant tout une journée de rencontre et d'information avec les élus et presque toutes nos associations maxévilloises. Une fois, de plus bénévoles, services municipaux et élus se sont mobilisés pour cette grande manifestation. Le nouveau cadre de ce salon de la Vie Maxévilloise saura, j'en suis sûr, vous séduire ainsi que ses nombreuses animations et surprises. Ce sera aussi l’occasion de continuer à vous présenter tous les projets qui peu à peu prennent vie à Maxéville et de pouvoir en discuter ensemble. Je n'oublie pas le traditionnel Vide greniers organisé par le Comité de Jumelage, qui devrait encore une fois remporter un franc succès.
A dimanche,

Votre maire, Henri Bégorre

Pimax N°204 mars 2008 - les enfants rois de la fête de carnaval

Texte: 

Le mois dernier, je vous annonçais le démarrage des travaux de résidentialisation au Champ le Boeuf. Travaux qui font partie de l’aménagement du Plateau de Maxéville. Les carrières Solvay deviennent un morceau de ville. Les équipements contribueront à rendre
l’espace communal plus cohérent. Les déplacements seront facilités car dans un an une ligne de bus reliera Champ le Boeuf, les Aulnes aux quartiers Centre et Meurthe-Canal.

Quel changement ! Beaucoup d’entre vous nous ont demandé de visiter ces chantiers pour mieux comprendre cette évolution. Une visite est prévue le 27 mars prochain à partir de 14 heures. Vous trouverez page 2 le bulletin d’inscription à cette visite.

Votre maire

Pimax N°219 septembre 2009 - Vos associations sur un plateau !

Texte: 

Pour mieux répondre aux attentes des Maxévillois à la recherche d’activités sportives ou de loisirs, le salon des associations fait peau neuve. Un nouveau lieu, une nouvelle date et un nouveau nom, vous avez rendez-vous avec « Vos associations sur un plateau ! » le samedi 5 septembre de 13h30 à 18h au complexe sportif Léo Lagrange, 16 rue de l’Orne à Chample-Boeuf.

Plus de 30 associations seront présentes pour vous faire découvrir leur programme d’activités, dialoguer avec les pratiquants, faciliter vos démarches d’inscription et étudier vos demandes d’aides aux loisirs attribuées par la Mairie.
Avec au programme :

  • Des démonstrations sur podium.
  • Des interviews.
  • Des expositions et projections de documents audiovisuels.
  • Des rencontres avec des personnalités locales,artistes ou sportifs.

L’école municipale des sports sera inaugurée à l’ouverture de la manifestation et les animateurs du service JAS proposeront pour l’occasion des activités sportives et ludiques sur les terrains extérieurs.
Tout l’après-midi, vous pourrez profiter d’animations de rue sur le quartier Champ-le-Boeuf et rejoindre le complexe sportif avec l’une des navettes assurées par l’équitram.

Vos associations sur un plateau ! », sera également un moment privilégié d’échanges et de rencontres avec les élus et services municipaux autour des différents projets en cours ou à venir : rénovation urbaine, brigade équestre et équitram, pôle « services aux familles » du Champ-le-Boeuf…

 

Pimax N°235 février 2011

Texte: 

Je ne me souvenais plus que c'était en février 2011 que j'ai changé d'adresse. Ainsi, du nom de domaine www.ktstv.info, je suis passé à www.maxeville.tv

On peut dire que cette date marque la naissance de la webtv et que la période qui précède était une période d'essai. Donc, cela fait déjà trois ans que j'écris mes articles. Qu'est-ce que cela va être dans dix ans ?

le mot du maire

Chères Maxévilloises,
Chers Maxévillois,
Alors que s’achève la période des
voeux, je souhaiterais revenir sur un
sujet important pour la Mairie, sujet
que j’ai abordé lors de la cérémonie
des voeux : il s’agit de la réorganisation
des services qui s’opère actuellement
au sein de notre collectivité.
Nous nous sommes efforcés de tirer
profit des expériences de tous pour nous remettre en question :
revisiter intégralement nos modes de fonctionnement, la qualité et
l’efficacité de nos prestations, les conditions du dialogue avec nos
partenaires.
En effet, c’est en travaillant sur le développement de nos compétences
individuelles mais également collectives, en réaffirmant les responsabilités
de chacun que nous entretiendrons un climat propice à
l’efficacité et à l’épanouissement de tous.
Opérationnellement, la réussite de cette nouvelle organisation repose
tout d’abord sur la complémentarité entre élus et services ; mais
également sur la bonne collaboration qui s’opère entre un Maire et
son Directeur Général des Services. C’est une véritable relation de
confiance qui doit s’établir entre chacun afin d’être plus efficace dans
nos relations avec nos habitants, avec chacun de vous.
Si l’organisation est primordiale, sachons également la
transcender pour nous concentrer sur le fond, sur les
vraies priorités de l’action publique