30px; }
Welcome Visitor:

La fête des voisins, la fermeture des Canailloux au champ-le-Boeuf,adieux à l'équitram

Onglets principaux

Cette semaine, au sommaire de notre revue de blog, je vous propose une photo de la fête des voisins organisé par Jean-Luc le jeudi 22 mai à partir de 18h, un article de l'est républicain sur la fermeture des "canailloux", un article sur la fermeture de l'équitram issu du blog de MaxDany. L'indisponiblité du site internet de campagne de christophe choserot. En effet, j'ai voulu chercher un article mais le site semble inaccessible. Soit le site rencontre une difficulté sur le serveur, ce qui m'est déjà arrivé, soit le site est fermé, dans ce cas de figure ce serait volontaire. Attendons quelques jours pour tirer des conclusion.

Jean-Luc m'avaitinvité à la fête des voisin ce jour là au reue de la seille, comme j'étais disponible et que ce n'était pas loin de chez moi, j'y suis allé avec plaisir voir d'autres quartiers que le mien. Malheureusement, la pluie s'est invitée et je suis allé sans ma caméra.Chaque quartier organise sa fête des voisins, dans mon lotissement au "hameau de la ferme" ce sera la même chose. J'ai discuté avec les personnes présentes. A mon grand regret, il y a plus de personnes d'un certain âge pour ne pas dire vieux que de jeunes. Les anciens ont toujours quelques choses à dire, j'ai simplement écouté. Ce n'est pas pratique de faire la fête des voisins dans une entrée d'immeuble. Avant c'était l'association ESAF qui l'organisait mais l'association étant en dissolution, Jean-Luc a pris l'initiative de le faire. Je ne peux que féliciter cette initiative.

Un article de l'est républicain sur le blog de MaxDany " clap de fin pour les chevaux territoriaux.

J'ai pris cette photo après la boum des ados à la salle des banquest au CILM, juste avant de venir au conseil municipal. Je n'ai trouver l'article de l'est républicain en ligne pour le partager avec vous. Aussi je vais l'écrire en manuscrit prochaniment pour suivre ce dossier.

Commentaires

Dans unpremier temps en présence de nombreux parents DOminique Clémençon responsable technique a présenté le rapport moral puis le raport d'activités 2013 "qui témoignent du travail fourni pendant l'année".

Personnel : On compte un CDI supplémentaire et un contrat aidé. Les arrêts maladie, nombreux, ont obligé à procéder à des remplacements

Fréquentation : trente et un enfant de Laxou et cinquante cinq de Maxéville et six extérieurs fréquentent la crèche. une petite baisse des heures de fréquentations est à noter

Activités : Elles ont été très apréciées : la fête de l'été sur le thème de l'Afrique. Tous les enfants et les bénévoles étaient sur scène, ces derniers dans les bras de leurs parents. La fête de l'hiver, un spectacle sur les contes russes, a également enchanté tous les participants. Les enfants passent des moments à la médiathèque du CILM avec des anciens venus de Korian

Formation : plusieurs formations ont été dispensées, des cours dans des ateliers de padagogie personnalisée pour préparer un CAP petite enfance, formation aux premiers secours suivie par toute l'équipe, formation autour du langage.

Projets : la halte garderie travaille avec un médecin référent. La convention avec le Conseil général va être dénoncée prochainement. Il faudra trouver un médecin vacataier.

La présidente, Gëlle Fèvre a exprimé clairement ses inquiétudes indiquant que le budget déjà grevé par les absences en 2013 (+12.5 % de variation pa rapport à 2012), "ne permet pas de porter un regard serein sur l'avenir".

Le budget prévisionnel 2014, déjà déficitaire devrait perdurer et remet donc en cause l'existence même de l'activité et de la structure.

Les partenaires financiers ont été informés, mairies, Conseil général, Conseil régional, CAF.

Le conseiller régional Christophe choserot, le maire Laurent Garcia, Gérard Laurent, ajoint pour MAxéville, sont conscients de l'intérêt de cette structure pour le quartier mais le déficit structurel de cette halte-garderie pose question.

Message sur le mur by Webtv Maxeville.

 

La halte-garderie " Les Canailloux " de Laxou est en difficulté financière. Le personnel et les usagers protestent, mercredi 28 mai 2014, contre la fermeture de ce centre d'accueil.
Par Alice BeckelPublié le 28/05/2014 | 17:08, mis à jour le 28/05/2014 | 17:08
Seule halte-garderie associative à gestion parentale de Meurthe-et-Moselle, l'établissement souffre d'une déficit de 38.000 euros. 
 
 
Une situation financière délicate : 
Ces derniers mois, les remplacements de personnels absents ont engendré une hausse des frais de fonctionnement. Une dépense supplémentaire qui a fragilisé la trésorerie de la structure.
 
L'incertitude concernant le montant des subventions allouées par les collectivités rend probable la fermeture de l'établissement. Laxou et Maxéville refusent de verser des nouvelles subventions en l'état actuel. Quant à l'aide de 4.000 euros versée depuis deux rentrées par le Conseil général, elle n'est pas certaine d'être reconduite. 
 
Une réunion, mercredi dernier, avec les employés de Canailloux, les communes concernées et la Caf n'a pas permis de trouver des solutions. Tous les deux mois, l'établissement déplore une perte de plusieurs milliers d'euros. 
 
Le déficit de la structure est abyssal." Laurent Garcia, maire de Laxou
 
 
Un modèle de structure dépassé : 
Selon l'élu laxovien, le type de halte-garderie associative à gestion parentale n'est plus viable. Les charges supportées par les communes sont trop importantes.
 
Le désengagement de l'État et des frais nécessaires à la mise en conformité aux normes imposées aux structures dédiées à la petite enfance augmentent les frais à régler par les municipalités. " En trois ans, nous avons connu une baisse des dotations de l'État de l'ordre de 500.000 euros. Sur la même période, les aides de la commune de Laxou dédiées aux Canailloux sont passées de 7.500 à 9.000 euros."  Pour Laurent Garcia la fermeture de la halte-garderie telle qu'elle existe est inévitable.
 
 
Une solution avancée : la création d'une structure multi-accueil
Même son de cloche du côté de Maxéville. " Les deux municipalités travaillent main dans la main sur ce dossier ", confie Christophe Choserot.
Dès le début de son mandat, le maire de Maxéville affirme avoir voulu doublé le montant des subventions. " De 12.000, la mairie était prêt à s'engager à hauteur de 24.000 ".
 
Cependant, la Caisse d'Allocations Familliale de Meurthe et Moselle a mis en garde les élus contre les déficits chroniques de la structure. Seule alternative envisageable pour le Chrisophe Choserot, transformer la structure en un pôle multi-accueil associatif comprenant une halte-garderie et une crèche. " Le dispositif de garde est essentiel, les familles sont en attentes."
 
 
Les salariés mobilisés pour une poursuite d'activité :
Depuis 35 ans, la structure située au Champs-le-Boeuf accueille une quinzaine d'enfants chaque année. La poursuite d'activité de cette halte-garderie étant clairement menacée,salariés et parents se donnent rendez-vous, mercredi 28 mai à 18h15 dans le jardin de la halte-garderie.
 
Mardi prochain, une délégation du personnel devrait être reçu à la mairie de Laxou. 

Pages