30px; }
Welcome Visitor:

Conseil municpal du 23 mai 2014

Onglets principaux

A mon grand étonnement, j'ai reçu les documents de presse pour le conseil municipal du vendredi 23 mai 2014 très tôt, c'est-à-dire le vingt mai soit trois jours avant la séance. C'est ainsi que j'ai pu publier l'ordre du jour sur mon site sans passer par l'intermédiaire du site de Daniel. Il y avait encore du monde ce soir, et comme je suis arrivé dans les derniers puisque je venais de terminer d'animer la boum des ados, je me suis installé à l'entrée de la porte comme vous pouvez le voir sur une photo qu'a pris Daniel. C'est bien pratique pour illustrer les propos.

 

Je ne vais pas vous décrire le contenu de ce conseil municipal puisque vous avez le blog de daniel qui en fait un résumé plus précis que je ne saurais le faire. Je préfère plutôt m'attarder sur l'ambiance. Deux mois se sont écoulés après les élections, comment était donc l'ambiance sur ce conseil municipal ?

Technique:  Habituellement, j'étais au mileu de la salle pour poser ma caméra et avoir ainsi le maire de face et l'opposition sur le côté gauche, ensuite je me branche sur la prise de son pour avoir une meilleur qualité. Mais ce coup-ci j'étais à l'entrée et ne pouvais donc pas me brancher sur la prise de son, le risque était de ne rien entendre lors de la diffusion sur internet. Aussi lors du montage, j'ai amplifié le son d'origine ce qui a fonctionner. 

Prise de parole :  Un commentaire issu du blog de Daniel, je cite : "Derniers points : les conseillers de la majorité sont aussi silencieux que ceux d'avant... Le Chef parle, les autre n'ont qu'à se taire. " Il est vrai que nous avons eu qu'un seul intervenant de la part des conseillers durant le conseil mais le maire demande a chaque délibération s'il y a des interventions que ce soit d'un côté ou de l'autre. Il donne donc la possibilité à chacun de s'exprimer. Maintenant, on peut supposer beaucoup de choses sur la non-prise de parole des conseillers;

  • Hypothèse 1 : la prise de parole n'est pas évidente car les conseillers sont novices. Ils ont été préparé à gagner le pouvoir mais pas encore à le gérer. Nous sommes qu'à deux mois après les élections.
  • Hypothèse 2 : Je pensais que les affaires délibératives étaient débattues en commission et par conséquent, il n'est pas nécessaire d'en parler au conseil. Je me trompe ?
  • Hypothèse 3 : Mieux vaut se taire que dire des conneries
  • Hypothèse 4 : l'intervenant a raison sur son commentaire (on ne connaîtra pas son identité)

Conclusion : faut-il s'arrêter sur ce point ? Cela ne fait que deux ou 3 conseils municipales à leur actif. Il faut davantage de conseil municipale pour trouver ses marques. Les conseillers doivent effectivement trouver leur marque rapidement. Il ne faudrait pas un deuxième mandat pour réagir je pense. Nous aurons l'occasion d'y revenir sur ce point l'année prochaine. Donnons nous rendez-vous dans dix mois comme la chanson de Patrick Bruel (sauf que lui c'est dix ans).

Intervention du groupe minoritaire : Je cite le commentaire de Luca : "Non c'est un constat et tous les internautes pourront le constater en regardant la vidéo de Maxéville TV de la platitude de l'opposition de droite". Je n'ai pas compris l'intérêt de l'intervention de l'opposition concernant un document non reçu et une erreur de frappe sur un document. Généralement, lorsque l'opposition intervient (quel que soit le parti), c'est pour apporter un élément nouveau au sujet.

Information :  A chaque séance, le maire donne quelques points d'informations. C'est une différence avec le précédent maire. Ce temps d'information a durer tout de même plus d'une demi-heure. Nous avons ainsi des informations sur la calèche, le volley, la MJC, les conseils de quartier et les rythmes scolaires. Mais apparament, il y a une affaire qui n'a pas été informé : les canailloux dont la fermeture de la halte-garderie est bien en cours. J'ai d'ailleurs retranscris l'article de l'Est républicain sur ce sujet. On y apprend que le conseil général étati bien au courant de la difficulté que rencontre l'association. Maintenant, était-il du devoir du maire d'en parler au conseil municipal ? Pourquoi ne l'a-t-il pas fait ? Est-ce volontaire, un oubli, une stratégie de communication, on le saura lorsque celui aura clarifier les choses.

Conclusion :  Les promesses électorales ne sont pas systématiquement tenues. Dans ce cas de figure, avec Christophe Choserot, il n'y avait pas de surprise concernant la calèche et le volley. Il a tenu sa promesse électorale. Et c'est tout ce dont on lui demande. Maintenant, à savoir si c'était un bon conseil municipal, si le maire avait bien mené le conseil, si la qualité des arguments étaient au rendez-vous, ce n'est pas le plus important. L'important  réside dans les solutions mise en oeuvre pour gérer la ville. Le maire infuse son style, un style inhabituel comme la proposition de donner la parole aux citoyens au conseil municipal après les affaires délibératives.

C'est une nouveauté dont on verra si cela est réalisable, efficace. Une annonce dont on ne s'attendait pas, une surprise que j'aimerais filmer lors du prochain conseil municipal prévu le jeudi 26 juin 2014. C'est à cette date que je dois aller filmer le gala de la MJC Massinon dont j'ai donné ma parole. En espérant que le gala ne s'éternise pas trop pour que je sois présent ce jour-là

 

Commentaires

 
ORDRE DU JOUR : 
♦ Informations
♦ Communication diverses et des décisions prises en application de l’art. L. 2122-22 du Code Général des 
Collectivités Territoriales. 
 
♦ Affaires délibératives : 
 
♦ 52/14 – Formation des élus. 
♦ 53/14 – Modification du tableau des effectifs. 
 
♦ 54/14 – Grand Nancy – Désignation des représentants de la commune appelés à siéger avec voix
consultative au sein de cinq commissions permanentes spécialisées. 
 
♦ 55/14 – Aide Financière exceptionnelle à l’école élémentaire LAFONTAINE. 
 
♦ 56/14 – MJC MASSINON de Maxéville – convention pluriannuelle de partenariat avec la ville de 
Maxéville – subvention complémentaire. 
 
♦ 57/14 – Soutien aux étudiants de sciences Po Nancy dans le cadre de leur projet annuel humanitaire
– DOMPLEU / COTE D’IVOIRE. 
 
♦ 58/14 – Marché de location longue durée de véhicules – lancement de la consultation. 
 
♦ 59/14 – Commission Communale des Impôts Directs : désignation des commissaires. 
 
♦ 60/14 – Commission Intercommunale des Impôts Directs : désignation des commissaires. 
 
♦ 61/14 – Campagne Municipale de ravalement de façades et d’isolation acoustique. 
 
♦ 62/14 – Majoration du Crédit d’heures accordé par les employeurs aux élus. 
 
 

Pages

Articles similaires

La véritable histoire du Bâtiment Cuenot (ASAT) de Maxéville enfin révélée.

Texte: 

Ce lundi 3 février avait eu lieu l'avant dernier conseil municipal avant de connaître l'équipe qui devra prendre les affaires de maxéville àprès le deuxième tour des élections municipales. Je pensais à un conseil municipal tranquille mais à ma grande surprise, il y avait beaucoup de monde ce soir là en plus des élus. Il y avait 24 personnes en tant que citoyens. Il n'y a plus de place dans la salle. Ayant reçu cette fois-ci en main propre mon dossier de presse, j'ai pu suivre attentivement les différentes délibérations.

Conseil municipal du 7 mars 2014

Texte: 

Conseil municipal du 7 mars 2014

Ordre du jour

Conseil municipal du vendredi 7 mars 2014

Texte: 

Il n'y a pas grand chose à dire sur ce conseil municipal, le dernier avant les élections municipales. C'est un des plus court en terme de durée : 43 minutes. Je vous joins l'ordre du jour. Je n'ai hélas pas d'avis à partager avec vous sauf où ce jour là, il y avait NCIS à la télé sur M6. Il ne fallait pas manquer cet épisode important, celui du départ de la série de Ziva.

Et c'est le seul épisode où Dinozo embrasse Ziva. Quel est le rapport avec le conseil municipal ? Rien, je suis juste un fan de la série.

 

Conseil municipal du 7 mars 2014 à 19h00 à la Mairie

Ordre du jour

Conseil Municipal du 30 mars 2014 : cérémonie passation pouvoir

Texte: 

Ce dimanche 30 mars avait lieu le conseil municipal à 11h à la mairie. Un conseil municipal très particulier puisque c'est la cérémonie de passation de pouvoir de Henri Bégorre à Christophe Choserot. J'avais initialement prévu de ne pas y aller car je devais organiser l'anniversaire de ma fille qui va sur ses onze ans.

Alors je me suis levé plus tôt et ce n'était pas difficile puisque ce jour là, nous passions à l'heure d'été. Je suis arrivé tôt suite au conseil de Christophe car il m'avait appelé personnellement. Première chose que j'ai remarqué est que les deux groupes ne se mélangent pas et bien entendu il y avait du monde, beaucoup plus que d'habitude.

Conseil municipal 17 avril 2014 - La MJC en difficulté, la question orale qui tue

Texte: 

Jeudi 17 avril 2014 avait eu lieu le deuxième conseil municipal sous la mandature de Christophe Choserot. C'était un conseil plutôt protocolaire car la plupart des délibérations concernés les indemnité. Comme d'habitude, je vous renvoie au blog de Daniel Jacob dont je salue le mérite d'écrire le compte rendu le jour même du conseil avec une description parfaite que je n'aurai pas pu formuler.