30px; }
Welcome Visitor:

Boum des ados au CILM édition 2014

Onglets principaux

C'est la quatrième année consécutive que j'anime la boum des ados du collège la fontaine au CILM à la salle banquet. C'était le vendredi 23 mai de 17h30 à 19h30. Cette année, je n'ai pas pu utiliser ma connexion internet sur mon ordinateur puisque j'ai égaré la clé USB wifi. Aussi, j'ai demandé aux jeunes de bien vouloir se munir de leur clé usb ou de leur CD pour cette année. Car cela fait deux ans que je les ai habitué à passer les chansons qu'ils voulaient en venant me donner le nom de la chanson. 

C'était pas gérable car j'avais davantage de jeunes devant moi en train d'érire le nom de la chanson que sur la piste. Mais comme les jeunes ne lisent pas le flyer, ils n'ont pas amener leur chansons sauf deux garçons. Alors, comme ils ont tous un smartphone avec une connexion internet, ils m'ont tous donnés leur téléphone pour que je diffuse leurs chansons.

Heureusement que c'est leur boum car sur le plan musical, on a totalement à l'opposé. C'est-à-dire que les jeunes n'écoutent pas du tout la même musique que nous. C'était inaudible. Je suis content de pouvoir contribuer à faire de l'animation sur le quartier cependant je regrette que ces jeunes ne soient pas respectueux des efforts de l'association. Lors de la boum, le comité des fêtes met à disposition de la boisson et des bonbons. Le quart de ces bonbons se retrouvent par terre à cause des batailles qu'ils se font.

La question de continuer ou pas cette boum est posée. De mon point de vue, je voudrais contnuer malgré ces gestes inacceptables et les problèmes que cela engendrent à la sortie de la boum. En effet, parfois, des groupes se créent et s'affrontent. Mais au-delà, il faut continuer pour faire de la prévention. je crois encore qu'on peut changer les choses. L'idée est bonne, il faut la conserver et mettre en place un moyen pour que ces jeunes ne fassent pas le "bordel" à l'intérieur. Par exemple, demander à des jeunes de participer à ranger la salle, à balayer.

C'est possible puisque en arrivant pour installer le matériel, des jeunes m'ont aidé. C'est donc à l'animateur de faire le nécessaire, par conséquent c'est de mon ressort. Nous en discuterons surement à la réunion du comité mardi prochain.

Commentaires

 

Pages

 

Navigation du livre