30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°237 avril 2011

Onglets principaux

Chères Maxévilloises, Chers Maxévillois,
A l’instant où nous passons à l’heure d’été, la vie municipale est marquée par le vote du budget. Vous trouverez donc dans cette nouvelle édition un dossier récapitulatif des orientations budgétaires 2011.
 
L’évolution du projet scolaire au
Champ-le-Boeuf a été une grande préoccupation de ces derniers
jours. La concertation engagée depuis trois ans n’a visiblement
pas été suffisamment partagée. Aussi avec le Conseil Municipal,
j’ai préféré retirer le projet de fusion des écoles un moment
envisagé. Pour autant, le débat sur le projet éducatif du Champ-le-
Boeuf se poursuit et de nouvelles modalités seront arrêtées avec
les enseignants et les parents d’élèves.
Le Conseil Municipal se solidarise avec le Japon, si cruellement
frappé. Ces catastrophes soulèvent tellement d’interrogations en
matière de nucléaire et de risques naturels. A notre échelle, la
Semaine du Développement Durable, qui se déroule du 1er au 7
avril, mettra en avant les comportements les plus responsables à
adopter dans le domaine des déchets et du tri sélectif, pour notre
bien-être, et pour celui des générations futures. Elle sera l’occasion
privilégiée pour petits et grands de découvrir des solutions
concrètes pour protéger notre planète.
Nous espérons vous voir nombreux participer à l’embellissement
de votre cadre de vie.
En attendant, je vous souhaite une bonne lecture.

Commentaires

Fusion des écoles du Champ-le-Boeuf, la dernière très mauvaise idée du Maire
Le Maire envisage de fusionner toutes les
écoles du Champ-le-Boeuf.
De quoi s’agit-il ?
Aujourd’hui sur ce quartier, il y a quatre écoles.
L’idée du Maire est de rassembler sur le groupe
scolaire Saint-Exupéry, les classes de CE2, CM1
et CM2 et sur le groupe scolaire Jules Romains,
d’un côté les classes des petits et des
moyens et de l’autre, les grandes sections de
maternelle, les classes de CP et CE1.
Ce projet ne manque pas de présenter un certain
nombre d’inconvénients.
On va créer deux grosses structures. Il est
pourtant reconnu que plus la structure est
grosse plus on amplifie et multiplie les problèmes.
Pour les enfants de maternelle, on va
créer beaucoup plus de stress, de bruit et d’angoisse,
une angoisse par rapport à l’école que
l’enfant va traîner pendant de longues années.
On coupe également le travail interclasse, intergénérationnel,
la grande section de maternelle
sera coupée des sections de moyens et
de petits. Les classes de CP et CE1 seront
coupées des classes de CE2, CM1 et CM2. La
mixité interclasse est rompue.
De plus pour les parents, se pose le problème
d’aller chercher les enfants s’ils sont sur deux
écoles différentes.
 
Ce projet de fusion est une nouvelle fois porté
par la Mairie dans la plus grande des confusions.
Cette fusion ne présente aucun intérêt pour
les enfants, les parents et les enseignants.
Aujourd’hui, nous avons 4 écoles qui fonctionnent
bien. Ces structures présentent
l’avantage de la proximité et celui de la sécurité
de par leur taille.
Pourquoi toujours casser les choses qui fonctionnent
bien ? Le Maire et son équipe UMP se
situent dans la droite ligne de cette majorité
gouvernementale qui casse le service public de
l’éducation. Je rappelle ici les 841 postes
d’enseignants supprimés dans notre académie
cette année et les 800 autres prévus l’an
prochain.
Ce quartier mérite une attention particulière.
Je ne veux pas verser dans l’argument du quartier
difficile, de la zone urbaine sensible. Non,
ce quartier est un quartier comme les autres
et le rôle d’un Maire est d’assurer les meilleures
conditions scolaires aux enfants de sa commune.
Ce qui n’est pas le cas dans ce projet.
Je reste convaincu que le progrès social passe
par l’éducation. Mon engagement politique est
fondé sur l’équité et le progrès de notre société.

 

Pages

Articles similaires

N°131 Pimax juillet Août 2001

Texte: 

Les rois du baby foot à Maxéville. Dans le cadre de sa quatrième saison, le Baby-foot Tour national s’est installé à Maxéville les 16 et 17 juin derniers pour sa neuvième étape 2001. Une cinquantaine d’équipes de deux joueurs (filles, garçons, experts, novices, papys…) se sont retrouvés dans le Parc de la Mairie autour de 4 baby-foot de cafés et de compétition. Grâce au soutien financier de la Ville, ils ont pu participer gratuitement à cet "open" unique dans la région pour tenter de remporter le trophée local et envisager leur place en finale nationale, en décembre

N°180 PiMax Janvier 2006 - Bonne année 2006 de la part des enfants

Texte: 

Au seuil de cette nouvelle année, je forme des voeux pour la réussite de vos projets, professionnels comme personnels. En ce qui concerne le PiMax, son ambition demeure encore et toujours d’être proche de vous, de vos préoccupations, et de vous aider en vous apportant des informations qui vous sont utiles dans la vie quotidienne.
Reflet de la vie et des évolutions de Maxéville, il continuera d’accompagner en 2006 tous les projets, toutes les fêtes et manifestations, la vie de tous les jours aussi…Janvier, nouvelle année, nouveaux défis ! Je ne doute pas que nous saurons, cette année encore, continuer à bâtir ensemble la dynamique de Maxéville !
Votre maire, Henri Bégorre

N°197 PiMax juilletaout 2007 - Maxéville sort les lampions

Texte: 

Pour vivre pleinement les mois d’été, la mairie vous propose une palette d’activités et d’animations. Venez en profiter et n’hésitez pas à nous faire part de vos envies. Toute l’équipe est à votre disposition pour vous informer, vous accompagner et trouver des solutions, alors n’hésitez pas à venir, téléphoner, écrire… C’est dans cet esprit que nous vous proposons d’aborder la rentrée ! Mais avant, Bonnes Vacances
Votre Maire, Henri Bégorre

 

Pimax N°211 décembre 2008 - Manifestations et visites de Saint-Nicolas

Texte: 

Exposition « Arts et Intégration », concert
«Aux sons des Lumières », marchés de Noël
et bien entendu Saint-Nicolas... pour ce mois
de décembre, un large éventail d’animations
vous est proposé.
Un grand merci est adressé aux Maxévilloises
et Maxévillois, qui au côté de la mairie,
illumineront notre ville pour le plaisir de tous
durant les semaines à venir.
Une page de ce numéro est consacrée à
notre jumelage avec Imouzzer du Kandar.
Nous aurons le plaisir de la transmettre à la
Municipalité et aux associations rencontrées
lors de notre séjour au Maroc.
Enfin, vous retrouverez des informations pour

Pimax N°226 Avril 2010 - Blake et Mortimer 4

Texte: 

Chères Maxévilloises, Chers Maxévillois, La fin du mois de mars a été marquée par une étape essentielle dans la vie municipale : le vote du budget.