30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°237 avril 2011

Onglets principaux

Chères Maxévilloises, Chers Maxévillois,
A l’instant où nous passons à l’heure d’été, la vie municipale est marquée par le vote du budget. Vous trouverez donc dans cette nouvelle édition un dossier récapitulatif des orientations budgétaires 2011.
 
L’évolution du projet scolaire au
Champ-le-Boeuf a été une grande préoccupation de ces derniers
jours. La concertation engagée depuis trois ans n’a visiblement
pas été suffisamment partagée. Aussi avec le Conseil Municipal,
j’ai préféré retirer le projet de fusion des écoles un moment
envisagé. Pour autant, le débat sur le projet éducatif du Champ-le-
Boeuf se poursuit et de nouvelles modalités seront arrêtées avec
les enseignants et les parents d’élèves.
Le Conseil Municipal se solidarise avec le Japon, si cruellement
frappé. Ces catastrophes soulèvent tellement d’interrogations en
matière de nucléaire et de risques naturels. A notre échelle, la
Semaine du Développement Durable, qui se déroule du 1er au 7
avril, mettra en avant les comportements les plus responsables à
adopter dans le domaine des déchets et du tri sélectif, pour notre
bien-être, et pour celui des générations futures. Elle sera l’occasion
privilégiée pour petits et grands de découvrir des solutions
concrètes pour protéger notre planète.
Nous espérons vous voir nombreux participer à l’embellissement
de votre cadre de vie.
En attendant, je vous souhaite une bonne lecture.

Commentaires

Fusion des écoles du Champ-le-Boeuf, la dernière très mauvaise idée du Maire
Le Maire envisage de fusionner toutes les
écoles du Champ-le-Boeuf.
De quoi s’agit-il ?
Aujourd’hui sur ce quartier, il y a quatre écoles.
L’idée du Maire est de rassembler sur le groupe
scolaire Saint-Exupéry, les classes de CE2, CM1
et CM2 et sur le groupe scolaire Jules Romains,
d’un côté les classes des petits et des
moyens et de l’autre, les grandes sections de
maternelle, les classes de CP et CE1.
Ce projet ne manque pas de présenter un certain
nombre d’inconvénients.
On va créer deux grosses structures. Il est
pourtant reconnu que plus la structure est
grosse plus on amplifie et multiplie les problèmes.
Pour les enfants de maternelle, on va
créer beaucoup plus de stress, de bruit et d’angoisse,
une angoisse par rapport à l’école que
l’enfant va traîner pendant de longues années.
On coupe également le travail interclasse, intergénérationnel,
la grande section de maternelle
sera coupée des sections de moyens et
de petits. Les classes de CP et CE1 seront
coupées des classes de CE2, CM1 et CM2. La
mixité interclasse est rompue.
De plus pour les parents, se pose le problème
d’aller chercher les enfants s’ils sont sur deux
écoles différentes.
 
Ce projet de fusion est une nouvelle fois porté
par la Mairie dans la plus grande des confusions.
Cette fusion ne présente aucun intérêt pour
les enfants, les parents et les enseignants.
Aujourd’hui, nous avons 4 écoles qui fonctionnent
bien. Ces structures présentent
l’avantage de la proximité et celui de la sécurité
de par leur taille.
Pourquoi toujours casser les choses qui fonctionnent
bien ? Le Maire et son équipe UMP se
situent dans la droite ligne de cette majorité
gouvernementale qui casse le service public de
l’éducation. Je rappelle ici les 841 postes
d’enseignants supprimés dans notre académie
cette année et les 800 autres prévus l’an
prochain.
Ce quartier mérite une attention particulière.
Je ne veux pas verser dans l’argument du quartier
difficile, de la zone urbaine sensible. Non,
ce quartier est un quartier comme les autres
et le rôle d’un Maire est d’assurer les meilleures
conditions scolaires aux enfants de sa commune.
Ce qui n’est pas le cas dans ce projet.
Je reste convaincu que le progrès social passe
par l’éducation. Mon engagement politique est
fondé sur l’équité et le progrès de notre société.

 

Pages

Articles similaires

N°129 Pimax mai 2001

Texte: 

COURSES DE ROLLERS ET DE TROTTINETTES AU ZENITH. Ce lundi de Pâques, une centaine d’enfants, de jeunes et d’adultes ont participé à la première grande course de rollers et de trottinettes organisée sur le parking du Zénith par la Ville de Maxéville et son service Jeunesse, Animation, Sport. Sur une idée de Serge El Founi, adjoint aux Sports et aux Loisirs, cette manifestation unique dans l’Est de la France, baptisée "Trott’n’Rollers", a réuni les amateurs locaux et régionaux de rollers et de trottinettes, de tous âges (de 5 à plus de 60 ans), souvent venus en famille, et ce, malgré un temps froid et pluvieux.

N°145 PiMax novembre 2002

Texte: 

Le Kindergarten Pumuckl, l’association FALC et la Ville de Maxéville vous invitent à participer au traditionnel défilé des lanternes ! A partir de 17h15, des centaines de  petites lumières multicolores défileront dans les rues du Centre aux sons des fanfares de Ramstein- Miesenbach et de Maxéville. Le défilé passera par les rues de Lorraine, Solvay et de la Justice avant de rejoindre le parc où l’histoire de saint Martin sera mise en scène. Autour d’un grand feu, tous pourront ensuite déguster des bretzels, saucisses, chocolat et vin chaud préparés par l’association. La fête de saint Martin, c’est aussi la fête du partage. Ce saint a coupé son manteau en deux pour en donner la moitié à un pauvre au bord de la route.

N°178 PiMax novembre 2005 - Fête de la st martin

Texte: 

L’automne, quelquefois maussade, est aussi le temps des fêtes ! A commencer par celle de la Saint Martin, organisée par la Mairie et Pumuckl, avec nos amis de Ramstein-Miesenbach. Dynamisme de Maxéville à l’échelle
européenne ! Cette manifestation nous proposera de vivre l’expérience du partage et de la convivialité, des valeurs portées par votre ville qui souhaite plus que jamais s’ouvrir aux autres cultures. C’est l’opportunité de rassembler
joyeusement la Ville, les associations, les écoles et tous les habitants sous le signe de l’ouverture et de la curiosité.
Votre maire, Henri Bégorre

N°194 PiMax avril 2007 - Bourse aux plantes

Texte: 

Editorial. Emportés par le flot de notre société de consommation, il nous arrive parfois d’oublier que chacun d’entre nous est citoyen du monde, et se doit à ce titre de veiller à en préserver les richesses. Je sais que, conscients de cette responsabilité,

Pimax N°209 Octobre - Bourse aux plantes

Texte: 

En septembre, beaucoup de réunions « Consult’actions » ont eu lieu et la commission du Développement Durable est en place.

Tout Maxéville au Zénith, TMZ, a été l’occasion de beaucoup d’échanges. En octobre, c’est au Champ-le-Boeuf qu’auront lieu les rencontres… Vous pouvez désormais me contacter sous d’autres formes que la prise de rendez vous. Alors profitez-en !

Pimax N°224 Février 2010 - 2e Édition du Festival Hip-Hop en CLB

Texte: 

Samedi 27 février, l’association Only Réal Prod et le label Douleur Mortelle s’associent à la Mairie de Maxéville pour la seconde édition du festival «Hip-Hop en CLB». Une seconde édition qui, elle aussi, regroupera au Centre Intercommunal de Laxou Maxéville quelques-uns des meilleurs artistes de la scène hip-hop nancéenne : Impérial Adidam, Clbitume, Mauvaise G’n, Koffy, Sir Surin Deal M, Djulah et Rachid Wallas qui fera figure de tête d’affiche de la soirée. Derrière les platines pour animer toute cette soirée : DJ Fonk Maz.