30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°256 janvier 2013

Onglets principaux

Commentaires

Développement économique, Maxéville a sa carte à jouer

Pour cette dernière tribune de l’année, j’ai choisi de porter un
éclairage particulier sur la situation économique actuelle qui,
nous le savons, n’est pas bonne. Un tel constat demande une
mobilisation de tous les acteurs, politiques, socio-économiques,
associatifs, académiques. Il faut fédérer toutes les forces vives
pour favoriser le redressement avec un seul objectif, la création
et la préservation de l’emploi.
La situation d’un territoire est liée directement à son histoire.
L’histoire de la Lorraine nous la connaissons, une terre d’industries
lourdes : mines, sidérurgie et textile. Dans les livres de géographie
des années 1970, la Lorraine était présentée comme le « Texas
Lorrain». La structuration de l’économie lorraine qui a fait sa force
est devenue au cours du temps sa faiblesse. Ce phénomène nous
l’avons observé sur notre canton avec les aciéries de Pompey ou
encore les mines Solvay à Maxéville.
Il nous faut aujourd’hui nous mobiliser pour favoriser une mutation
économique de notre territoire. C’est-à-dire créer de nouvelles
activités. Pour ce faire il faut nous appuyer sur nos forces. Quelles
sont-elles sur notre territoire ? Nous avons sur le Grand Nancy un
potentiel scientifique connu et reconnu internationalement dans
les matériaux, dans la santé, dans les sciences du langage, dans
l’informatique, l’électronique, ou les géosciences, etc.… Nous
devons utiliser ces atouts pour créer du dynamisme économique par
la valorisation et le transfert de la recherche vers la société.
Comment Maxéville peut-elle jouer un rôle dans ce mouvement ?
Le transfert technologique, l’innovation naissent souvent dans les
laboratoires de recherche pour aller vers les PME, c’est le lien nécessaire
à construire entre recherche et entreprise. Nous avons déjà à Maxéville
des entreprises qui innovent, ER Ingénierie, TLS système, RMI,
Röchling Engineering, IMF,etc…. Nous avons un positionnement géographique
exceptionnel, venant du Nord (Metz, Luxembourg) ou de
l’Ouest (Paris), Maxéville est au carrefour des infrastructures routières.
Nous avons les zones d’activités St Jacques 1 et 2, il faut les transformer
en technopôle en accompagnant et en renforçant les entreprises
maxévilloises qui innovent et il faut en attirer d’autres en mettant en
avant nos potentiels. C’est une volonté politique que je formule pour le
dynamisme de notre ville et surtout pour l’emploi de nos concitoyens.
Le maire actuel pense faire rayonner notre commune par son club
de Volley à coup de subventions, moi je souhaite placer notre ville
comme place forte de l’innovation, voilà mon engagement.
Pour finir, je vous souhaite avec les élus Martine Bocoum,
Annie Delrieu, Valérie Henriet, Olivier Pivel, Romain Miron,
une bonne et heureuse année 2013.

 

Pages

Articles similaires

N°130 Pimax juin 2001

Texte: 

Maxéville au rythme des fanfares et des majorettes. Le 13ème festival annuel de majorettes et fanfares organisé par la Ville de Maxéville et la Flam Maxévilloise s’est déroulé le 20 mai dernier.
Un festival qui chaque année, tient ses promesses et jouit d’un fort engouement populaire. Sous un soleil radieux, les rues du centre ont retenti au rythme des fanfares et des lancers de bâton

N°146 PiMax décembre 2002

Texte: 

Tous les détails sur les visites de Saint Nicolas ! Saint Nicolas nous a confié le programme définitif de ses visites aux petits et grands Maxévillois. Attention, le Père Fouettard a prévu de le suivre dans bon nombre de ses déplacements, alors, continuons à être bien sages jusqu’à leur passage :

N°179 PiMax décembre 2005 - Fêtes de St Nicolas

Texte: 

Le label Ville Internet est attribué aux collectivités locales qui montrent leur implication dans la promotion et la mise en oeuvre d’un Internet citoyen. Maxéville, une fois encore conserve ses trois arobases (@), grâce aux dispositifs mis en place pour favoriser l’accès pour tous au web, notamment à travers les sites M@x’net. Comme vous l’avez sans doute remarqué, le site de la ville a également fait peau neuve : Pratique, animé, il rend vos recherches encore plus simples et rapides. Et c’est le but également de la carte Tout Max, conçue pour faciliter le quotidien de chacun et utilisée par de plus en plus de Maxévillois.

N°195 PiMax Mai 2007 - La ville en mai Ouvrez grand vos yeux et vos oreilles !

Texte: 

Editorial.C’est le 6 avril que l’annonce a paru au Journal Officiel, relayée le mardi suivant dans la presse régionale. Henri Bégorre, maire de Maxéville, a été promu, à la demande du Ministre de la santé et de la solidarité, au rang de Chevalier de la Légion d’honneur pour son action à la tête de l’institution Jean-Baptiste Thiéry. Bien qu’attribuée à titre personnel, cette distinction nous honore tous. Car elle vient récompenser le travail que la mairie mène depuis plusieurs années, avec l’ensemble des acteurs engagés dans ce domaine, au premier desquels l’institution J.B. Thiéry, en faveur des personnes touchées par le handicap, tous les handicaps.

N°210 Pimax novembre 2008 - Festivités de la saint martin

Texte: 

Les travaux tant attendus par tous rue de la République ont débuté fin octobre. Pour ce chantier de grande ampleur, la Mairie reste vigilante afin que ces travaux d’une durée de 8 mois perturbent au minimum votre vie au quotidien. Ce mois-ci sera marqué par le défilé des lanternes au cours duquel petits et grands pourront se replonger le temps de quelques heures dans la fameuse légende de Saint Martin. Venez nombreux !
Votre Maire,

Festivités de la Saint Martin

Pimax N°225 Mars 2010 - Festivités du carnaval

Texte: 

Cette année, le comité des fêtes de Champ-le-Boeuf a décidé de proposer aux enfants une grande chasse aux oeufs le 5 avril plutôt qu’un défilé. Mais la tradition de Carnaval reste bien ancrée et vous pourrez ainsi participer au défilé du Centre le 9 mars, à celui des Aulnes le 17 ou encore découvrir le carnaval vénitien de Remiremont le 20 mars.

Défilé du centre :
Avec la participation des écoles maternelle et primaire André Vautrin, des enfants de l’institution Jean-Baptiste Thiery et de Ramstein Miesenbach, la MJC de Maxéville et le service Jeunesse animations sport.