30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°257 février 2013

Onglets principaux

Commentaires

Semaine de 4 jours et demi à l’école, que propose le Maire ?

Depuis le passage à la semaine de quatre jours en 2008,
les enfants français sont ceux qui ont le moins de jours d'école
par an, mais les journées les plus longues et les plus chargées.
La réforme voulue par le Président de la République a pour but
d’adapter les rythmes éducatifs au rythme des enfants afin de
faciliter leur réussite.
Les spécialistes de l’enfance s’accordent à préconiser d’étaler le
temps scolaire sur la semaine et d’alléger les journées. L’étalement
des cours sur quatre jours et demi permettrait de mieux
coordonner les temps éducatifs des enfants.
Les mairies devront organiser le temps supplémentaire alloué
aux activités périscolaires. Un fonds exceptionnel de l’état sera
mis en place pour aider les municipalités.
Que propose le Maire ?
Le Maire devra mettre en place un encadrement. Il est fort probable
que les enfants fréquenteront davantage la demi-pension et les
centres de loisirs le mercredi après-midi. Beaucoup de questions
posées au Maire restent à ce jour sans réponse :
• Comment les familles sont-elles associées à l’organisation future ?
• Comment se passera la cantine le mercredi ?
• Quelles activités seront proposées aux enfants ?
Et faites par qui ? Avec quels moyens ?
• Qu’est-ce qui sera mis en place dans le temps dégagé ?
• Quelles conséquences sur les modes de garde ?
• Comment fonctionneront les structures associatives qui
oeuvraient le mercredi matin ?
• Comment fonctionneront les centres de loisirs le mercredi
après-midi ?
à ce jour, à Maxéville, aucune réflexion n’a encore été engagée.
Comme vous le savez, notre commune ne brille pas par ses
structures périscolaires. Même si on peut noter quelques améliorations,
je rappelle que l’opposition par sa pression constante
sur la majorité municipale a joué un rôle déterminant pour faire
avancer les choses. Malheureusement il y a encore beaucoup de
manques (gardes collectives, lieux de restauration, centres de
loisirs, organisation du temps périscolaire).
Le groupe municipal de gauche propose que des activités
pédagogiques complémentaires aux heures d'enseignement
soient organisées en groupes restreints : aide aux élèves en
difficulté, accompagnement du travail personnel des autres, mise
en place d'activités prévues par le projet d'école et mise en place
d’activités culturelles et sportives. Ces temps périscolaires doivent
être aussi l’occasion de rassembler nos quartiers maxévillois par des
activités communes. Pour finir nous proposons aussi la création d’un
vrai lieu de restauration pour remplacer la salle du parc peu adaptée
(toujours promis par le maire, jamais réalisé) et d’utiliser le lieu des
Caves de la Craffe comme lieu de rencontre et de culture.
Il est de la compétence de la commune de proposer des services
publics adaptés pour le bien de l’enfant. Il est grand temps que la
mairie ouvre sa réflexion et propose des solutions en concertation
avec les familles.

 

Pages

Articles similaires

N°129 Pimax mai 2001

Texte: 

COURSES DE ROLLERS ET DE TROTTINETTES AU ZENITH. Ce lundi de Pâques, une centaine d’enfants, de jeunes et d’adultes ont participé à la première grande course de rollers et de trottinettes organisée sur le parking du Zénith par la Ville de Maxéville et son service Jeunesse, Animation, Sport. Sur une idée de Serge El Founi, adjoint aux Sports et aux Loisirs, cette manifestation unique dans l’Est de la France, baptisée "Trott’n’Rollers", a réuni les amateurs locaux et régionaux de rollers et de trottinettes, de tous âges (de 5 à plus de 60 ans), souvent venus en famille, et ce, malgré un temps froid et pluvieux.

N°145 PiMax novembre 2002

Texte: 

Le Kindergarten Pumuckl, l’association FALC et la Ville de Maxéville vous invitent à participer au traditionnel défilé des lanternes ! A partir de 17h15, des centaines de  petites lumières multicolores défileront dans les rues du Centre aux sons des fanfares de Ramstein- Miesenbach et de Maxéville. Le défilé passera par les rues de Lorraine, Solvay et de la Justice avant de rejoindre le parc où l’histoire de saint Martin sera mise en scène. Autour d’un grand feu, tous pourront ensuite déguster des bretzels, saucisses, chocolat et vin chaud préparés par l’association. La fête de saint Martin, c’est aussi la fête du partage. Ce saint a coupé son manteau en deux pour en donner la moitié à un pauvre au bord de la route.

N°178 PiMax novembre 2005 - Fête de la st martin

Texte: 

L’automne, quelquefois maussade, est aussi le temps des fêtes ! A commencer par celle de la Saint Martin, organisée par la Mairie et Pumuckl, avec nos amis de Ramstein-Miesenbach. Dynamisme de Maxéville à l’échelle
européenne ! Cette manifestation nous proposera de vivre l’expérience du partage et de la convivialité, des valeurs portées par votre ville qui souhaite plus que jamais s’ouvrir aux autres cultures. C’est l’opportunité de rassembler
joyeusement la Ville, les associations, les écoles et tous les habitants sous le signe de l’ouverture et de la curiosité.
Votre maire, Henri Bégorre

N°194 PiMax avril 2007 - Bourse aux plantes

Texte: 

Editorial. Emportés par le flot de notre société de consommation, il nous arrive parfois d’oublier que chacun d’entre nous est citoyen du monde, et se doit à ce titre de veiller à en préserver les richesses. Je sais que, conscients de cette responsabilité,

Pimax N°209 Octobre - Bourse aux plantes

Texte: 

En septembre, beaucoup de réunions « Consult’actions » ont eu lieu et la commission du Développement Durable est en place.

Tout Maxéville au Zénith, TMZ, a été l’occasion de beaucoup d’échanges. En octobre, c’est au Champ-le-Boeuf qu’auront lieu les rencontres… Vous pouvez désormais me contacter sous d’autres formes que la prise de rendez vous. Alors profitez-en !

Pimax N°224 Février 2010 - 2e Édition du Festival Hip-Hop en CLB

Texte: 

Samedi 27 février, l’association Only Réal Prod et le label Douleur Mortelle s’associent à la Mairie de Maxéville pour la seconde édition du festival «Hip-Hop en CLB». Une seconde édition qui, elle aussi, regroupera au Centre Intercommunal de Laxou Maxéville quelques-uns des meilleurs artistes de la scène hip-hop nancéenne : Impérial Adidam, Clbitume, Mauvaise G’n, Koffy, Sir Surin Deal M, Djulah et Rachid Wallas qui fera figure de tête d’affiche de la soirée. Derrière les platines pour animer toute cette soirée : DJ Fonk Maz.