Welcome Visitor:

Jean-Lamour bientôt rasé

Onglets principaux

Texte: 

Commentaires

 Baies vitrées pulvérisées. Tôles et poutres arrachées. Gravats projetés à plusieurs mètres, sur le goudron du terrain de basket adjacent. Toit éventré, effondré à l’intérieur même du gymnase… Si les dégâts sont considérables, c’est bien un sentiment de soulagement qui domine après que le toit du gymnase du collège Jean-Lamour, au 56, Boulevard de Scarpone à Nancy, se soit en partie écroulé.

Un incident survenu très probablement dans la nuit de dimanche à lundi. Au cœur des vacances de Toussaint, le bâtiment était vide. Une structure fréquentée en temps normal par les quelque 200 collégiens de Jean-Lamour et les divers clubs de sport ou associations sportives qui se partagent les créneaux horaires, en soirée.

« Construit en 1976 »

Hier matin, une dizaine de pompiers de la caserne Joffre placée sous le commandement du lieutenant Thierry Roussel, s’affairait à sécuriser le site avec le bardage tôle qui menaçait de s’envoler ou de chuter. « 50 % du toit s’est effondré », observait le Lt Roussel après une reconnaissance des lieux. On ignore encore précisément l’origine de l’incident . Propriété du Syndicat intercommunautaire scolaire (SIS), le gymnase avait été construit en « 1976 », indique Sophie Mayeux, présidente du SIS. Une entité qui regroupe 40 communes dont les 20 qui forment la CUGN. « Heureusement, il n’y avait personne à l’intérieur de ce gymnase très fréquenté et bien entretenu, ce sera ma première réaction », confiait hier Sophie Mayeux, par ailleurs adjointe au maire de Nancy, déléguée à l’enseignement et au périscolaire. « Nous sommes propriétaires et chargé de l’entretien de la plupart des gymnases de l’agglomération, soit 17 bâtiments avec Champigneulles et Lay-Saint-Christophe. Le toit du gymnase Jean-Lamour était construit en panneaux de particules isolants multicouches. Il est possible qu’une accumulation d’eau soit à l’origine de cet effondrement », observait la présidente du SIS, qui hier, attendait le passage de l’expert de la compagnie d’assurance. Après quoi, le bâtiment (ou ce qu’il en reste) devra être rasé. Hier, SIS et Conseil général étaient déjà en quête d’une nouvelle adresse afin que les cours d’EPS puissent être assurés à la rentrée, le 12 novembre.

Les projections d'effectifs de l’Inspection académique prévoient 114 élèves au collège Jean-Lamour à la rentrée de septembre 2013 (135 actuellement). Ce qui entraînera la suppression de 4 postes d’enseignants et de deux classes. Il n'y aura du coup qu’une seule classe par  niveau de la sixième à la troisième.

Alerté en décembre par les services de l’Education nationale, le conseil général, responsable des bâtiments, a décidé de suspendre temporairement le fonctionnement de l’établissement. Le conseil général et l'Education nationale ont rencontré les personnels et les parents le 15 janvier 2013 afin de les informer directement de la situation.
Solution transitoire

Les élèves actuellement scolarisés à Jean-Lamour pourront être scolarisés à partir de septembre 2013  dans l’un des établissements les plus proches géographiquement :

    Collège Alfred-Mézières
    Collège Claude Le Lorrain, qui dispose également d’une SEGPA (section générale d'enseignement général et professionnel adapté), comme Jean-Lamour.

Visites sur place

Des visites des deux collèges seront prochainement organisées afin de permettre aux familles de disposer de toutes les informations préalables à leur choix.
Accélérer la construction du nouveau collège

« Cette fermeture temporaire permettra d’accélérer les travaux de construction du nouvel établissement sur le site de Jean-Lamour, comme le prévoit le plan collèges nouvelles générations », indique Mathieu Klein, vice-président du conseil général, en charge de l’Education. L’objectif du conseil général est une rentrée dans le nouveau collège en septembre 2016. Le collège restera administrativement ouvert, ce qui lui permettra de fonctionner à nouveau ultérieurement.
Pour mémoire

Le lancement en 2013 de la programmation sur le collège Jean-Lamour est la première étape des opérations prévues par le conseil général sur le secteur du Grand-Nancy, dans le cadre du Plan collèges nouvelles générations

    Reconstruction du collège Jean-Lamour
    Construction d’un collège neuf sur le plateau de Haye.
    Travaux dans les collèges Georges de la Tour et Alfred-Mezières.

 
Le plan prévoit parallèlement la refonte de la sectorisation des élèves, pour aboutir à des effectifs plus mixtes et mieux équilibrés dans ces 4 collèges.

En savoir +

Tout savoir sur le Plan collèges nouvelles générations. Cliquer ici.

Pages

Articles similaires

Vernissage monts et volutes

Texte: 

La MJC PICHON est heureuse de vous inviter à l'ouverture de l'exposition Monts et Volutes de Marie-José FEIDT et de Hélène Sarribouette Pâtes de verre de Marie-José FEIDT.

Marie-José Feidt pratique la poterie et anime des ateliers depuis plus de 20 ans. Ses oeuvres ont été présentées lors de nombreuses expositions personnelles et de groupe en Lorraine, Alsace, Paris,... Parallèlement, elle a acquis une parfaite maîtrise de la pâte de verre; matériau difficile à travailler mais spécialement apprécié dans l'expression artistique lorraine.

Aquarelle sur soie de Hélène Sarribouette. "depuis de nombreuses années, j'arpente avec passion les chemins de la peinture sur soie. Après les foulards de mes débuts, voici maintenant en tableaux, les promenades au coeur de la nature. Les paysages de montagnes me sont chers. Ils me rapprochent de mes racines savoyardes. Je vous invite à découvrir des paysages de couleurs, de calme et de beauté." 

SMEPS

Texte: 

Informations associations

NOM

SMEPS

Adresse

 

Téléphone/fax  
Site internet http://www.smeps54handball.fr
E-mail  
Membres du bureau
Président

 

 

Président : PAQUOTTE Robert - 03 83 21 78 45 - 06 16 67 90 21 -  robert.paquotte@orange.fr

 

Secrétaire Secrétaire : PORA Laurent - 03 83 30 43 38 - 06 62 57 02 14 -  smeps54@bbox.fr
Trésorier Trésorier : DOSCH Bernard - 03 83 21 90 88 - 06 15 22 52 71 -  doschbernard@gmail.com
  Le SMEPS 54 NANCY HANDBALL annonce les 1/4 de finales féminins de coupe de France régionale.
Les filles se rendront à Valence dans la drôme pour y affronter l'équipe de Gap (05) match à 9h30. En cas de succès, elles rencontreront le vainqueur du match entre Mazan (84) et Mamirolle (25) à 15h30 pour le compte des demi finales.
A cette occasion le club organise un déplacement à Valence pour ses supporters. RDV est fixé à 12h00 sur le parking de la salle des sports de Pulnoy

 

 

 

Représentation théâtrale de fin d'année

Texte: 

NANCY - Représentation théâtrale de fin d'année - MJC Lillebonne, Nancy le 19 juin 2012

Publiée le 22 juin 2012 par

Dans le cadre de l'atelier théatre organisé par la Mjc Bazin à Nancy, Emilie BOULARD présente deux petites pièces jouées par ses élèves (extraits).

Le mardi 19 juin 2012 à la Mjc Lillebonne à Nancy.

PREMIERE PIECE (extraits) :

cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers

Texte: 

Suite à l’intervention d’Yvette GAERTNER, Déléguée du Préfet Plateau de Haye, hier lors de la réunion associative CUCS 2013, je vous prie de trouver ci-joint le cahier de concertation sur l’avenir de la Politique de la Ville et la vie au sein de nos quartiers. Ce cahier s’adresse aux associations et habitants. Les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr

François LAMY, Ministre délégué chargé de la Ville, a engagé le 11 octobre dernier à Roubaix une concertation afin de préparer la refonte de la politique de la ville. Celle-ci mobilise les élus, les services de l'Etat, des représentants du tissu associatif et du monde économique, et plus largement l'ensemble des partenaires de la politique de la ville. Il s'agit que chacun puisse faire bénéficier le gouvernement de son expertise et de son regard sur les grands enjeux urbains et sociaux.
Pour que le plus grand nombre puisse s'exprimer, des cahiers d'acteurs permettent en outre à l'ensemble des élus, mais également aux habitants et associations d'apporter leur contribution à la concertation.  

L'ACSé a adressé à son réseau territorial ces cahiers d'acteurs. Aussi, en avez vous probablement été également destinataires. Nous vous remercions de veiller à leur diffusion la plus large possible auprès des habitants et des associations avec lesquelles vous êtes en contact dans le cadre de vos fonctions, afin que ceux qui vivent la politique de la ville au quotidien et sur le terrain puissent s'exprimer et faire remonter leur point de vue ainsi que leur compétence d'usage. Leur expérience, leurs remarques et propositions pourront ainsi utilement nourrir la réflexion des membres de la concertation et alimenter le rapport qui sera remis au ministre à l'issue de celle-ci.
Pour ceux d'entre vous qui n'auraient pas reçu la trame du cahier d'acteurs à destination des habitants et des associations, vous la trouverez en pièce jointe du présent message. Elle peut également être téléchargée sur l'espace dédié à la concertation, accessible depuis les sites http ://www.territoires.gouv.fr/ et http ://www.ville.gouv.fr/
Afin de pouvoir être discutées par les membres de la concertation, les contributions devront impérativement être transmises avant le 14 décembre à l'adresse concertation@ville.gouv.fr .
Avec nos remerciements anticipés pour votre participation à cette réflexion collective menée au bénéfice des habitants de nos quartiers,

Maquette projet Nancy grand coeur

Texte: 

Lors de la visite du centre des congrès de Nancy, à la Fabrique place de la République, il y avait une maquette pour illustrer le vaste projet de Nancy Grand coeur. C'est une maquette impressionante selon la configuration imaginée par Jean-Marie Duthilleul architecte urbaniste, Président du Conseil de Surveillance de l'AREP et de ses équipes.

 

Défilé saint Nicolas 2009

Texte: 

Qui est Saint Nicolas ? Saint Nicolas, saint patron et protecteur des petits enfants et de la Lorraine est fêté tous les 6 décembre, surtout dans l’Est de la France et dans le Nord ainsi que dans quelques pays d’Europe. La légende du Père Noël a été créée à partir du personnage de Saint Nicolas. L’histoire dit que le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre, également appelé Nicolas de Bari. Il est né à Patara, en Asie Mineure, entre 250 et 270 après J-C, et décédé le 6 décembre, en 345 ou en 352, dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure. C’est l’un des saints les plus populaires en Grêce et dans l’Eglise Latine. Il fût Evêque de Myre au 4ème siècle. Sa vie et ses actes sont entourés de légendes. Après sa mort, Saint Nicolas a alimenté une multitude de légendes qui reflètent sa personnalité généreuse. Chaque épisode de sa vie a donné lieu à un patronage ou une confrérie d’un métier ou d’une région. C’est l’un des saints le plus souvent représenté dans l’iconographie religieuse : sur les vitraux des églises, dans les tableaux, en statue, sur les taques de cheminée, les images d’Epinal, etc… Ses légendes offraient aux imagiers une riche matière. Saint Nicolas, dans son costume d’évêque, fait équipe avec un personnage sinistre : le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir, n’a pas le beau rôle puisqu’il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements. La Saint Nicolas est aussi l’occasion pour les enfants de recevoir des cadeaux, trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées. La veille de la Saint Nicolas, les petits enfants placent leurs souliers devant la cheminée avant d’aller se coucher. Ils déposent à côté de leurs chaussures, une carotte et des sucres pour la mule du Saint Nicolas et un verre de vin pour réchauffer le grand saint. Depuis le XIIe siècle, on raconte que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s’ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et les méchants reçoivent une trique donnée par le compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard. La Légende de Saint Nicolas veut que le saint ait ressuscité trois petits enfants qui étaient venus demander l’hospitalité à un boucher. Celui-ci les accueillit et profita de leur sommeil pour les découper en morceaux et les mettre au saloir. Sept ans plus tard, Saint Nicolas passant par là, demande au boucher de lui servir ce petit salé vieux de sept ans. Terrorisé le boucher prit la fuite et Saint Nicolas fit revenir les enfants à la vie. Suite à cette anecdote, Saint Nicolas devint le patron des écoliers et petits garçons. Au fil des siècles, la légende disparut peu à peu, à l’exception de l’épisode des enfants tués, mis au saloir et sauvés par Saint Nicolas qui leur rendit la vie. Le décor ainsi que certains détails évoluèrent et l’épisode s’adapta progressivement à la région, pour entrer définitivement dans les mémoires lorraines. Déjà au Xe siècle après J.-C, il était vénéré en Allemagne et le 6 décembre on le fêtait comme patron des commerçants, des boulangers et des marins. Selon les régions, Saint Nicolas apparaît soit comme un vieil homme gentil, soit comme un évêque digne, avec une crosse et une mitre. C’est à lui que les enfants adressent leurs prières, se réjouissant de petits présents qui les attendent pour le 6 décembre. En Belgique et dans l’Est de la France, pour le jour de la Saint Nicolas, on distribue aux enfants de grands pains d’épices en forme du Saint Evêque. Saint Nicolas défile dans les rues et distribue des bonbons aux enfants. Saint Nicolas est accompagné d’un personnage rude au visage noirci qui porte une baguette. Il est connu dans l’Est de la France sous le nom de « Père Fouettard », qui distribue des verges. Ce n’est qu’au XVIe siècle qu’on commença à parler du Père Fouettard. Qui est-il ? Il est né à Metz en 1552, lors du siège de la ville par les troupes de Charles Quint. Les habitants promenèrent l’effigie de l’Empereur à travers les rues, puis la brûlèrent. Ainsi, le Père Fouettard serait, dit-on, Charles Quint. Reconnu pour sa grande générosité, Saint Nicolas devint, au Moyen Age, le patron des petits enfants puis des écoliers. Le soir du 5 décembre, les enfants laissent leurs souliers devant la cheminée ou devant la porte avec du sucre, du lait et une carotte pour la mule qui porte Saint Nicolas. Ils découvrent au matin du 6 décembre une multitude de sucreries, de friandises et de petits présents que Saint Nicolas a déposés à leur intention. La mule a mangé la carotte et Saint Nicolas a bu le verre de lait ou de vin que les enfants lui ont laissé.

Après sa disparition Il fut enseveli dans une tombe de marbre et de sa tête se mit à couler une source d’huile apportant la santé à bien des malades et de ses pieds une source d’eau. Cette huile cessa de couler lorsque le successeur de Saint Nicolas se vit chassé de son siège par des envieux. Mais dès que l’évêque fut réinstallé sur son siège, l’huile se remit aussitôt à couler. Longtemps après, les Turcs détruisirent la ville de Myre. Et comme quarante-sept soldats de la ville de Bari passaient par là, quatre moines leur ouvrirent la tombe de Saint Nicolas : ils prirent ses os, qui nageaient dans l’huile, et les transportèrent dans la ville de Bari, en l’an 1087. Les reliques du saint accomplirent de nombreux miracles en Italie. Elles protégèrent des voleurs, sauvèrent des personnes de la noyade et ramenèrent à leurs parents les enfants perdus ou volés. Quelques années après l’arrivée des reliques du saint en Italie, un chevalier lorrain qui revenait de croisade passa à Bari. Il déroba un doigt du saint pour l’amener dans sa ville natale : Saint-Nicolas-de-Port. Bientôt des pèlerinages importants furent organisés dans cette petite ville de Lorraine. Lorsqu’on priait Saint Nicolas, des miracles se produisaient. Des chevaliers enchaînés par les infidèles furent miraculeusement transportés devant le portail de l’église de Saint-Nicolas-de-Port et Saint Louis fut sauvé de la noyade.

Où est fêté Saint Nicolas ? Saint Nicolas est fêté dans l’Est (Lorraine et Alsace), le Nord de la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Autriche, les Pays Bas. Tous les 6 décembre, Saint Nicolas fait le tour de toutes les villes de Lorraine, précédé par son effigie en pain d’épices et en chocolat dans les confiseries et pâtisseries. Il distribue des friandises aux enfants et se voit remettre les clés de la ville par le maire. Chars, défilés prestigieux, feux d’artifice… Saint Nicolas est une fête importante dans la vie culturelle de ses régions. Saint Nicolas, dans son costume d’évêque, fait équipe avec un personnage sinistre, le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n’a pas le beau rôle puisqu’il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements. La Saint Nicolas est aussi l’occasion pour tous les petits Lorrains de recevoir des cadeaux, trois semaines avant que le Père Noël ne passe dans les cheminées. Chaque année, Saint Nicolas et le père Fouettard visitent également les écoles maternelles en distribuant du pain d’épices et des oranges.