30px; }
Welcome Visitor:

Conseil municipal du 9 juin 2008

Onglets principaux


Sauvegarde du blog maxeville un nouvel élan
 
Un certain nombre d’affaires était à délibérer lors du dernier conseil municipal. Plusieurs points ont porté à débat et quelques fois de manière houleuse.
 
 - Présentation du rapport de la chambre              régionale des comptes
 - Modification des instances de participation
- Développement des services périscolaires
- Questions diverses
Avant de détailler ces divers points, Christophe Choserot a pris la parole pour donner une information concernant la décision du tribunal administratif sur la protestation électorale déposée après les élections municipales. Le tribunal administratif a rejeté la demande mais a en même temps reconnu les faits avancés par Christophe Choserot. A savoir, que deux personnes sur la liste d’Henri Bégorre n’habitent pas à Maxéville et qu’elles ont été inscrites sur les listes électorales de notre ville de manière plus que douteuse. Ce jugement est surprenant : d’un côté on reconnait les faits et de l’autre on rejette les conséquences. Quoi qu’il en soit, Christophe Choserot indique qu’il se plie au rendu du tribunal mais demande que la personne indûment inscrite sur la liste Bégorre et  maintenant élue et adjointe au maire démissionne de son poste, c’est la moindre des choses. Monsieur le Maire rejette la demande sans explication. Nous n’avons pas la même conception de la politique. Le mandat de Mr Bégorre et de toute sa majorité sera entaché de cette affaire. La tricherie et le mensonge ne sont pas les valeurs de l’équipe « Maxéville, un nouvel élan », les Maxévillois jugeront.
 
1. Rapport de la chambre régionale des comptes
 
L’examen de la gestion de la ville inscrit au programme de la chambre a été engagé le 11 mai 2007. Mr le Maire nous rend les conclusions du rapport. Je dois dire que celui-ci est riche d’enseignements.
1er point : Le rapport met en évidence que la majorité actuelle et précédente autour d’Henri Begorre n’a pas de projet politique donc aucune planification possible des actions.
Je cite le rapport :
« …Absence de programmation budgétaire pluriannuelle des opérations d’équipement… »
« …Evaluation insuffisante des besoins… »
« …Manque de suivi de l’ensemble des actions sur la politique urbaine et de cohésion sociale… »
Sur l’opération des vins de la Craffe «  projet insuffisamment préparé et évalué… , …opération lancée en 2003 sans que son contenu n’ait été déterminé…»
2ème point : Le rapport met en lumière une gestion de la ville à courts termes.
Je cite le rapport :
« …Reconversion de l’usine Asat,…opération financière lourde supportée uniquement par la ville de Maxéville, opération qui ressortait des compétences de la Communauté Urbaine du grand Nancy CUGN, endettement excessif de la ville… »
Sur le compte administratif, la chambre parle « …d’anomalie ou d’omissions, de manque de transparence… »
3ème point : le rapport met en évidence qu’il n’y a plus d’argent, difficulté de financer des projets futurs, que l’endettement de la ville est beaucoup trop élevé. Mr Bégorre peut dire la même chose que notre président Sarkozy « Les caisses sont vides ».
Christophe Choserot indique que ce rapport est très sévère pour Mr Bégorre et sa majorité. La gestion Bégorre est mauvaise. L’opposition ne se réjouit pas des conclusions du rapport.
« Mon groupe est inquiet, inquiet pour le futur de notre ville et inquiet pour ses habitants »
 
2. Modification des instances de participation
La ville propose de remettre en place des commissions de quartier au Centre, Meurthe et Canal et aux Aulnes. Sur le quartier du  Champ le Bœuf, il est proposé d’instaurer une commission transversale Laxou-Maxéville. Lors d’une commission municipale préparatoire, un long débat avait porté sur la mise en place de ces commissions de quartier. Le groupe « Maxéville, un nouvel élan » avait proposé :
Que les commissions de quartier soient autonomes, la ville fixe les orientations, les sujets à traiter, la commission fait des propositions. L’Autonomie réside par la prise en charge par les habitants du fonctionnement de leur vie de quartier.
Qu’une commission Champ le Bœuf (Maxéville) soit également installée comme dans tous les autres quartiers. Le groupe transversal Laxou-Maxéville ne peut répondre aux problématiques propres à Maxéville CLB.
Après discussion, un consensus est trouvé, la majorité accepte les propositions de notre groupe, belle image de démocratie.
Coup de théâtre au conseil municipal le « Monarque » Henri Bégorre rejette d’un revers de main toutes les propositions. Il discrédite, une nouvelle fois, le travail municipal et désavoue sa majorité.
Notre groupe s’est abstenu dans ces conditions lors du vote.
 
 
3. Développement des services périscolaires
Gérard Laurent nous présente le nouveau dispositif. Le groupe « Maxéville, un nouvel élan » à travers notre collègue Christine Cheradame a beaucoup travaillé sur ce dossier. Je vous rappelle qu’au dernier conseil, le Maire proposait une consultation pour connaître les besoins, il rejetait la cantine pour les enfants des Aulnes, demandait que les 2 parents travaillent,  basait le prix des repas sur un forfait et déclarait que la cantine permettait à certains parents de - se débarrasser - de leurs enfants. L’affaire était mal engagée. Bien évidemment notre groupe s’opposait à ces principes. Nous défendons ce que nous avions proposé lors de la campagne municipale et nos propositions concordaient aux demandes des parents d’élèves que je salue ici, parce que sans eux le projet n’aurait certainement pas vu le jour. Sous la pression de notre groupe d’une part et des parents d’élèves d’autre part, Gérard Laurent a cédé.
Mais quitte à appliquer notre programme, nous lui demandons de bien l’appliquer. De nombreux points restent à améliorer.
L’amplitude horaire de l’accueil du matin et du soir :
 
Pour l’école maternelle A.Vautrin de 8H à 8H20 et de 16H30 à 18H
Pour l’école maternelle Moselly de 8H15 à 8H35 et de 16H30 à 18H
Pour les groupes scolaires Jules Romains et St Exupery de 7H45 à 8H05 et de 16H30 à 18H
 
20mn de garde le matin, c’est beaucoup trop court et cela ne répond pas aux besoins des parents. Nous soulevons une anomalie sérieuse par la voix d’Annie Delrieux. Pour le groupe scolaire A.Vautrin, l’accueil le matin en élémentaire commence à 7H30 et à la maternelle à 8H, comment font les parents qui ont 2 enfants l’un en élémentaire et l’autre en maternelle si ils ont un besoin de garde à 7H30 ?
Dans de nombreuses villes où le système fonctionne, l’accueil commence dès 7H du matin.
Nous proposons donc d’améliorer le système, Gérard Laurent refuse notre proposition « on verra plus tard ». Il est vrai que ce Monsieur a une expérience sans limite dans le domaine de l’enfance !!!!!
Toujours au sujet du service périscolaire en maternelle, les enfants qui fréquentent la cantine ne pourront utiliser l’accueil le matin ou le soir, pour des raisons de rythme de l’enfant. Mais s’est on posé la question du rythme de l’enfant lorsque ceux-ci vont chez une assistante maternelle, la réponse est non.
La restauration des enfants du Champ le Bœuf et des Aulnes se fera au collège Lafontaine.
A-t-on réfléchi sur des questions toutes simples (les toilettes par exemple non adaptées aux petits enfants de maternelle), la réponse est non.
Sur l’avenir de ce service et la construction d’un lieu adapté pour les enfants, aucune réponse.
Sur l’information des familles, nous sommes déjà début juin, aucune réponse concrète à part le Pim à paraître fin juin au mieux.
Devant ces approximations et une nouvelle fois le manque de planification, notre groupe s’est abstenu.
 
4. Questions diverses
 
Christophe Choserot pour le groupe « Maxéville, un nouvel élan »
 
 
Monsieur le Maire,
 
Lors du conseil municipal du 31 mars 2008, vous  avez proposé au vote du conseil  l’affaire N°11 concernant le règlement intérieur. Je vous ai interpelé sur l’article 18 « Information ». Ma question portait sur le droit d’expression des élus d’opposition dans la publication mensuelle « PIMAX ». Vous nous avez indiqué, que cette publication mensuelle n’était pas le lieu d’expression des élus et vous avez modifié l’article 16 pour intégrer cette restriction.
 
 Je tiens à vous rappeler l’article 9 de la Loi n°2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité
 
Article L2121-27-1
Créé par Loi n°2002-276 du 27 février 2002 - art. 9 ()
Dans les communes de 3 500 habitants et plus, lorsque la commune diffuse, sous quelque forme que ce soit, un bulletin d'information générale sur les réalisations et la gestion du conseil municipal, un espace est réservé à l'expression des conseillers n'appartenant pas à la majorité municipale. Les modalités d'application de cette disposition sont définies par le règlement intérieur.
Je tiens également à vous rappeler que votre modification de l’article 18 du règlement intérieur n’est pas passée au vote du conseil.
Votre interdiction d’expression n’est pas conforme à la loi n°2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité.
Je vous demande donc de respecter la démocratie locale et d’autoriser le groupe « Maxéville, un nouvel élan » à s’exprimer dans le bulletin municipal Pimax.
C’est la loi dans toutes les communes de droite comme de gauche, l’opposition peut s’exprimer, et bien une nouvelle fois à Maxéville ce n’est pas le cas. Nous ferons respecter ce droit. Cette affaire montre encore le manque de transparence de notre Maire UMP Henri Bégorre.

Articles similaires

conseil municipal 29 avril 2013 pas si tranquille que je pensais

Texte: 

Analyse du conseil municipal du 29 avril 2013.

Pour ce conseil municipal, j'avais pris mon ordinateur portable et je me suis connecté sur mon site pour écrire au fur et à mesure les interventions de chaque élu. Je pensais que cela allait être un conseil ordinaire mais cela ne fût pas le cas. D'ailleurs, peut-on parler de conseil ordinaire ?

La vidéo était prête dès le lendemain mais j'ai préféré attendre le billet de Daniel Jacob qui l'a aussitôt écrit dans la soirée, celui de christophe choserot est survenu le lendemain sur son blog. Vous pourrez lire ces différents billets en cliquant sur la photo de chacu d'eux.

Conseil municipal du 24 juin 2013 sans vidéo

Texte: 

Je publie aujourd'hui les différents articles sur le conseil municipal du 24 juin 2013 dont je ne suis pas allé filmé. Je continuerai toute de même à informer les habitants sur ce qui s'est passé au conseil municipal à travers le blog de Daniel Jacob, de celui de Christophe Choserot et de l'article de l'est Républicain. Certes, on n'a pas le contenu intégral de ce qui est dit, il faut donc prendre ces articles avec précaution.

conseil municipal maxéville du 24 septembre 204 : une blague inapproprié par l'opposition ?

Texte: 
Pour ce conseil municipal de la rentrée, il y a eu du changement au niveau de la disposition des tables, en effet la presse écrite est situé avec l'équipe placée derrière le maire ce qui permet d'accueillir davantage de monde. Comme je n'étais pas présent au conseil du mois de juin , je n'ai pas pu voir le changement. En effet, j'étais sollicité par la MJC Massinon pour les captations des trois galas. Pour ce conseil municipal, j'ai préférer vous proposer plusieurs séquences vidéo du conseil car la totalité dure deux heures, et c'est ennuyant à regarder pour le simple habitant.

Conseil municipal : L'audit tsunami financier de Maxéville

Texte: 

Conseil municipal 17 octobre 2014
 

Il n'est pas évident de faire un résumé d'un conseil municipal aussi ardent que celui-ci. Du vivant de Daniel, il en faisait un résumé super précis avec des mots bien ajusté, ce qui n'est pas mon cas car ne prenant pas parti ni pour l'un ni pour l'autre, je ne peux que participer en tant qu'habitant et donner un avis personnel.

Conseil Municipal du 5 Décembre 2014 : la trève hivernal

Texte: 

Le vendredi 5 décembre 2014 avait lieu le dernier conseil municipal de l'année 2014 à 20h, un conseil en trois partie : la première concerne les informations diverses, la deuxième partie sur le rapport de la Communauté Urbaine et la dernière partie les 13 ordres du jour. Pour ce conseil, je propose donc trois vidéos correspondantes aux parties que je viens de citer. Ces vidéo étaient déjà en ligne 24h après le conseil mais je ne me suis pas attelé à l'écriture de contenu. Je n'aime pas écrire à chaud, sans doute de peur d'être guidé par l'émotion du moment. Je n'ai pas eu d'émotion puisqu'il n'y avait rien de particulier sur ce conseil.

Première partie

informations :

Conseil municipal du 27 février 2015

Texte: 

Conseil Municipal du 27 février 2015

La dernière séance du conseil municipal s'annonçait chargée, elle fut animée.

M.Bégorre (opposition) a été le premier à décocher une flèche : "Il faut être cohérent M.Choserot si vous voulez qu'on travaille ensemble, cessez vos accusations infondées, votre côté professoral et narquois. Depuis les années 2000, la fragilité de la commune était bien connue bien avnt ASAT. Je sais que vous ne dormez pas beaucoup mais on peut s'exprimer sans être interrompu sans arrêt. J'aimerais que l'on ait un dialogue constructif". 

Conseil municipal du 26 janvier 2009

Texte: 
 
Lundi 26 janvier avait lieu le conseil municipal de Maxéville.
En informations diverses, nous avons appris que nous pourrions enfin nous exprimer dans le Pim (c’est la loi sur l’expression des groupes d’opposition dans les publications municipales) et Mr le Maire nous a également informés de la disparition du bulletin annuel.
A l’ordre du jour : Le débat d’orientation budgétaire (D.O.B), 13 affaires délibératives et 4 questions diverses posées par le groupe « Maxéville, un nouvel élan »
 
D.O .B : après une présentation synthétique par Mr le Maire, Christophe Choserot a demandé la parole pour faire un certain nombre de remarques.