30px; }
Welcome Visitor:

Conseil municipal du 26 janvier 2009

Onglets principaux

 
Lundi 26 janvier avait lieu le conseil municipal de Maxéville.
En informations diverses, nous avons appris que nous pourrions enfin nous exprimer dans le Pim (c’est la loi sur l’expression des groupes d’opposition dans les publications municipales) et Mr le Maire nous a également informés de la disparition du bulletin annuel.
A l’ordre du jour : Le débat d’orientation budgétaire (D.O.B), 13 affaires délibératives et 4 questions diverses posées par le groupe « Maxéville, un nouvel élan »
 
D.O .B : après une présentation synthétique par Mr le Maire, Christophe Choserot a demandé la parole pour faire un certain nombre de remarques.
·    Sur le projet de salle des fêtes sur le site des anciennes carrières Solvay. Christophe Choserot a indiqué qu’une salle des fêtes doit être au centre de notre ville. Que Maxéville s’est rendu acquéreur des anciennes caves de la Craffe et qu’il lui semblait logique de créer la salle des fêtes à cet endroit. Ce lieu, en plus d’être une salle des fêtes, pourrait être également un lieu de rencontre pour les jeunes et les moins jeunes, un lieu où la culture pourrait pleinement s’exprimer.
·     Sur l’instauration d’un hippobus pour répondre aux problèmes de circulation, Christophe Choserot a indiqué que le projet était utopique et ne pensait pas qu’une calèche entre Meurthe-et-Canal et le centre répondrait aux difficultés de circulation de notre ville. « ….Il y a peut-être d’autres urgences à Maxéville que la réintroduction du cheval…. »
·      Sur le développement durable, il a été remarqué que rien ne figurait de manière concrète dans les orientations budgétaires, sauf des principes et bien entendu le cheval. Christophe Choserot demande une politique incitative pour le choix d’énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie. Il demande également l’accroissement d’une économie verte sur notre ville.
·     Sur les services aux familles, toujours pas de projet de crèches ou de halte- garderie.
Bref ce D.O.B est une accumulation de déclarations de principe (une écoute, une réflexion, une concertation) mais pas de projet concret. En même temps quand le Maire nous expose le budget et la dette de Maxéville (1500€ par habitant), on comprend pourquoi. Chez nous aussi les caisses sont vides. Christophe Choserot termine en indiquant que le budget présenté était un budget passif et que Maxéville s’enfonçait doucement d’année en année.
 
Affaire N°1 : Subvention exceptionnelle en faveur de la population de la bande de Gaza. Le groupe « Maxéville, un nouvel élan » a voté pour. Nous avons également tenu à faire part de notre immense préoccupation face à l’évolution de la situation au Proche-Orient.
Affaire N°2 : Renouvèlement du plan pluriannuel (PIEAN), nous avons voté pour.
Affaire N°3 : Maintenance et sécurité de l’aire de jeux du Haut-des-vignes, nous avons voté pour.
Affaire N°4 : Organisation des classes transplantées, nous avons voté pour en indiquant tout de même notre interrogation par rapport aux taux de prise en charge des familles. Effectivement, au delà de 999 de QF les familles ont le même taux de prise en charge. Pour faire simple, un foyer avec 2000€ de revenu aura la même prise en charge qu’un foyer avec 10 000€ ou plus de revenu. Il faut revoir la répartition des aides. Il ne nous semble pas impossible que certaines familles payent l’intégralité du voyage sans aide, avec un transfert de celle-ci en faveur des familles les plus en difficultés.
Affaire N°5 : Création d’un conseil des sages. Ce projet était dans notre programme pour les élections municipales. Mais quitte à copier notre programme autant le copier correctement. Sur les objectifs, la délibération précise « Le conseil des sages permet d’aborder les questions liées à la retraite et au vieillissement ».Nous répondons non, un conseil des sages est une instance d’évaluation des projets municipaux parce que nos sages ont l’expérience et l’histoire de notre ville. La délibération précise dans la composition du conseil « indépendant de toute responsabilité politique, syndicale, religieuse et associative ».Nous répondons non et indiquons qu’il s’agit de discrimination. S’interdire de personnes impliquées dans la vie associative, politique ,syndicale et religieuse de notre ville, c’est se couper des forces vives de notre cité. C’est une bêtise.
Notre groupe a fait de nombreux amendements pour enrichir et améliorer le projet. Nous n’avons pas été entendus, dans l’état nous votons contre.
Affaire N°6 : Subvention à l’association « les canailloux » nous votons pour.
Affaire N°7 : Les chevaux territoriaux. Nous nous sommes abstenus. Force est de constater que le projet n’est pas prêt et pas assez réfléchi. Son coût de 62 000€ nous semble important. Le transport des personnes, dont des enfants nous semble utopique. D’ailleurs un rapport commandé sur ce sujet montre de nombreuses réserves sur la faisabilité du projet. Nous demandons la mise en place d’une commission pour retravailler le projet. Refus du Maire, le projet est adopté dans l’état.
Affaire N°8 : subvention dans le cadre de la D.G.E, nous votons pour.
Affaire N°9 : Avenant au marché d’exploitation de l’ancienne usine Asat, nous nous abstenons comme toutes les affaires liées au calamiteux projet ASAT.
Affaire N°10 : Acquisition par la ville de terrains, nous votons pour.
Affaire N°11 : Convention de mise à disposition des services DDE, nous votons pour.
Affaire N°12 : Bilan 2008 de la politique foncière, nous votons pour.
Affaire N°13 : Ravalement de façades, nous votons pour.
 
Pour finir le groupe « Maxéville, un nouvel élan » a posé 4 questions orales.
 Les 2 premières questions sont dues à une interpellation d’habitants de Maxéville.
 
Question N°1
La rue de la République est en travaux. Pendant cette période la circulation est interdite (sauf riverains). Force est de constater qu’un grand nombre d’automobilistes ne respectent pas l’interdiction et que de nombreux incidents ont été constatés. Ce non-respect engendre un danger pour les riverains, les piétons et les ouvriers sur le chantier.
 
Quelles sont les mesures que vous comptez enfin mettre en œuvre pour faire respecter l’interdiction de circuler pendant les travaux  rue de la République ?
J’attends une réponse claire et précise, il en va de la sécurité de tous.
 
 Question N°2
Mr le maire, pendant la réfection de la façade de la mairie, la plaque commémorative de la libération de Maxéville a été enlevée. De nombreux maxévillois, comme nous,  y sont attachés. Vous avez indiqué à un certain nombre d’habitants de notre cité que cette plaque serait de nouveau installée sur notre mairie et avez précisé qu’à cette occasion, une manifestation serait organisée le 15 septembre 2008. A ce jour rien n’a été fait.
Pouvez-vous nous informer et nous éclaircir sur cette affaire ?
 
Sur la question N°1, le Maire n’a pas de réponse à apporter, comme toujours, il balaye d’un revers de main l’interpellation. Les habitants de la rue de la République apprécieront.
Sur la question N°2, on nous indique que la plaque sera remise s’il ne pleut pas, humour ou incompétence ?
 
La question 3 porte sur l’avenir des groupes scolaires Jules Romain et Saint Exupery
Question N°3
 
Le projet de fusion des écoles Jules Romain et Saint Exupery (élémentaires et maternelles) est de nouveau à l’ordre du jour avec la création d’un EPEP (Etablissement public d’enseignement primaire). Lors de nos diverses commissions nous n’avons été informés de rien.
 Ces EPEP sont des expérimentations. Les seules demandes concerneraient 85 communes regroupées en 7 intercommunalités (Tarn, Meuse, Cher) sur 36 000 communes ! Cette expérimentation présuppose une forme de coopération intercommunale qui rend difficile un retour en arrière. Maxéville est de nouveau un laboratoire expérimental, mais sur ce sujet, il s’agit de l’avenir de nos enfants.
Mr le maire, pouvez-vous nous donner des précisions sur ce projet ?
 
La réponse, pas de projet envisagé pour l’instant, de la concertation. Notre analyse pour le groupe « Maxéville, un nouvel élan » pas de fumée sans feu !!!!
Nous restons vigilants sur le projet et nous restons farouchement opposés à toute forme de fusion des 2 groupes scolaires. Nous défendrons toujours un service public d’enseignement de qualité.
 
Question N°4
 
Comme vous le savez, notre pays traverse une crise financière sans précédent depuis 1929 .De nombreuses communes de droite comme de gauche ont pris des mesures financières en terme d’économie par rapport à ce phénomène (cérémonie des vœux par exemple).
Maxéville est très lourdement endettée plus de 1500€ par habitant et se doit à mon sens de rentrer dans cette démarche et de faire des économies.
Quelles sont les mesures économiques envisagées pour 2009 ?
 
Pas de mesures concrètes énoncées par le Maire, un catalogue de projets communautaires, mais les plus défavorisés en ont que faire de l’installation du siège de PERTUY ou toute autre valorisation du patrimoine.

Articles similaires

Conseil municipal du 25 mars 2013

Texte: 

J'ai attendu une bonne semaine pour livrer mes impressions sur conseil municipal qui était fort long (3h30) mais très intéressant sur le plan de l'échange entre Christpohe Choserot et  Henri Bégorre. Heureusement qu'il fait bon dans la salle du conseil, et je m'y suis installé pour assister avec attention. Vous pouvez découvrir les commentaires de chacun en cliquant sur les images proposées ci-dessus.

conseil municipal 29 avril 2013 pas si tranquille que je pensais

Texte: 

Analyse du conseil municipal du 29 avril 2013.

Pour ce conseil municipal, j'avais pris mon ordinateur portable et je me suis connecté sur mon site pour écrire au fur et à mesure les interventions de chaque élu. Je pensais que cela allait être un conseil ordinaire mais cela ne fût pas le cas. D'ailleurs, peut-on parler de conseil ordinaire ?

La vidéo était prête dès le lendemain mais j'ai préféré attendre le billet de Daniel Jacob qui l'a aussitôt écrit dans la soirée, celui de christophe choserot est survenu le lendemain sur son blog. Vous pourrez lire ces différents billets en cliquant sur la photo de chacu d'eux.

Conseil municipal du 24 juin 2013 sans vidéo

Texte: 

Je publie aujourd'hui les différents articles sur le conseil municipal du 24 juin 2013 dont je ne suis pas allé filmé. Je continuerai toute de même à informer les habitants sur ce qui s'est passé au conseil municipal à travers le blog de Daniel Jacob, de celui de Christophe Choserot et de l'article de l'est Républicain. Certes, on n'a pas le contenu intégral de ce qui est dit, il faut donc prendre ces articles avec précaution.

conseil municipal maxéville du 24 septembre 204 : une blague inapproprié par l'opposition ?

Texte: 
Pour ce conseil municipal de la rentrée, il y a eu du changement au niveau de la disposition des tables, en effet la presse écrite est situé avec l'équipe placée derrière le maire ce qui permet d'accueillir davantage de monde. Comme je n'étais pas présent au conseil du mois de juin , je n'ai pas pu voir le changement. En effet, j'étais sollicité par la MJC Massinon pour les captations des trois galas. Pour ce conseil municipal, j'ai préférer vous proposer plusieurs séquences vidéo du conseil car la totalité dure deux heures, et c'est ennuyant à regarder pour le simple habitant.

Conseil municipal : L'audit tsunami financier de Maxéville

Texte: 

Conseil municipal 17 octobre 2014
 

Il n'est pas évident de faire un résumé d'un conseil municipal aussi ardent que celui-ci. Du vivant de Daniel, il en faisait un résumé super précis avec des mots bien ajusté, ce qui n'est pas mon cas car ne prenant pas parti ni pour l'un ni pour l'autre, je ne peux que participer en tant qu'habitant et donner un avis personnel.

Conseil Municipal du 5 Décembre 2014 : la trève hivernal

Texte: 

Le vendredi 5 décembre 2014 avait lieu le dernier conseil municipal de l'année 2014 à 20h, un conseil en trois partie : la première concerne les informations diverses, la deuxième partie sur le rapport de la Communauté Urbaine et la dernière partie les 13 ordres du jour. Pour ce conseil, je propose donc trois vidéos correspondantes aux parties que je viens de citer. Ces vidéo étaient déjà en ligne 24h après le conseil mais je ne me suis pas attelé à l'écriture de contenu. Je n'aime pas écrire à chaud, sans doute de peur d'être guidé par l'émotion du moment. Je n'ai pas eu d'émotion puisqu'il n'y avait rien de particulier sur ce conseil.

Première partie

informations :

Conseil municipal du 27 février 2015

Texte: 

Conseil Municipal du 27 février 2015

La dernière séance du conseil municipal s'annonçait chargée, elle fut animée.

M.Bégorre (opposition) a été le premier à décocher une flèche : "Il faut être cohérent M.Choserot si vous voulez qu'on travaille ensemble, cessez vos accusations infondées, votre côté professoral et narquois. Depuis les années 2000, la fragilité de la commune était bien connue bien avnt ASAT. Je sais que vous ne dormez pas beaucoup mais on peut s'exprimer sans être interrompu sans arrêt. J'aimerais que l'on ait un dialogue constructif". 

Conseil municipal du 9 juin 2008

Texte: 

Sauvegarde du blog maxeville un nouvel élan
 
Un certain nombre d’affaires était à délibérer lors du dernier conseil municipal. Plusieurs points ont porté à débat et quelques fois de manière houleuse.
 
 - Présentation du rapport de la chambre              régionale des comptes
 - Modification des instances de participation
- Développement des services périscolaires
- Questions diverses