30px; }
Welcome Visitor:

Pimax N°260 mai 2013

Onglets principaux

Commentaires

Le budget 2013 a été présenté lors du dernier conseil
municipal. Celui-ci est à l’image du Débat d’Orientation
Budgétaire. C’est un budget sans cap, sans orientation,
sans cohérence.
Sur la forme, le Maire nous fait une explication
comptable du document, chapitre après chapitre. Nous,
nous pensons qu’il faut donner du sens à un budget,
il faut qu’il s’inscrive dans la vie des Maxévilloises et
Maxévillois. Il doit traduire l’action politique, il doit
traduire des choix politiques. Derrière un budget il y a
des personnes, un budget ce n’est pas simplement des
chiffres. C’est la vie quotidienne de chacun.
Sur le fond, la première remarque sur ce budget,
c’est sa baisse de -12 % et surtout de - 35,74 %
en investissements. Une dette toujours importante
(19 millions d’euros) et sur ces 5 ans, la dette n’a fait
qu’augmenter d’année en année sans aucune maîtrise.
Et quitte à nous répéter, tout le monde sait l’origine de
cette dette, cette dette a un nom, elle s’appelle ASAT et
ne profite à aucun Maxévillois. Mais le Maire persévère
dans son erreur et propose une nouvelle fois dans son
budget de dépenser l’argent public dans cette entreprise,
un demi-million d’euros d’investissement pour le
remplacement de matériel technique, 170 000 € de
Le budget 2013 a été présenté lors du dernier conseil
municipal. Celui-ci est à l’image du Débat d’Orientation
Budgétaire. C’est un budget sans cap, sans orientation,
sans cohérence.
Sur la forme, le Maire nous fait une explication
comptable du document, chapitre après chapitre. Nous,
nous pensons qu’il faut donner du sens à un budget,
il faut qu’il s’inscrive dans la vie des Maxévilloises et
Maxévillois. Il doit traduire l’action politique, il doit
traduire des choix politiques. Derrière un budget il y a
des personnes, un budget ce n’est pas simplement des
chiffres. C’est la vie quotidienne de chacun.
Sur le fond, la première remarque sur ce budget,
c’est sa baisse de -12 % et surtout de - 35,74 %
en investissements. Une dette toujours importante
(19 millions d’euros) et sur ces 5 ans, la dette n’a fait
qu’augmenter d’année en année sans aucune maîtrise.
Et quitte à nous répéter, tout le monde sait l’origine de
cette dette, cette dette a un nom, elle s’appelle ASAT et
ne profite à aucun Maxévillois. Mais le Maire persévère
dans son erreur et propose une nouvelle fois dans son
budget de dépenser l’argent public dans cette entreprise,
un demi-million d’euros d’investissement pour le
remplacement de matériel technique, 170 000 € de
pauvres de France, le taux de chômage atteint les 22%,
mais aucun nouveau dispositif n’a été mis en place pour
accompagner nos concitoyens les plus touchés.
Notre ville est à l’arrêt, nous avions demandé "Un
nouvel Elan" en 2008 pour notre commune, nous
croyons qu’il faut autre chose qu’un nouvel élan
aujourd’hui. Nous pensons qu’il est temps de redresser
notre commune, lui redonner sa place. Nous croyons
qu’il faut un Maire présent, aux côtés de nos concitoyens,
un Maire qui écoute son équipe et qui écoute surtout ses
administrés.
être maire ce n’est pas simplement avoir le pouvoir pour
le pouvoir, être maire c’est avoir le pouvoir de faire avec
et pour les Maxévillois.
Pour le Groupe
Municipal de Gauche,
Christophe Choserot
Vice-Président
de la Région Lorraine
Conseiller municipal
Président du groupe d’opposition
"Maxéville, un nouvel élan"

 

Pages

Articles similaires

N°135 PiMax décembre 2001

Texte: 

MAXEVILLE DANS LES PREMICES DE NOËL.

AVEC LA BOURSE AUX JOUETS DE L’AQCLB.Pendant que la plupart des enfants étaient à l’école, leurs parents ont passé une partie de l’après-midi du 15 novembre dernier au CILM pour leur choisir des cadeaux de Noël... en ayant la garantie que l’effet de surprise serait conservé.

N°184 PiMax mai 2006 -

Texte: 

Fidèle aux racines de ses habitants, Maxéville travaille à dynamiser les échanges européens et à les concrétiser par de multiples actions. C'est une volonté de la Mairie de développer ses relations extérieures, pour les générations futures, pour la langue, la culture et toute forme d'échange.

N°201 pimax décembre 2007 - Saint Nicolas à Maxéville

Texte: 

Saint patron de la Lorraine, son passage annonce à ses petits protégés le début des fêtes de fin d’année et la perspective de recevoir friandises et cadeaux. Saint-Nicolas sera donc parmi nous entre le 2 et le 8 décembre. Et il entend bien rencontrer le plus grand nombre possible deMaxévillois !

Pimax N°214 mars 2009 - er festival hip hop à Champ-le-Boeuf

Texte: 

Le samedi 28 février, avec le soutien de la mairie, les Têtes Brulées lancent au CILM, la 1ère édition du festival Hip-Hop, de 18h à 23h. C’est le 1er évènement du plateau dans le cadre des Aventures Partagées, qui réunit des artistes de Maxéville, Laxou et Nancy.

Pimax N°230 septembre 2010 - Les services périscolaires qui vous sont proposés

Texte: 

Special rentrée. C’est la rentrée… avec la préparation des cartables, sans oublier le calendrier de la nounou ou l’inscription à la restauration scolaire. Mais la rentrée est également l’occasion pour votre enfant de retrouver ses camarades de classes et de découvrir de nouvelles activités. Pour vous accompagner dans ces nombreuses démarches, la Mairie vous propose différent services ou aides.

Le journal de Maxéville

Texte: 

Le permier numéro du journal de Maxéville est sorti ce mois de septembre 2014, disponible en version papier dans vos boîtes aux lettres et également sur le site internt de la mairie de Maxéville. A ma grande surprise, le format A4 reste inchangé, mais le contenu a été totalement transformé.