30px; }
Welcome Visitor:

Adista - Gilles Caumont

Onglets principaux

 

Le maire Christophe Choserot était à l'inauguration du nouveau data center de l'entreprise Adista. L'infrastructure est situé à quelques mètres du siège actuel, dans l'ancien local où Adista a commencé sur le site Saint Jacques à Maxéville.

C'est quoi un data center ? D'après la définition de Wikipédia :"Un centre de traitement de données (data center en anglais) est un site physique sur lequel se trouvent regroupés des équipements constituants du système d’information de l’entreprise (ordinateurs centraux, serveurs, baies de stockage, équipements réseaux et de télécommunications, etc.). Il peut être interne et/ou externe à l’entreprise, exploité ou non avec le soutien de prestataires"

Le bâtiment a été totalement transformé pour devenir un data center haute densité hautement sécurisé dont le niveau de sécurité est de type Tier 3, unique dans l'est de la France. C'est un data center d'une surface de 300 m2 disposant d'équipements de dernier cri (badge, biométrie, vidéosurveillance)

L'entreprise Adista est devenue le numéro 3 français sur le marché des accès internet et VPN professionnels. Le chiffre d'affaires de cette société est passé de 15 M€ en 2009 à 54 M€ en 2014, et le nombre de salariés de 80 à près de 300. Adista compte 24 agences et devient donc une ETI, entreprise taille intermédiaire.

Articles similaires

ECLATEC

Texte: 

eclatec

Keo, Nismo, Aloa... Les solutions d’éclairage proposées par l’entreprise ECLATEC brillent de Maxéville à Bakou en Azerbaïdjan.

Créée en 1927, installée à Maxéville depuis 1968, ECLATEC est spécialisée dans la conception de luminaires et de matériel d’éclairage public. Avec un chiff re d’aff aires de 60 millions d’euros, une fabrication de 150 000 luminaires par an, et un eff ectif de 185 salariés (dont 30 intérimaires), ECLATEC est la plus grosse entreprise « 100% française » du secteur.

Le défi de l'apprentissage industriel

Texte: 

Finie l'époque où l'apprentissage était le parent pauvre des politiques de formation. "Il ne faut plus considérer les centres de formation des apprentis comme des voies de garage.

Willy Alcaraz : 24 nuances de Dakar

Texte: 

willy alcaraz 24 nuances de DakarWilly Alcaraz a 24 départs au compteur en 36 Dakar. A seulement 53 ans, le Nancéien est déjà un dinausore sur l'épreuve lancée en 1979 par Thierry Sabine. Dès 1987, le Français embarque en tant que mécano dans l'équipe de Christian Chiaravita, un ami de son père.

L'anné d'après il grimpe dans le baquet et ne le quittera plus. Tantôt pilote, tantôt copilote, il a couru avec Paul BElmondo, Carlos Sousa et Stéphane Peterhansel. Ce dernier, onze victoires à son palmarès, assure que "Willy sait tout faire. C'est un bon copilote, un bon pilote et un bon mécano".