30px; }
Welcome Visitor:

conseil de proximité à Champ-le-Boeuf

Onglets principaux

Message d'erreur

User warning: The following module is missing from the file system: workflownode. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /var/www/vhosts/maxeville.tv/httpdocs/includes/bootstrap.inc).

Lundi 17 novembre 2014 a eu lieu une réunion d'information au CILM initiée par la municipalité de Laxou concernant la création d'un conseil de proximité dont les habitants de champ-le-boeuf étaient invités à participer.

"L'idée est de mettre en place un coneil de proximité en accord avec mon homologie Christophe Choserot qui a crée une commission de son côté à Maxéville" a expliqué le maire Laurent Garcia en insistant sur le fait que les problématiques du quartier touchent aussi bien Laxou que Maxéville.

D'ailleurs vous pouvez consulter la commission de quartier du champ-le-boeuf en vidéo de Maxéville. Je suis donc allé à cette réunion en tant qu'association de quartier en non en tant qu'habitant. J'aurais aimé souhaiter que Maxéville crée une association dans le même style. Mais le candidat Christophe Choserot a choisi plutôt "la participation citoyenne" qui était la proposition N°6. C'est exactement le même travail, la même optique que le conseil de proximité, à la différence est que le conseil de proximité est une association dont ne siège aucun élu mais peut participer aux réunions sur invitation. La durée de l'association est celle du mandat du maire. Elle décide des jours de réunions, de la fréquence et du contenu. C'est exactement ce qui me correspond. 

L'objectif est de créer une instance participative dans les deux communes avec des rencontres régulières. L'expérience étant concluante pour les trois autres quartiers de Laxou qui ont déjà chacun un conseil de proximité, c'est sur ce même modèle qu'un conseil voit le jour à Champ-le-Boeuf.

Accompagné de ses adjoints Yves Pinon et Christian Machin, respectivement élu de quartier et élu en charge des conseils de proximité, le maire a expliqué le fonctionnement du conseil. Effectivement, il a le statut d'association loi 1901 et est indépendant de la municipalité. Son objectif est d'être au plus près des habitants et d'être une interface entre les riverains et la mairie. En outre, tous les habitants et commerçants du quartier sont membres de droit et aucun élu municipal ne peut siéger au bureau.

La présentation a par ailleurs été complétée par des commentaires notamment de Michel Richard, président de la commission de quartier qui a existé à Champ-le-Boeuf il y a plusieurs années, témoignant de l'importance d'une telle instance dans le quartier.

La réunion s'est conclue par un appel aux bénévoles aux bénévoles, suivi de l'élection des membres du bureau : 

- Président Michel Richard

- Vice-président Jean-Louis Kieffer

- Secrétaire Didier Houpert

- Secrétaire Adjointe Herveline Dacruz

- Trésorière Muriel Triches

- Trésorière Adjointe Fabienne Beau

Membres : Armandio Dacruz, Yves Mathieu, Catherine Pizelle, Jean-Claude Marékovic, Dominique Stepien, Béatrice Daubanton, Josette Ferrant, PIerre Thongsoum

Commentaires

Michel Richard est une figure bien connue de Champ-le-Boeuf. Ce Parisien de naissance est arrivé à Laxou en 1979. Il a été rédacteur à l'Est Républicain avant de s'engager dans l'armée de l'air de 1955 à 1963. Il a poursuivi son parcours au Cuces à l'Ecole des Mines de Nancy.

Il a ensuite exercé durant 4 ans à la Générale Electrique avant de devenir représentant pour une tréfilerie (fabrique de fil métallique) sur l'ensemble du territoire, une activité qu'il a exercée pendant 27 ans.

Michel Richard s'est beaucoup investi à Laxou, notamment, en tant qu'élu puiqu'il a siégé au conseil municipal de 1983 à 2001 et était délégué au CILM, ce qui lui a valu l'affectueux surnom de "maire du Champ-le-Boeuf".

Il a, par ailleurs, été président de Laxou Point Rencontre et président des ACPG-CATM section de Laxou durant 15 ans.

Parmi ses activités, il est encore aujourd'hui administrateur au CCAS. Et c'est à l'unanimité qu'il vient d'être élu président du nouveau conseil de proximité Laxou-Champ-le-boeuf

Monsieur le  président du Conseil de proximité Michel RICHARD ouvre la séance à 19h00 par la présentation des membres du Conseil d'administration et les membres du bureau.

Sont élus membres du Conseil d'administration : Mesdames Béatrice DAUBANTON, Josette FERRANT, Catherine PIZELLE ; Messieurs Armandio DA CRUZ, Jean-claude MAREKOVIC, Yves MATHIEU, Dominique STEPIEN, Pierre THONGSOUM.

Sont élus membres du bureau : Président : Monsieur Michel RICHARD

                                                          Vice-président : Monsieur Jean-louis KIEFFE

                                                          Trésorière : Madame Muriel TRICHES

                                                          Trésorière adjointe : Madame Fabienne BEAU

                                                          Secrétaire : Monsieur Didier HOUPERT

                                                          Secrétaire adjointe : Madame Herveline DA CRUZ

Nous notons l'absence de Madame Catherine PIZELLE.

 

Il a été décidé et voté à l'unanimité que le siège social est situé : 23 rue de la Meuse au CILM 54520 Laxou. Le sigle de l'association a pour dénomination : LCLB (Laxou Champ Le Bœuf).

Monsieur le président RICHARD précise qu'il se rend en préfecture en compagnie de Madame TRICHES, Trésorière pour déposer les statuts de l'association ainsi qu'en banque pour ouvrir un compte.

 

Il a été évoqué l'article 9 de la loi relative au contrat d'association, celui-ci organise et définie la dissolution de l'association. Monsieur le président propose que nous en reparlions lors de notre prochaine réunion.

 

A l'issue de cette présentation et de la mise au point concernant ces articles, un tour de table est organisé pour évoquer plusieurs problèmes inhérent à notre commune.

 

Monsieur DA CRUZ prend la parole pour nous faire part de son étonnement quant à la vue de l'inversion des panneaux rue de la Meuse (panneaux Laxou/Maxéville). Toujours rue de la Meuse, sens CILM/pharmacie ou inversement pharmacie/CILM, l'élagage n'est pas effectué ce qui occasionne une gène notamment pour les non-voyants, malvoyants, personnes à mobilité réduite. Le même problème se pose également au 1 rue de la Moselotte. Toujours le même inconvénient à la sortie Hlm Moselotte, nous n'y voyons rien au niveau du stop ou si l'on s'avance un peu la visibilité est quasiment nulle, en fait il n'y a que lorsque nous arrivons sur la route que la visibilité est meilleur. Les services municipaux doivent intervenir très rapidement tant pour un niveau sécuritaire des personnes ou des automobilistes.

 

Monsieur MAREKOVIC relate les même inconvénients mais cette fois à l'arrière du CILM. Lors des travaux de réaménagement du Plateau de Haye, un emplacement était prévu pour effectuer les livraisons lors de diverses manifestations. La végétation envahissante empêche de se garer, de ce fait les véhicules sont obligés de rester sur la voie publique occasionnant une gène effective pour le passage d'autres véhicules. Ce problème est depuis résolut, les arbustes ont été enlevés et remplacés par une plantation d'arbres.

De plus, tous les jours, dimanches compris, un véhicule du Grand Nancy sillonne nos rues en vue de récupérer les objets hétéroclites entreposés près des bennes à ordures ; ces passages quotidiens sont-ils d'une nécessité absolue qu'en aux économies à réaliser à ce niveau ?

 

Madame BEAU évoque les mêmes problèmes que Monsieur DA CRUZ concernant la prolifération végétative rue de la Moselotte. Une action des services municipaux est à entreprendre.

 

Madame TRICHES revient sur le problème récurrent des saletés et autres encombrants qui jonchent le long du mur anti-bruit  de l'autoroute. Il est également évoqué les tas de vêtements déposés aux pieds des moloks ou conteneurs semi-entérrés.

 

Monsieur RICHARD attire l'attention de tous sur la situation de la place de la Meurthe face à la poste de Champ le Bœuf, l'air de jeux est à ce jour barricadé, qu'adviendra t-il de cet espace.

 

A l'issue de ces diverses questions posées lors du tour de table, Monsieur le président remercie les membres de l'association et fixe la date du prochain rendez-vous. Celui-ci est fixé au 02 Février 2015 à 19h00 au CILM.

Un rappel de ce rendez-vous sera fait courant Janvier 2015.

La séance est clôturée à 20h15.

Bonne fêtes de fin d'année à tous. 

COMPTE RENDU DU CONSEIL DE PROXIMITE

EN DATE DU 27 avril 2015

 

 

Monsieur le  président du Conseil de Proximité Michel RICHARD ouvre la séance à 18h30.

 

Etait présents : Amandio DA CRUZ, Didier HOUPERT, Jean-Louis KIEFFER, Jean-Claude MAREKOVIC, Yves MATHIEU, Michel RICHARD, Dominique STEPIEN, fabienne BEAU, Herveline DA CRUZ, Josette FERRANT,  Muriel TRICHES.

 

 

Etait excusé : Pierre THONGSOUM

 

 

Nous notons les multiples absences de mesdames, Catherine PIZELLE, et Béatrice DAUBANTON.

 

Monsieur le président, explique qu’il va dans ses mots tenter de démêler la loi sur le Conseil Citoyen, article par article.

Au fur et à mesure des explications du président, nous pouvons noter certains termes importants que vous trouverez ci-dessous :

 

 

Liberté : le Conseil citoyen a vocation à favoriser l’expression d’une parole libre.

Egalité : situation corollaire (conséquences) la parole de chacun est prise en compte

Fraternité : les membres du Conseil citoyen s’engagent à œuvrer volontairement en faveur de leur quartier

Laïcité : lieu de débat public. (Prosélytes : les actes déployés pour convertir à une foi sont interdits)

Neutralité : indépendance et autonomie vis-à-vis des partis politiques, syndicats,…

Souplesse : prendre en compte le contexte local

Indépendance : espace d’échanges, d’analyses et de débats, la parole est libre

Pluralité : permettre la composition de toutes les composantes

Parité : associations, acteurs locaux, habitants tirés au sort.

Proximité : mobilisation citoyenne, valorisation de l’expertise des habitants des quartiers, créativité, capacité à agir

Citoyenneté : citoyens actifs, réflexion collective

Co-construction : habitants et acteurs du quartier travaillent en partenariat

 

En résumé nous pouvons noter, que les Conseils Citoyens sont des instances de démocratie participative ; c’est pourquoi, l’objectif est de faire participer les habitants à l’amélioration de leur vie au quotidien dans le cadre des projets développés par la nouvelle loi sur la politique de la ville, autour  d’axes principaux comme, l’habitat, la cohésion sociale, l’emploi, la formation…

 

Monsieur le vice-président, prend la parole, pour expliquer à son tour que la formation de ces Conseils Citoyens est une usine à gaz, proposée par l’Etat pour la réhabilitation des quartiers selon certaines définitions bien précises.

Nous prenons donc en compte l’information reçue sur les Conseils Citoyens et nous désolidarisons totalement de ceux-ci, mais acceptons néanmoins de rencontrer ses membres.

Une question se pose : le fait du tirage au sort des membres de ces Conseils par les élus, entraîne systématiquement une estimation du coût.

 

Madame DA CRUZ pose une question : l’information n’étant pas communiquée dans son quartier, celle-ci sera-t-elle effective avant la formation de ces Conseils Citoyens.

 

Madame BEAU pose à son tour une question : pour les personnes qui travaillent, auront-ils des heures (rémunérées) débloquées par l’employeur pour participer à ces formations.

 

 

 

Questions diverses :

 

Monsieur le président et Madame DA CRUZ, s’interrogent sur le taillage des haies à  l’entrée du parc d’agrément, côté église. Le sol est en calcaire et non aggloméré, existe-t-il une solution pour remédier à ce désagrément qui permettrait une accessibilité plus pratique aux usagers.

 

Monsieur le président à effectuer une visite sur site (secteur du Champ le Bœuf  Laxou) avec différents élus de la commune, après avoir fait le point, certaines informations sont bien remontées.

 

Il est convenu avec les élus et la municipalité qu’une prise de photos soit faite par les membres du Conseil de Proximité lors d’un constat de dysfonctionnement sur le secteur.

 

Serait-il possible de faire un aménagement de stationnement pour permettre aux parents qui déposent leur enfants à l’école, sans qu’ils encombrent la rue, bloquent les passages des bus et occasionnent des situations dangereuses ?

 

Monsieur le président précise qu’à l’arrêt de bus rue de l’Ornain, un camion (semi-remorque) est systématiquement stationné sur le trottoir.

 

Madame BEAU précise que les bus arrêtés au terminus ne coupent pas leur moteur. Serait-il possible de trouver avec le réseau Stan (Transdev) une solution pour mettre fin à ce désagrément ?

 

L’ancien quai de déchargement de l’ancien LIDL est un lieu de débâcle, de débauche et de nombreux vices (remontée rapide de braguette, incitation à la débauche par des gens alcoolisés qui demandent aux adolescents et pré-adolescents du collège d’aller leur chercher de l’alcool au LIDL en leur donnant de l’argent).

 

Madame DA CRUZ demande si les nombreux trous situés entre la rue de la Meuse et L’Allée de L’alzette (entre maison et jardin)  peuvent être rebouchés.

 

Au niveau du carrefour Libération/Résistance (carrefour dangereux) serait-il possible de revoir la sécurisation, de l’aménager pour les personnes malvoyantes ou non voyantes afin d’éviter les accidents. Voir également pour la temporisation des feux car ils ne sont pas assez synchronisés et ne permette pas toujours le passage aux deux feux.

 

A qui doit-on adresser la demande pour trouver la meilleure solution de sécurisation pour le bien de tous les usagers ?

 

Serait-il possible de mettre en place un système de passage piétons parlant, de laisser un délai aux piétons avant de donner l’accès aux véhicules qui arrivent par la rue de la Résistance et augmenter la temporisation des délais de passage à ce niveau.

 

Poser la question à Monsieur Pierre THONGSOUM, ou en est la création du logo du Conseil de Proximité ?

 

Il a été convenu que pour l’envoi des convocations aux différentes réunions, elles seraient faites par mail sauf pour Mesdames Josette FERRANT et Muriel TRICHES.

 

A l'issue de ces diverses questions posées lors du tour de table, Monsieur le président remercie les membres de l'association et fixe la date du prochain rendez-vous :

Au mardi 9 juin 2015 à 18h30 au CILM salle des Commissions

 

Un rappel sera fait courant mai 2015.

La séance est clôturée à 20h15.

 

 

 

                                                            

                                                           

 

 

Pages

Articles similaires

Marché campagnard 2012

Texte: 

Le marché campagnard organisé par la St genèse association de Laxou.

Pour ce 4ième marché campagnard à Laxou, nous avons eu quelques frayeurs en début de matinée lors de la mise en place des stands à cause des bourrasques de vents.

Il y eut malheureusement des exposants qui ont subi des dommages matériels, chute de tableau pour Colette NAVET qui a décidé de plier bagage suivi par deux autres exposants.

Il faut signaler que le temps était menaçant jusqu'au déjeûner et puis par miracle par rapport à l'édition 2011, le soleil est arrivé pour rester jusq'à la fin de l'après-midi.

semi-marathon du grand nancy 2012

Texte: 

Publiée le  7 oct. 2012 par Passage du semi-marathon du Grand Nancy 2012 par la Ville de Laxou
Animation musicale en l'honneur des sportifs devant l'Hôte de Ville

Dimanche 07 octobre 2012 Images khaled frikha - www.kfrikha.com

Tous droits réservés Ville de Laxou - oct 2012

 

Projecteur numérique pour le cinéma au CILM

Texte: 

Comme chaque mois, le comité des fêtes du champ-le-boeuf propose aux habitants du plateau de haye une séance de cinéma de quartier. D'habitude, je n'y vais jamais parce que je ne prend pas le temps mais depuis un mois, l'association cravelor qui projette les films dispose dorénavant d'un tout nouveau projecteur numérique.

j'ai pu filmer quelques secondes ce nouveau appareil avec mon téléphone portable lors de la séance de cinéma ce mardi mais j'ai dû interrompre subitement le reportage car ma batterie de téléphone ne tient plus la charge. C'est un très gros problème pour moi car je fais tout de même beaucoup de reportage vidéo avec mon téléphone.

Bref, je peux tout de même vous proposer ce mini reportage de 1'20.

edition 2 octobre course belette

Texte: 
Le journal 2 octobre 2009 - édition spécial Course belette à Laxou

Préparation du festival salsa au CILM par Roberth Salsa Event

Texte: 

Ce week end, cap danse organise son festival salsa au Cilm sur trois jours consécutifs sur les trois niveaux qu'offre le CILM. Le vendredi soir débutera une soirée, samedi et dimanche seront consacré au stage avec un show prévu le samedi soir. En allant à la réunion du comité des fêtes du champ-le-boeuf, maintenant que je fais parti de l'association en tant que vice-président de la communication, j'en ai profité pour aller voir Roberth salsa event qui était en train de préparer la scène en jeux de lumières et sono.

J'ai eu le plaisir d'effectuer la captation de ce festival, c'est pourquoi vous avez pu voir les différentes vidéos sur mon compte facebook. Je vous conseille d'y participer à la soirée, c'est un régal de voir danser et de contempler le spectacle proposé.

Le téléthon 2014 du comité des fêtes : un succès

Texte: 

Les bénévoles du comité des fêtes du Champ-le-Boeuf ont organisé une soirée dansante au CILM le samedi 29 novembre 2014 dans le cadre du téléthon. Le maire Laurent Garcia, les élus de Maxéville, en l'occurence, j'ai vu Fredérique, Maëva, Delphine, Annie qui est arrivé un peu plus tard, jeunes et cités, étaient présents. Je m'excuse si j'ai oublié des noms.

Le couscous était de rigueur, et c'est les bénévoles qui l'ont préparé durant l'après-midi. Il y en avait suffisamment pour les 80 personnes personnes venues passé une très bonne soirée dont l'animation était assuré par kts dancing. C'est moi en fait. C'est la quatrième année consécutive que j'anime la soirée du téléthon, et je le fais avec plaisir. Je le fais dans le cadre de mon association et non en tant que bénévole du comité des fêtes.