30px; }
Welcome Visitor:

Partenariat positif pour le périscolaire à Maxéville

Onglets principaux

Texte: 

Plus de 90 % d'inscrits, 43 ateliers par jour, 157 par semaine. Les nouvelles activités périscolaires ont apparemment pris leurs marques sur la commune.

Lors du dernier conseil munlicipal les élus ont unanimement reconnu l'énorme travail de réorganisation réalisé par Bernard Ricci maire adjoint, et les équipes concernées."Si les enfants en sont les premiers bénéficiaires, ce dispositif a autorisé les rencontres de mondes professionnels différents et les partages d'expériences" explique ce dernier qui cite volontiers pour expliquer la réussite de ce dispositif le partenariat avec l'Espé (école supérieur du professorat et de l'éducation) laquelle a mis au service de la ville de Maxéville les compétences des formateurs de l'Espé dans un souci de complémentarité des temps éducatifs.

Ainsi dix enseignants de l'Espé encadrent plus d'une quinzaine d'étudiants de l'Espé qui mettent en oeuvre des activités périscolaires en prologement des disciplines enseignées à l'école (jeux mathématiques, fabrication de technologie, sciences).

Du point de vue des enseignants ces expériences sont très positives pour les étudiants en formation. Pour l'UFCV qui gère les activités les rencontres entre animateurs professsionnels, bénévoles, membres d'association engagés et étudiants sont très enrichissants. Le maire a rappelé les grands principes qui animent ces NAP sur la commune: gratuité et diversité des activités autour de grands parcours: je me cultive, j'appréhende le monde, je m'exprime, je m'éveille à l'art, je suis bien dans mon corps et je suis un futur citoyen.

Commentaires

L’Université de Lorraine, et plus particulièrement sa composante ESPÉ de Lorraine (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation), a en charge la formation des étudiants qui se destinent à être de futurs enseignants ou à exercer des métiers du secteur éducatif.

Elle a mis au service de la ville de Maxéville les compétences des formateurs de l’ESPÉ, dans diff érents champs disciplinaires, pour répondre aux attentes de la réforme des rythmes scolaires : proposer à l’enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité, dans un souci de complémentarité des temps éducatifs scolaire / hors scolaire. Ainsi, six enseignants de l’ESPÉ encadrent plus d’une quinzaine d’étudiants qui mettent en oeuvre, des activités périscolaires, en prolongement des disciplines enseignées à l’école dans le domaine des sciences, des jeux mathématiques, de la fabrication en technologie, de l’éducation artistique en photo et de l’éducation sportive en danse.

Grâce à nos réseaux respectifs, nous avons réussi à solliciter une diversité d’intervenants, permettant aux enfants de découvrir un large panel d’activités et d’y participer. Des étudiants de l’ESPÉ, embauchés par l’UFCV à la demande de la Ville, sont venus enrichir l’off re déjà variée depuis le début de la seconde période. À ce jour, ce sont des animateurs professionnels, des bénévoles passionnés, des membres d’associations engagées et des étudiants, professeurs des écoles en devenir, qui mettent en oeuvre le dispositif retenu par la Ville, à notre plus grande satisfaction. Si les enfants en sont les premiers bénéficiaires, ce dispositif a autorisé les rencontres de mondes professionnels diff érents et le partage d’expériences. Il ne nous reste qu’à poursuivre les travaux engagés, toujours dans un esprit d’ouverture au monde, afin de faire de cette réforme une pleine réussite à Maxéville.

Pages

Articles similaires

Maxéville : L'ADIE recrute des bénévoles

Texte: 

Association d'aide à l'initiative économique

Maxéville : Des idées pour le parc

Texte: 

Le parc de la mairie de Maxéville est situé au centre du quartier. On y trouve un air de jeux pour les enfants, une salle de repas ou de réunion, la salle Leclerc, un endroit où les jeunes peuvent jouer au ping pong.

Il est vrai que la puplart des grandes manifestations se passent dans le parc. Comme c'est un endroit de passage, de détente, de réunion, de jeux, c'est un lieu de cohabitation qu'il faut développer. Effectivement, il y a des déjections canines, et ce n'est pas normal que les propriétaires ne les ramassent pas.

Est-ce que cela va être suffisant de faire une campagne sur ce sujet ? 

Rendez-vous était donné devant la salle du parc pour un atelier de quartier sur le thème de l’aménagement du parc de la mairie.

Les danseurs de la MJC en République Tchèque !

Texte: 

Notre jeune couple de danseurs de la MJC Massinon ont participé le 31 octobre 2014 au championnat du monde de danse à Libérec en République Tchéque. Ils ont pu partciper à cette competition car depuis juin 2014 ils sont les champions de FRANCE de cette catégorie.

La competition internationnale se déroulée du 29 octobre au 2 novembre 2014 et reunissant plus de 4500 danseurs dans de trés nombreuses catégories allant des danses de salon jusqu’au hip-hop en passant par la dance show ou les claquettes. Nos danseurs agés de 9 et 11 ans ont concouru dans la catégorie : ARTISTIC SCENIC DANCE SHOW DUO JUVENIL. Leur chorégraphie sur le thème Pirate des Caraïbes mélangeant des pas de Cha-cha et de zouk leur a permi d’etre médaillés à la 5ème place du championnat du monde sur 10 couples inscrits et 8 classés.

Didier Marchal leur professeur de danse (et juge internationnal) est content de leurs résultats pour une première participation a une competition de cette envergure surtout que nos danseurs ne font pas parti d’une école de danse et étaient les seuls participants faisant partie d’une MJC avec 1 seule heure de cours de dance show par semaine . Ashley et Noah tiennent a remercier Didier Marchal , la MJC Massinon et la ville de Maxéville pour leur soutien lors de cet événement ainsi que leurs parents qui n’hesitent pas à les accompagner partout en France et desormais meme à l’etranger pour les différentes competitions afin de pouvoir continuer a vivre leur passion de la danse.

Blandine BOUALAOUI photo : Ashley Lan et Noah Boualaoui accompagnés de leur Professeur de danse Didier Marchal

Savoureuse fête du jeu

Texte: 

Le jardin des jeux, la ludothèque de la ville de Maxéville, lancera la 17e édition de "jeux et Familleux en fête", le dimanche 18 janvier de 14h à 18h au centre intercommunal de champ-le-Boeuf.

Ambiance récréative et dépaysement garanti, la manifestation 2015 aura pour thème les jeux d'hier et d'aujourd'hui. Des heures de franche rigolade en perspective. 3on espère faire le plein, proposer des jeux qui plairont à toutes les générations et faire découvrir les jeux anciens aux plus jeunes", confiait Anne Thiriet, l'une des deux ludothécaires du Jardin des Jeux. La ludothèque de Champ-le-Boeuf a tellement de succès que ses fidèles adhérents ne devraient pas manquer de participer à cette journée festive et intergénérationnelle. Parmi les partenaires, la campagnie A l'instant proposera des contes pour les petits et grands (à 15h, 16h et 17h), Zazam mettra à disposition dupublic ces jeux en bois géants et animera un atelier de construction à partir de matériel de récupération, la halte garderie Les canailloux assurera l'accueil des tous-petits, la team Warp-Zone vous fera remonter le temps en voyageant dans l'univers du jeux vidéo rétro : les jeux collectors et vielles consoles seront de la partie.

Dans le hall du CILM, les enfants pourront jouer à des jeux d'imitation (dînettes, malette de docteur, petit train,...). Des petits jeux passe-temps, jeux de cartes, jeux d'adresse (toupie, osselets,...) des jeux oubliés remis au goût du jour seront à l'honneur. Des stands jeux de rôle, jeux de plateau seront à la disposition du public et les animateurs ne manqueront pas d'expliquer les règles. Des surprises sont annoncées. Une fête propice à la convivialité où les jeux anciens et contemporains seront côte à côte histoire de jouer.

Plus de 200 joueurs au loto du Haut Marnais

Texte: 

haut marnaisBelle participation, samedi 10 janvier 2015 dans la salle des banquets du centre intercommunal où se déroulait le traditionnel loto, organisé par l'amicale des Haut-Marnais et son président, Michel Hislen, avec, à l'animation, Yves Pinon qui a rappelé le règlement aux novices avant les premiers tours de boules.

Les débutants ne devaient pas être très nombreux car les habitués du quartier et des alentours se retrouvent chaque année pour ce moment récréatif. Un rendez-vous convivial et bon enfant qui a réuni plus de 200 joueurs en quête de chance, les visages rivés sur les cartons. "On a rarement de la chance mais on vient surtout pour passer un bon moment entre copines", glissaient Carmella, Mauricette et Conception, venues de Laneuville.

Des jolis lots ont été ditribués tout au long de la soirée. Les moins chanceux piuvaient aller se désaltérer ou manger quelques pâtisseries devant un buffet copieusement garni. Le reste de l'année les Haut-Marnais organisent des tournois de belote et tarot mensuels au CILM, un succès là encore qui ne se délent pas. 

Prochaines rencontres tarot et belote les 24 janvier, 21 février, 21 mars, 18 avril, 16 mai et 13 juin 2015.

Article de l'est républicain

Atelier circulation à Maxéville

Texte: 

Atelier circulation MaxévilleLa réunion de "l'atelier circulation" a débuté par une présentation par Alain Simon, conseiller municipal, du rapport commandé par la mmunicipalité concernant le comptage des véhicules et les relevés de vitesse au centre-ville. 

Plus de 4 000 véhicules empruntent la rue de la République chaque jour. Globalement les vitesses sont respectées sur l'ensemble de la zone 30 sauf dans la partie haute de la rue République. On a appris que Pièces Auto 54 avait engagé un nouveau recours contre la procédure d'expropriation ce qui freine les projets envisagés sur le secteur (voirie, parking d'interconnexion). Olivier Pivel, adjoint déléué à l'urbanisme, a présenté le projet de maison médical (Maison Dupuis) indiquant que l'ouverture était prévue pour le second semestre 2017 :" Un cabinet médical ouvrira au rez-de-chaussée, il comprendra des infirmiers, médecin, orthophoniste, kiné...Une salle commune est prévue.".

Des permanences en mairie seront proposées pour les personnes intéressées par ces logements adaptés aux personnes âgées. Les grandes lignes du projet d'aménagement et de sécurisation du carrefour devant la mairie sont connues : création d'une plateforme surélevée munie de codes couleurs, trottoirs élargis, suppression du tourne à gauche, création d'une bande cyclable...Jacqueline Ries, adjointe au maire déléguée à la participation et au cadre de vie et Céline Roussel, mission participation citoyenne, ont annoncé que le flagrant délit de non-ramassage des déjections canines serait verbalisé à partir du 9 mars (35€).

On estime qu'il y a 800 chiens sur la commune. La commune prévoit de distribuer 40.000 sac par an. Outre les distributeurs, on peut s'n procurer en mairie, dans les commerces, pharmacies et dans les gymnases de la ville. Autre point noir, les conteners à poubelles qui encombrent les trottoirs. Les élus ont annoncé que le marché des producteurs locaux prendra ses quartiers aux Brasseries tous les jeudis de 16h à 19h, à compter du 2 avril 2015.

Article de l'est républicain

atelier circulation

atelier circulation maxéville

La douceur de vivre du Haut-des-Vignes

Texte: 

https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpf1/v/t1.0-9/1948195_897791213605706_7413024265564634368_n.jpg?oh=993d8b19f382c361e264403c4724312b&oe=5574E49B&__gda__=1437672538_06733afb8b38fd22f084e1fcfcbd4c1fUne habitante du quartier explique que le Haut-des-Vignes a été crée en 1966 pourl loger provisoirement les employés de la DDE.

"On est bien dans cet ensemble de 28 logements gérés par MmH avec 4 entrées où une bonne partie des habitants a pu acquérir leur logement leur logement pour devenir propriétaire". Bienvenue à la périphérie de la commune en lisère de forêt où il fait visiblement bon vivre.

"La nouvelle municipalité a mis en place la participation cotoyenne pour échanger avec vous, connaître vos préoccupations quotidiennes et faire ensemble pour avancer" a expliqué Jacqueline Ries, maire adjointe, qui animait la réunion de quartier à la salle de la Justice, jeudi soir, avec Delphine Joncquart, conseillère municipale, Vincent Pierron, des espaces verts et du cadre de vie, Serge Pariset de la ppolice municipale, Frédéric Rynkievicz, chef de pôle en mairie et Céline Roussel, pour la participation.

Jacqueline Ries s'est félicitée de voir autant de participatants plein de bonnes volontés. La mairie a pris bonne note des demandes et des attentes : aire de jeux à entretenir, incivilités des quads et motos avec l'arrivée de beaux jours qui font un vacarme devant l'immeuble, problèmes de circulation et de stationnements...

La police municipale a indiqué qu'il fallait les prévenir ou faire le 17 en cas de nuisances, que l'anonymat était de toute façon de rigueur. "On ne peut pas intervenir si nous ne sommes pas au courant", explqiuait Serge. La municipalité a indiqué qu'elle faisait pression à la CUGN pour qu'une desserte de transports en commun passe au moins par Marvingt et le quartier Solvay.

On a appris qu'une réunion sur la fibre aurait lieu début mai. Autre bonne nouvelle : les habitants se disent prêts à relancer un repas de quartier ou une fête des voisinsArticle

Article de l'Est républicain

https://scontent-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-xaf1/v/t1.0-9/19793_897791230272371_7241916684968014041_n.jpg?oh=15936e91d89c543ce6e65890d48c16ba&oe=55754B78

Faites du vélo

Texte: 

Les membes de l'atelier vélo de Maxéville se sont réunis cette semaine à la salle de la Justice. Ils ont bien l'intention de créer une association dans les semaines à venir.

Une association qui ferait la promotion de la pratique du vélo en ville sous toutes ses formes. Manifestations festives, balades vélo mensuelles, réflexions pour l'élaboration d'un plan mobilité vélo sur la commune voire pour favoriser la créatin de nouvelles bandes cyclables, actions diverses et variées. Né sous l'impulsion de la municipalité dans le cadre de la participation citoyenne, l'atelier rassemble des fondus de la petite reine qui font du vélo une pratique de loisir ou un moyen de transport alternatif dans leurs déplacements quotidiens (travail).

Bruno Guillaume et Didier Bonhomme conseillers municipaux sont les ardents défenseurs du vélo en ville. Le grope est sur le point de signer une convention avec Dynamo qui recherche des locaux de stockage de deux roues à recycler. Pourquoi ne pas profiter des locaux disponibles sur les anciennes Brasseries, l'association aimerait y tenir un atelier de réparation régulière, les jeudis par exemple à l'heure du marché. 

Des balades mensuelles vont être organisées, deux circuits d'une dizaine de kilomètres ou d'une vingtaine de kilomètres seront proposés pour satisfaire les balades en famille. La prochaine est fixée le 14 mai à 14h30 elle s'élancera en direction de l'étang de Brin-sur-Seille avec une pause pique-nique. Auparavant il y aura un atelier de réparation de vélo ouvert à tous le 25 avril de 14h à 17h dans le parc de la mairie, un autre en juin sur le quartier Champ-le-Boeuf (la date sera connue ultérieurement).

A l'occasion de la Fête des Fraises le 13 juin de 10h à 12h une exposition de deux-roues rigolos (vélos couchés, vélos électriques) sera organisée. Le groupe aimerait aussi mettre en place un pédibus pour l'école Vautrin l'an prochain.

Article de l'est républicain