30px; }
Welcome Visitor:

Inauguration Espace de Vie Solidaire à Champ-le-Boeuf

Onglets principaux

Texte: 

L’espace de vie solidaire situé au 15 seille sur le quartier Champ-le-Bœuf a été officiellement inauguré mardi par la ville de Maxéville en présence de Mme Geiger (MmH), de Laurent Garcia maire de Laxou, de Pierre Baumann, conseiller général et des associations qui partagent ces locaux désormais inter-associatifs.

C’est un chantier jeunes encadré par JeanClaude Fleschhut, président de ASAE Francas qui a permis de donner un coup de neuf à l’EVS.

Actuellement trois associations y proposent des activités : Tricot Couture Service pour apprendre à coudre dans la convivialité et se former, le Buisson Ardent qui donne des cours de français pour les adultes d’origine étrangère, ASAE qui se veut un relais pour accompagner les besoins des habitants, qui propose des animations aux jeunes et aux moins jeunes et qui pour l’instant s’appuie sur les services de Guy Sosnosky un écrivain public.

Demain, l’association Jeunes et cité qui est intéressée pourrait y proposer aussi ses services. « La création de cet espace hors les murs de la mairie nous paraît important pour favoriser l’accès aux personnes qui n’oseraient pas venir faire des démarches en mairie pour des raisons de discrétion », a expliqué Romain Miron, maire adjoint de Maxéville délégué au social, à l’emploi et à la solidarité.

Fabrice Humbert, responsable du pôle action sociale de la ville de Maxéville a souligné que les portes étaient ouvertes à d’autres partenaires, l’idée de la ville étant de créer une maison de la solidarité.

« Les missions de l’EVS sont d’une part d’accueillir et de mettre à la dispositions des habitants des informations, de favoriser les échanges sociaux et de mobiliser les habitants vers des actions collectives grâce aux associations »,a-t-il indiqué.

Le projet est soutenu par la communauté urbaine, le conseil général et l’ACSE. Le maire Christophe Choserot a remercié MmH, il a fait le vœu que la CAF et la ville de Laxou décident de s’associer à la démarche prochainement.

Article de l'est

inauguration evs

 

Articles similaires

La fête des fraises édition 2015 : mon avis !

Texte: 

L'édition 2015 de la fête des fraises a frappé fort en commençant les festivités dès le vendredi soir avec le loto au complexe Léo Lagrange au champ-le-boeuf (le haut du plateau de Haye) animé et organisé par les bénévoles du Comité des Fêtes.

Il y avait plus de 200 inscrits mais tous ne sont pas venus. De superbes lots à gagner dont un superbe ordinateur portable, la soirée a fini vers minuit mais moi j'étais déjà au lit pour être frais les samedi. Le samedi il y avait beaucoup d'événements sur tout le territoire de Maxéville. Je n'ai pu hélas prendre des archives vidéos de ces différentes manifestations et surtout de la soirée dans le parc car j'étais en animation. Cependatn ne vous inquiétez pas, je suis en train de regrouper toutes les photos sur un seul album.

Le dimanche étant disponible, je propose à ma famille d'aller faire un tour au parc pour la fête des fraises et finis par y aller seul en moto, ce qui est plus pratique pour se garer. Je me gare derrière la mairie et commence mon parcours avec la découverte de la brocante organisé par le FC Maxéville club qui était debout depuis 5h du matin pour organiser cette brocante. L'heure où pratiquement je commençaisà fermer les yeux pour trouver les bras de morphée. Le parcours de la brocante encadre en forme de U le parc de la mairie, très pratique de regrouper toutes les manifestations.

Album fête des fraises 2015

Au premier stand d'arrêt, je me retrouve à déguster des fraises de jardin de "le jardin de Maxéville" tenu par Michel Hislen. Pauvre homme que je suis de ne pas savoir qu'il y avait plusieurs variétés de fraises. (Pause déjeuner). Ne me demandez pas de citer le nom des espèces des fraises que j'ai goûter, je ne me souviens plus. La seule chose que  je me souvienne est que chaque espèce avait un goût différent, plus sucré moins sucré.

J'arrive à l'entrée du parc et remarque un manège étrange. Le même manège que lors de l'inauguration

 du marché des producteurs tous les jeudis à la Brasserie. Sauf que je ne me suis pas rendu compte que pour faire fonctionner le manège, il fallait pousser les hydrauliques comme vous pouvez le voir sur la vidéo. En tout cas, toute au long de la journée, le manège n'a pas arrêter de fonctionner.

Direct

ion vers le jardin des sens à la salle Leclerc dans le parc de la Mairie, L'association Jeux et tartine a installé son campement de test des 5 sens. J'ai testé et malheureusement, je n'ai pas pu découvrir la totalité des odeurs proposer et j'ai pas voulu toucher des trucs dans les boîtes pour le sens du toucher. Trop peur ? Non !!

Pendant ce temps là, la MJC Massinon a pris place sur la scène pour une démonstration de son atelier cirque. D'ailleurs, n'oubliez pas que c'est bientôt les galas de fin d'année de la MJc au cilm. J'ai échangé quelques mots avec la société venat des vosges qui s'occupait de la sonorisation ainsi que la présidente de l'AFTC dont j'avais lu quelques articles sur l'est républicain. Et juste à côté de ce stand, j'ai joué une partie de jeu organisé par la MJC pour finir dernier.

J'ai cherché ensuite Jean Christophe le président de Max InterGénération pour discuter avec lui mais il était indisponible. En passant devant le stand des amis des enfants du monde, je me rend compte que ce nom me disait quelque chose puisque je dois animer une soirée pour eux courant septembre. Comme quoi le monde est vraiment petit si on prend la peine de le découvrir.

Sur le stand de Jeunes et Cités, j'ai pris 3 tickets de tombola pour un séjour à EuroDisney afin de contribuer à la manifestation, toute comme la dégustation de brochette de fraise à l'ananas effectué par AQCA, et les tartelettes de fraise gérer par ASAE Francas. Le club aquariophile s'occupait de la boisson et de la restauration, plus de 200 kilos de frites furent nécessaire pour accompagner les 700 saucisses. La restauration fût littéralement dévalisé, la faute à la chaleur et au bon climat. 

Enfin, j'ai contribué à ma façon à la fête des fraises en faisant le mini service pour le jury qui devait sélectionner la meilleure tarte à la fraise parmi les neufs proposées. En conclusion, j'ai passé un agréable après-midi à voir un parc animé, de superbe expositions, manifestations. Il y avait quelques personnes mécontentes de cette fête. Mais une fois que j'ai identifié ces personnes, ce n'était pas du tout des jeunes. J'ai du respect pour des personnes âgées mais parfois ceux-ci oublient aussi que le respect doit être réciproque. Il faut vraiment être difficile pour ne pas dire autre chose pour ne pas se rendre compte des efforts incroyables pour organiser cette fête.

De toute façon on ne peut pas satisfaire tout le monde. La seule chose que je n'ai pas vu durant la journée est l'ancien maire. Sans doute est-il passé à un moment où je n'étais pas là. Mais j'ai pu discuter agréablement avec Benjamin, chose rarissime car ce jour j'avais le temps. Je devais rentrer uniquement parce que j'ai épuisé ma batterie de téléphone et parce que j'avais faim. Il n'y avait plus de frites et sandwiches......

Discours ouverture "les aventures partagées"

Texte: 

C'est grâce à Yves Pinon que j'ai pu participer à ce genre d'événement. Bon je vous fais un résumer. Les aventures partagées est un gigantesque chantier sur le plateau de Haye. Et pour présenter aux habitants le nouvel espace, les trois maires Nancy, Laxou et Maxeville ont réunis toutes les associations pour présenter les temps forts dans l'année. J'ai fait un site en détail sur les aventures partagées avec les 4 temps forts. Je vous invite à visiter le site pour connaître véritablement l'ampleur de l'événement. Je suis persuadé que vous aimerez le premier site que j'ai fait après celui de ktsdancing bien sur.

Vous pouvez retrouvez d'autres reportage sur les aventures partagées sur le site suivant:

- www.lesaventurespartagees.fr -

 

Ass. des donneurs de sang

Texte: 

Article de l'Est du 5 mars 2012

La collecte de sang s'est déroulée comme à l' accoutumée surIe parking de la Cascade où le car de transfusion de l'EFS stationnait vendredi après-midi et samedi matin.

 

Le président Patrice Klaine et Marcel Berenger ont mis les petits plats dans les grands pour assurer un bon accueil aux donneurs à l'intérieur de la galerie commerciale où une collation était offerte.

 

Georges Mayeur, adjoint au maire et membre de l'association de donneurs de Maxéville et de Champ-le-Bœuf a souligné la particularité française en faveur de la gratuité du don de sang et le bénévolat qui l'accompagne. « Une soliarité dont on se félicite», ajoutait l'élu , venu rendre visite aux acteurs et aux donneurs et les féliciter. Comme Mickaëla1 dont c'était le premier don.

« Ca s'est bien passé ça a duré quinze minutes à pelne. Je n'avais pas d'appréhension. J'aime bien aider les autres, d'ailleurs je veux devenir infirmière », expliquait la jeune femme qui envisage de partir à Toulon pour faire une formation à l'école du personnel paramédical des armées (EPPA). Les deux. demi-journées de collecte ont attiré 56 personnes et il n'y a eu que trois refus. Parmi les 53 personnes prélevées on comptait 3 nouveaux donneurs. Félicitations.

ACQA

Texte: 

Association du collectif du quartier des aulnes

Notre Association a pour objet la représentation des habitants et des locataires, la protection environnementale et l'animation de notre quartier.Au travers de ce cite, vous pourrez mieux découvrir notre association, découvrir les manifestations passées et à venir........

 

 

 

 

 

 

 

 
NOM ACQA
Adresse

12 rue des Aulnes 54320 Maxéville

Téléphone/fax 06.76.39.71.23
Site internet http://acqa.chez-alice.fr
E-mail c.lintingre@libertysurf.fr
Membres du bureau
Président LINTINGRE Christian
Secrétaire

SIMONIN Gislhaine

Adjte SIMONIN Marie - Jeanne

Trésorier

FEUILLATRE Corine

Adjt BECKER Bernard

Activités proposés

L'ACQA fut juridiquement créée en octobre 2003 auparavant elle agissait sous le nom de Collectif des Aulnes.Etant reconnue par la ville de Maxéville et l'OPH de Nancy,les membres du Collectif décidérent de créer "l'Association du Collectif des Aulnes" Nous sommes une Association régie par la loi du 1èr juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

 

Conseil municipal Maxéville 24 septembre 2012

Texte: 

Conseil municipal de maxéville le lundi 24 septembre à 20h00 à la Mairie.

Pour l'ordre du jour, il y en a 23 exactement, vous pouvez soit consulter le blog de Daniel Jacob ici ou celui de Christophe choserot ici. Il s'agit du conseil de la rentrée et le sujet qui a pris environ une heure de parole concerne l'affaire numéro six sur la mise en place d'un dispositif de vidéo surveillance sur le stade darnys et écuries du plateau et la dame.

Quest-ce que j'ai donc compris à ce débat ? Il y avait des arguments de l'un et de l'autre :

Contre : le coût, il est évident que cela représente une très grosse somme d'argent pour installer ce genre de matériel. J'aurais aimé connaître la résolution de ce dispositif vidéo pour une captation nocturne. Car en l'absence d'éclairage suffisament fort, la vidéo est fortement dégradé. De plus, y a-t-il un opérateur derrière ce dispositif qui puisse zoomer sur les individus ou est-ce simplement un dispositf passif ? Je me souviens d'un reportage sur une gendarmerie dans le var qui étati confronté à des vols dans les maisons et qui avait fini par trouver les coleurs grâce à la vidéo surveillance de la ville, mais il ne pouvait identifier clairement les voleurs. On ne pouvait que supposer. Ce n'est pas comme une photo nette, prise de face. Souvent la caméra est situé en hauteur, il suffit de porter une casquette pour masquer le visage.

L'utilité d'un tel dispositif semble inefficace pour l'opposition en s'appuyant sur des chiffres d'autres villes. C'est aussi une atteinte à la vie privé.

Pour : un outil de dissuasion face à la délinquence, un sentiment de sécurité, un élément de preuve.

Je vous laisse le soin de compléter le pour et le contre car je suis sur d'en oublier. En tant qu'habitant de Maxéville, je peux raisonner de la sorte. Il est vrai que cela représente une somme d'argent qu'on pourrait utiliser sur s'autres priorités, et il y a toujours d'autres priorités. Si cela concernait mon quartier, mon quotidien, j'aurais souhaité une réponse de la commune face à ce problème. On aurait pu mettre des policiers mais cela doit être compliqué. Il existe surement d'autres façon de combattre ce problème, et c'est l'équipe de la municipalité de trouver la meilleur solution.

Cela me rappel la jeune délinquance qui sévissait dans mon quartier le hameau de la ferme, à maxéville haut (et oui il y a le haut, le bas, le centre, c'est une commune à plusieurs visages) pendant une année où il y avait des dégradations genre des tags, des réunions tardives dans la nuit. Un groupe de jeune qui ne vivait pas en plus dans le quartier; Un soir, il passait en bande, et s'amusait à  faire tomber les poubelles. Je les ai poursuivi dans la rue pendant un bon quart d'heure mais que vous voulez faire face à une dizaine de jeune qui court dans tous les sens ?

Les jours suivants je eu des oeufs lancés sur ma fenêtre, ils ont pris des affaires dans mon véhicule et a mis le feu sous le porche. La police municipal est venu, j'ai même posé une maine courante. Et depuis, je n'ai plus de souci. Je ne dis pas qu'il faut courser les jeunes, c'est dangereux. Mais bon, entre le vol des carburants, des rétros cassés, des portes d 'entrées vandalisés, il fallait bien se défendre.

J'aurais eu une vidéo surveillance dans mon quartier, cela m'aurait rassurer. Maintenant pour la question d'atteinte à la vie privée, chacun a sa position. Je trouve qu'à l'heure où il y a plus de 26 millions de comptes facebook où on peut suivre l'intimité des gens sans les connaître, ce n'est pas ce dispositif qui va s'introduire dans ma vie privée.