30px; }
Welcome Visitor:

Association Dujardin : Un jardin pédagogique fertile

Onglets principaux

Texte: 

Le jardinage comme outil d'éducation, c'est dans cet esprit qu'est née la toute jeune association "Dujardin" le 24 mai 2014. 

Soutenue par la municipalité qui lui mettait à disposition une parcelle de 1.500 m2 située entre la rue de la justice et la rue de Lorraine, la petite association s'est développée attirant de nouveaux adeptes du jardinage éducatif et de loisir; La parcelle qui dans un premier a été défrichée, clôturée et équipée d'un chalet est devenue un jardin pédagogique destiné en priorité à accueillir les scolaires dans le cadre des nouvelles activités périscolaires.

Initiation au jardinage, découverte de la biodiversité et sensibilisation à la protection de la nature sont au programme. Les séances sont animés par les membres de l'association, principalement par les fondateurs, Francis Babé (trésorier) et Pascal beaucourt (président).

Lors de l'assemblée générale qui s'est tenue dernièrement en présence de 25 personnes et de nombreux élus, le maire Christophe Choserot, Bernard Ricci, Jacqueline Ries et Aniie Delrieu, la secretaire Françoise Babé, a dressé un premier bilan satisfaisant des activités des Dujardin. Les membres de l'association ont remercié la municipalité pour la confiance qu'elle leur accorde et les services techniques pour leur aide.

Tout récemment le conseil d'administration s'est réuni au complexe Marie-Marvingt pour procéder à l'élection du bureau suivie d'un verre de l'amitié. Jean-Pierre Bruneau a été élu membre honoraire et il a été décidé que l'initiation au jardinage profiterait aussi aux écoliers de Saint-Exupéry au troisième trimestre.

Article de l'est républicain

Articles similaires

edition 13 mars 2009

Texte: 

Le journal du 13 mars 2009

3'05 La nouvelle poste à Haut-du-lièvre

4'45 Interview Serge EL FOUNI lors du festival Hip Hop au CILM

5'52 le carnaval du haut des vignes

Meeting Henri Bégorre : un homme transformé ?

Texte: 

Il s'agit du dernier reportage vidéo sur la campagne municipal de Maxéville entre Christophe Choserot et Henri Bégorre. Et je terminerai le dossier en allant au dépouillement ce dimanche à 18h00 à la salle du parc de Maxéville pour connaître le vainqueur. Je suis allé en tant que reporter pour ma webTV à ce meeting afin de constituer des archives. Lors de la précédente campagne municipale, je ne me souviens pas si les deux candidats avaient organiser ce genre de meeting. Aujourd'hui

Je ne suis pas un grand reporter spécialisé dans la politique tout ce dont je peux témoigner est le ressenti du citoyen que je suis. Pour les questions sur la politique, je vous suggère de vous référer au blog de Daniel. Durant cette campagne, il a su poser des questions pertinentes à nos deux candidats et son blog est un lieu où chaque habitant peut s'exprimer librement. A chaque fois que je lis les commentaires sur son blog, j'ai l'impression d'être dans un feuilleton américain avec plein de suspens. On découvre de nouveau personnage, des informations inédites sans pour autant les vérifier, une vrai série. On est tenu en haleine sur ce qui va être prochainement révélé. On en devient presque acrro. Je n'aurais pas la patience de Daniel de répondre systématiquement. Heureusement que la retraite lui laisse du temps à gérer son blog. Quand, je serais à la retraite, c'est-à-dire en 2037, j'aurais 67 ans. J'aurais tout le temps de relire toutes les articles de mon site. He oui, c'est ainsi quand on commence à travailler qu'à partir de 25 ans à cause des études supérieurs (En fait, j'ai traîner un peu dans chaque classe avant d'atteindre le BTS).

Alors c'est quoi un meeting de printemps ? Je suis arrivé vers 18h30 puisqu'avant j'étais à la bourse de vêtement au CILM. J'en ai profiter pour faire le tour de la salle "La bambouseraie" car je n'ai pas eu l'occasion de le faire auparavant. La dernière fois que j'étais venu c'était à l'occasion du voeux du Maire. Je n'ai ressenti aucune pression malgré le fait que ce soit une campagne à la base. Je m'explique parce que des fois je n'ai pas le vocabulaire adéquat. C'était cool, convivial, simple. J'ai pu discuter avec des habitants qui étaient venus soutenir le Maire sortant.

J'ai bavardé avec un habitant de Maxéville convaincu que le Maire sortant sera réélu. C'est normal sinon il ne serait pas là pour le soutenir. Une autre habitante me demandait qui j'étais et ce que je faisais. Madame, vous ne connaissez pas MaxevilleTv ? L'homme le plus connu pour son sondage pour la campagne municipale sur le web ! Au moins on se souvient de moi pour quelque chose. Je dis cela parce que à chaque fois que je discute avec quelqu'un, on me parle de mon sondage et pas du travail que je fais. Bref, je lui ai dis que j'étais là pour ma webTV. 

Une autre habitante me demande pourquoi mon site internet ne fonctionne pas. Il faut taper sur la barre d'adresse www.maxeville.tv et pas www.maxevilletv.fr. Ce n'est pas la même chose. Il faudrait sensibiliser les personnes d'un certain âge à l'utilisation du net. Ce qui me semble facile ne l'est pas pour les personnes qui débutent. Devrais-je réfléchir à une participation de mon association sur ce plan ? Une formation à l'utilisation de l'internet ? L'association Maxnet le fait déjà, moi je passerai mon temps à discuter et à rigoler avec les participants qu'à travailler parce que j'aime bien connaître d'abord la personne. J'étais autrefois animateur pour le rock club de Malzéville. C'était une bonne expérience pour encadrer des élèves pour des cours de rock. Les gens se souviennent davantage des bons moments passés ensemble que ce que je leur ai appris.

Ce meeting de printemps était intéressant sur le plan communication. Un exercice difficile pour chaque candidat qui doit prendre la parole. En plus avec un individu qui vous film tout près, c'est encore plus difficile sauf pour ceux qui ont l'habitude. Il y avait pratiquement toute la liste de Heni Bégorre avec trois acteurs majeurs qui ont pris la parole : le président du Totem, Didier, le président du Maxéville Nancy Volley et le troisième dont je ne connais pas le nom mais vous le verrez sur la vidéo.

Pourquoi j'ai intitulé mon article un homme transformé ?

Bon, je ne connais pas personnellement Monsieur Bégorre mais l'ayant vu à plusieurs reprises à divers manifestations de Maxéville et à son mariage. Je vais jouer un peu le rôle d'un mentaliste comme la série, ou "lie to me". C'est un homme qui a beaucoup d'expérience dans son domaine mais je le trouve timide ou plutôt réservé sauf pour ceux qui le connaissent bien bien entendu. Mais depuis son mariage, j'ai l'impression que l'homme a changé. Je le sais puisque ma femme ma transformé. Je suis devenu plus calme, je boude moins, je m'isole moins, bref je suis presque devenu une femme : je parle. Ce que je veux dire, est que depuis son mariage, je ne l'ai jamais vu aussi présent sur FaceBoook. Pour un homme de son âge, c'est pas si mal de se frotter aux nouvelles technologies. Et le deuxième point est qu'en terme de communication, il faudrait revoir la stratégie. Ce dont il lui manque aujourd'hui, c'est une communication avec ses habitants. Certes, on peut le joindre via un courriel, via sa permanence téléphonique, mais ce que je veux dire, c'est d'informer les habitants. L'information a une place importante aujourd'hui. On ne peut plus se passer des blogs, des réseaux sociaux. Il faut intégrer le numérique dans un programme électoral. Normalement, il est question de moderniser le site internet en intégrant d'autres modules pouvant répondre à ce besoin. Il ne reste plus qu'à attendre la mise en place.

Je rappel également que la WEBTV existe grâce au soutien de la ville et je remercie pour ce soutien et je surtout parce que depuis l'existence de ce site, je n'ai jamais eu une intervention du maire me demandant de retirer ce que j'ai publié. Même l'affaire du sondage dernièrement sur mon site n'a pas eu un mot de sa part. C'est un point important que j'apprécie. Car je souhaite rester indépendant dans ce que j'écris.

D'ailleurs, je ne fais pas ce reportage pour faire sa publicité mais parce que je considère que cela fait parti de mon rôle de WebTV. Je n'ai pas vu l'Est républicain, ni Daniel, chacun a ses raisons. Pour ma part, j'étais disponible,et puis cela fait de l'audience. Cela me permettra de placer mes opinions puisque vous êtes en train de me lire.

Quel que soit le prochain maire, il ne faut pas baisser ma subvention mais plutôt l'inverse. Cette subvention ne me sert pas à partir en vacance ou aller au restaurant (je mange que des sandwiches le midi) mais à proposer une vidéo quotidienne sur maxéville que ce soit sur les associations, les entreprises ou une action communale, à investir dans nouvelle caméra numérique à carte (prix 4000 € l'unité) pour réduire le temps de traitement vers le net. L'idéal serait d'en avoir 2 pour former un correspondant afin de couvrir davantage l'actualité de Maxéville. A développer aussi une version vidéo du Pimax, je vous renvoie à mon article sur le projet d'un Pimax en version vidéo. C'est beau de rêver mon cher PIerre (je me parle à moi-même de temps en temps, à défaut d'avoir un interlocuteur, c'est pratique parce que j'ai toujours le dernier mot). Justement c'est parce que je suis un rêveur que je continue. Si on n'est pas passionné par ce que l'on fait, on laisse tomber rapidement.

Lors de la prise de parole du Maire expliquant son accident cardiaque, j'ai senti de l'émotion. Et c'est cette émotion qu'il devrait laisser apparaître davantage. Je suis effectivement sensible aux émotions.

Noce sur le plateau

Texte: 

 

Interview audio :

MaxévilleTV : Où sommes-nous ?

Animatrice : nous sommes derrière le Centre social La clairière sur le plateau de Haye

MaxévilleTV : c'est quoi cet événement ?

Animatrice : dans le cadre du projet "Plat' haut de Noce", un premier temps fort, une grande fête avec plusieurs stands autour du thême le mariage : déguisement, musiciens, démonstrations, dégustations

MaxévilleTV : d'où vient cette idée de noce ?

Animatrice : Complètement par hasard, rencontre le metteur en scène de la compagnie " tout va bien" qui propose un spectacle "noce" qui sera jouer en décembre. Cette rencontre a permis de créer cet atelier. C'est un thême multiculturel,intergénérationnel, tout le monde peut s'exprimer sur ce thême. C'est unpeu la valorisation de cette expression.

maxévilleTV : y-a-t-il plusieurs associations liés à ce projet ?

Animatrice :  Oui, il y a plusieurs associations dont les Amitiés tsiganes, le CRIL , jeunes et cités, cultures et partages, trico coutures services, et les bénévoles.

Bouger pour octobre rose 2014

Texte: 

Pendant que ma femme courait les magasins pour habiller notre fille, je suis allé à la place carrière pour trouver les 70 personnes de Maxéville inscrites à "courrir pour octobre rose".

En arrivant sur la place Stanislas, il y avait encore les jardins éphémères de Nancy, et lorsque je suis arrivé à la place carrière, je ne pensais pas y voir autant de monde. Comment vais-je trouver les participants de Maxéville. Quand au loin, une main avec un panneau "Maxéville" s'agitait, c'était Romain Miron. La pluplart de l'équipe municipal de Maxéville était présente à ma grande surprise.

Avant le départ de la course, un échauffement était nécessaire, et la place de la carrière fût complètement remplie par les 5000 femmes. J'ai rencontré des connaissances. Malheureusement, la sono n'était pas assez forte pour que la voix puisse atteindre les extrémités de la place. En plus de mon côté, l'enceinte a cessez de fonctionner.

Après le quart d'heure d'échauffement, l'ancien maire André Rossinot à donné le coup d'envoie. Je suis rester un peu pour voir si l'équipe municipal de Maxéville a pu terminher le parcours. Je confirme mais n'ayant pas pu prendre à temps des photos car çà défilait rapidement.

 

Inauguration du Mac Donald de Maxéville

Texte: 

Lundi 27 octobre 2014, il fallait être au Mac Donald de Maxéville pour voir beaucoup de peoples. Pour cette huitième franchise de Mc Do du Grand Nancy au quartier Meurthe-canal, une trentaine d'embauche d'équipiers polyvalent  est prévu.

4 semaines de fomations sont nécessaires, les contrats proposés sont des CDI à temps partiel de 104h/mois.

La ville de Maxéville proposait un accompagnement personnalisé aux Maxévillois qui auront été retenus pour l'entretien d'embauche. Il s'agit d'u entraînement à l'entretien de recrutement, de mettre en avant ses qualités et ses motivations.

L'inauguration en présence de Laurent Hénard maire de Nancy, Jean-François Husson sénateur de Meurthe-et-Moselle et Vice-président délégué de la CUGN à l'économie, Christophe Choserot maire de Maxéville et Sylvie Petiot 1er adjointe à la ville de Nancy, s'est déroulée avec plus de 250 personnes.

C'est un établissement doté des dernières technologies (bornes de prises de commandes, un drive, une belle terrasse, wifi) pour 150 places à l'intérieur et 80 en terrasse avec aire de jeu.

Je dois avouer que c'est pratique d'aller chercher une fois par mois un menu mais il ne faut pas abuser de cette restauration rapide. Il suffit de retourner le set de table sur chaque plateau pour se rendre compte que le nombre de calories de chaque sandwiche est considérable.

 

Développement économique : Nancy Porte Nord

Texte: 

Maxéville est de plus en plus investie en faveur du développement économique. Elle s’attache à renforcer l’attractivité de son territoire et à accompagner les potentiels économiques présents ou souhaitant s’installer dans notre ville dans leur projet de développement.

En relation avec les entreprises pour répondre au mieux à leurs besoins (recherches de locaux, infrastructures, transports, emploi) et en étant à leur côté dans leurs démarches d’amélioration de leur environnement, la ville est aussi un relais de leurs difficultés auprès des autorités compétentes.

Rassembler, informer, agir en toute cohérence en faveur du développement économique par un partenariat constructif entre les entreprises et leur territoire

d’implantation, sont les maîtres mots de cette collaboration naissante et récente entre l’association ATP Nancy Porte Nord et la Ville de Maxéville.

L’association ATP Nancy Porte Nord regroupe 80 des 150 entreprises qui comptent 2500 salariés sur les secteurs Lafayette, Prouvé et Fruchard.

Ayant pour objectifs de faire valoir leur

vision de l’économie locale, de représenter

les entreprises auprès des pouvoirs

publics, de promouvoir le territoire et

faciliter les échanges inter entreprises,

c’est tout naturellement que l’association

s’est réunie le 8 décembre dernier avec

la ville de Maxéville pour échanger sur

les perspectives de développement

stratégiques conjointes. Deux points préoccupants ressortent

pour les entreprises du secteur qui

souhaiteraient investir davantage : les

infrastructures routières et les transports

en commun. « Le prolongement du

boulevard urbain poursuivant ainsi le

désenclavement de cette zone d’activités

couplé à une fréquence renforcée des

transports en commun sont essentiels pour

assurer l’investissement des entreprises

dans ce secteur » précise Jean-Marie

Bellocchio, président de l’association.

« C’est même une condition d’attractivité et

de développement pour cette zone mixte

qui regroupe les industries, les commerces

et l’habitat », souligne t-il.

« L’amélioration des accès au parc

d’activités avec la finalisation du boulevard

urbain et l’amélioration de la circulation

des usagers sont au programme d’action

de la nouvelle équipe municipale »,

expliquent Christophe Choserot, Maire et

Christophe Rackay, Maire-adjoint délégué

au Développement économique qui

entendent défendre ces projets auprès du

Grand Nancy.

www.nancyportenord.com

 

 

Jeux et familles en fêtes : 20 ans (2014)

Texte: 

Au début, je ne voulais pas y aller à cette 20 ième édition des jeux et familles en fêtes de 14h à 18h ce dimanche 19 janvier 2014 au CILM parce que je me suis réveillé à 11h du matin. Cela faisait longtemps que je n'ai pas fait la grasse matinée aussi tardivement.

Comme je me suis réveillé tardivement, je n'ai pas pu aller au marché du haut-du-lièvre à pieds mais en voiture, le temps de manger, et blablabla. Il était déjà 15h00. Après tout, l'année dernière, la manifestation a été annulé à cause d'un temps excécrable pour ne pas dire pourri. Et puis c'est à deux pas de dix minutes à pieds de chez moi. Prenant mon courage et mon appareil photo, et mon blouson portant lel ogo maxevilletv, je me rend tranquillement au CILM.

Et j'ai bien fait. Il y eut plus de 300 personnes durant la manifestation. Mais le plus surprenant, et que je n'ai jamais vu autant d'élu durant la manifestation comme vous pouvez le voir sur l'album photo que je vous propose. Est-ce dû à l'anniversaire de la 20 ième édition ou prochainement les municipales ? Je serais de mauvaise langue de dire que c'est à cause de la 20 ième édition. Personnellement, cela ne me gêne nullement.

J'ai bien discuter avec mon ami Daniel Jacob, toujours présent à la manifestation. Il y a tellement de chose à faire sur Maxéville sur le plan de l'animation qu'il faudrait beaucoup de bonne volonté et de volontaire. La liste est longue comme par exemple :

  • Il n'y a pas de comité des fêtes à Maxéville ?
  • Y a t il une structure d'animations pour les personnes âgées et isolées ?
  • une maison d'associations ?

Bref, des sujets qui ont déjà été mis sur le tapis dont je pourrais sans doute aborder lors de la conférence de presse sur le programme de Christophe CHoserot ce samedi 25 janvier à 14h au CMS.

 

Navigation du livre