30px; }
Welcome Visitor:

les déjections canines

Onglets principaux

jacqueline riesPoint sur la campagne contre les déjections canines
Aménagements paysagers en cours
En novembre dernier, Maxéville a lancé la phase 1 de la campagne de sensibilisation aux déjections canines ayant pour double objectif la propreté de la ville d’une part et l’implication des habitants – propriétaires de chiens dans l’entretien de la ville d’autre part.
Aujourd’hui, le bilan est plutôt positif : même si les services concernés (espaces verts, entretien, police municipale) ont remarqué une nette amélioration et des efforts de la part de propriétaires de chiens, force est de constater que certains sites sont encore souvent marqués par les déjections canines et que des habitants se plaignent…
 
À partir du 9 mars, ramasser la crotte de votre chien vous coûtera moins cher que de ne pas la ramasser ! Juste en dessous du panneau « je ramasse », dans les pelouses où les enfants jouent, dans les massifs que le service espaces verts de la mairie entretient, sur certains trottoirs que vous empruntez, les crottes sont malgré les efforts de certains propriétaires encore bel et bien là.
C’est à ce titre que cette campagne de sensibilisation aux déjections canines pour une ville propre va entrer dans sa deuxième phase :
deuxième phase qui verra la verbalisation des propriétaires récalcitrants.
Il leur en coutera selon l’article L 632-1 du code pénal la somme de 35 €
(infraction de 2e classe).
Avec l’arrivée des beaux jours, il devient urgent d’oeuvrer pour une ville encore plus propre. « Alors que les services municipaux se mobilisent tous les jours pour que notre ville se modernise et s’embellisse, il faut que nos concitoyens nous aident à la garder belle et propre » précise Jacqueline Ries.

 

Articles similaires

Edition janvier

Texte: 

Le journal de janvier 2009

FEVRIER Au sommaire de cette édition : Les voeux de M Begorre La galette de rois de l'associaiotn "Maxéville un nouvel élan" la soirée de sainjovinavo ADECA54

Festival michtô 2009

Texte: 

Le festival Michtô a planté ses prmières étoiles et semé ses premiers grains de sable au Grand-Sauvoy. Ambiance de traverse à l'ombre et à la lumière des fourmillants chapiteaux. on pioche dans la gamelle de nouilles, à la bonne franquette, quelques chiens placides dressent le museau à tout hasard. Depuis le grand chapiteau on entend des brides de rires, l'Estock Fisch s'échauffe. Et le Grand Sauvoy s'active... Depuis le week-end dernier se sont plantés là quatre chapiteaux, une yourte et des gradins extérieurs dans la perspective de voir s'avancer dès vendredi quelque 3.000 festivaliers au bas mots, et s'ouvrir plus d'une trentaine de shows.

vernissage sculpture sur bois

Texte: 

vernissage sculpture sur bois au parc de maxéville

Ah je me souviens de ce reportage où je suis venus avec ma fille Lisa au parc de la mairie. Cette salle est du côté des jeux pour enfants dans le parc, au fond à droit lorsqu'on est à côté de la mairie.

Si je me souviens bien, Daniel et son équipe ont effectuer des travaux pour rendre la salle accessible.

Le nom de la salle ? La salle leclerc !

Je ne suis pas rester longtemps non plus car bien entendu je devais me rendre sur un autre site.

Festival Emergenza au Totem de Maxéville

Texte: 

Ce vendredi 24 février 2012 a eu lieu le festival Emergenza au Totem de Maxéville. Sagissant de ma première intervention télévisée dans le milieu, je ne m'attendais pas à autant de bruit.

Déjà je ne savais même pas où se trouvait le totem de maxéville alors que j'habite dans la commune depuis 30 ans. Alors sur mon iphone, j'entre l'adresse de 175 rue des brasseries et le gps m'indique que c'est à champigneulles. Bref, je me suis rendu à l'espace Edgard.P Jacob et finalement je me suis retrouvé dans un univers inconnu. Le festival Emergenza, jamais entendu parler jusqu'à ma consultation sur OVS, il y avait un public et aussi des enfants qui portaient des casques anti-bruit.

Le Quotien Familiale QF

Texte: 

Ce matin, je souhaite aborder le sujet du quotien familiale suite à mon inscription et celle de ma fille Lisa neuf ans aux activités proposé par l'AQCLB pour la troisième année consécutive. Je me suis donc rendu au complexe Léo Lagrange pour rencontrer Agnès HUguin qui s'occupe de l'inscription, en remplissant les formulaires d'adhésions, elle me demande si j'ai droit à une aide aux loisirs.

"L'aide aux lloisirs est un dispositif mis en place par la ville en 1989 et destinée, par la prise en charge de tout ou partie des frais d'inscription, à financer les activités de loisirs des jeunes maxévillois, de  à 25 ans (dans la limite d'une activité par personne et par an). La ville de Maxéville y consacre chaque année une part importante de son budget (plus de 50 000 € en 2011). " Extrait de la fiched'informations et conditions d'aides aux loisirs 2012-2013.

28 janvier Conseil municipal DOB et c'est pas de la daube !

Texte: 

Conseil municipal sur le Débat d'Orientation Budgétaire, ce fameux DOB qui est au coeur de la discorde entre Christophe CHOSEROT et Henri BEGORRE Maire de Maxéville. Il s'est déroulé à peu près une heure de débat si vraiment on peut dire que c'était un débat.