30px; }
Welcome Visitor:

Aux portes de l'apprentissage industriel

Onglets principaux

Texte: 

L'opération séduction organisé samedi 4 avril 2015 par le centre de formation des métiers de l'industrie de Maxéville a bien fonctionné. Les jeunes et leurs parents ont défilé toute la journée pour visiter les locaux et découvrir les formations proposées.

"C'était l'objectif de l'Union des industries des métiers de la métallurgie qui s'attache en ce moment à donner une image moderne à l'apprentissage industriel. FIlières qui ouvrent non plus sur des carrires au rabais mais sur des métiers technologiques bien rénumérés et d'avenir. AInsi les visiteurs ont été accueillis devant des stands interactifs, des vidéos très engageantes et dans des ateliers modernes.

Le petit robot humanoïde que l'IUMM présente à toutes ses manifestations a mis l'accent sur l'innovation vantant une industrie du futur. Au premier étage de nombreuses entreprises du réseau renseignaient les visiteurs qui pouvaient directement déposer leur dossier de pré-inscription. Si l'industrie courtise les apprentis c'est qu'ils ne sont pas assez nombreux dans certaines filières (chaudronnerie, soudure...).

Un paradoxe alors que les entreprises ont des postes à pouvoir. Fanny Feller-Noris, directrice du pôle de formation des industries technologieques de Maxéville, se montrait satisfaite de cette seconde journée de portes ouvertes. L'objectif fixé était de 200 nouveaux candidats. Et de souligner que la réalité de l'industrie aujourd'hui est celle des métiers qui recrutent. "85% de nos jeunes diplômés sont embauchés dans les 6 mois", ajoute-t-elle. Les visiteurs ont pu échanger avec les formateurs et les apprentis présents pour promouvoir les formations.

Des méters qui recrutent

Jean-Edouard Louis a parlé de son parcours atypique : "Un Bac S puis un BTS commercial (MUC) avant de me tourner vers l'apprentissage industriel. Je suis en première année de BTS assistances techniques d'ingénieur. La formation au CFAI est très bonne, on nous considère comme des professionnels, il y a une excellence cohésion de groupe. Je travaille en tant qu'apprenti chargé d'affaires chez GNT à champigneulles et je ne le regrette pas, l'entreprise est spécialisée dans la maintenance industrielle. DEux semaines à l'école deux semaines en entreprise. On a déjà un pied dans l'entreprise et ça, c'est une chance".Martial Munier, présiden

t de l'UIMM, Christophe Bouton, chargé innovation et compétences ont reçu Jean-Yves Le Déaut, Christophe Choserot et Jeannine Dougoud du conseil de communauté du bassin de Pompey.

Article de L'est républicain

https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xfp1/t31.0-8/11080295_895250013859826_7122989454575189884_o.jpg

https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xfp1/t31.0-8/11149738_915677991817028_3071707617059975820_o.jpg

https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xpf1/t31.0-8/11053588_915678108483683_8041434360882875503_o.jpg

Articles similaires

Le défi de l'apprentissage industriel

Texte: 

Finie l'époque où l'apprentissage était le parent pauvre des politiques de formation. "Il ne faut plus considérer les centres de formation des apprentis comme des voies de garage.

Ces filières d'excellence offrent aujourd'hui des débouchés de qualité aux jeunes et des métiers avec de belles perspectives de carrière", a martelé Christophe Choserot, vice-président de la Région et maire de Maxéville, qui présidait samedi le lancement de la campagne de recrutement du CFA des métiers de l'industrie de Maxéville, en compagnie de Martial Munier et d'Etienne Mallher, respectivement vice-président et président de l'Union des industries et des métiers de la métallurgie.

Les portes ouvertes organisées en parallèle ont attiré beaucoup de jeunes et de parents. Avant de visiter ateliers et salles de cours du pôle  de formation, Christophe Choserot a pris comme exemple l'excellence reconversion du site des anciennes aciéries de Pompey rappelant que le conseil régional était mobilisé derrière cette industrie qui se reconstruit en Lorraine, "la question de l'apprentissage est un vrai défi à relever et la Région dépense 1.5 million d'€ par jour pour la formation",a-t-il expliqué ajoutant que la ville de Maxéville avait eu un rôle de falicitateur en modifiant le PLU afin d'accueillir dans un avenir proche des apprentis en internat sur le futur campus qui accueilera aussi le Centre des études supérieurs de l'industrie et ses ingénileurs.

Selon Fanny Feller-Noris, directrice générale du pôle de formation des industries technologiques, "90% des jeunes qui sortent du CFAI trouent un travail dans les 6 mois". Restent que certaines filières comme la chaudronnerie ont du mal à trouver des candidats alors que les entreprises ont des besoins en personnels qualifiés. Les représentants de l'UIMM ont souligné que ce partenariat public-privé est de bon augure pour atteindre l'ojectif de 200 recrutements à la fin de l'année.

Ils ont recruté un expert, Christophe Bouton chargé de l'innovation et des compétences, afin de convaincre les PME de s'investir dans la formation des jeunes. Car jusque-là de nombreux postes étaient non pourvus. Les protagonistes se sont engagés à faciliter la mise en relation jeunes et entreprises..

www.saintjacquesactivites.fr

 

Sylvie Petiot

Texte: 

La raison de la présence de cette vidéo est que Sylvie Petiot est directrice de la société Lagarde mérégnani qui est sur Maxéville. Elle a fait appel à nos services pour avoir une trace de sa remise de médaille à l'hôtel de ville de Nancy en présence de Monsieur Rossinot maire de Nancy. Le souvenir que j'ai de ce reportage est que j'ai utiliser 2 caméra pour la captation et que par la suite le montage était un peu difficile. De plus il y avait du monde et on ne sait jamais ce qu'il faut filmer. Mais bon faut bien rentrer de l'argent à l'association si on veut fonctionnner.

edition 20 octobre nancy volley

Texte: 

Le journal 20 octobre 2009 - édition spécial Nancy Volley Maxéville jarville

Feu de la St jean 2010

Texte: 

Feu de la St jean 2010

Il s'agit de notre troisième participation au feu de la St jean organisé par le comité des fêtes du champs-le-boeuf. A cette occasion, nous avons filmé une démonstration du cours de Roxelane de l'AQCLB. Et il me semble que ce jour là, l'équipe avait aussi une captation du spectacle de la chorale de villers-les-nancy au CILM. Bref, super soirée sans incidence jusqu'à 2h. Je vous donne rendez vous au mois de juin pour une grande surprise au niveau de l'animation.

Les secrets de tournage de notre WEBTV

Texte: 

C'est une vidéo qui explique les différentes étapes pour la conception d'une vidéo qui sera publier sur le site. L'exemple que j'ai pris est le conseil municipal de Maxéville car c'est le plus long à faire. Bon je sais que le sujet choisi ne passionne pas forcément la puplart des internautes mais comme j'y vais une fois par mois, autant allier l'utile à l'agréable.

Forum association Maxéville 2012

Texte: 

Forum des associations 2013 de Maxéville aura lieu le vendredi 6 septembre à 18h30 au complexe Marie Marvingt rue solvay. merci à Daniel pour l'information

Le forum des associations de maxéville édition 2012 s'est déroulé ce vendredi 7 septembre au complexe Léo Lagrange tout près du parc linéaire de 17h à 20h suivi d'un spectacle à 19h30 et du repas des bénévoles à 20h30 sur le terrain de football.

Ma première rencontre avec le forum des associations remonte à l'année où cela se déroulait au zénith en même temps que le vide grenier de "les lynxs de maxéville". Ce jour là, toutes les associations étaient sous un chapiteau énorme et il faisait une chaleur d'enfer. Puis les autres années ce fut au complexe et au fur et à mesure que le temps passe, l'événement se raccourcit, de la demi journée on passe à quelques heures.

Je me souviens aussi que les autres années, il y avait des interventions, des démonstrations, des spectacles pour jsutement dynamiser le forum. Les gens sont de moins en moins disponibles pour être bénévole dans une association. La preuve en est que moi-même j'ai dû mal à recruter des bénévoles our développer tous mes projets et comme tous les présidents d'associations, je vieillis dangereusement vite. Bon j'ai pas encore les cheveux blanc de daniel (pardon daniel tu n'en as plus) ou de Michel (je ne citerai pas de nom mais il travaille à la maiire et cet été je l'ai vu flâner en ville tranquillement.

Cette année, j'ai pu discuter un peu avec les autres présidents et cela m'a énormément fait plaisir de retrouver des visages que j'ai connu lorsque j'ai commencé ma webtv en 2009. Certaines associations sont présentes depuis le début d'autres ne sont pas venues. C'est ainsi que j'ai pu revoir étienne marchal si mes souvenirs sont exactes, il s'occupe du moto cross sur la carrière de solvay et cette année, ils ont décidé de modifier le parcours. J'avais effectuer en 2010 un reportage dessus.

J'ai aussi vu l'association Nabla pour le badminton, il y a une fiche sur cette association. J'ai tenté aussi une expérience de fabrication de moulin à vent avec les petits débrouillards, c'était marrant ! Il ya avait aussi un simulateur d'apprentissage à la conduite automobile qui serait pas mal pour ma femme qui a une très grande angoisse à chaque fois qu'elle prend le volant. D'ailleurs, elle ne prend jamais la voiture pour le plasir uniquement par obligation. Elle ne roule jamais sur l'autoroute ce qui n'est pas pratique pour moi car je ne peux pas alterner avec elle la conduite.

Il y avait aussi un spectacle à partir de 19h30 d'un duo très spécial. La remarque qu'on m'a fait est que le language utilisé n'est pas très approprié à la présence des enfants. En effet, il y eu une phrase du sketche : le papa dans la maman. Bon, je n'étais pas présent mais la secrétaire de l'association a filmé une bonne partie du spectacle dont vous pouvez la vidéo sur le reportage. J'ai trouvé ce duo très original par l'interprétation même si parfois les sujets abordés sont graves, on le prend sur le ton de la plaisanterie. Mais ce genre de spectacle ne convient pas à l'événement, il faut rester simple en fait, un magicien ou un clown ou un mini-concert pour enfant auraient pu faire l'affaire.

 Je ne suis pas resté juqu'au bout de la nuit avec le repas des bénévoles car je n'ai pas pris de quoi m'habiller, la température baisse vite la nuit. L'année prochaine, je prendrai les mesures.

Les voeux de Henri Bégorre maire de Maxéville depuis 30 ans

Texte: 

C'est une tradition de faire ses voeux aux habitants, et comme je suis un habitant, je m'y suis rendu avec ma caméra et ma fille au CILM ce vendredi 18 janvier à la salle du spectacle. Cette année, le décor a changé, il suffit de regarder les photos ci-joints que ma fille a prise du haut de ses 10 ans.

Comme dirait Daniel Jacob, il y avait du monde, la salle était rempli. J'étais juste devant et pa au fond parce que c'est difficile de faire une prise de vue lorsqu'on est loin. Pas de problème de son puisque le micro fonctionnait à merveille. Le contenu du discours ? Heu.... Je m'en souviens plus parce que j'ai une mémoire comme une passoir. Mais j'ai aimé. C'était court, c'était simple, de plus on avait toute l'équipe municipal autour du maire. Il est rare justement d'avoit toute l'équipe en dehors du conseil municipal. Cela aurait était cool d'avoir une photo de groupe pour que je puisse justement faire une bannière sur mon site à la rubrique maxeville.

Je ne pouvais pas prendre de photo et de vidéo en même temps. D'habitude, je ne reste pas longtemps parce que je ne connais pas autant de monde que les anciens. Notre association est jeune dans la commune. 10 ans d'existence mais seulement 4 ans d'activités dans la commune. Lorsque j'aurais 30 ans d'activités comme Monsieur Bégorre, je pourrais sans doute discuter plus longuement avec les présidents d'associations.

Le truc fun de la soirée ? c'est la remise de médaille à Martial Laperteau pour ses nombreuses années au service de la commune. Martial je l'ai connu lorsque je donnais des cours de rock'n roll à Malzéville, il y a de cela 15 ans. Il n'a pas changé sauf au niveau du ventre, tout comme moi.

J'ai eu plaisir à discuter politique avec romain, de faire connaissance avec benjamin, le fils adoptif de Monsieur Bégorre, de rencontrer aussi Julie qui est chargé de communication.

Durant le discours, j'ai retenu pour ma part, parce qu'on ne retient pas forcément tout, que la commune allait se doter d'un nouveau site internet avec l'intégration de vidéo. Ce serait alors une avancé technologique pour la commune car nous sommes un peu à la traîne.

Voeux de Monsieur Bégorre 2012 - 2010 - 2009