30px; }
Welcome Visitor:

2017 02 Portes ouvertes Pôle Formation à Saint Jacques II

Onglets principaux

Texte: 

Articles similaires

Le défi de l'apprentissage industriel

Texte: 

Finie l'époque où l'apprentissage était le parent pauvre des politiques de formation. "Il ne faut plus considérer les centres de formation des apprentis comme des voies de garage.

Ces filières d'excellence offrent aujourd'hui des débouchés de qualité aux jeunes et des métiers avec de belles perspectives de carrière", a martelé Christophe Choserot, vice-président de la Région et maire de Maxéville, qui présidait samedi le lancement de la campagne de recrutement du CFA des métiers de l'industrie de Maxéville, en compagnie de Martial Munier et d'Etienne Mallher, respectivement vice-président et président de l'Union des industries et des métiers de la métallurgie.

Les portes ouvertes organisées en parallèle ont attiré beaucoup de jeunes et de parents. Avant de visiter ateliers et salles de cours du pôle  de formation, Christophe Choserot a pris comme exemple l'excellence reconversion du site des anciennes aciéries de Pompey rappelant que le conseil régional était mobilisé derrière cette industrie qui se reconstruit en Lorraine, "la question de l'apprentissage est un vrai défi à relever et la Région dépense 1.5 million d'€ par jour pour la formation",a-t-il expliqué ajoutant que la ville de Maxéville avait eu un rôle de falicitateur en modifiant le PLU afin d'accueillir dans un avenir proche des apprentis en internat sur le futur campus qui accueilera aussi le Centre des études supérieurs de l'industrie et ses ingénileurs.

Selon Fanny Feller-Noris, directrice générale du pôle de formation des industries technologiques, "90% des jeunes qui sortent du CFAI trouent un travail dans les 6 mois". Restent que certaines filières comme la chaudronnerie ont du mal à trouver des candidats alors que les entreprises ont des besoins en personnels qualifiés. Les représentants de l'UIMM ont souligné que ce partenariat public-privé est de bon augure pour atteindre l'ojectif de 200 recrutements à la fin de l'année.

Ils ont recruté un expert, Christophe Bouton chargé de l'innovation et des compétences, afin de convaincre les PME de s'investir dans la formation des jeunes. Car jusque-là de nombreux postes étaient non pourvus. Les protagonistes se sont engagés à faciliter la mise en relation jeunes et entreprises..

www.saintjacquesactivites.fr

 

Willy Alcaraz : 24 nuances de Dakar

Texte: 

willy alcaraz 24 nuances de DakarWilly Alcaraz a 24 départs au compteur en 36 Dakar. A seulement 53 ans, le Nancéien est déjà un dinausore sur l'épreuve lancée en 1979 par Thierry Sabine. Dès 1987, le Français embarque en tant que mécano dans l'équipe de Christian Chiaravita, un ami de son père.

L'anné d'après il grimpe dans le baquet et ne le quittera plus. Tantôt pilote, tantôt copilote, il a couru avec Paul BElmondo, Carlos Sousa et Stéphane Peterhansel. Ce dernier, onze victoires à son palmarès, assure que "Willy sait tout faire. C'est un bon copilote, un bon pilote et un bon mécano".

Article de l'automobile mars 2015

 

Portrait de Marie-Josée Davanzo

Texte: 

Marie Josée DavanzoSaint Jacques Activités

Association créée en 2003, Saint Jacques Activités regroupe aujourd’hui 70 des 300 employeurs des secteurs de l’industrie du bâtiment, de l’artisanat, des services, du social, du négoce et de la formation, présents sur les sites de Saint Jacques 1 et 2, de l’Ecoparc, du Zénith, du Plateau de Haye.

Porter la voix des entreprises auprès des diff érentes institutions économiques et locales, animer la vie des sites autour de réunions d’échanges et d’informations, valoriser les intérêts du territoire et défendre les intérêts de tous dans tous les domaines, tels sont les objectifs de l’association présidée par Marie-Josée Davanzo.

Dynamique, altruiste, investie et engagée, Marie-Josée Davanzo est aussi co-gérante de BSSI Conseils, société d’études et de conseils, Vice-Présidente de la CGPME (Confédération Générale du Patronat des Petites et Moyennes Entreprises) et de la commission Entreprenariat au féminin. Elle siège également au Conseil Economique Social et Environnemental de Lorraine, et à la CCI de Meurthe-et-Moselle en charge des Réseaux, Commission Infrastructures et Réseaux d’entreprises.

Même si ses activités sont nombreuses, elle ne fait pas d’amalgame et se concentre sur chacun de ses objectifs, toujours dans la gestion d’intérêts communs. Pour les sites de Saint Jacques, des actions ont déjà été menées comme la mutualisation des rondes de sécurité en collaboration avec les services de police et collectivités locales, des mises à jour de signalétique des sites, la création d’un journal Saint Jacques Activités, une newsletter, un annuaire en ligne des entreprises…
De même, des animations et rencontres à thèmes sont déjà programmées pour 2015 : le 19 mars, l’association a prévu de clôturer l’Assemblée Générale statutaire par une représentation du Théâtre en kit pour aborder sous forme ludique, le sujet intéressant que représentent les réseaux. Toujours au mois de mars, un tournoi de football inter-entreprises favorisera les relations des entreprises du site et au mois de juin, c’est carrément une semaine de sports inter-entreprises qui est organisée pour plus de 250 personnes, avec une remise de prix organisée autour d’un barbecue.

« Les projets ne manquent pas » se félicite la présidente, « si l’association favorise les échanges entre les entreprises, elle se préoccupe aussi du bien vivre de ses adhérents ». D’ailleurs, elle « invite les autres entreprises de la zone à rejoindre l’association pour avoir plus de poids et aller encore plus loin ensemble ».

Un partenariat avec l’association Jeunes et Cités de Maxéville

Un partenariat entre Saint Jacques Activités et Jeunes et Cités de Maxéville a été mis en place pour permettre aux jeunes de l’association, âgés de 16 à 25 ans, de financer leur permis de conduire, de favoriser leur insertion professionnelle et de prendre connaissance des activités des entreprises sur le Parc d’activités.

Cette collaboration se traduit par la collecte des déchets papiers des entreprises, et par la réalisation de mosaïques pour les entreprises intéressées. L’association Jeunes et Cités a proposé aux entreprises partenaires de reprendre, sous une forme imagée, leur activité et leur identité visuelle. Pour Saint Jacques Activités, ce partenariat s’inscrit dans les objectifs d’ouverture des entreprises sur leur territoire d’implantation et permet de mener des actions concrètes favorisant l’insertion sociale et professionnelle des jeunes.