30px; }
Welcome Visitor:

Le haut débit à Maxéville

Onglets principaux

Texte: 

Compte‐rendu Réunion publique Haut Débit à Maxéville Mercredi 1er avril 2009 18h30 Salle du Parc Etaient présents :

‐ Mr Henri BEGORRE, Maire de Maxéville ‐ Mme Aline‐Sophie Maire, Vice‐présidente à l’agglomération numérique ‐ Mme Mireille GAZIN, 1ère adjointe Maxéville ‐ Mme Edwige FRANZETTI, adjointe au Maire Maxéville ‐ Mr Patrick DESCADILLES, directeur de l’OPH ‐ Mr Philippe Soulière, Grand Nancy ‐ Mr Adrien Roussel, directeur de TUTOR ‐ Mr Jean‐Paul GLATT, RMI Maxéville ‐ Mr Laurent DUHAUT, MMH ‐ Mr Marc MASSON, Numéricâble Nancy ‐ Mrs Loïc BECK et Hugo LECOMTE, étudiants ESSTIN ‐ Céline ROUSSEL, Mairie de Maxéville ‐ Hacen ALLEG, Mairie de Maxéville

Une centaine d’habitants environ ont assistés à cette réunion publique. Etaient absents : - Représentant France Telecom : Destinataire du compte‐rendu : M. Yves Robinot, responsable des Relations avec les Collectivités Locales Direction Régionale de Lorraine 6 avenue Paul Doumer 54500 Vandoeuvre‐les‐Nancy ‐ Représentant SFR ‐ Représentant Free

1) Analyse et description des problèmes rencontrés En introduction, un bref rappel sur la situation actuelle de Maxéville est présenté par M. le Maire : • Les débits ADSL sont insuffisants pour la majorité des foyers de Maxéville Analyse de la cartographie :

‐ En jaune débits compris entre 512k et 1Mega (partie basse de Maxéville)

‐ En rouge débits supérieurs à 2Mega (partie haute = Champ le Boeuf et tour panoramique)

Le constat est le suivant : beaucoup d'abonnés ne peuvent accéder à des débits n’atteignant que 512k de débit sur l’ensemble de Maxéville, excepté la partie Champ le Boeuf qui est desservie par le réseau Numéricâble (indépendant à France Télécom). => Le problème du haut débit à Maxéville est donc bien réel. Ces faibles débits sont dus au fait que la distance entre le particulier et le NRA auquel il est connecté est trop importante. Pourquoi trouve t’on parfois des distances trop importantes ? => Le réseau par lequel passe l’ADSL appartient à une entreprise privée (France Télécom). Cette société a agrandi son réseau au fil de l'eau pour desservir toutes les nouvelles constructions Il n’est donc pas toujours optimisé et c’est la raison pour laquelle nous constatons des distances trop importantes entre des habitations et le répartiteur auxquelles elles sont raccordées. Ce qui peut également expliquer dans certains cas que des maisons voisines ne soient pas desservies par le même répartiteur et/ou le même sous répartiteur, et ont donc un débit différent. Seul un changement de technologie apportera une réelle amélioration. Le cuivre arrive à ses limites et l’évolution des services (l’arrivée de la télévision HD par exemple), nécessitera des débits plus importants à l’avenir. Remarques de M. le Maire : ‐ La mairie s’investit dans la recherche de solutions. Elle a notamment tenté de collaborer avec France Télécom (envoi de 3 courriers à France Télécom) dans ce but (avec notamment la volonté de la mairie de participer aux coûts des travaux).

Ces courriers sont restés sans réponses. 2) Solutions proposées pour l’augmentation des débits • Intervention d’Aline‐Sophie MAIRE, Vice‐présidente à l’agglomération numérique : Une analyse comparative sur les solutions étant susceptibles d’être mises en place pour répondre aux besoins en haut débit sur l’ensemble de l’agglomération a récemment été effectuée par le Grand Nancy. 6 communes ‐ dont Maxéville ‐ sont concernées par ce plan d’action. 12 000 logements ont été identifiés et les travaux se dérouleront sur une période de 2 à 3 ans.

Trois solutions sont proposées :

‐ Le dégroupage à la sous boucle ‐ Une couverture Wifi ‐ La fibre optique jusque chez le particulier (FTTH)

• Le dégroupage à la sous‐boucle : Cette solution n’a été que brièvement abordée du fait du délai de sa mise en oeuvre (France Télécom doit fournir des informations sur son réseau) et son temps d’amortissement est élevé avec des débits obtenus (de 4 à 8M) qui seront dépassés d’ici quelques années (développement de la TV HD, évolution des besoins…) .

• La couverture Wifi : La solution Wifi se présente comme une solution transitoire, non pérenne, qui permettrait de soulager temporairement les zones vraiment défavorisées. Elle pourrait être mise en place dès l’été prochain et permettrait d’obtenir des débits aux alentours de 3 à 4 M, et donc de disposer du double play (téléphonie illimitée + internet). Remarque : Cette solution ne résout pas le problème de la TNT. Pour la mise en place du Wifi, il est nécessaire de disposer de points hauts, 2 antennes émettrices wifi seraient alors implanter à Maxéville. De plus, chaque habitation voulant capter le réseau Wifi devra s’équiper d’une petite antenne réceptrice à installer sur son toit. Ces antennes possèdent de faibles émissions et un rayonnement proche des 3 kms. L’installation d’antennes Wifi ouvre le débat sur les risques liés à la Santé Publique. Un grenelle des antennes sera organisé très prochainement selon Mr Soulière afin d’établir une législation précise… Il existe déjà des normes européennes et les émissions des antennes Wifi envisagées sont 20 fois moins importantes que la norme tolérée. La valeur des champs électromagnétiques de ces ondes est d’environ 0 ,3 V/m, ce qui est négligeable comparé aux téléphone portables (2 V/m), au wifi émis par une box ADSL, au micro ondes (1,5 V/m), à une plaque à induction (5,5 V/m).

Adrien ROUSSEL rappelle qu’en matière d’ondes émises par le wifi, il faut prendre en compte 3 facteurs : ‐ Puissance d’émission ‐ Position ‐ Distance par rapport au signal La solution Wifi tient compte de ces 3 facteurs. : L’antenne sur le toit des abonnés est unidirectionnelle, la puissance d’émission est faible et la distance ne joue pas de rôle ici car on ne se retrouve pas entre les antennes (points hauts). ‐ La FTTH : Le Grand Nancy est avant‐gardiste en la matière : depuis 1996, a été réalisé près de 360 kms de fibre optique qui relient des immeubles de collectivités, les universités et les entreprises des Zones d’Aménagements Concertées. Le Grand Nancy compte agrandir son réseau pour l’amener directement jusque chez les particuliers. Cette solution est de loin la meilleure à long terme, elle permet d’obtenir des débits très importants. Cependant, elle nécessite d’importants investissements et des travaux conséquents (notamment de génie civil). De ce fait, la FTTH s'étalera sur quelques années. Aucune date précise n’a été avancée quant au début des travaux. Edwige FRANZETTI confirme que dans le cadre de chaque programme de travaux de génie civil (comme pour ceux de la rue de la République), des fourreaux en attente pourront accueillir cette fibre. Remarque : ‐ En 2010, il sera obligatoire d’équiper les nouvelles constructions, habitations pour qu’elles puissent recevoir la fibre optique. Sur le grand Nancy, cela se fait déjà. TUTOR (société délégataire du réseau RMT) a équipé en fibre optique les 300 premiers nouveaux logements de la ZAC Solvay.

Toutefois, le Grand Nancy et TUTOR ne peuvent proposer d’offre de services aux habitants. Des négociations avec les opérateurs sont actuellement en cours. 3) Numéricâble et Champ le Boeuf La SEM Câble puis Numéricable garantissent aux HLM un service minimum dune dizaine de chines pour 4 à 5 € par mois Toutefois, cette offre de services n’a pas intégré récemment l’offre du bouquet TNT. ‐ Que propose Numéricâble vis‐à‐vis de la TNT ? Les locataires des collectifs peuvent s’ils le souhaitent se rendre chez Numéricâble pour disposer d’un décodeur TNT. Ils peuvent en bénéficier contre une caution de 79euros ou l’acheter pour 49euros. Toutefois, après accord des opérateurs concurrents, l’ensemble des décodeurs seront compatibles d’ici quelques semaines. ‐ Numéricâble promets 2Mega pour tous les habitants des logements sociaux en plus de la télévision. ‐ Les habitants des logements sociaux sont éligibles à l’offre 30Mega de Numéricâble (Champ le Boeuf et tour panoramique) Cependant, la partie basse de Maxéville ne peut pas disposer des services proposés par Numéricâble. 4) Remarques indépendantes faites pendant la réunion : ‐ Le Conseil Général 54 a lancé le projet « Proximit‐e », visant à fournir à toute la Meurtheet‐ Moselle un débit de 2Mb/s d’ici 2 ans.

Le haut débit sera distribué grâce à des antennes Wimax alimentées par un réseau de fibre optique Les zones de l’agglomération du Grand Nancy ne disposants pas de débits suffisants (comme c’est le cas pour Maxéville) n’ont pas été prises en considération pour ces travaux car le Grand Nancy dispose de son propre réseau fibre optique. ‐ M. le Maire envisage de confier à une association comme Imagine, le contrôle des installations chez les habitants. CONCLUSION : M. le Maire résume les échanges de cette soirée en rappelant que : ‐ l’ensemble des acteurs institutionnels sont mobilisés afin d’offrir aux maxévillois une offre de services de qualité dans les meilleurs délais. ‐ l’implantation, d’ici à l’été, de relais wifi sur les points hauts permettra d’améliorer dans un premier temps le débit internet (+ téléphone) des particuliers. M. le Maire propose à l’assemblée d’organiser une nouvelle réunion publique après l’été qui permettra de faire un nouveau point étape de la situation.

Commentaires

Depuis le mois d’octobre, les habitants de Maxéville Centre peuvent bénéficier des avantages de la fibre optique.
La Mairie vous accompagne pour mieux comprendre cette technologie. Suivez le guide…

La fibre optique,c’est quoi ?

La fibre optique est un fil en verre ou en plastique, plus fin
qu’un cheveu. Elle permet de transmettre des données à
la vitesse de la lumière. Cette technologie est aujourd’hui
la plus performante pour la qualité de la connexion et la
puissance du débit.
Insensible aux perturbations de l’environnement, stable
quelle que soit la localisation du logement, aussi rapide en
réception qu’en émission, la fibre optique offre aux particuliers
de nouveaux services pour encore plus de confort
d’utilisation.

Les opérateurs présents à Maxéville*

Voici la liste des opérateurs que vous pouvez contacter
pour votre raccordement à la fibre optique :
Comcable : 06 71 60 61 43 ou 09 69 360 120
www.comcable.fr
K-net : 03 74 06 03 00 / www.k-net.fr
Kiwi : 0811 99 12 12 (coût d’un appel local depuis
un poste fixe) / www.kiwi-fibre.fr
Wibox : 09 87 87 00 00 / www.wibox.fr
* liste exhaustive au 1er décembre 2013, sous réserve de
l’arrivée sur le marché d’autres opérateurs
Plus d’infos : www.mairie-maxeville.fr
ou www.100megas.grand-nancy.org

Questions-réponses sur la fibre optique

Je souhaite raccorder mon
logement à la fibre optique.
Comment dois-je procéder ?

Si vous habitez à Maxéville "bas",
vous pouvez contacter les opérateurs
qui vont vérifier votre éligibilité,
c’est-à-dire s’assurer que votre
adresse est bien raccordable. à vous
ensuite de comparer les services
et les tarifs proposés des différentes
offres. Vous demandez enfin le
raccordement au fournisseur d’accès
à internet (FA I) de votre choix.
Les frais d’accès au service, comme
le montant de l’abonnement mensuel,
dépendent de l’opérateur que vous
avez choisi. La Communauté urbaine
et son délégataire Tutor ne vous
facturent aucune prestation.

Quels travaux sont
nécessaires à mon domicile
pour installer la fibre ?

Le câble de la fibre optique est
tiré dans des gaines existantes ou
fixé en apparent. Une seule prise
optique est posée. Comme pour
la box ADSL, plusieurs appareils
peuvent ensuite être raccordés,
soit directement sur la box, soit
en utilisant du wifi ou du courant
porteur en ligne.
Le raccordement à l’intérieur
du logement sera pris en charge
gratuitement par le Grand Nancy.

Si mon logement est éligible,
suis-je obligé de demander
le raccordement à la fibre ?

Non. Si vous n’avez pas besoin
de cette technologie ou que
vous préférez rester en ADSL,
il n’y a aucune obligation de
souscrire un nouveau contrat.

Est-ce que je peux
profiter du très haut débit
si je suis locataire ?

Le raccordement de votre
logement nécessite l’autorisation
du propriétaire. Précisons que le
décret du 16 janvier 2009 (n°2009-
53) indique que tout occupant ou
locataire a un droit au câblage en
fibre optique de son logement.

J’habite dans un immeuble.
Mon appartement
pourra-t-il être raccordé
à la fibre optique ?
Le propriétaire de l’immeuble ou
la copropriété doit tout d’abord
désigner un opérateur d’immeuble,
afin d’assurer le passage de la fibre
optique dans la gaine technique
commune et de procéder aux
raccordements des appartements.
Le déploiement de ce réseau
mutualisé permettra ensuite aux
différents opérateurs de proposer
leurs offres aux habitants de
l’immeuble.

Mon numéro de téléphone
va-t-il changer ?

Le principe de portabilité vous
permet de conserver votre
numéro de téléphone en cas
de changement d’opérateur.

Quels sont les tarifs
d’abonnement
à la fibre optique ?

Les abonnements mensuels
varient selon les opérateurs
et les services souscrits

Pendant le conseil municpal du vendredi 5 décembre 2014, lors des informations diverses, le maire a indiqué que les choses commencent à changer car l'opérateur SFR et Numéricable pourraient proposer la fibre optique à Maxéville.

C'est un dossier qu'il faut évidement suivre.

Pages

Articles similaires

Sylvie Petiot

Texte: 

La raison de la présence de cette vidéo est que Sylvie Petiot est directrice de la société Lagarde mérégnani qui est sur Maxéville. Elle a fait appel à nos services pour avoir une trace de sa remise de médaille à l'hôtel de ville de Nancy en présence de Monsieur Rossinot maire de Nancy. Le souvenir que j'ai de ce reportage est que j'ai utiliser 2 caméra pour la captation et que par la suite le montage était un peu difficile. De plus il y avait du monde et on ne sait jamais ce qu'il faut filmer. Mais bon faut bien rentrer de l'argent à l'association si on veut fonctionnner.

edition 20 octobre nancy volley

Texte: 

Le journal 20 octobre 2009 - édition spécial Nancy Volley Maxéville jarville

vernissage sculpture sur bois

Texte: 

vernissage sculpture sur bois au parc de maxéville

Ah je me souviens de ce reportage où je suis venus avec ma fille Lisa au parc de la mairie. Cette salle est du côté des jeux pour enfants dans le parc, au fond à droit lorsqu'on est à côté de la mairie.

Si je me souviens bien, Daniel et son équipe ont effectuer des travaux pour rendre la salle accessible.

Le nom de la salle ? La salle leclerc !

Je ne suis pas rester longtemps non plus car bien entendu je devais me rendre sur un autre site.

Festival Emergenza au Totem de Maxéville

Texte: 

Ce vendredi 24 février 2012 a eu lieu le festival Emergenza au Totem de Maxéville. Sagissant de ma première intervention télévisée dans le milieu, je ne m'attendais pas à autant de bruit.

Déjà je ne savais même pas où se trouvait le totem de maxéville alors que j'habite dans la commune depuis 30 ans. Alors sur mon iphone, j'entre l'adresse de 175 rue des brasseries et le gps m'indique que c'est à champigneulles. Bref, je me suis rendu à l'espace Edgard.P Jacob et finalement je me suis retrouvé dans un univers inconnu. Le festival Emergenza, jamais entendu parler jusqu'à ma consultation sur OVS, il y avait un public et aussi des enfants qui portaient des casques anti-bruit.

Quand je suis arrivé c'était la pause et ensuite j'ai compris pourquoi. J'ai commencé à faire mon reportage durant 30 minutes et ensuite je me suis empréssé de faire mon interview sur le premier groupe que j'ai pu filmer c'est-à-dire Helium.
 

Ce vendredi 24 février 2012 a eu lieu le festival Emergenza au Totem de Maxéville. Sagissant de ma première intervention télévisée dans le milieu, je ne m'attendais pas à autant de bruit.

Déjà je ne savais même pas où se trouvait le totem de maxéville alors que j'habite dans la commune depuis 30 ans. Alors sur mon iphone, j'entre l'adresse de 175 rue des brasseries et le gps m'indique que c'est à chapigneulles. Bref, je me suis rendu à l'espace Edgard.P Jacob et finalement je me suis retrouvé dans un univers inconnu. Le festival Emergenza, jamais entendu parler jusqu'à ma consultation sur OVS, il y avait un public et aussi des enfants qui portaient des casques anti-bruit.

Quand je suis arrivé c'était la pause et ensuite j'ai compris pourquoi. J'ai commencé à faire mon reportage durant 30 minutes et ensuite je me suis empréssé de faire mon interview sur le premier groupe que j'ai pu filmer c'est-à-dire Helium.

Bande annonce sur youtube

- See more at: http://www.maxeville.tv/node/95#sthash.OEMG5HtM.dpuf

Ce vendredi 24 février 2012 a eu lieu le festival Emergenza au Totem de Maxéville. Sagissant de ma première intervention télévisée dans le milieu, je ne m'attendais pas à autant de bruit.

Déjà je ne savais même pas où se trouvait le totem de maxéville alors que j'habite dans la commune depuis 30 ans. Alors sur mon iphone, j'entre l'adresse de 175 rue des brasseries et le gps m'indique que c'est à chapigneulles. Bref, je me suis rendu à l'espace Edgard.P Jacob et finalement je me suis retrouvé dans un univers inconnu. Le festival Emergenza, jamais entendu parler jusqu'à ma consultation sur OVS, il y avait un public et aussi des enfants qui portaient des casques anti-bruit.

Quand je suis arrivé c'était la pause et ensuite j'ai compris pourquoi. J'ai commencé à faire mon reportage durant 30 minutes et ensuite je me suis empréssé de faire mon interview sur le premier groupe que j'ai pu filmer c'est-à-dire Helium.

Bande annonce sur youtube

- See more at: http://www.maxeville.tv/node/95#sthash.OEMG5HtM.dpuf

Ce vendredi 24 février 2012 a eu lieu le festival Emergenza au Totem de Maxéville. Sagissant de ma première intervention télévisée dans le milieu, je ne m'attendais pas à autant de bruit.

Déjà je ne savais même pas où se trouvait le totem de maxéville alors que j'habite dans la commune depuis 30 ans. Alors sur mon iphone, j'entre l'adresse de 175 rue des brasseries et le gps m'indique que c'est à chapigneulles. Bref, je me suis rendu à l'espace Edgard.P Jacob et finalement je me suis retrouvé dans un univers inconnu. Le festival Emergenza, jamais entendu parler jusqu'à ma consultation sur OVS, il y avait un public et aussi des enfants qui portaient des casques anti-bruit.

Quand je suis arrivé c'était la pause et ensuite j'ai compris pourquoi. J'ai commencé à faire mon reportage durant 30 minutes et ensuite je me suis empréssé de faire mon interview sur le premier groupe que j'ai pu filmer c'est-à-dire Helium.

Bande annonce sur youtube

- See more at: http://www.maxeville.tv/node/95#sthash.OEMG5HtM.dpuf

Ce vendredi 24 février 2012 a eu lieu le festival Emergenza au Totem de Maxéville. Sagissant de ma première intervention télévisée dans le milieu, je ne m'attendais pas à autant de bruit.

Déjà je ne savais même pas où se trouvait le totem de maxéville alors que j'habite dans la commune depuis 30 ans. Alors sur mon iphone, j'entre l'adresse de 175 rue des brasseries et le gps m'indique que c'est à chapigneulles. Bref, je me suis rendu à l'espace Edgard.P Jacob et finalement je me suis retrouvé dans un univers inconnu. Le festival Emergenza, jamais entendu parler jusqu'à ma consultation sur OVS, il y avait un public et aussi des enfants qui portaient des casques anti-bruit.

Quand je suis arrivé c'était la pause et ensuite j'ai compris pourquoi. J'ai commencé à faire mon reportage durant 30 minutes et ensuite je me suis empréssé de faire mon interview sur le premier groupe que j'ai pu filmer c'est-à-dire Helium.

Bande annonce sur youtube

- See more at: http://www.maxeville.tv/node/95#sthash.OEMG5HtM.dpuf
 

 

Le Quotien Familiale QF

Texte: 

Ce matin, je souhaite aborder le sujet du quotien familiale suite à mon inscription et celle de ma fille Lisa neuf ans aux activités proposé par l'AQCLB pour la troisième année consécutive. Je me suis donc rendu au complexe Léo Lagrange pour rencontrer Agnès HUguin qui s'occupe de l'inscription, en remplissant les formulaires d'adhésions, elle me demande si j'ai droit à une aide aux loisirs.

"L'aide aux lloisirs est un dispositif mis en place par la ville en 1989 et destinée, par la prise en charge de tout ou partie des frais d'inscription, à financer les activités de loisirs des jeunes maxévillois, de  à 25 ans (dans la limite d'une activité par personne et par an). La ville de Maxéville y consacre chaque année une part importante de son budget (plus de 50 000 € en 2011). " Extrait de la fiched'informations et conditions d'aides aux loisirs 2012-2013.

Je me rend ensuite dans le bureau de la personne en charge de vérifier si j'ai une aide. Ayant plus de 25 ans, cela ne me concerne pas, cette aide est uniquement pour ma fille. En consultant, son fichier informatique, cette personne très aimable m'annonce que ma fille ne pourra pas bénficier d'aide aux loisirs car mon Quotien Familiale dépasse 1000.

Le barème de l'aide aux loisirs se compose de la façon suivante :

QF 0 -400 401-600 601-800 801-999
Niveau de prise en charge 100 % 75 % 50 %

25 %

Je me suis donc posé donc la question du QF et ce matin, je surfe sur le net pour savoir en quoi cela coinsiste. Et j'ai trouvé l'information suivante sur le site de la CAF.

"Le quotient familial est un outil de mesure des ressources mensuelles des familles allocataires qui tient compte à la fois de leurs revenus professionnels et/ou de remplacement (assedic, indemnités de formation...), des prestations familiales mensuelles perçues (y compris celles versées à des tiers comme l'Apl) et de leur composition familiale. Il est actualisé lorsqu'il y a un changement de situation familiale, professionnelle etc...

S'il  est calculé à partir des ressources annuelles imposables de l'année civile de référence, il tient compte néanmoins des périodes de cessation d'activité de l'allocataire ou de son conjoint éventuel en neutralisant ou en appliquant un abattement sur les revenus professionnels et/ou de remplacement.

Il est utilisé par la Caf, par exemple pour l'attribution d'aides financières individuelles, mais aussi par les mairies, les Ccas, les associations du secteur périscolaire ou accueil de loisirs pour appliquer des tarifs en fonction de la situation financière de la famille.

Son mode de calcul

  •  prendre le 1/12ème des ressources imposables de l'année
  • ajouter les prestations mensuelles
  • diviser ce total par le nombre de parts

Calcul du nombre de parts :

  • 1 ou 2 parents  et 1 enfant*  = 2,5 parts
  • 1 ou 2 parents  et  2 enfants* = 3 parts
  • 1 ou 2 parents  et 3 enfants* = 4 parts
  • 1 ou 2 parents  et 4 enfants* = 4,5 parts
  • au delà du 4ème enfant, ajouter 0,5 part par enfant*
  • pour chaque enfant handicapé*, ajouter 0,5 part supplémentaire."

Pour conclure, je suis un peu déçu car l'aide aux loisirs est une bonne chose, un bon moyen de permettre aux personnes ayant peu de revenu de pouvoir exercer une activité sportive sauf pour les peronnes ayant un QF supérieur à 1000. Je ressens comme une injustice sur ce mode de calcul qui ne prend pas en compte certain fait.

Par exemple, comme n'importe quel citoyen et habitant de Maxéville, je paie mes impôts sur la taxe d'habitation, je possède un travail qui me permet d'avoir un salaire mais hélas ne me permet pas d'avoir ni une aide à la CAF ni aucune d'aide de n'importa quel organisme car je suis au dessus du SMIC. Par contre, comme tous les citoyens je n'échappe pas à tous mes prélèvements obligatoires. Et en tant qu'habitant de Maxéville, malgré les 50 000 € investi, je n'ai pu bénéficier d'un euro.

En fait, le système n'est pas équitable pour ma part, en tant de crise, moi aussi j'aurais aimé avoir une aide aux loisirs, ne serait-ce parce que je suis régulier dans mes activités, c'est ma troisième année, parce que malgré moi, je paie mes impôts à la collectivité et souhaite en bénéficier au moins pour ma fille.

J'ai tout de même pu bénéfiicer de 10 € de réduction de l'AQCLB car j'ai pris deux activités. Je me souviens maintenant que durant une séance du conseil municipal de Maxéville, il a été sujet de la réduction du QF pour l'année 2012-2013. Je me souviens plus du tout de quel conseil mmunicipal est-ce.

En attendant, cela ne m'empêche pas de continuer mes activités.

28 janvier Conseil municipal DOB et c'est pas de la daube !

Texte: 

Conseil municipal sur le Débat d'Orientation Budgétaire, ce fameux DOB qui est au coeur de la discorde entre Christophe CHOSEROT et Henri BEGORRE Maire de Maxéville. Il s'est déroulé à peu près une heure de débat si vraiment on peut dire que c'était un débat.

Je suis bien content finalement de ne pas être politicien, tout simplement parce que cela prend du temps, c'est compliqué, c'est prenant. Je félicite toutes les personnes qui oeuvrent pour la commune. J'ai assisté donc à ce débat d'orientation budgétaire qui a mal commencé par une remise de document avec deux pages supplémentaires, qui était la source de mécontentement de l'opposition. L'article de Daniel JACOB explique très bien ce problème.

C'est quoi un DOB pour l'habitant lambda de Maxéville ? Pour mon quotidien à moi, rien. Le maire nous a informé qu'il y avait  9561 habitants sur la commune. Combien de personnes connaissent ce DOB qui refait surface chaque année ? Un DOB est une stratégie de la commune pour améliorer le quotidien de chaque habitant que ce soit sur le plan social, professionel, culturel, loisirs.

A la dernière élection municipal, j'ai voté pour Henri BEGORRE pour la simple et bonne raison que je me suis dis, qu'un mec qui a mené plus de 30 ans une vie politique aura suffisament l'expérience pour continuer à gérer la commune, que ce soit de la bonne ou mauvaise façon, ce n'est pas à moi d'en juger.  La question qui se pose pour l'élection municipal de 2014 est de bien choisir entre un routard qui connaît sa commune même si je suis en désaccord sur certain dossier et dont j'aurais l'occasion d'en développer sur la nouvelle rubrique cité dans mon mot de la semaine et un nouveau challenger qui porte la cape du changement. Le changement, on l'a vu sur le plan national, c'est pas mieux mais parfois ça peut faire bouger les choses.

Malgré ce désaccord sur le DOB, le maire a souligné tout même qu'il y avait plus de 80% des dossiers validés d'un commun accord en commission. Cela veut dire que nos hommes politiques arrivent à s'entendre, à travailler ensemble, main dans la main pour le bien de la commune. il faudrait alors s'intéresser aux restes comme par exemple, la semaine des 4 jours scolaires dont nous ouvrirons aussi un dossier sur ce sujet car cela ne sera pas effectif avant la rentrée 2014. Il y a beaucoup de sujet que soulève Christophe CHOSEROT dans son blog. Nous aurons aussi l'occasion d'en étudier plus en détails. Vous pouvez aussi consulter l'article de presse de l'est républicain.

Je voulais écrire en directe le compte rendu du conseil municipal le jour même mais je me suis planté d'ordinateur donc j'avais pas de connexion internet. Ce qu'il faut retenir de ce conseil, c'est que ce n'est pas du cinéma surtout quand notre caméra est là. Vous comprendrez en regardant la vidéo. J'ai noté aussi l'intervention de Romain MIRON demandant aux conseillers délégués de la majorité d'intervenir, de participer au débat. Il est vrai que depuis que j'assiste au conseil municipal, les seuls intervenant, c'est le maire et ses adjoints, Christophe Choserot et Romain Miron, Daniel JAcob qui ne s'est pas exprimé ce jour,il n'avait rien à dire,m'a-t-il dit,et d'autres personnes mais moins fréquement. La question est de savoir si les délégués peuvent prendre la parole, ce que je ne souhaite pas parce que le conseil municipal durerait trop longtemps. On n'a pas le temps d'approfondir tous les dossiers. La puplart des dossiers sont étudiés en comission, je crois.

L'autre point que le maire a souligné est la richesse d'activité de la commune. Il en a énuméré une longue liste. Je n'ai pas eu le temps de tous les couvrir mais cela sera fait un  jour, tel est ma stratégie. Rien ne sert de courir, il faut partir à temps. En conclusion, j'ai trouvé le discours de Christophe CHOSEROT très captivant sur l'énonciation de son programme, et l'attitude d'un maire Henri Begorre qui fait le rôle de l'autorité, il n'était ni trop ni peu. Tous les deux avaient de bons arguments. Mais bon, c'est mon point de vue.

Et dernière information qui a son importance. En attendant, que le nouveau site de la commune arrive prochainement,ce n'est plus qu'une question de temps puisqu'il faut quand même une personne compétente pour s'y atteler à ce travail gigantesque, vous pouvez retrouver la vidéo du conseil municipal sur le site de la mairie. Mon travail commence enfin à être utile. On peut toujours mieux faire, et l'année 2013 sera une très bonne année pour maxevilleTV. Et je suis désolé du retard pour la publication de la vidéo parce qu'hier j'avais une fièvre qui m'a enlevé tous mes moyens intellectuels pour vous écrire ce poste. J'ai dû me mettre au lit à 20h hier soir tellement je ne pouvais plus ouvrir les yeux. Un bon cachet de doliprane et voilà le résultat.