30px; }
Welcome Visitor:

Site ecole élémentaire Albert Schweitzer

Onglets principaux

Texte: 

Aujourd'hui je voudrais partager avec vous le site de l'école élémentaire Albert Schweitzer tout simplement parce que je suis allé à la réunion des parents élèves hier avant d'aller au conseil municipal de Maxéville dont vous trouverez un article demain car c'était un conseil de la rentrée avec des sujets forts importants.

Comme tout parent, on souhaite le meilleur pour ses enfants et comme j'ai qu'une fille, je peux essayer de suivre sa scolarité en participant un minimum sur le suivi de ses exercices. Et cette année, elle est en CM1, elle a comme maître Monsier Arnaud HENRIET concepteur du site avec ses deux autres collègues dont j'ai déjà interviewer brièvement lors d'une kermesse de l'école et que la vidéo est quelque part sur le site et que je n'arrive plus à le trouver car je vous rapelle que je suis makheureusement seul à le gérer d'où ce fouillis. Et j'ai aimé la rubrique site internet mis à la diposition des parents et élèves car à mon époque, on avait pas tout ces outils de travail.

L'avantage pour moi est de pouvoir consulter en ligne les devoirs, les programmes mais aussi utilier les liens utiles comme des sites d'exercice de math ou d'anglais, et aussi communiquer avec le maître via le fomulaire du site. C'est aussi un moyen d'initier les enfants à l'utilisation de net car aujourd'hui internet fait partie de la vie des gens et fait aussi partie du programme de l'éducation.

On parle au de la fracture numérique mais avec le temps, chacun pourra s'exprimer, partager comme je le fais finalement avec mon site actuelement en abordant depuis cette rentrée des sujets qui me touchent, des sujets ayant rapport avec le lieu où je réside.

J'ai été surpris qu'il  y avait que 5 parents d'élèves à la réunion pour la classe de ma fille, pourtant l'heure choisie était àprès 18h. Chacun a ses raisons. Il y avait aussi un sujet abordé qui mérite une attention : l''aide aux devoirs pour les enfants. Il est vrai qu'il faudrait une structure associative pour aider les enfants qui n'ont peut être pas des parents, des frères ou soeurs disponibles. Car moi-même à l'époque où j'allais à l'école saint-exupéry et que mes parents travaillaient et qu'en plus, ils étaient étrangers et n'avaient pas eu de scolarité en France, ils n'ont pas pu nous aider; D'ailleurs, on parle souvent de ceux qui décrochent ensuite au lycée pour un nombre supérieur à 100 000 jeunes ce qui est énorme. L'éducation est importante pour la jeunesse, encore faut-il diposer de temps pour les accompagner.

C'est pourquoi ce site permettra je l'espère, aux parents de pouvoir suivre un peu la scolarité de leurs enfants. Je félicite par la même occasion, l'équipe du site car c'est un travail titanesque. Mais je vois bien que c'est des personnes passionnées par ce qu'ils font.

Bien entendu, vous ne pourvez pas accéder à tout le contenu du site car il faut posséder un login. Chaque école a son site, je vous invite à le découvrir et s'il y en a pas, il faut dans ce cas formuler une demande à ce propos.

Commentaires

Suite à l'article de www.01net.com concernant l'utilisation des tablettes par des enfants, je ne peux constater la véracité des dires. J'ai mis à disposition Lisa ma fille de 9 ans face à un iphone, elle l'utilise facilement sans appréhension. La même expérience avec ma mère, elle ne sait même pas ce que c'est un écran tactile. Bon je sais, il faut avoir un peu de respect pour les anciens.
 
 
71 % des enfants de moins de 12 ans utilisent des tablettes

Selon le baromètre Orange/Terrafemina, 71 % des enfants de moins de 12 ans utilisent, fréquemment ou de temps en temps, la tablette lorsque le foyer en est équipé.

La majorité des enfants de moins de douze ans est habituée à utiliser les smartphones, tablettes et ordinateurs présents à la maison, un usage accueilli plutôt favorablement par les parents, selon le baromètre Orange/Terrafemina. Pour la treizième vague de ce baromètre des pratiques des Français sur Internet, baptisée Tablette tactile : la nouvelle nounou ?, l'institut CSA a interrogé, en ligne, 501 parents d'enfants de moins de douze ans, du 10 au 12 septembre, selon la méthode des quotas.
Selon cette enquête, 99 % des foyers interrogés possèdent un ordinateur connecté à internet, 65 % un smartphone, 35 % une TV connectée à Internet, 30% une tablette numérique et 5 % une liseuse. Selon les parents, 71 % de leur(s) enfant(s) de moins de 12 ans « utilise fréquemment ou de temps en temps » la tablette présente dans le foyer, 67 % la liseuse, 55 % l'ordinateur, 51 % la TV connectée et 43 % le téléphone multifonction.
« On observe également des taux intéressants de pratique fréquente ou occasionnelle pour la TV connectée (51 %, dont 25 % d'utilisation fréquente) et pour le smartphone (43 %, dont 16 % d'utilisation fréquente) », indique cette enquête.

Un tiers des parents achètent des applications pour leurs enfants

L'utilisation « précoce » des nouveaux outils numériques par les jeunes enfants semble « être souvent consciemment initiée par les parents », dont l'achat d'applications spécialisées se développe, note le baromètre. Plus d'un tiers des possesseurs de téléphone multifonction ou de tablette (38 %) déclare avoir déjà acheté « au moins une fois une application spécialement pour un enfant de moins de 12 ans, 27 % l'ayant même fait plusieurs fois ».
« Ces nouveaux comportements ne semblent en tout cas pas inquiéter les parents puisque 76 % d'entre eux considèrent que c'est une bonne chose que les plus jeunes enfants se familiarisent de plus en plus tôt avec les nouveaux outils numériques », rapporte l'étude. Seuls 19 % des parents dont les enfants utilisent ces appareils parlent « d'une mauvaise chose », est-il indiqué. De la même manière, 50 % pensent que cela est au contraire « un atout, car cela leur donne accès à des informations et savoirs que n'avaient pas les autres générations ».

pour les devoirs à l'école : tous les parents ne sont pas disponibles pour aider son enfant à faire les devoirs, il y a donc un manque de temps et aussi peut-être un manque de connaissance. Pour mon cas, où je quitte tard du travail, je ne peux que suivre ma fille qu'à partir de 18h00. Ne parlons même pas de ma femme qui rentre à la maison 1h30 après moi.

Contre : Comment pouvons nous suivre ce que notre enfant apprend à l'école ? par le biais du cahier de liaison ? Je me pose la question à savoir comment les enseignants vont pouvoir mettre cela en place. Si un enseignant a 20 élèves en classe et qu'il dispose d'une heure pour faire les devoirs, peut-il s'occuper des 20 en même temps ou consacrer quelques minutes par enfants

Pages

Articles similaires

Edition janvier

Texte: 

Le journal de janvier 2009

FEVRIER Au sommaire de cette édition : Les voeux de M Begorre La galette de rois de l'associaiotn "Maxéville un nouvel élan" la soirée de sainjovinavo ADECA54

En dehors des sentiers battus

Texte: 

La Ville de Laxou a restauré et aménagé 17 km de sentiers communaux qui courent de vergers en jardins, des ruelles étroites du Village aux pentes et escaliers à flanc de côteaux, jusqu’en lisière de forêt.

Dans ce décor naturel d’exception, inhabituel, la municipalité de Laxou a souhaité surprendre et séduire le public. Le projet s’intitule « En Dehors des Sentiers Battus ».

La première édition, de l’automne 2003 au printemps 2004, s’est déroulée dans les sentiers et jardins du secteur de Mi-lès-Vignes. Le succès de cette manifestation a incité ses initiateurs à renouveler l’expérience en biennale.

Du 16 septembre 2006 au 24 mars 2007, « En Dehors des Sentiers Battus » s’est installé dans le « Fond de Lavaux ».

La troisième édition, du 19 septembre 2009 au 20 mars 2010, vient de se terminer. Elle a permis de découvrir un coeur de village intimement lié à une campagne toute proche destinée, il y a quelques dizaines d’années, à recevoir les plants de vigne. D’elle ne restera que le souvenir photographique.

Sans blesser le végétal, Nature et Culture se sont associées dans une aventure collective. Les sentiers, les rues du village et les jardins ont été durant l’hiver et jusqu’aux premiers jours du printemps, l’espace privilégié d’une dizaine de créateurs de renom.

Répondre aux attentes des générations d’aujourd’hui, sans compromettre ce qui sera offert aux générations futures, c’est l’esprit du développement durable. Ici, l’expression artistique est prétexte à sensibiliser à un environnement que la municipalité souhaite préserver, sans pour autant s’opposerà un développement harmonieux de Laxou au sein de l’agglomération.

Le collège La Fontaine en danger

Texte: 

Article de juin 2012 - Alexandra Les collèges du Plateau de Haye en débat. Dans le cadre du plan Collèges Nouvelles Générations du conseil général, parents d'élèves et élus se sont retrouvés au CILM pour débattre de la fermeture éventuelle d'un collège sur le Plateau de Haye. Le vice-président du conseil général Mathieu Klein a rappelé les objectifs du projet : entre autres, un équilibre des effectifs et la mixité avec des collèges à taille humaine, évoquant un effectif global de 300 à 400 élèves.

Etabli sur 4 ans, ce plan doit dans un premier temps définir les travaux à réaliser. Concernant plus particulièrement le Plateau de Haye et ses 2 collèges, La Fontaine au Champ-le-Boeuf et Claude le Lorrain au Haut-du-Lièvre, 3 hypothèses sont proposées : reconstruction de La Fontaine et fermeture de Claude le Lorrain ; reconstruction de Claude le Lorrain et fermeture de La Fontaine ; fermeture des 2 établissements et construction d'un nouveau collège sur le terrain situé au-dessus de la caserne des pompiers de Gentilly.
Le conseil général privilégie cette 3e hypothèse afin de ne pas favoriser l'un des 2 quartiers.
Les parents des futurs collégiens résidant au Champ-le-Boeuf se sont pour certains très vivement fait entendre soulignant principalement un problème de sécurité pour les enfants qui s'y rendront à pied. Rappelant que les dessertes de bus seront adaptées en fonction du collège, Mathieu Klein a répondu que des cheminements piétons seraient faits pour la sécurité des élèves.
Du côté du personnel enseignant des 2 collèges, les avis sont partagés : certains sont résolument contre une fermeture et d'autres, bien que sachant leur poste menacé, ne sont pas réfractaires à la construction d'un nouvel établissement.

Article de avril 2012 - Alexandra

Parmi elles, un collège serait construit sur le site de l'IUFM et un second sur le Plateau de Haye. En cas de non disponibilité foncière pour ce dernier, soit Le Lorrain, soit La Fontaine serait reconstruit, induisant la fermeture des 2 autres établissements.
Regrettant l'absence du vice-président du conseil général Mathieu Klein, les parents présents, habitants du quartier pour la plupart, ont donc fait part de leurs inquiétudes quant au devenir du collège La Fontaine et à l'avenir du quartier en lui-même. Ils ont en outre évoqué la ligne de bus 124 que les enfants devraient prendre pour aller à Le Lorrain, une ligne qu'ils qualifient de peu fréquentable.

Le maire Laurent Garcia a souligné la volonté de la municipalité de Laxou de conserver le collège et son gymnase, rejoint par l'adjoint au maire de Maxéville, Georges Mayeur.
Le conseiller général Pierre Baumann a parlé d'une resectorisation obligatoire, évoquant entre autres les problèmes de baisse d'effectif et l'exercice des professeurs sur plusieurs établissements.

Présentant l'idée de départ comme louable, un enseignant a confirmé qu'il n'était pas concevable d'entretenir des bâtiments avec peu d'élèves ajoutant néanmoins que des mélanges pourraient être "détonants" et ne feraient que "diluer les problèmes et les multiplier". Son idée serait de conserver La Fontaine et reconstruire Jean Lamour afin de partager le collège du Haut-du-Lièvre sur les 2 établissements et de favoriser ainsi une meilleure mixité, des propos applaudis par les parents présents.
Lara, actuellement en 6e, a par ailleurs confié que même les élèves n'étaient pas informés ajoutant au sujet du Champ-le-Bœuf et du Haut-du-Lièvre : " deux quartiers qui ne s'aiment pas dans un même collège, ça va être une cata !".

La réalisation du projet étant prévue d'ici 2018, il a été rappelé que les parents des élèves de primaires sont particulièrement concernés et invités à se joindre aux parents des collégiens, le vote étant prévu par le Conseil Général fin juin.
Une prochaine réunion aura lieu jeudi 3 mai. Ci joint le courrier de M. KLEIN ici

Réception des associations laxoviennes

Texte: 

Publiée le 21 nov. 2012 par

Réception des associations laxoviennes le lundi 19 novembre 2012
à la salle Hausermann à Laxou.

L'amicale des donneurs de sang de Laxou remet ses diplômes et encourage
les généreux donneurs à poursuivre leurs efforts.

Images Khaled FRIKHA - Photographe
Pour la Ville de Laxou

Tous droits réservés - novembre 2012

 

Course de voiture à pédales au champ-le-boeuf

Texte: 

En 2008, j'ai participé à la première course de voitures à pédales dans mon quartier en tant que caméraman. Cette course a eu lieu de la pharmacie du par jusqu'au tratieur le relais gourmand, ne me demander pas le nom des rues, je ne les connais pas.

La course a durer toute l'après-midi, et par miracle il avait du soleil. Je me souviens que pour organiser cette course, il a fallu bloquer les rues, faire devier l'itinéraire des bus, ce qui a dû en mécontenter certains. Les candidats devaient fabriquer eux-même leurs voitures. J'ai filmé l'équipe du Comité des fêtes mais je ne sais plus où est-ce que j'ai pu mettre les vidéos.

Il faut signaler que je filme énormément et qu'il faudrait un peu organiser tout cela. C'est ce dont je suis en train de faire en vous proposant cette vidéo de 2008. Il vaut mieux tard que jamais.

Règlement de la course de voitures à pédales 1.Durée de la course, 2h de 14h à 16h : distance du parcours 826 m 2.Une équipe est composée de 5 personnes, 4 pilotes et un mécanicien au satnd 3.La voiture peut être pilotée par les 4 pilotes de l'équipe 4.Un pilote ne peut pas changer d'équipe pendant la manifestation 5.Les changements de pilotes se font devant les stands 6.Les pilotes doivent être costumés et le stand décoré 7.Les voitures doivent rouler à droite et doubler à gauche et respecter les consignes des commissaires 8.Le placement sur la grille de départ se fera au tirage au sort face à son stand 9.Pendant la course les concurrents ne doivent pas entraver l'épreuve ou perturber en accrochant les autres voitures sous peine de disqualification 10.Les équipes doivent décorées leurs stands de 12h à 13h30, ils peuvent se faire aider par d'autres membres de chaque association 11.Présentation des équipes avec leur voiture de 13h30 à 13h50 12.Le parcours,départ devant le podium en direction de la pharmacie et retour jusqu'au carrefour de la rue de la Moselotte pour revenir devant le podium et ainsi de suite pendant 2h 13.Le classement se fera comme suite : a) le nombre de tours parcourus par la voiture=10 pts pour la première, 9 pts pour la seconde, ect... b) la beauté de la voiture de 0 à 5 points c) la tenue des concurrents de 0 à 5 points d) le décor du stand de 0 à 5 points 14.La composition du Jury : un élu de Laxou et un de Maxéville,un policier municipal de chaque commune et une personne de MMH.

edition 20 mars 2009 présenté par Laurence

Texte: 

Le journal du 20 mars 2009

le sommaire: le festival hip hop au CILM

salsamana

Aubade dupont est Longo

Dance and shoes Les folies bibis

Journalistes en herbe à Schweitzer

Texte: 

L'ATE (Aménagement du temps de l'enfant) est un moyen pour les écoliers de découvrir de nouvelles activités. En effet, sur le temps périscolaire, les enfant ont la possibilité de  participer à des activités sportives, culturelles et ludiques.

Aussi, une nouvelle activité a-t-elle vu le jour en septembre dernier à l'école élémentaire Schweitzer du Champ-le-Boeuf avec l'atelier journalisme. Un groupe de 16 élèves s'est constitué afin de créer un journal, une activité animée par Christophe Lanselle. "Ils sont plutôt réceptifs", a confié l'animateur avant d'ajouter : "Certains ne savainet pas faire une recherche sur internet".

En effet, les journalistes en herbe ont notamment pour mission de retrouver de nombreuses informations sur le web et doivent ensuite rédiger des textes, trouver des photos et faire la mise en page du journal. "On crée un journal avec des titres et des rubriques", a expliqué la jeune Alice, précisant par ailleurs que ce journal de 12 pages reprend de grandes thématiques comme la vie de l'école, le sport, le cinéma ou encore l'actualité.

Cette activité peut en outre faire naître des vocations comme pour Amélia qui aimerait être journaliste : "C'est bien de faire des recherches et de publier des articles". Au total, quatre numéros devraient paraître avant la fin de l'année. Les deux premiers numéros déjà parus sont visible sur www.laxou.fr

Articlde de L'est républicain