30px; }
Welcome Visitor:

Pimax novembre 2012

Onglets principaux

Texte: 

Je vous propose une nouvelle rubrique qui fera donc l'objet sur le magazine mensuel de maxéville qu'est le PiMax édition novembre 2012. Pour l'instant, je vous propose de consulter cette édition par le diaporama de facebook qui est un service gratuit. J'aurais souhaité pouvoir vous le proposer en format pdf afin de pouvoir grossier les articles mais cela me coûterait une location d'un serveur spécifique à 80 € HT par mois ce qui représenterait un coût de 1 148.16 € par /an que je paierai à vie si je souhaite conserver toutes les données. Or étant une association à budget limité, je dois limité mes dépenses mais comme dirait le proverbe : "si tu n'as pas de sous, faut avoir des idées".

Je pense avoir suffisament d'idée pour justement survivre dans ce monde numérique. Le PiMax étant un magazine papier avec un nouveau format qui est pratique pour moi car je peux ainsi archiver ce mensuel qui relate donc la vie de ma commune. Qu'y-a-t-il donc ce mois-ci à découvrir sur maxéville ? Nous y retrouvons le mot du Maire à la première page ce qui tout à fait normal, puis à la deuxième page, il y a un article sur le fleurissement de Maxéville dont je vais m'attarder quelques lignes.

Tout simplement parce que notre association a participé à un reportage sur le fleurissement de Maxéville. Lors de cette participation, je n'avais aucune connaissance en la matière, cela ne m'a pas empêché de réaliser ce reportage dont je ne sais pas s'il y a eu des répercussions, où si le reportage a pu servir à quelque chose. Par contre, aujourd'hui, cela sert à illustrer ce qu'est le fleurissement de maxéville à travers ce reportage que vous pouvez consulter en cliquznt sur la photo ci-contre. (je trouve que la photo manque de qualité, normal car il s'agit d'une photo numérisé à partir du magazine)

A la page trois, nous trouvons un article sur l'éducation avec un interview de Georges Mayeur.. Ensuite à la page quatre, il y a l'agenda dont je m'inspirais pour relayer l'information sur le site. Je suis persuadé qu'il y a d'autres événements à proposer mais les associations ne contribuent certainement pas à l'agenda. Il y a plus de 50 associations répertoriés sur la commune de Maxéville, par conséquent il devrait y avoir davantage de propositions. Bref, il reste donc du travail à faire pour ce service dont je pense qu'il faudrait développer.

A la page six, il y a le compte rendu des délibérations du conseil municipal du 24 septembre 2012 dont j'ai pu être présent pour la captation. La page sept y figure la "tribune libre de l'opposition" pour le groupe Municipal de gauche, Christophe Choserot. Et la dernière page concerne le retour en images ce qui serait bien si on pouvait avoir davantage de photos. Peut-être que je devrais envoyer un devis à la Mairie pour proposer mes services de photographes. Ainsi je pourrais  mettre à disposition des photos de ce qui s'est passé durant le mois sur un site internet.

Et pour terminer l'article sur ce PiMax, il y avait une invitation gratuite pour assister à un match du Nancy volley Maxéville Jarville pour le samedi 10 novembre 2012, un coupon valable pour deux personnes. Il s'agit d'une très bonne initiative pour faire connaître ce sport. Le seul regret est que ce soit seulement à partir de cette année. Car il me semble que c'est la troisième année consécutive que le Nancy volley bénéficie d'une subvention conséquente de la Mairie, et c'est seulement cette année que les habitants de Maxéville puissent aller voir un match de volley. Cela aurait été cool si c'était tous les matchs, ainsi on ne pourra plus dire durant le conseil municipal que le Nancy Volley est un gouffre financier tant il a besoin de subvention. Quel est le rapport entre la subvention et l'invitation me direz-vous ? Je pensais qu'avec les subventions reçues par le Nancy Volley Maxéville Jarville, les habitants de Maxéville pourraient bénéficier d'une façon ou d'une autre. Par exemple, permettre aux habitants d'assister au match sans payer l'entrée, ou de créer un fan club avec les habitants pour motiver l'équipe, de faire connaître ce sport en demandant aux joueurs de le promouvoir. Je suis déçu légèrement malgré ma contribution lors de la première année où j'ai suivi ce club. Durant une année entière où j'ai fait la captation de pratiquement tous les matchs dont vous pouvez le revoir sur le site www.nancyvolley.fr. Pas une seule fois, où le club nous a proposer une boisson, nous avons payer nos propres consommations.

Et pourtant, lorsque j'entend que le Nancy Volley Maxéville Jarville bénéficie des sommes de plus de 40 000 € de subvention pour l'image que pourrait avoir la commune grâce à ce sport. Je n'ai retenu que le club pouvait bénéficier beaucoup de gratitude de la commune mais que pour autant le club ne fera pas bénéficier cette somme aux habitants. Maintenant, je me trompe peut-être car je ne suis pas dans la confidence. Bref, malgré cette invitation, je n'irai pas. Et pourtant c'est un super sport, on est pris dans le jeu lorsqu'on assiste à un match.

Commentaires

Communiqué du groupe de Gauche « Maxéville, un nouvel élan »

Nous nous étonnons à la lecture du Pimax de la réponse du maire à notre tribune libre. On aurait pu penser que le maire réponde sur le fond de l’article pour défendre sa politique et ses caméras de vidéosurveillance. Non, son droit de réponse repose uniquement sur le terme « majorité UMP » qui « irrite » beaucoup de conseillers comme il l’écrit. De plus il insinue que Christophe Choserot (président de notre groupe) utilise l’insinuation, l’amalgame et la désinformation. Pour dire tout cela, il faut des preuves.

Quelle insinuation ? Quel amalgame ? Quelle désinformation ?

Majorité UMP, quelques rappels s’imposent donc de nouveau :

  • En 2008, le conseil départemental de l’UMP a accordé son soutien à la liste d’Henri Bégorre, d’où Majorité UMP
  • Mireille Gazin, 1ère adjointe au Maire et conseillère régionale d’opposition siège dans le groupe de Nadine Morano à la région, d’où Majorité UMP
  • Henri Bégorre a apporté son parrainage lors des dernières élections présidentielles à Nicolas Sarkozy, d’où Majorité UMP
  • Henri Bégorre au Grand Nancy est bien dans la majorité de droite aux côtés d’André Rossinot, Laurent Hénart et Valérie Debord, d’où Majorité UMP
  • Henri Bégorre a passé son temps entre 2002 et 2012 avec son équipe municipale à défendre la politique des gouvernements de droite et à fustiger sans cesse le Département et la Région tous deux de gauche.
  • Henri Bégorre lors des primaires socialistes en 2011 était le seul maire de Meurthe-et-Moselle à refuser la location d’une salle pour l’organisation d’un bureau de vote.

Alors où est l’insinuation, nulle part, c’est la vérité et elle dérange le Maire.

On peut comprendre que l’on souhaite à la veille des élections municipales retirer cette étiquette UMP trop encombrante et trop collante dans une ville où Nicolas Sarkozy récolte 42% des suffrages au second tour des élections présidentielles et le candidat UMP aux législatives à peine 36%.

Se donner une bonne couleur centriste, presque apolitique est la nouvelle manœuvre d’Henri Bégorre et de son équipe UMP pour les prochaines élections municipales. On a utilisé la tricherie en 2008 avec 2 candidats fantômes, on utilise aujourd’hui la manœuvre politique grotesque en espérant duper les électeurs maxévillois.

Nous, groupe municipal de Gauche avons trop d’estime pour nos concitoyens, c’est pourquoi nous assumons sans complexes nos convictions, parce que sans doute, nous avons des convictions.

Pour finir, nous déplorons également le feuillet central, un supplément uniquement consacré au Nancy-Volley, aucune autre association de Maxéville n’a eu ce privilège. Ce journal municipal, nouvelle version ressemble plus à un tract électoral, tract du maire au frais du contribuable (8 pages  et 5 photos du maire).

Pages

Articles similaires

N°129 Pimax mai 2001

Texte: 

COURSES DE ROLLERS ET DE TROTTINETTES AU ZENITH. Ce lundi de Pâques, une centaine d’enfants, de jeunes et d’adultes ont participé à la première grande course de rollers et de trottinettes organisée sur le parking du Zénith par la Ville de Maxéville et son service Jeunesse, Animation, Sport. Sur une idée de Serge El Founi, adjoint aux Sports et aux Loisirs, cette manifestation unique dans l’Est de la France, baptisée "Trott’n’Rollers", a réuni les amateurs locaux et régionaux de rollers et de trottinettes, de tous âges (de 5 à plus de 60 ans), souvent venus en famille, et ce, malgré un temps froid et pluvieux.

De 9h à 18h, spectateurs et coureurs se sont croisés sur le circuit, variant de un à dix kilomètres, selon les âges et les catégories. Chaque fin de course les a rassemblés autour du car d’animation et sous les bâches de la buvette, tenue bénévolement par les Lynx Maxévillois, pour assister à la remise des coupes et des récompenses offertes par la Ville de Maxéville et par de nombreux sponsors. Un groupe musical local de tendance rock, "Too Sharp", a su créer une ambiance telle entre les courses que l’absence d’un soleil printanier n’a en rien rafraîchi l’atmosphère surchauffée et joyeuse qui régnait dans le public. Serge El Founi, qui fut aussi l’infatigable animateur de cette journée, nous a confié que le succès de cette première rencontre sportive et familiale l’encourageait à recommencer l’année prochaine. Avis aux amateurs !

N°145 PiMax novembre 2002

Texte: 

Le Kindergarten Pumuckl, l’association FALC et la Ville de Maxéville vous invitent à participer au traditionnel défilé des lanternes ! A partir de 17h15, des centaines de  petites lumières multicolores défileront dans les rues du Centre aux sons des fanfares de Ramstein- Miesenbach et de Maxéville. Le défilé passera par les rues de Lorraine, Solvay et de la Justice avant de rejoindre le parc où l’histoire de saint Martin sera mise en scène. Autour d’un grand feu, tous pourront ensuite déguster des bretzels, saucisses, chocolat et vin chaud préparés par l’association. La fête de saint Martin, c’est aussi la fête du partage. Ce saint a coupé son manteau en deux pour en donner la moitié à un pauvre au bord de la route. Au cours de cette manifestation, l’association FALC souhaite garder cet esprit de partage : en célébrant une fête typiquement allemande dans les rues de Maxéville où tous sont invités à participer à un échange inter-culturel, mais aussi, et c’est la nouveauté de cette année, en partageant une soupe aux légumes : devant la mairie, sera installé un grand chaudron dans lequel mijoteront les légumes apportés par les parents du jardin d’enfants et la fête se terminera par la dégustation de ce délicieux potage.

N°178 PiMax novembre 2005 - Fête de la st martin

Texte: 

L’automne, quelquefois maussade, est aussi le temps des fêtes ! A commencer par celle de la Saint Martin, organisée par la Mairie et Pumuckl, avec nos amis de Ramstein-Miesenbach. Dynamisme de Maxéville à l’échelle
européenne ! Cette manifestation nous proposera de vivre l’expérience du partage et de la convivialité, des valeurs portées par votre ville qui souhaite plus que jamais s’ouvrir aux autres cultures. C’est l’opportunité de rassembler
joyeusement la Ville, les associations, les écoles et tous les habitants sous le signe de l’ouverture et de la curiosité.
Votre maire, Henri Bégorre

N°194 PiMax avril 2007 - Bourse aux plantes

Texte: 

Editorial. Emportés par le flot de notre société de consommation, il nous arrive parfois d’oublier que chacun d’entre nous est citoyen du monde, et se doit à ce titre de veiller à en préserver les richesses. Je sais que, conscients de cette responsabilité,
vous êtes toujours plus attentifs à la qualité de votre environnement, et que vous vous investissez au quotidien pour en assurer la sauvegarde, en pratiquant entre autres le tri et le recyclage des déchets. La mairie vous accompagne depuis de nombreuses années dans cette démarche citoyenne notamment en subventionnant l’achat de chauffe eau solaire, l’isolation acoustique des fenêtres, en mettant à disposition des Maxévillois des autocollants «stop pub», en menant des actions de sensibilisation auprès des enfants dans les écoles et durant les animations de vacances… La semaine nationale du développement durable sera pour nous tous, petits et grands, une occasion privilégiée de s’interroger sur ses comportements de consommation, de découvrir de nouveaux moyens de contribuer à la protection de notre planète… et aussi de s’amuser en apprenant grâce aux nombreuses animations organisées à Maxéville et dans tout le Grand Nancy jusqu’au 24 avril.

Votre maire, Henri Bégorre

Pimax N°209 Octobre - Bourse aux plantes

Texte: 

En septembre, beaucoup de réunions « Consult’actions » ont eu lieu et la commission du Développement Durable est en place.

Tout Maxéville au Zénith, TMZ, a été l’occasion de beaucoup d’échanges. En octobre, c’est au Champ-le-Boeuf qu’auront lieu les rencontres… Vous pouvez désormais me contacter sous d’autres formes que la prise de rendez vous. Alors profitez-en !

Pimax N°224 Février 2010 - 2e Édition du Festival Hip-Hop en CLB

Texte: 

Samedi 27 février, l’association Only Réal Prod et le label Douleur Mortelle s’associent à la Mairie de Maxéville pour la seconde édition du festival «Hip-Hop en CLB». Une seconde édition qui, elle aussi, regroupera au Centre Intercommunal de Laxou Maxéville quelques-uns des meilleurs artistes de la scène hip-hop nancéenne : Impérial Adidam, Clbitume, Mauvaise G’n, Koffy, Sir Surin Deal M, Djulah et Rachid Wallas qui fera figure de tête d’affiche de la soirée. Derrière les platines pour animer toute cette soirée : DJ Fonk Maz. 

Début des concerts 20h30 et fin de la soirée
à 23h30. Entrée : 3 €.
Nouveauté cette année, Only Réal Prod et le label Douleur
Mortelle proposeront de 15h à 19h, toujours au
CILM, des ateliers d’écriture et de deejing. Pour permettre
aux plus jeunes, futurs artistes ou simples fans
de hip-hop, de mettre sur papier les paroles de leur
premier morceau ou de s’essayer aux platines.
q Inscription sur place dès 14h30 au CILM.
Participation : 2 €

Pimax N°240 Juillet-Août 2011 - Maxéville se développe sur la toile

Texte: 

Facebook, Twitter, News -letter... Cela vous dit déjà quelque chose… QR
Code ou en français Flash Code, pas encore peut-être ?…
Et pourtant ces nouvelles technologies sont présentes, non pour
nous encombrer mais pour nous faciliter la vie. Avoir des informations
rapides et sélectives, ne plus être noyé par trop d’informations
quelquefois inutiles. Avec ce que nous développons
à Maxéville pour vous, vous serez, quand vous le souhaitez,
prévenu des manifestations culturelles, sportives, festives
sur Facebook. Inscrivez-vous sur www.facebook.com si ce
n’est déjà fait, puis devenez ami avec :
Pour les aspects pratiques : embouteillages, travaux, coupures
d’eau, alertes météo… Rejoignez nous sur Twitter, vous
serez averti en temps réel.